En provenance de Pologne, nous entrons en Lituanie.

Il n’y a pas de contrôle à la frontière.

Nous entrons sur le territoire.

Les routes sont en bon état.

Nous faisons une petite halte dans une station service afin de faire le plein et d’acheter quelques provisions.

Nous reprenons notre route.

Nous traversons une petite ville.

Sur la route, nous faisons connaissance avec un agriculteur.

Nous reprenons notre route vers la capitale : Vilnius.

Nous entrons dans la périphérie de la ville de Vilnius.

La périphérie est entourée d’arbres.

Nous entrons dans la banlieue de la ville.

Nous prenons la direction du centre-ville.

Les rues sont propres.

Nous nous garons au centre ville ; nous nous rendons dans un petit parc.

Nous prenons le chemin de la cathédrale.

Sur le chemin, nous découvrons un beau théâtre.

Les bâtiments sont bien entretenus ; Vilnius est une ville agréable.

Face à nous, la cathédrale de la ville.

Nous contournons la cathédrale pour rejoindre la vieille ville.

Les rues sont piétonnes.

Nous prenons à présent la direction d’une autre église qui se trouve non loin de la République d’Uzupis.

L’église est en briques rouges. Ce qui lui donne un charme indéniable.

Nous contournons ensuite l’église.

Après avoir visité la République d’Uzupis, une sorte de micro nation intégrée dans la ville, nous retournons dans la ville de Vilnius.

Nous empruntons un autre chemin qui nous permet de rejoindre la vieille ville.

Nous découvrons de nombreux artistes de rue.

Nous dépassons de nombreux musées.

Nous traversons des rues animées.

Nous retournons à la cathédrale.

Dans le centre ville moderne, nous faisons une halte au musée des illusions.

Puis, nous décidons de tester un restaurant branché de la capitale, une sorte de restaurant Italien et Japonais. Nous prenons en entrée des sushis, puis des pâtes à la carbonara : un régal.

Nous retournons en fin de soirée vers notre voiture.

Nous nous rendons vers notre hôtel, un 4 étoiles que nous payons 50 euros la nuit.

Le lendemain matin, nous prenons la route ne direction de Europas centras, le soit disant centre de l’Europe qui se trouve à 40 kilomètres de la capitale.

Nous arrivons au parking de l’endroit. Il pleut de plus en plus fortement.

L’entrée de ce point cardinal important est gratuite.

Nous sommes seuls sur place.

Nous repartons ensuite vers le Nord du pays.

Nous faisons une halte dans un restaurant fast-food afin de manger un morceau.

Nous reprenons la route.

Il nous faut 2 heures pour rejoindre la colline aux croix, une des attractions majeures du pays.

Nous nous garons au plus près de l’endroit, quand bien même il est recommandé d’entrée sur le parking payant prévu à cet effet.

Nous pouvons immédiatement apercevoir des milliers de croix qui sont présentes sur une petite parcelle de terre.

Dés l’entrée, les croix se comptent par milliers.

Les croix sont de toutes dimensions.

Les touristes viennent du monde entier pour découvrir cette place.

Nous parcourons les allées, émerveillés.

Les croix sont placés par les fidèles.

Nous sommes stupéfaits de découvrir un tel endroit.

Les croix sont souvent accompagnés d’inscriptions des pèlerins qui les ont placées.

Nous ne loupons pas une miette de ce spectacle.

Nous nous enfonçons dans ce dédale de croix.

Il faut préciser que l’entrée du site est gratuite.

Quelques statues religieuses parsèment l’endroit.

Nous passons près de deux heures sur place.

Nous quittons le site.

Nous nous rendons tout de même au parking du site, qui se trouve à proximité de l’accueil des visiteurs.

Nous achetons également quelques croix.

Nous retournons sur le site afin de les planter dans le sol.

Nous reprenons la route en direction de la Lettonie.

Il nous faut une heure pour rejoindre le pays.

Nous traversons la campagne lituanienne.

Nous quittons le pays.

En provenance de Lituanie, nous entrons en Lettonie.

La frontière est invisible ; nous ne subissons aucun contrôle.

Nous prenons la direction de Riga, la capitale.

Nous nous arrêtons dans un petit village de campagne.

Nous faisons connaissance avec des agriculteurs.

Le champ dans lequel ils travaillent se trouve aux abords d’un vieux chemin de fer.

Le patriarche souhaite nous montrer son étable.

Nous retournons ensuite à notre voiture sans oublier de saluer les agriculteurs.

Nous reprenons la route.

Nous traversons nombre de petites villes.

La campagne du pays est omniprésente ; elle recouvre la plus grande partie du territoire.

Nous rejoignons l’autoroute.

Nous entrons dans la banlieue de Riga.

La périphérie de la ville est verdoyante.

Des arbres ont été plantés tout au long du chemin.

Nous arrivons à une route pavée.

La fin de la route pavée annonce l’entrée dans la banlieue proche.

