Attention, ce récit photographique n’est pas un article, mais une photothèque qui reprend de manière chronologique l’intégralité de notre voyage dans le département de Haute-Savoie.

Pour effectuer ce séjour, nous avons beaucoup été aidés par  l’Office de Tourisme de Morzine-Avoriaz. Le site Internet de l’office se trouve à l’adresse suivante : https://www.morzine-avoriaz.com/

Nous avons été également aidés par les autorités locales qui nous ont facilité notre tournage.

En provenance de Moselle, nous rejoignons le département de Haute-Savoie, département frontalier avec la Suisse et l’Italie. Après plusieurs heures de route, nous faisons une pause dans un restaurant autoroutier.

Nous prenons la sortie en direction de Morzine et nous nous arrêtons dans la ville de Cluses afin de déjeuner dans un restaurant.

Nous reprenons la route.

Nous traversons plusieurs villes de montagne.

Nous entrons dans la ville de Morzine.

Nous traversons le centre-ville.

Nous rejoignons notre hôtel : Le champs fleuris, un des plus beaux hôtels quatre étoiles de la ville qui se trouve : 247 Route du Téléphérique, 74110 Morzine. L’hôtel est joignable au 04 50 79 14 44 ou sur le site Internet : http://www.hotel-champs-fleuris.com/fr/

Nous découvrons notre chambre.

En nous rendant sur la terrasse, nous profitons d’une des plus belles vues sur les Alpes qui se trouvent aux alentours.

Le soir, nous profitons d’un bon dîner étant donné que nous avons réservé en formule demi-pension.

Le repas est composé d’un buffet gastronomique d’un plat, d’un assortiment de fromages et d’un dessert. Tous les produits sont d’excellentes qualités.

Pour digérer, nous faisons connaissance avec la ville de Morzine que nous rejoignons en moins de 2 minutes.

Le lendemain matin, nous prenons un bon petit-déjeuner.

Il est temps pour nous de rejoindre le téléphérique de Nyon. Afin de profiter au mieux de notre séjour, nous avons opté pour le multipass qui s’achète à l’office de tourisme ou à l’accueil de nombreux hôtels. Il nous permet pour 10 euros par jour de bénéficier d’un accès à plus de 60 activités dont les télécabines ou les télésièges.

Nous garons notre véhicule au bas du téléphérique.

Nous pouvons embarquer en télécabine.

Nous devons descendre.

Pour rejoindre le mont Nyon, nous devons emprunter à présent un télésiège.

Une fois au sommet, il nous faut encore marcher une quinzaine de minutes en bénéficiant d’un panorama à couper le souffle.

La vue est sublime.

Au sommet, nous pouvons enfin respirer.

En contrebas, le lac Nyon.

Nous redescendons après une heure au sommet.

Avant de reprendre notre voiture, nous nous rendons à moins de dix minutes à pied, à la cascade de Nyon.

La cascade est le site idéal pour les amateurs de canyoning.

Nous faisons une halte dans la ville de Montriond afin de déjeuner.

Nous commandons une pizza et des pâtes.

Nous prenons la route en direction du lac de Montriond.

Après avoir garé notre véhicule, nous profitons d’un des plus beaux lacs du secteur.

De nombreuses activités sont disponibles.

Les vacanciers peuvent se baigner en toute sécurité.

Nous restons bien une heure sur place à profiter de ce décor.

Il est temps pour nous de repartir.

Sur la route, nous faisons une halte à la cascade d’Ardent.

Un peu plus loin, nous pouvons la rejoindre en moins de 5 minutes.

Nous prenons à présent la route vers Avoriaz en passant par le col.

Nous visitons le village des Lindarets.

Nous prenons de la hauteur par le col.

Une femme cueille des myrtilles sauvages.

Une fois au sommet, nous redescendons vers le village Les Lindarets.

Nous prenons la direction de la cascade des Brochaux. Le chemin est interdit aux voitures. Nous l’empruntons quand même étant donné qu’il ne nous reste qu’une heure avant que le temps ne se couvre et qu’un orage éclate. Il faut près de trente minutes pour rejoindre la cascade à pied.

