Attention, ce récit photographique n’est pas un article, mais une photothèque qui reprend de manière chronologique l’intégralité de notre voyage dans le département des Alpes maritimes.

Pour effectuer ce séjour, nous avons beaucoup été aidés par Isabelle Billey Quere de l’Office de Tourisme métropolitain de Nice Côte d’Azur. Le site Internet de l’office se trouve à l’adresse suivante : https://www.nicetourisme.com/

Nous avons été également aidés par les autorités locales qui nous ont facilité notre tournage.

En provenance de Hyères, nous rejoignons la région de Nice qui se trouve à deux heures de route.

Après deux heures de route, nous entrons dans la ville de Nice.

Nous prenons le périphérique pour en rejoindre le centre.

Nous circulons sur la promenade des Anglais afin d’y trouver une place.

Nous pouvons enfin nous garer dans un parking souterrain.

Nous entrons dans le centre historique de Nice.

Nous rejoignons à pied la promenade des Anglais.

La plage de la ville est magnifique.

Les baigneurs sont nombreux.

Nous rejoignons les plages.

Nous grimpons un peu vers les hauteurs de la promenade des Anglais.

Les photos souvenirs sont essentielles.

Il nous faut emprunter des escaliers pour rejoindre les hauteurs de la ville et le parc qui leur est associé.

Nous parvenons jusqu’à l’étage intermédiaire de la tour Bellanda.

La vue y est exceptionnelle.

Il nous faut encore monter pour rejoindre le sommet.

Un beau parc nous attend.

Nous avons une vue dégagée sur le port.

Dans le parc, des sportifs se détendent.

Pour contacter Linda Stern, une spécialiste des massages Shiatsu, n’hésitez pas à composer le 06 23 02 18 10 ou à vous rendre sur le www.shiatsu-nice.com

Pour pratiquer le Tai Chi, contactez le 06 63 83 21 04 ou rendez-vous sur le www.taichichuan-qigong.org

Nous nous rendons ensuite dans le centre historique.

Nous découvrons le marché municipal.

Nous faisons connaissance avec un artiste.

L’ambiance dans le marché est excellente.

Tous les produits sont de première fraîcheur.

Au bout du marché se trouve le marché aux fleurs.

Nous visitons ensuite le centre historique.

Nous faisons connaissance avec des vendeurs sympathiques.

Nous reprenons notre route.

Nous visitons ensuite le palais Lascaris, qui comprend un beau musée au prix d’entrée de 6 euros. Le palais se trouve 15, rue Droite dans le centre historique.
Son téléphone est le  04 93 62 72 40 et son email : palais.lascaris@ville-nice.fr

Nous continuons notre découverte du vieux Nice.

Nous quittons le centre historique pour rejoindre un beau parc de jeux pour enfants.

Nous retournons dans le centre, étant donné que nous avons réservé dans un restaurant typique et authentique. Le restaurant Buteghinn’a est un restaurant traditionnel labellisé cuisine nissarde. Il se trouve au 11 rue du Marché, dans le vieux Nice. Il est joignable au 04 93 92 28 22 ou sur le www.abuteghinna.fr

Nous avons la chance de pouvoir découvrir les cuisines.

Nous pouvons enfin nous détendre en terrasse et déguster des plats succulents.

Dans la rue, un peu plus loin, nous faisons la connaissance avec un des chefs d’un des meilleurs kebabs de la ville. Il s’agit du restaurant Chef Döner qui se trouve au 20, descente du marché, joignable au 09 88 01 02 92.

Il est temps pour nous de quitter la ville de Nice et de prendre la route vers la ville de Saint jean Cap Ferrat.

Après une vingtaine de minutes, nous entrons dans la ville de Saint Jean Cap Ferrat.

Nous sommes exceptionnellement autorisés à nous garer sur le parking de la mairie, fermée en ce jour.

Nous nous rendons dans le port de la ville.

De nombreux restaurants sont disposés le long du port.

Nous dégustons ensuite une glace délicieuse au salon de thé Vanille et Chocolat qui se trouve au port. Il est joignable au 06 12 34 11 70 ou sur le 04 89 14 19 41.

Nous continuons notre visite.

Nous découvrons le centre-ville.

Nous nous rendons dans les hauteurs de la ville afin de parcourir un des nombreux sentiers du territoire.

La vue y est sublime.

Après une heure, nous retournons à notre véhicule.

Nous prenons la direction à présent du village d’Eze.

Un transport électrique nous conduit jusqu’à l’entrée de ce village médiéval.

Il nous faut le parcourir à pied pour rejoindre ses hauteurs.

Le village est authentique.

Le village est un des plus beaux de tout le littoral.

Nous entrons dans le jardin botanique.

La vue nous coupe le souffle.

Sur place, nous trouvons un porte monnaie que nous déposons à l’accueil et nous prenons la route vers le Cap d’ail.

