Le Pays des Trois Frontières en Moselle : entre histoire et bien-être

Situé en Moselle, un département du Nord-Est de la France, le pays des trois-frontières englobe les territoires du nord mosellan. Nous avons passé plusieurs jours au coeur de ce territoire partagé entre des sites historiques forts, une gastronomie traditionnelle fine et des habitants généreux.

Ayant été pendant longtemps un département riche, la Moselle a vu après la fermeture des mines de charbon du bassin houiller et des sites sidérurgiques, son attrait doucement péricliter. Mais cette chute qui lui a fait poser le genou sur le sol ne l’a pas achevé, bien au contraire, l’obligeant à rivaliser d’ingéniosité pour développer vers un dessein touristique les sites déjà présents en grands nombres et faisant de son territoire, un étendard de l’histoire de notre pays.

Au salon des blogueurs qui s’est déroulé à Lille en avril 2019, nous avons ainsi rencontré Julie, une des collaboratrices de l’office du Pays Thionvillois Tourisme regroupant 13 communes ; l’office de tourisme se trouve dans le centre-ville de Thionville au 31 place Anne Grommerch ; il est joignable au 03 82 53 33 18 ou sur le https://www.thionvilletourisme.fr/

En conversant avec elle, nous avons découvert une étendue de sites dont nous ne soupçonnions pas l’existence : ces trésors de l’histoire française englobaient ainsi des sites de la ligne Maginot, des sites archéologiques, des châteaux ou des places naturelles. Nous avons en ce sens décidé de nous y pencher d’un peu plus près, un peu honteux d’avoir durant tant d’années, manqué la découverte de ces merveilles.

La ferme des grands vents

Après trente minutes de route en provenance de la ville de Metz, nous entrons dans le Pays Thionvillois ; l’autoroute A 31 derrière nous, la départementale empruntée nous permet d’observer les paysages qui défilent de manière nonchalante. Nous rejoignons la ferme des grands vents, qui se trouve dans la ville de Kirsch-lès-Sierck.

La ferme, une fromagerie unique dans le département est gérée par Cathy et Roland Repplinger ; elle se situe au 1 route de Ritzing et elle est joignable au 03 82 83 78 42. Elle propose des fromages divers et variés en vente directe aux particuliers.

Après avoir garé notre véhicule sur le parking de la ferme, nous faisons connaissance avec Roland Repplinger, un homme grisonnant d’une soixantaine d’années, au visage jovial ; il nous accueille avec le sourire.

8 France Moselle

Alors que nous écoutons la présentation de son établissement, Julia, la fille de dix ans qui nous accompagne s’amuse avec les trois chiens du couple qui rivalisent d’ingéniosité pour obtenir de sa part des caresses et de l’attention.

20 France Moselle

Alors que Roland doit s’absenter afin de régler un impondérable, nous en profitons pour découvrir le champ qui se trouve derrière la ferme et sur lequel broutent plusieurs dizaines de vaches. Le décor est pittoresque ; au loin, le jaune des champs de tournesol égaye le paysage, sorti tout droit d’une peinture naturaliste. Face à nous, les vaches curieuses, s’approchent, tout en restant à une distance raisonnable de la clôture électrique qui nous sépare.

17 France Moselle

Nous rejoignons la fromagerie et sommes accueillis par Cathy, la fromagère qui nous présente son neveu à qui elle explique les rudiments du métier. En sa compagnie, nous rejoignons l’arrière salle dans laquelle plus de 18 variétés de fromages sont fabriquées ; patiemment, la fromagère rajoute de l’eau dans un mélangeur avant de transférer le mix constitué majoritairement de lait dans des moules qui serviront à constituer les fromages, qui seront ensuite placés dans des chambres froides afin d’acquérir la maturité nécessaire à leur commercialisation.

27 France Moselle

La dégustation de plusieurs variétés de fromage vient valider la maîtrise d’un art qui au sein du département ne bénéficie d’aucune appellation d’origine contrôlée, octroyant la possibilité à la fromagère de fabriquer les produits qu’elle souhaite, une liberté essentielle à la perfectibilité de son métier.

23 France Moselle

La ferme Hourt / les glaces de Ritzing

Il nous faut conduire quelques minutes pour rejoindre la ferme Hourt qui se trouve au 4 A rue principale dans la ville de Ritzing ; la ferme appartenant à la famille produit des glaces artisanales qu’elle propose à la vente sur les marchés ainsi qu’à la ferme sans intermédiaire ; pour plus d’informations, la ferme est joignable au 03 82 83 32 62 ou sur le 06 98 81 32 62.

Dès notre arrivée, nous sommes accueillis par le fils Hourt, un jeune homme d’une trentaine d’années, qui nous conduit dans les laboratoires dans lesquels il fabrique une glace traditionnelle, couvrant de nombreux parfums avec pour spécificité de ne travailler qu’avec des produits de grande qualité : de la vanille de Madagascar, des mirabelles de Lorraine, des fraises de la région, la liste étant bien entendu non exhaustive.

50 France Moselle

Il nous explique le procédé de fabrication d’une glace artisanale typique. Tous les ingrédients sélectionnés sont pesés à plus ou moins 1 gramme. Le mélange de chaque parfum est ensuite fabriqué dans des pasteurisateurs ; les crèmes glacées et sorbets reposent dans des cuves de maturation. Le mélange sorti de sa cuve de maturation, est placé dans la turbine. C’est elle qui transforme le mix de l’état liquide à l’état de glace. Son mouvement rotatif apporte le foisonnement (apport d’air dans la glace) nécessaire. La glace sort environ à -6° de la turbine. Elle est aussitôt conditionnée manuellement dans les bacs et placée en congélation.