Nous contournons un grand bâtiment en forme de pyramide.

La traversée du pont signifie notre entrée dans le centre.

Nous nous garons.

Nous démarrons notre découverte de la ville à pied.

Face à nous, une belle statue représentant deux figures du bolchévisme ou du moins ce qui s’y apparente.

Nous longeons le fleuve.

Nous traversons la route pour avoir la vue la plus dégagée sur la rive de la partie moderne de la ville.

Nous entrons dans une sorte de petit parc qui longe le fleuve.

Nous retournons dans le centre historique.

Nous passons devant le bâtiment le plus emblématique de la ville.

Nous assistons à un concert de musique.

Nous entrons dans le bâtiment des quatre frères représentées sous forme de statues ornant la façade..

Nous continuons notre visite de la ville.

Nous faisons une halte dans un petit restaurant.

Nous retournons sur la place centrale. Nous empruntons une autre rue ensuite.

De nombreux restaurants sont disséminés dans la ville.

Des animations proposent aux enfants un moment de convivialité.

Nous arpentons les ruelles qui mènent à la cathédrale.

Nous découvrons une belle église.

L’église est magnifique ; nous en faisons le tour.

Nous visitons une autre église.

Nous avons la chance d’assister à une chorale qui s’exerce devant nous.

La chorale s’en va, laissant le libre champ à la découverte de l’église.

Nous continuons notre découverte de la ville.

Nous arrivons à un autre secteur.

En retournant à la place centrale, nous assistons à un concert improvisé.

Nous faisons la connaissance ensuite d’un jeune chanteur.

Nous quittons le centre historique.

Nous nous rendons dans notre hôtel.

Nous avons réservé au Pullman, un hôtel de luxe que nous avons payé seulement 80 euros au lieu de 300.

Nous reprenons notre véhicule pour découvrir une autre partie de la ville.

Durant plus d’une heure nous nous régalons de cette découverte.

Il est temps pour nous de retourner à notre hôtel.

C’est à pied que nous nous rendons dans le centre historique afin de manger dans un restaurant local.

Nous trouvons ce restaurant dans une petite rue.

Nous fêtons l’anniversaire du petit dernier dans l’hotel qui a gentiment proposé d’offrir un gateau pour fêter ce moment convivial.

Le lendemain matin, nous nous réveillons et nous nous rendons dans la salle du petit déjeuner.

Nous reprenons ensuite la route vers le Nord du pays.

Il nous faut vingt minutes pour quitter la ville.

Nous entrons dans le Nord du pays en provenance de Riga.

Nous pénétrons dans la campagne lettone.

Nous entrons dans la ville de Sigulda.

Nous traversons la ville pour rejoindre les grotte de Gutmanalas.

Nous nous garons sur le bord de la route.

Nous entrons sur le site ; l’entrée est gratuite.

La grotte sacrée se trouve au fond d’un petit parc.

La grotte garde toute l’année une température constante ; à l’intérieur, y coule une eau qui a des vertus apaisantes.

Nous admirons la grotte sous toutes les coutures.

Juste à côté de la grotte, un petit stand propose des produits locaux.

Nous prenons ensuite la route vers la ville de Mazsalaca.

Nous nous arrêtons sur la route aux abords d’un petit lac qui comporte un petit restaurant hôtel ; nous y passons la nuit.

Le lendemain matin, nous reprenons la route.

Nous devons traverser le pays du Sud vers le Nord.

Il nous reste une heure de route.

Nous entrons dans la ville de Mazsalaca.

Nous nous garons sur la place centrale.

Nous nous rendons à l’office de tourisme.

Ils nous mettent à disposition deux jeunes guides locales qui nous permettront de découvrir le parc en toute quiétude.

En attendant leur arrivée, nous visitons la ville.

Nous découvrons un petit marché local.

Nos jeunes guides arrivent ; en leur compagnie, nous allons d’abord manger un morceau dans un restaurant du coin.

Nous prenons la route ensuite vers le parc national.

Nous entrons dans le parc.

Nous faisons un premier arrêt à l’escalier des rêves.

Nous le descendons.

Le parc est splendide.

Nous remontons l’escalier en comptant les marches tout en faisant un voeu ; la coutume locale dit qu’il se réalisera. Nous reprenons la route ensuite pour nous rendre à la grotte du diable.

Nous nous garons ; sur le chemin, nous découvrons de belles sculptures.

Nous entrons dans la grotte.

Une dernière photo pour la route.

Nous retournons à l’entrée du parc.

Nous nous dirigeons ensuite vers le pin du loup garou.

L’arbre se trouve devant nous.

Il est temps pour nous de reprendre la route vers la ville de Mazsalaca pour y déposer nos guides.

Nous prenons ensuite la route vers l’Estonie proche.

Nous quittons la Lettonie.

En provenance de Lettonie, nous entrons en Estonie.

La frontière est invisible ; il n’y a pas de contrôle aux frontières.