Nous entrons dans la ville et prenons 5 minutes pour déguster une bonne bière.

Nous visitons ensuite le château de la ville qui est loué pour des évènements privés.

Le château est fort intéressant.

Nous nous promenons ensuite dans le jardin du château.

Nous prenons la route pour découvrir l’architecture particulière de cette ville charmante.

Nous reprenons notre voiture pour rejoindre le port du Cap d’ail.

Nous entrons partiellement à Monaco pour en ressortir aussitôt.

Nous entrons dans le port.

Nous avons réservé une sortie en mer avec Alice boat, joignable au 06 74 31 92 53 ou sur le contact@aliceboat.com. Le site Internet de la compagnie est le www.aliceboat.com

La capitaine est une femme exceptionnelle. Elle agrémente notre activité avec sourire et bonne humeur.

Nous découvrons toutes les spécificités de la côte.

Les enfants sont sous le charme de cette sortie.

Nous nous voyons proposer un bon verre de rosé.

Après près de 2 heures de sortie en mer, nous pouvons retourner sur Nice.

Nous arrivons à notre hôtel : Le Monsigny qui se trouve 17 Avenue Malaussena, Nice  ; il est joignable au 0033(0)4 93 88 27 35  ou sur le  www.hotelmonsignynice.com

Pour dîner, nous nous rendons sur le toit de l’hôtel, afin de profiter d’un des plus beaux rooftops de la ville.

Nous commandons un bon cocktail maison.

L’ambiance est bon enfant.

Nous commandons ensuite plusieurs assiettes de tapas.

Nous nous laissons tenter par un autre cocktail.

Après une bonne nuit de sommeil, nous prenons un solide petit-déjeuner.

Il est temps pour nous de quitter le littoral et de prendre la route vers le Moyen pays.

Nous quittons la ville.

Nous arrivons dans le village de Falicon.

Nous prenons un petit café.

Nous avons la chance de bénéficier de la présence d’un conseiller municipal du village qui nous propose de nous servir de guide.

Les informations que l’homme nous donne sont nombreuses.

La vue est magnifique.

Nous reprenons notre découverte du village.

Nous sommes agréablement surpris de découvrir une course à pied qui se déroule dans le village.

En attendant que les coureurs parviennent jusqu’à la ligne d’arrivée, nous en profitons pour visiter la place centrale.

Après avoir salué les sportifs, nous reprenons notre découverte du centre.

Nous faisons connaissance avec un groupe de coureurs fort sympathique.

Nous reprenons ensuite la route vers la ville de Colomars.

Nous entrons dans la ville.

Nous visitons l’église.

L’intérieur est splendide.

Nous reprenons notre route.

Nous arrivons ensuite à l’abbaye Notre Dame de la paix, qui permet de découvrir le travail de soeurs qui fabriquent du chocolat à l’ancienne. L’abbaye se trouve 271 Route de Saint-Blaise, 06670 Castagniers ; elle es tjoignable au 04 93 08 05 12 ou sur le http://abbayenotredamedelapaix.fr/

Nous découvrons un endroit d’un calme absolu.

Une soeur nous accueille.

Nous pouvons procéder à une bonne dégustation.

Exceptionnellement, nous sommes autorisés à assister à la masse des soeurs.

Il nous faut encore parcourir quelques kilomètres pour entrer dans le village de Castagniers.

Nous avons réservé au restaurant Chez Michel, un des restaurants les plus qualitatifs du territoire. Le restaurant se trouve Place Saint-Michel – 06670 Castagniers-Village ; il est joignable au 0033 4 93 08 05 15 ou sur le http://www.chezmichel.fr/

Nous avons la chance de pouvoir découvrir le travail du chef dans la cuisine.

Nous pouvons nous asseoir et profiter d’une cuisine exceptionnelle.

Après un repas succulent, nous décidons de visiter ce petit village charmant.

Il est temps pour nous de prendre la route vers le village d’Utelle.

Sur la route, nous faisons une halte afin de découvrir un paysage vallonnée.

Nous reprenons la route.

Nous entrons dans les gorges de Vésubie.

Le paysage qui nous entoure est sublime.

Nous entrons dans le village d’Utelle.

Nous buvons un café dans l’établissement Le bellevue, un établissement sublime dans lequel il est possible de dormir ; l’établissement, un hôtel de belle qualité es tjoignable au 04 93 03 17 19 ou sur le www.lebellevue-martinon.com

Nous entrons ensuite dans le village d’Utelle.

Les habitants sont agréables.

Le village est splendide.

Nous visitons une belle église.

Nous quittons le village.

Nous prenons la route escarpée ne direction de la madone d’Utelle.

La route est dangereuse ; il nous faut garder toute notre concentration.

Au sommet, nous sommes accueillis par une belle église.

Nous redescendons au niveau du village d’Utelle.