Rejoint par son père, le fils Hourt nous accompagne ensuite dans une pièce qui comprend plusieurs congélateurs remplis de bacs de glace de couleurs et de tailles différentes ; nous ne savons plus où donner la tête, tant nous avons envie de tout goûter ; nous sélectionnons plusieurs parfums : vanille de Madagascar, caramel au beurre salé, framboise, mirabelle et sorbet melon.

47 France Moselle

Nous sommes ensuite emmenés dans une pièce dans laquelle, nous dégustons tour à tour les différents parfums ; la glace est succulente ; à chaque bouchée, nous pouvons ressentir l’entièreté de la puissance des fruits ; nous sommes frustrés de devoir changer de pot, tant les glaces que nous mangeons possède une qualité addictive indéniable.

Julia en redemande alors que je me laisse bercer par une dégustation onirique, si onirique que la matriarche qui vient de nous rejoindre nous offre la possibilité de déguster d’autres spécialités régionales en organisant un repas champêtre improvisé.

49 France Moselle

Le repas champêtre

La table est dressée alors que Thomas, un éleveur de porcs et producteur de charcuterie arrive à l’improviste accompagné de ses trois enfants, qui sans attendre, réclament un pot de glace qu’ils dévorent avec délectation. La scène est tendre ; deux jumeaux : un garçon et une fille se disputent de manière bienveillante autour des parfums préférés tandis que le troisième enfant, un joyeux luron dévore sa glace en léchant le pot. Preuve en est que les glaces de Ritzing possèdent des qualités gustatives rares qui plaisent aux petits et aux grands.

Une fois que les pots de glace ont été dévorés, la famille Hourt disparaît quelques instants et revient les bras chargés de produits régionaux : du jus de mirabelles, du saucisson, du pain frais ainsi que des rillettes et du pâté.

54 France Moselle

Alors que les adultes boivent une bière…non régionale, il convient de le préciser, je me laisse tenter par le jus de mirabelle…à l’instar des enfants, qui se ruent également sur le saucisson ; nous nous lions d’amitié avec Thomas Kieffer, l’éleveur de porc qui nous invite naturellement à venir découvrir son élevage.

61 France Moselle

La ferme Kiffer

Nous saluons la famille Hourt dont la rencontre fut galvanisante et un véritable coup de coeur et nous suivons Thomas qui nous conduit à sa ferme à quelques centaines de mètres de là.

La ferme se trouve au 31 rue de Launstroff à Ritzing ; Thomas Kiffer, le propriétaire est joignable au 03 82 83 32 56 ou sur le thomasritzing@hotmail.fr

L’homme, nous conduit dans l’arrière-cour afin de nous présenter les box qui contiennent les cochons élevés dans de très bonnes conditions. Afin d’hydrater notre soif de culture générale, nous questionnons l’homme qui nous explique la socialisation des cochons en insistant sur leur intelligence. Nous pouvons le remarquer en voyant que les cochons défèquent très loin de leur mangeoire.

En outre, le cochon est un animal curieux de par nature ; en nous voyant, les animaux se regroupent vers nous, n’hésitant pas à se pousser pour bénéficier de notre attention.

68 France Moselle
71 France Moselle

Une fois que les barrières maintenant en captivité les cochons sont remises en place, Thomas nous emmène dans son atelier de fabrication de charcuterie non sans avoir au passage salué un de ses amis agriculteurs.

81 France Moselle

En entrant dans la salle de conservation des saucissons qu’il fait fumer lui-même, une délicate odeur parvient jusqu’à nos narines ; nous n’hésitons pas longtemps lorsque l’homme improvise une bonne dégustation de ses produits. Nous nous régalons, mais l’heure pressant, nous sommes dans l’obligation de partir.

85 France Moselle

Il nous faut trente minutes pour rejoindre la ville de Sierck-les-bains, non sans avoir au passage découvert le château de Malbrouck.

94 France Moselle

Le domaine Sontag

Ayant appris que la Moselle était un département producteur de vin, il était évident pour nous de découvrir cette facette du territoire ; une des adresses les plus reconnues est le domaine Sontag qui se trouve au 3 Rue Saint-Jean, 57480 Contz-les-Bains, aux abords de la Moselle. Nous faisons ainsi une halte sur les bords de la rivière afin d’admirer une péniche qui nonchalamment se déplace sur le cours d’eau.

100 France Moselle

Le domaine qui peut être joint au 06 78 59 35 95 se rejoint assez facilement depuis la ville de Ritzing, mais nécessite un passage rapide par la traversée de l’Allemagne et du Luxembourg…ou du moins, un simple franchissement de panneaux aux abords de la ville de Schengen, la ville dans laquelle fut signée la mise en place de la libre circulation des biens et des personnes en Europe. Ainsi en quelques minutes, nous traversons deux pays, dont le Luxembourg dans lequel nous nous arrêtons afin d’acheter du tabac et de l’essence, les prix pratiqués étant près de 30 % moins chers qu’en France (1,10 euros le litre de Gazole au lieu de 1,45 euros en France et 5 euros au lieu de 9 euros le paquet de cigarettes).

Nous sommes accueillis par le gérant du domaine, qui nous fait visiter les lieux, en pleine rénovation et reconstruction suite à une incendie survenu un an plus tôt. Nous pouvons déguster le fameux nectar directement en sortie de cuve.