Nous circulons vers le coeur du pays.

Sur la route, nous faisons une halte pour assister au travail d’un agriculteur.

Nous traversons un beau petit village.

Nous entrons dans une autre petite ville.

Nous faisons une halte dans le parc national Sooma.

Mais, nous ne pouvons y rester longtemps étant donné que nous n’avons plus d’essence ; nous devons faire demi-tour, mais nous ne trouvons pas de station qui fonctionne.

Ce n’est que sur la route vers le Nord du pays que nous pouvons faire le plein ; nous décidons de continuer vers le parc de Lahemaa.

Nous traversons le pays du Sud au Nord.

Le paysage est composé de champs et de forêts.

Nous faisons une halte pour découvrir une autre petite ville.

La ville ne présent pas d’intérêt particulier.

Nous reprenons rapidement notre route.

Nous arrivons dans le parc de Lahemaa ; nous nous trouvons à présent sur le bord de mer ; nous nous arrêtons à hauteur de Vöosu.

Nous découvrons le golfe de Finlande.

Nous quittons le site pour nous rendre vers la ville de Käsmu.

Nous entrons dans la ville.

Nous nous garons aux abords d’une petite église.

Nous découvrons dans l’église, des photographies de tous les habitants de la ville ; une initiative surprenante.

Nous prenons ensuite la route en direction du port de pêche.

Nous y arrivons en moins de 2 minutes, Käsmu n’étant pas grande.

Nous faisons la connaissance des habitants de la ville.

Le port est agréable à parcourir.

Nous nous rendons ensuite vers l’unique restaurant de la ville.

Il s’agit d’une famille qui propose des plats uniques pour la somme de 12 euros, tarif qui reste cher pour le pays.

Nous rejoignons ensuite notre hôtel ; la nuitée y coûte 50 euros.

Le lendemain matin, nous nous dirigeons vers la ville de Altja.

Nous devons traverser une belle forêt.

Nous entrons dans la ville.

Après une heure de visite, nous décidons de nous rendre dans la capitale : Tallinn.

Sur l’autoroute, nous faisons une halte dans une station service pour prendre un petit déjeuner.

Nous entrons dans la périphérie de la ville.

Nous prenons la direction du centre.

Le ville est partagée entre le béton et la verdure.

La circulation est fluide.

Nous entrons dans le centre.

Nous nous garons dans le centre historique.

Nous faisons une halte dans une boulangerie.

Nous nous dirigeons vers la place centrale.

Nous devons traverser un beau jardin public.

Les ruelles du vieux centre sont agréables.

Nous nous rendons sur la place centrale.

La place comprend de nombreux restaurants.

Les produits artisanaux sont de bonnes qualités.

Un homme vêtu à l’ancienne rabat les clients dans le restaurant qui l’emploie.

Nous acceptons de nous asseoir. Le restaurant propose de bons produits pour un prix raisonnable.

Nous retournons ensuite dans le centre de la ville.

Sur le chemin qui nous mène vers la cathédrale, nous prenons en photographie une plaque minéralogique.

Nous assistons à un concert improvisé dans la rue de musique traditionnelle.

Nous empruntons une autre belle ruelle.

Nous visitons le musée du corps humain.

La visite est instructive.

Nous découvrons grâce à des jeux interactifs les parties les plus enfouies du corps humain.

Nous quittons le musée.

Nous apercevons la cathédrale.

Nous la visitons.

Nous prenons ensuite la route vers le marché.

Des ouvriers rénovent une partie des routes.

Nous traversons un jardin public.

Nous arrivons vers le marché semi-couvert.

Les produits sur les étals sont beaux et frais.

Nous avons la chance alors d’assister au concert d’une chorale improvisée.

La chorale se met à chanter en plein coeur du marché.

Après trente minutes passés à écouter la chorale, nous entrons dans la galerie marchande proche.

Nous mangeons un hamburger magique, tant il est bon ; et ce pour la somme de 5 euros.

Nous retournons à notre voiture.

Nous nous dirigeons ensuite vers les hauteurs de la ville.

Il nous reste à découvrir la cathédrale orthodoxe.

Mais également le château.

Nous entrons dans le musée Neitsitorn.

Le musée intéressant permet d’avoir une vue dégagée de la ville.

Il est temps pour nous de rejoindre le ferry qui nous mènera en Finlande.

Avant tout, nous faisons une halte dans un magasin pour acheter quelques victuailles, moins cher dans le pays qu’en Finlande.

Nous reprenons la route.

Nous arrivons dans le secteur des ferrys.

Nous devons suivre les indications qui nous mènent vers notre port d’embarquement avec véhicule et non à pied.

Nous empruntons la compagnie Viking line.

Nous suivons les indications du personnel du port.

Nous patientons.

Nous sommes appelés à embarquer.

Nous nous installons sur le pont inférieur.

La ville s’éloigne lorsque le bateau quitte le port.

Nous quittons l’Estonie.