Nous prenons la direction vers le village de Tour sur Tinée.

Nous arrivons aux alentours du village après trente minutes d’une route étroite et en mauvais état.

Nous entrons dans le village.

Nous nous dirigeons vers le centre.

Nous découvrons un village traditionnel et authentique.

Nous avons réservé une nuit à l’hôtel La Maison de la Tour 3*  qui se trouve sur la Grand Place du village. L’hôtel est joignable au  04 93 03 44 21  ou sur le site http://www.restaurant-lamaisondelatour.com/

Le soir, nous mangeons au restaurant de l’établissement.

Nous avons la chance de pouvoir visiter les cuisines.

Le repas est succulent.

Le lendemain matin, nous rejoignons le haut Pays en direction du parc du Mercantour.

Un âne nous oblige à un arrêt temporaire.

Nous reprenons la route.

Nous entrons dans le village de Roquebillière.

Nous buvons un petit café dans le centre du village.

Nous prenons la route pour rejoindre une productrice locale qui effectue un travail d’une grande qualité.

Nous avons rendez-vous avec Elise pour les fruits et Jérôme pour le miel « des Abeilles et des Fruits » à Les Raggias – 06450 Belvèdère  ; ils sont joignables au 06 61 10 80 65 ou sur le 06 16 42 12 88 ; leurs emails sont :  elise.durand@yahoo.fr et payenjerome@wanadoo.fr

Elise fabrique devant nous des glaces d’un goût exceptionnel.

Différents produits sont vendus dans la boutique.

En sa compagnie, nous nous rendons dans ses nombreux champs de culture.

Nous terminons par une découverte de ses ruches.

Nous prenons la route vers Roquebillière que nous avons quitté le matin même.

A Roquebillière, nous avons rendez-vous avec Geneviève COMOGLIO qui gère Tutaï Cuir, Artisanat Cuir – Perles & Bijoux. l’atelier se trouve rue du 24 novembre 1926 – 06450 Roquebillière ;  il est joignable au 06 32 25 63 89 ou sur le  genevieve.como@laposte.net

Geneviève nous présente un support d’information locale dans lequel son mari travaille : Le Vésubien.

Nous visitons l’atelier.

Nous assistons exceptionnellement au travail du cuir.

Les produits vendus sont extrêmement qualitatifs.

Nous en profitons pour visiter le centre de la ville.

Les habitants sont chaleureux.

La vue sur Belvédère est magique.

Il est temps pour nous de repartir. Nous prenons la route vers Saint martin Vésubie.

Nous arrivons devant l’atelier de Bernard Caillet, un tourneur sur bois de grand talent. L’homme est joignable au 06 73 56 07 25 ou sur le www.bernardcaillet.fr ; il se trouve au 969 route de la Colmiane, à Saint Martin Vésubie.

Il propose à la vente nombre de ses créations.

Il décide de nous faire partager son art.

L’attention est constante.

Très rapidement, nous arrivons au centre de Saint Martin Vésubie, un village d’une beauté rare.

Nous continuons notre découverte du village.

Nous recevons des gens un accueil exceptionnel.

Le village est ainsi à l’image de ses habitants.

Nous terminons par une belle église.

Nous rejoignons notre restaurant : La bonne auberge, qui se trouve  98 Allée de Verdun, 06450 Saint-Martin-Vésubie ; le restaurant est joignable au 04 93 03 20 49 ou sur le http://www.labonneauberge06.fr/

Le repas est d’une grande qualité.

Nous prenons ensuite la route vers le parc du Mercantour.

Nous entrons dans le parc après 20 minutes de route.

Nous nous rendons à la madone de Fenestre.

La vue est exceptionnelle.

De nombreuses randonnées sont effectuées sur le secteur.

Nous nous rendons dans l’église qui se trouve sur place.

Nous rencontrons le curé qui officie sur place, un homme d’une grande érudition.

Une boutique permet d’acheter quelques objets.

Nous visitons l’église.

Le curé bénit nos croix.

Un dernier tour dans les environs.

Nous faisons une halte un peu en contrebas de la madone de Fenestre afin de découvrir la beauté du parc.

L’eau est d’une pureté incroyable.

Nous nous adonnons à une petite séance de photographie.

Nous terminons ainsi cette journée qui restera dans nos mémoires. Surtout grâce à Michel de l’office de tourisme de Roquebillière qui a su nous apporter toute l’aide nécessaire à l’organisation de notre découverte.

Nous pouvons quitter le parc.

Un dernier arrêt pour admirer deux sportifs qui s’entraînent à l’escalade.

Nous quittons le parc.

Nous prenons une petite collation.

Pour éviter les bouchons, nous traversons Saint Laurent du Var.

Lorsque nous dinons sur l’autoroute, les Alpes maritimes sont derrière nous. Nous y repensons avec tristesse, tant le département nous aura marqué par son charme époustouflant.