110 France Moselle
102 France Moselle

Le vin est délicieux ; afin d’accentuer notre découverte du vin mosellan, le propriétaire nous emmène dans sa cave et nous sort un grand cru ; le breuvage, légèrement fruité tient bien en bouche et peut rivaliser avec les plus grands crus alsaciens.

117 France Moselle

Le château des ducs de Lorraine

En entrant dans la ville de Sierck-les-bains, nous découvrons un centre constitué de vieilles pierres, surplombé par un château qui s’aperçoit de loin ; nous nous garons aux abords du château et rejoignons l’accueil où nous payons notre ticket au prix unitaire de 6 euros pour les adultes et 4 euros pour les enfants de 6 à 15 ans.

Le château se trouve dans la ville de Sierck-les-bains dans la rue éponyme et il est ouvert de 10 à 18 heures et jusque 19 heures les weekends du 1 er mai au 30 septembre et de 10 heures à 16 heures en semaine le reste de l’année, fermeture à 17 h les weekends. Plus d’informations peuvent être demandées au 03 82 83 67 97 ou sur le www.chateau-sierck.com

Haut lieu historique de la Lorraine, le château fut une des résidences des ducs de Lorraine, avant d’être cédé à la France après le siège de la ville par les troupes de Louis XIV.

Détruit et reconstruit à plusieurs reprises, le château contient encore aujourd’hui les vestiges de son âge d’or avec la conservation en état, quand bien même entretenues : des tours, des casemates et des murs d’enceinte. La restauration des différents ensembles du château fut effectuée dans un strict respect de son authenticité.

En entrant à l’intérieur du château, nous découvrons un univers baignant dans son jus ; quelques travaux effectués dérangent la quiétude des lieux, mais nous parvenons tout de même à ressentir la force du silence ambiant.

132 France Moselle

En nous penchant au-dessus d’un muret, nous découvrons un patrimoine unique intégré dans un site naturel exceptionnel ; le panorama sur la vallée de la Moselle y est inoubliable.

134 France Moselle

Nous entrons dans une des dépendances et faisons la connaissance d’une animatrice qui accompagne un groupe d’enfants fêtant un anniversaire.

Nous effectuons le tour du château, dépassant à plusieurs reprises des points de vue formidables dont les accès comportent un drapeau de la région qui flotte au vent fièrement.

139 France Moselle

En arpentant un chemin descendant, tout de pierres constitué, une salle intérieure comprenant une pièce de torture se dévoile à nous ; composée de plusieurs niveaux, elle dégage une atmosphère, juste ce qu’il faut de lugubre pour provoquer en nous, l’apparition de quelques frissons.

172 France Moselle
157 France Moselle
176 France Moselle

Rodemack et la citadelle 

Il nous faut près de trente minutes pour rejoindre la ville de Rodemack, une petite ville fortifiée classée parmi les plus beaux villages de France. Nous rejoignons l’office de tourisme après être passés sous une arche en pierre, marquant l’entrée du centre-historique du village.

L’office de tourisme qui se trouve sur la place des baillis, dans le centre-ville est joignable au 03 82 56 00 02 ou sur le site Internet : https://www.tourisme-ccce.fr/

Nous rejoignons l’église du village ; de primes abords austère, son intérieur se révèle riche et fourni. L’ambiance très pieuse de l’intérieur de l’édifice est amenée entre autres par la reconstitution d’un orgue flambant neuf, l’ancien ayant été détruit après une inondation.

190 France Moselle
192 France Moselle

La particularité du village est contenue dans une fontaine placée en son centre et qui distribue de l’eau potable. La fontaine se trouve juste face à l’entrée du centre historique représentée par son arche.

196 France Moselle

Nous rejoignons ensuite la citadelle qui se trouve dans les hauteurs de la ville. D’accès libre, elle permet d’effectuer une belle balade en profitant d’un point de vue unique sur le pays des trois-frontières.

204 France Moselle
206 France Moselle

Le domaine de la Klauss

Nous rejoignons ensuite la ville de Montenach pour rejoindre notre hôtel : le domaine de la Klauss, un hôtel quatre étoiles considéré comme le plus bel établissement du département.

Le domaine de la Klauss se trouve au 2 impasse du Klaussberg dans le village de Montenach ; il est joignable au 03 82 83 19 75 ou sur le : http://www.domainedelaklauss.com/

Nous traversons une forêt, puis au détour d’un virage, le domaine de la Klauss se découvre au loin, un château fortifié émergeant des terres plus basses en altitude. Nous nous garons sur le parking de l’établissement, qui apparaît devant nous de manière majestueuse, perforant le ciel de sa grandeur, mais rassurant le paysage de son côté épuré.

206 France Moselle

Erigé au milieu des sept collines de Montenach, le domaine de la Klauss semble d’un autre temps. Son architecture en pierre de taille issue des terres du territoire et sa charpente à ciel ouvert en font un joyau intemporel, une sorte de monument du passé que l’on ne peut visiter mais qu’il convient de vivre, de partager pour en profiter pleinement.

236 France Moselle
235 France Moselle

Imposant, tout en dévoilant des charmes contemporains, le domaine est constitué de plusieurs chambres dont de nombreuses suites.

En entrant à l’intérieur de l’hôtel, nous découvrons non pas un univers baignant dans le luxe, mais dans la finesse, un peu comme si les apparats ostentatoires avaient été volontairement inhibés pour en garder que la quintessence.