Sur place, nous découvrons plusieurs restaurants dont un gite.

Face à nous, un télésiège permet de rejoindre les Mossettes qui se trouvent en Suisse.

En l’instant, nous rejoignons la cascade.

Devant nous, une chute d’eau impressionnante.

Nous en prenons plein les yeux.

Etant donné que le temps est encore clément, nous empruntons le télésiège pour rejoindre la Suisse.

Le trajet dure 17 minutes.

Les paysages sont somptueux.

Nous arrivons au sommet.

La vue sur les Alpes suisses est à couper le souffle.

Nous nous régalons.

Il est temps pour nous de redescendre.

En bas, nous faisons connaissance avec un troupeau de vaches.

Les vaches placides nous laissent nous approcher.

Nous retournons à l’hôtel afin de profiter du spa et nous détendre.

Vers 20 h 00, nous pouvons enfin diner.

Le lendemain matin, nous rejoignons le jardin de l’hôtel pour prendre notre petit-déjeuner.

Il ne nous faut pas marcher longtemps pour rejoindre le télécabine du Pleney qui se trouve à une minute de marche de l’hôtel.

Nous embarquons pour un trajet de quelques minutes.

Nous rejoignons le sommet.

La vue est spectaculaire.

Nous redescendons et décidons de visiter la ville de Morzine.

La ville est agréable.

Elle comprend un peu plus de 3000 habitants à l’année.

A midi, nous avons réservé au restaurant La Chamade, un des meilleurs restaurants de la ville. Le restaurant se trouve La Crusaz, 90 Route de la Plagne, 74110 Morzine ; les réservations peuvent être faîtes au 04 50 79 13 91 et de nombreuses informations peuvent être trouvées sur le site Internet : https://www.lachamade.com/

Nous sommes autorisés à découvrir exceptionnellement les cuisines.

Nous pouvons profiter d’une bonne raclette et d’une fondue en terrasse.

Nous prenons après le repas, la route vers le lac des mines d’or.

Nous nous garons.

Nous profitons d’un lac magnifique.

Nous faisons connaissance avec un groupe de vacanciers fort sympathiques.

A présent, nous prenons la route vers la chèvrerie, qui propose le meilleur fromage de chèvres de Morzine.

La chèvrerie se trouve Route des Ardoisières, Les Avenières. Plus de renseignements peuvent être obtenus au 06 31 57 01 40, surtout en ce qui concerne les journée découvertes à la ferme qui permettent de tout apprendre sur la fabrication du fromage.

Les propriétaires sont également guides officiels pour toute randonnée ou séance de canyoning. Plus de renseignements peuvent être demandés au 06 98 04 16 22 ou sur le seb.bron@hotmail.fr

Nous découvrons le magasin de la chèvrerie.

Exceptionnellement, les propriétaires nous invitent à assister à la traite de leur chèvres en plein coeur des alpages. Pour ce faire, nous grimpons en quad pour aller à la recherche du troupeau.

Par chance, la recherche du troupeau ne prend que 15 minutes.

Les chèvres sont invitées à se restaurer avec un peu de sel.

Dizaine après dizaine, la traite peut commencer.

Nous nous essayons à l’exercice.

Après deux heures sur place, il est temps pour nous de retourner à l’hôtel.

Nous profitons d’un succulent repas.

Le lendemain matin, à nouveau, nous profitons d’une vue magnifique pour petit-déjeuner.

Nous prenons ensuite la route pour rejoindre la ville d’Avoriaz à trente minutes de route.

Nous entrons dans la station.

La station étant piétonne, nous sommes invités à laisser notre voiture à l’extérieur, dans les nombreux parkings prévus à cet effet.

Nous découvrons une ville magnifique qui se trouve en hauteur dans les montagnes, alors que Morzine se trouve quant à elle dans la vallée.

Nous découvrons le centre-ville.

Nous en profitons pour boire un café.