Non content d’être un joyau du bien-être, avec son spa flambant neuf, en libre accès pour les résidents de l’hôtel, l’hôtel ne ment pas : la température de l’eau annoncée à 34 degrés l’est réellement, non pas comme ces établissements hauts de gamme qui vantent une eau qui n’a de chaude que le nom. De l’explication du propriétaire de l’hôtel qui y a investi près de 5 millions d’euros, tout ce qui ne lui plaisait pas dans les établissements de luxe ont été volontairement supprimés, l’hôtel étant pour lui un lieu de vie, il fait en sorte que ses clients vivent le même confort qu’il retrouve quotidiennement.

232 France Moselle

C’est pour cette raison que les prix des chambres ont été optimisés de telle sorte à rendre le luxe accessible à tous. Les chambres commencent ainsi à un tarif de 150 euros et les suites se réservent en semaine aux alentours de 200 euros ; la suite panoramique Simone se loue quant à elle 329 euros.

Après avoir admiré le hall d’accueil, semblant être construit autour d’un piano silencieux qui marque également l’accès au spa, nous sommes conduits dans la suite Charles, une suite constituée de deux pièces dont une salle de bain aux vitres dégagées sur la chambre ; la literie est exceptionnellement qualitative et pour tous les invités, plusieurs attentions sont proposées : une machine à café Nespresso, des peignoirs, des laits de corps et une bouteille d’eau.

Le décor minimaliste est organisé avec soin ; sur les murs, quelques tableaux et posée sur le bureau, une horloge design de couleur noire qui semble ne pas fonctionner, un peu comme si le propriétaire souhaitait que nous ne nous attardions plus sur cette entité stressante : le temps qui passe.

211 France Moselle

Après nous être reposés, nous rejoignons le Spa de l’établissement ; nous testons dans un premier temps le jacuzi, puis nous nous détendons sur les nombreux matelas présents avant de rejoindre une piscine dont l’eau chaude nous détend immédiatement ; les nombreux sites de jets d’eau nous permettent également de reposer nos muscles.

Contre un des murs, deux fontaines distribuent des boissons dont une eau dans laquelle baigne des cristaux censés apporter vitalité et bienveillance.

218 France Moselle

Le dîner au restaurant le K

Il était bien évident qu’un tel établissement se devait de proposer à ses clients, un restaurant d’exception. Classé dans de nombreux guides, le K est dirigé par son chef Benoît Potdevin, un jeune chef talentueux qui parvient à transformer la nourriture locale qu’il se plaît à dénicher en circuit court en véritable matières premières lui permettant d’exercer ses natures vivantes culinaires.

En entrant dans le restaurant, bondé, nous sommes conduits par le maître d’hôtel à notre table, aux abords d’une cheminée, éteinte en cette chaude nuit de printemps.

Nous nous laissons tenter par le menu Dégustation, accompagné de vins dont le sommelier en chef a le secret.

244 France Moselle

Après un macaron apéritif, nous recevons notre premier plat : une compote de légumes finement aromatisée ; le plat nous est servi avec de nombreuses explications, agrémentées par le serveur et son accent chantant ; la longueur volubile de l’intitulé du plat est en soi un voyage au coeur de ce que la France propose de mieux en gastronomie. En entrée, nous pouvons déguster un foie gras maison et son méli mélo de confitures. Le pain légèrement croustillant permet de sublimer ce produit noble.

252 France Moselle

En plat principal, nous continuons avec une volaille légèrement braisée et son accompagnement de saison ; les légumes servis fondent dans le palais tout en craquant sous les dents, une prouesse permettant au chef de faire l’étalage de sa maîtrise des cuissons des viandes. Preuve en est, la pièce de boeuf commandée par Julia est exquise et me laisse à penser après l’avoir goûtée à du boeuf de Kobé.

255 France Moselle

Mais la prouesse du chef et de sa brigade réside en un dessert : une fraise gariguette reconstituée en chocolat blanc et qui contient à l’intérieur de véritables morceaux de fruits accompagnés d’une ganache crémeuse.

262 France Moselle

Le lendemain matin, nous nous rendons dans la salle du restaurant afin de prendre un petit-déjeuner complet. Au menu, des croissants frais, du saumon, du fromage, des jus de fruits locaux et un assortiment de pain. En prime, du thé Daman en libre-service. Nous ne nous privons pas et après avoir bien mangé, nous décidons juste avant de partir, de retourner dans le Spa, désert à cette heure matinale ; nous profitons durant une heure d’un moment de détente qui nous fait regretter de devoir partir.

265 France Moselle

Le centre-ville de Thionville

Nous entrons dans le centre-ville de Thionville et trouvons une place de parking dans la rue principale. L’horodateur étant en dysfonctionnement, nous parvenons à trouver un policier municipal à qui nous expliquons notre déconvenue ; il nous explique alors que dans ce cas précis, nous devons utiliser l’horodateur qui se trouve un peu plus loin, mais il nous précise que cet horodateur est également en panne. Etant donné que la régie municipale est au courant de ces pannes itératives, le paiement de l’emplacement n’est pas imposé.

Nous rejoignons l’office du Pays Thionvillois Tourisme. Un grand plaisir est ressenti lorsque nous revoyons Julie qui nous a aidé à organiser notre voyage ; nous faisons également connaissance avec la directrice de l’office, qui nous surprend agréablement par son naturel à toute épreuve, donnant envie rien qu’en la regardant de découvrir sa région qu’elle affectionne particulièrement.

Nous sommes invités à rejoindre un groupe de plusieurs personnes afin de visiter la ville en compagnie de Elodie, une collaboratrice de l’office de tourisme ; les visites guidées sont payantes au tarif de 5,50 euros et programmées pour les individuels tous les mardis de juin, juillet et août et selon les calendriers des dates estivales ; les visites sont également programmées tous les jours de l’année, sur réservation pour les groupes ; elles permettent de découvrir le centre-ville de manière pragmatique et érudite ; néanmoins, nous préférons découvrir la ville en indépendant.

283 France Moselle

Nous découvrons en continuant notre avancée dans la rue principale, le beffroi qui perfore le ciel ; mais intégré dans une continuité d’immeubles et recouvert par des arbres qui amène à la ville la verdure nécessaire à son aération, il convient de ne pas le louper.

291 France Moselle

Nous continuons en rejoignant une rue piétonne : la rue brûlée qui nous permet de découvrir de nombreux commerces, avant de rejoindre la rue du four banal dans laquelle nous devons lever les yeux vers le ciel pour découvrir un petit moine tenant une chope de bière, symbole passé de la présence d’une brasserie.

296 France Moselle

A l’angle de la rue des Deux places, il convient de lever à nouveau les yeux pour surprendre l’enseigne d’un bureau de tabac : un africain assis sur un ballot de tabac et qui à l’origine tenait une pipe dans la main droite.

En rejoignant la route périphérique, nous découvrons un des monuments les plus représentatifs de la ville ; le musée de la tour aux Puces qui se visite tous les jours sauf le lundi de 14 à 18 h.

307 France Moselle

Il est temps pour nous de rejoindre l’église Saint-Maximin en dépassant le bâtiment de l’hôtel de ville, un bâtiment étendu qui émerge d’un océan de verdure contenu dans un jardin finement travaillé.

309 France Moselle

Le concert d’orgue à l’église Saint-Maximin

En arrivant dans l’église, nous faisons la connaissance avec une femme d’un certain âge qui nous accueille chaleureusement. Joueuse d’orgue depuis près de 50 ans, elle se tient difficilement debout et pourtant, lorsqu’elle grimpe dans les hauteurs de l’édifice, nous avons du mal à la suivre, tant elle est rapide ; il faut dire qu’elle connaît l’endroit comme sa poche ; même les yeux fermés, elle pourrait s’y retrouver, s’amuse t’elle à nous préciser.

Nous arrivons à l’étage supérieur où nous attend, immuable, un orge d’une beauté surprenante. Fébrilement, la joueuse cherche quelques partitions et s’assoit face à l’instrument. Elle commence à se faire les doigts en effectuer quelques gammes, puis se décide à nous expliquer le fonctionnement de cet instrument céleste.

L’orgue est un instrument à vent, joué avec un ou plusieurs claviers. Le principe de fonctionnement d’un orgue est plutôt simple et semblable à une flûte : en appuyant sur les touches du clavier, l’organiste envoie de l’air dans les tuyaux ; en fonction de la manivelle retirée, certains tubes vont s’ouvrir, ce qui va faire émerger des sons d’intensités différentes.

La femme qui semble tout droit sorti d’un conte de Walt Disney se retourne vers ses partitions et parvient après quelques minutes de recherche, à trouver le livre musical escompté.

314 France Moselle
318 France Moselle

Elle s’assoit à nouveau devant son instrument et commence à nous faire partager son art durant un concert privé empli d’émotions. Ses doigts se baladent sur le clavier avec une maîtrise à toute épreuve ; son dynamisme que nous n’avions pas suspecté devient flamboyant. Son corps intégral vit au rythme de la musique qu’elle contrôle sans faillir. Transportées, nos oreilles développent toute leur potentialité au travers d’une symphonie que nous souhaitons ne jamais voir s’arrêter.

316 France Moselle

Un peu décontenancés, nous saluons l’organiste et nous reprenons notre véhicule pour nous garer un peu en-dehors du centre, interdit d’accès aux voitures les après-midis. Nous nous garons aux abords du restaurant : Le Sommelier dans lequel nous avons réservé une table.

319 France Moselle

Le restaurant Les Sommeliers

Restaurant familial par excellence, le restaurant est une des meilleures enseignes de Thionville si elle n’est la meilleure. En entrant à l’intérieur de l’établissement, nous découvrons dans la salle principale, un mur végétal ainsi qu’une cave à vin, recouverte par une vitre en Plexiglas, ce qui permet aux visiteurs de découvrir sous leurs pieds ce produit noble qui vient de la terre, une sorte de symbolisme… en plus d’être un élément artistique correctement intégré au décor.

Le restaurant se trouve au 23 place de la République et il est joignable au 03 82 53 32 20 ou sur le : https://www.lessommeliersathionville.fr/

Nous sommes installés à notre table par le propriétaire du restaurant qui y travaille avec sa famille depuis de longues années. La carte nous est présentée sur une grande ardoise ; la carte est peu fournie, ce qui s’explique par la volonté du restaurateur de travailler avec des produits frais chaque jour, produits qu’il achète lui-même chez des producteurs locaux.

329 France Moselle

Nous sommes autorisés exceptionnellement à découvrir le chef travailler dans ses cuisines ; accompagné d’une brigade de plusieurs personnes, le chef maîtrise son art en conduisant ses troupes avec dextérité et savoir-faire ; nous avons également la chance d’assister à la préparation des plats commandés ; en entrée, des asperges fraîches ; en plat principal, une araignée de porc et en dessert, un fondant au chocolat.

335 France Moselle

Lorsque nous nous asseyons à notre table, nos plats s’enchaînent sans temps mort ; ils sont accompagnés de vins locaux, pour le plus grand plaisir de nos papilles ; le mariage entre les vins et les plats est parfait et la boisson est ainsi un élévateur de saveurs.

338 France Moselle
340 France Moselle
343 France Moselle

L’ouvrage le Hackenberg

Il nous faut conduire près de trente minutes pour rejoindre le bunker : le Hackenberg, un des ouvrages de la ligne Maginot les plus intéressants à découvrir dans le Nord mosellan.

Situé à Veckring, sur la route militaire, le fort, un des plus grands de la ligne Maginot est composé d’un total de dix-neuf blocs en surface, reliés entre eux par des kilomètres de galeries souterraines. Construit entre 1929 et 1935, il a été épargné par les combats de juin 1940, avant d’être réutilisé par les Allemands et de servir lors des combats de novembre 1944 contre les troupes américaines. Réparé au début de la guerre froide, il est aujourd’hui utilisé en tant que site touristique.

Le fort est joignable au 03 82 82 30 08 ou sur le amifort@orange.fr ; le site est ouvert aux visites guidées à 14 h30 le lundi, à 09 H 00 et à 14 h 30 le mardi, mercredi et jeudi, à 14 h 30 le vendredi, à 9 h, à 14 h 30 et à 15 h le samedi et à 14 h et à 15 h le dimanche. Le coût de la visite qui dure 2 h 30 est de 11 euros pour les adultes.

Nous sommes accompagnés par le président de l’association, rejoint par la suite par un homme agréable d’une soixantaine d’années qui porte une moustache magnifique que l’on peut suspecter d’être d’avant-guerre.

Nous entrons dans le bunker de la ligne Maginot, du nom du ministre de la guerre qui a décidé après la première guerre mondiale, de procéder à la protection du territoire en construisant toute une série de fortifications qui seront en première ligne lors de la deuxième guerre mondiale.

353 France Moselle

L’avancée dans un long tunnel nous permet de rejoindre un train qui nous enfonce dans les entrailles de la bête ; nous descendons au niveau de la salle des machines dans laquelle le président de l’association nous explique le fonctionnement de tout le bâtiment au travers d’un procédé qui n’a pas changé depuis plus de 50 ans.

360 France Moselle
358 France Moselle
372 France Moselle

Nous continuons en découvrant les cuisines, puis les chambres. Nous rejoignons un autre tunnel dans lequel, de nombreux mannequins ont été placés de manière harmonieuse.

363 France Moselle
367 France Moselle
382 France Moselle

Dans un autre couloir, alors que le président de l’association nous abandonne à l’autre membre de l’association qui nous guide, nous découvrons toute une série d’armement utilisée lors de la deuxième guerre mondiale.

387 France Moselle
390 France Moselle

La visite est forte intéressante ; pour le prix d’une entrée, le visiteur découvre une part importante de l’histoire de la région, tout en visualisant des pièces de musée qui apportent beaucoup à la didactique de la visite.

404 France Moselle

Les cabanes de Lorraine

Nous rejoignons la ville de Ancy sur Moselle à une cinquantaine de kilomètres de là, pour nous rendre au 24 rue de Lorraine afin de récupérer les clefs d’une expérience que nous souhaitions mener depuis fort longtemps : dormir dans une cabane au milieu de la forêt.

Les cabanes, au nombre de quatre sont réservables au 06 68 59 83 54, sur le contact@cabanes-lorraine.com  ou sur le http://www.cabanes-lorraine.com/index.php?lang=fr

En arrivant dans le petit village de Ancy, nous sonnons à une porte et nous sommes accueillis par le propriétaire que nous avions appelé deux jours plus tôt, afin de commander un panier repas contenant des spécialités régionales au prix de 35 euros ; les cabanes se louent aux alentours de 180 euros la nuit. Les boissons ne sont pas comprises.

En compagnie du propriétaire, nous nous rendons au cœur d’une forêt touffue et devons avancer sur un petit chemin ascendant pour rejoindre notre cabane. Le propriétaire descend une échelle et nous pouvons, précautionneusement rejoindre les hauteurs des arbres.

431 France Moselle

Durant près de vingt minutes, le propriétaire nous explique les bases à connaître, puis il nous salue en n’omettant pas de nous demander le lendemain matin, de vider les toilettes sèches, de nettoyer la cabane et de lui ramener les paniers repas vides.

439 France Moselle

Nous nous retrouvons au cœur d’une forêt verdoyante avec pour seule compagnie les cris des oiseaux et une fois la nuit tombée, les bruits des sangliers attirés par l’odeur de la nourriture.

Nous passons une soirée merveilleuse en toute simplicité. Le lendemain matin, le panier repas contenant le petit-déjeuner nous est livré et nous n’avons qu’à le détacher pour le déguster.

436 France Moselle

Le parc du haut-fourneau U4

Nous rejoignons en trente minutes le parc du haut fourneau U4 qui se trouve au 1 Rue du Jardin des Traces, dans la ville de Uckange.

Le site est joignable au 03 82 57 37 37 ou sur le http://www.hf-u4.com/fr/ L’entrée coûte 3 euros pour les adultes.

En entrant sur le site, nous sommes happés par un monde métallique en parfaite conservation et nous pouvons imaginer en découvrant la taille de l’édifice qui surplombe la ville, la vie grouillante qu’il a pu autrefois accueillir.

461 France Moselle

Véritable bête industrielle, le parc du haut fourneau U4 fermé depuis plus de trente ans fut un des hauts lieux de l’industrie mosellane et reste aujourd’hui, une formidable vitrine de l’exploitation de sites industriels à qui on donne une seconde vie, même si de l’aveu même de la directrice, cette reconversion fut source de polémique, les anciens ouvriers n’acceptant que difficilement cette transformation de leur lieu de travail en un lieu de loisir.

464 France Moselle

Nous arpentons un chemin balisé qui nous permet de découvrir de manière pragmatique le site ; de nombreuses passerelles permettent d’approcher au plus près de l’usine et quelques jeux proposés aux plus petits permettent d’égayer la visite, dont le clou du spectacle est la découverte de l’intérieur de la fonderie.

481 France Moselle
486 France Moselle

Pour plus de réalisme, des néons aux couleurs ocres simulent la coulée de métal en fusion.

491 France Moselle

Le château de La grange

Situé à Manom, le château de La grange se trouve route du Luxembourg et est joignable au 03 82 53 85 03, sur le info@chateaudelagrange.com ou sur le http://www.chateaudelagrange.com

L’entrée coûte 7,50 euros pour les adultes et la visite comprend la découverte intérieure du château ainsi que de ses jardins.

L’histoire du château est constituée de transmission et de cession entre différentes familles luxembourgeoises, ce qui lui a donné un côté fort intéressant, tant dans son organisation que dans le mobilier qu’il expose fièrement.

508 France Moselle

Aujourd’hui, le château est habité par une famille qui a décidé de le mettre à disposition du public, afin de faire partager son héritage tout en bénéficiant d’un apport financier servant à son maintien en état. De nombreux séminaires peuvent également y être organisés ainsi que des mariages.

514 France Moselle

Il est ainsi fort intéressant de découvrir un lieu chargé d’histoire, mais qui est également un lieu de vie. Cette atmosphère agréable se ressent dès l’accueil des visiteurs par Natacha la guide, une jeune fille pétillante et érudite.

Nous nous voyons proposer un café, puis nous pouvons commencer la découverte des cuisines qui baignent dans leur jus. Nous continuons par les chambres qui se trouvent à l’étage, ainsi que par le clou de la visite : les salles à manger, intégralement rénovées et décorées avec du mobilier d’antan. La maison recélant de meubles d’origine et de tapisseries classées. Sans oublier les tableaux des maîtres exposés dans des salons d’exception.

527 France Moselle
529 France Moselle

Le restaurant La vieille porte

Nous rejoignons la ville de Sierck les bains pour déjeuner au restaurant : La vieille porte, un restaurant classé dans les meilleurs guides culinaires. Non sans avoir au détour de notre chemin, découvert la centrale EDF, reconnaissable entre mille avec ses tourelles cracheuses de fumées.

536 France Moselle

Nous entrons dans la ville de Sierck les bains que nous avions visitée quelques jours auparavant et nous nous arrêtons sur le parking qui se trouve en entrée des fortifications de la ville.

Nous sommes accueillis par le chef en personne : Sébastien Jost et par sa femme qui nous accompagne à notre table.

Le restaurant se trouve au 8 place Morbach et il est joignable au 03 82 83 22 61 ou sur le http://www.lavieilleporte.fr/

La salle principale est un espace raffiné et intimiste ; de nombreuses tables sont occupées, le restaurant étant un des meilleurs du secteur de Sierck les bains. Sur la table, une porcelaine finement décorée ainsi que de la verrerie du meilleur effet

541 France Moselle
539 France Moselle

Nous choisissons le menu du jour et sommes exceptionnellement conviés à découvrir la manière de travailler du chef et des membres de la brigade. A la différence de nombreux restaurants que j’ai pu visiter, le chef ne hurle jamais ; chaque ordre est donné dans le respect de la personne et cette méthode de management cordiale fonctionne à merveille ; chaque collaborateur connaît sa place et les gestes effectués semblent automatiques.

547 France Moselle

Nous retrouvons notre table et la propriétaire qui fait également office de maître de salle nous apporte notre premier plat : une terrine faîte maison.

La terrine, terminée, nous voyons rapidement notre plat principal être posé sur la table : il s’agit d’une cuisse de lapin, accompagnée de légumes de saison et de sa sauce forestière. La viande est tendre à souhait et le rouge servi : un Bordeaux, sublime notre plat.

Il est temps pour nous de terminer ce voyage culinaire avec une crème brûlée à la bergamote.

552 France Moselle

Le Michelsberg

Un café sur le pouce, il est temps pour nous de reprendre la route pour rejoindre la ville d’Ebersviller dans laquelle nous avons rendez-vous avec deux membres d’une association pour découvrir l’ouvrage de la ligne Maginot : le Michelsberg.

L’ouvrage se trouve sur la route de Dalstein et les visites privées se font au  07 50 66 39 19 ; les visites publiques s’effectuent quant à elles le samedi et le dimanche à 14 h 30 ; il faut compter trois heures pour la visite complète de l’édifice.

Le coût par adulte est de 5 euros ; il est divisé par deux pour les enfants. Plus d’informations sont disponibles sur le site : https://www.maginot-michelsberg.fr/

Il s’agit pour moi de la visite qui m’a le plus surpris ; l’ouvrage fut un coup de cœur et sa découverte est à recommander sans restriction. Alors que le Hackenberg est l’ouvrage le plus visité du département, le Michelsberg le dépasse sans comparaison dans son organisation ainsi que dans l’accueil que les membres de l’association qui le gèrent peuvent donner : gentillesse, écoute, empathie sont les maîtres mots des guides que nous avons rencontrés.

En outre, à la différence du Hackenberg qui ressemble plus à un musée, le Michelsberg baigne dans une atmosphère d’antan, inoubliable ; peu de décor rajouté, peu de mannequins, la rouille, l’humidité et l’odeur âcre forment un mélange détonnant qui procure des émotions vivaces et fortes.

562 France Moselle

L’ouvrage du Michelsberg est un gros ouvrage d’artillerie de la ligne Maginot. Construit à partir de 1930, il fut livré à l’armée en 1937.

Le Michelsberg est composé d’une entrée mixte qui accueillait les hommes, les munitions et les matériels. En avant il alignait cinq blocs de combat pourvus de six canons, deux mortiers, plusieurs dizaines de fusils et mitrailleuses. Sa puissance de tir était d’une tonne d’obus à la minute dans un rayon de plus de douze kilomètres.

Il s’agit d’une véritable ville souterraine située à une profondeur de 30 mètres. Les locaux enterrés possèdent des installations ultramodernes.

569 France Moselle

Après une marche de quelques dizaines de mètres, nous rejoignons la salle des machines que le guide allume à la manière d’antan ; après avoir rempli les cuves de gazole, les pistons et les mécanismes semblent reprendre vie dans un tonitruant vacarme.

575 France Moselle
578 A France Moselle
577 France Moselle

Nous rejoignons ensuite en nous enfonçons dans l’ouvrage, les blocs de combat où le secrétaire de l’association nous explique le fonctionnement d’un canon.

585 France Moselle

Nous nous enfonçons de plus en plus dans les entrailles du monstre ; face à nous, les salles de commandements. En continuant notre avancée, nous arpentons un autre long couloir avant d’arriver aux abords des blocs les plus en profondeurs.

591 France Moselle
587 France Moselle
595 France Moselle

C’est alors que nous nous apprêtons à rentrer, que le secrétaire nous explique qu’il existe dans le bunker la salle de tir originelle, unique en France dans cet état de conservation et que quand bien même cette partie du bunker est fermée au public, il peut exceptionnellement nous y emmener. Nous acceptons, bien volontiers et nous rejoignons une série d’escalier que nous grimpons.

605 France Moselle

Après avoir vu le socle de la tourelle, nous nous contorsionnons pour rejoindre les hauteurs du fort. L’escalade est dangereuse ; l’échelle rouillée n’inspire pas confiance, mais dans un effort insistant, nous parvenons jusque dans la tourelle et découvrons un canon encore intact. Nous sommes heureux de partager cette découverte en tant que privilégiés.

611 France Moselle

Après avoir salué nos deux guides, nous prenons la route vers la ville de Basse-Ham qui comprend une base nautique flambant neuve, en plein développement. La base nautique est gérée par Jérôme Dabit et se trouve dans la rue de la Seine. La base nautique est joignable au 03 82 50 05 30 ou sur le http://nautic-ham.fr/index.php/fr/ 

Baignée dans un écrin de verdure, la base nautique possède des infrastructures dernière génération et a la particularité de se trouver à proximité du Luxembourg et de l’Allemagne.

La base est ainsi une étape incontournable sur les rives de la Moselle pour les plaisanciers qui peuvent mouiller à l’année pour un prix près de dix fois inférieurs à ceux pratiqués en Côte d’Azur.

Le port de plaisance Nautic’Ham, PK 261, certifié « Port Exemplaire » par le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, dispose de 104 postes d’amarrage pouvant accueillir des bateaux de 5 à 25 m tout au long de l’année. Différentes formules de location sont proposées : de l’escale journalière au contrat annuel.

Le port met à disposition des plaisanciers une cale de mise à l’eau, des pontons sécurisés, équipés de bornes électriques 16A et de conception technique leur permettant de s’adapter aux crues exceptionnelles de la Moselle.

En outre, il est possible pour les particuliers d’y louer des jet ski, d’y effectuer des balades en bateaux et de passer leur permis fluvial. Les renseignements concernant cette location peuvent se faire au 07 71 10 46 97.

Un camping flambant neuf se trouve sur place ; les réservations peuvent se faire au 03 82 50 35 21 ou sur le camping-du-port@outlook.com

Pour les familles, le site est idéal ; il comprend une buvette restauration ainsi qu’un grand parc de jeu pour les enfants de 3 à 12 ans. Au programme : structures gonflables, trampolines, circuit de karting à pédales, jeux de raquettes, ballons sauteurs et du tir à l’arc.

644 France Moselle

En arrivant sur place, nous faisons la connaissance de Jérôme, le directeur. Jeune homme souriant et polyvalent, il développe la base depuis plus d’une année en faisant en sorte qu’elle soit la plus ergonomique possible. Il nous présente un pilote de bateaux qui décide de nous emmener faire une balade au cœur de la Moselle.

Nous prenons grand plaisir de nous trouver les cheveux au vent et de découvrir cette rivière comme nous ne l’avons jamais vue.

637 France Moselle
645 France Moselle

C’est ainsi que nous terminons notre découverte de la Moselle, un département que nous ne connaissions pas, malgré le fait d’y être nés.

Le pays Thionvillois, englobant le pays des trois frontières regorge de trésor accessible à bas prix ; les activités pouvant y être effectuées sont nombreuses et alternent la découverte de la ligne Maginot à la visite de châteaux et de patrimoines industriels uniques.

Les habitants sont simples et chaleureux et les spécialités culinaires, de grande qualité pour un coût raisonnable. Un département qu’il convient de découvrir de toute urgence.