La station est particulièrement pour les amateurs de sports extérieurs.

Le centre est agréable.

Une zumba s’improvise sur la place centrale.

Nous découvrons l’office du tourisme. Le site Internet est le : www.avoriaz.com

Nous arpentons la rue principale.

Dans es contrebas de la station, une grande piste de sports divers.

La vue sur la station y est sublime.

Nous quittons la station.

Nous découvrons avant de partir, l’architecture traditionnelle de la station.

Nous rejoignons le golf d’Avoriaz.

Nous arrivons au golf d’Avoriaz qui se trouve au Col de la Joux Verte ; le restaurant est joignable au 04 50 74 24 39 ou sur le site Internet du golf : https://www.avoriaz.com/ecoledegolf/golf/

La qualité des plats est exceptionnelle.

Nous réservons une mini-voiture afin de découvrir le golf dans son ensemble.

Le golf est accessible aux golfeurs de tous niveaux.

Nous arrivons également au Lil’Stash, un parc de jeux pour les enfants.

Nous reprenons notre route pour retourner au parking.

En retournant sur Morzine, nous nous rendons à la fromagerie de Nicolas Baud : l’Alpage, également appelée la fruitière. Le magasin dans lequel se fabriquent plusieurs fromages se trouve 337 Route de la Plagne, 74110 Morzine ; il est joignable au 04 50 79 12 39 ; de nombreuses autres informations se trouvent sur le site Internet : https://www.alpage-morzine.com/la-fruitiere/

Nous sommes invités par le fromager à découvrir la cave dans laquelle, il fait affiner son fromage.

Il nous invite également à découvrir la fabrication de yaourts.

Nous quittons le magasin.

Immédiatement, aux côtés de notre hôtel, nous nous rendons à la luge d’été dont la descente coûte 5 euros.

Nous prenons de manger une glace dans un des restaurants du coin.

Une longue queue s’est formée.

Nous empruntons un télésiège.

Nous arrivons à un étage intermédiaire et devons nous équiper.

Nous pouvons profiter de cette activité génératrice d’adrénaline.

Le soir, après un petit bain dans la piscine, nous pouvons profiter d’un bon diner.

Nous terminons la soirée avec une vue sur l’hôtel depuis les jardins.

Le lendemain, même emplacement, même vue mais avec un ciel bien dégagé.

Nous nous rendons ensuite à la poterie de Morzine qui se situe Rue du Bourg, 74110 Morzine ; le magasin tenu par Gérard Menu est joignable au 04 50 74 77 60.

Le potier nous fait une démonstration de son art.

Nous assistons également à un travail de peinture sur des créations du potier.

Nous nous rendons ensuite au marché de la ville.

Les produits sont frais et proviennent d’un circuit court.

Nous passons un agréable moment.

Nous effectuons également quelques achats.

A midi, nous mangeons sur le coude dans un des restaurants du secteur.

Une petite balade digestive plus tard.

Après une après-midi de farniente, nous rejoignons le diner de l’hôtel.

Après les entrées, viennent les plats principaux et le dessert.

Dans la soirée, nous rejoignons le parc des Dérèches. Nous empruntons un ascenseur des caisses super Morzine.

La caisse se trouve aux abords de la passerelle de la ville.

Nous arrivons en contrebas de la ville.

Nous avons la chance d’assister à un match de hockey sur glace.

Le match est palpitant.

Tard dans la nuit, nous nous couchons.

Le lendemain matin, nous prenons un bon petit-déjeuner.

Nous prenons ensuite la route vers Thonon-les-bains.

Sur la route, nous faisons une halte à un des sites les plus majestueux du département : les gorges du pont du diable qui se trouvent Le Jotty, 74200 La Vernaz ; le site est joignable au 04 50 72 10 39 ; le site Internet donnant de nombreuses informations est le  : https://lepontdudiable.com/

L’entrée coûte 18 euros, mais ce prix vaut largement le spectacle proposé par les gorges.

Sur la montagne, des chamois en totale liberté.

Nous descendons au fond des gorges  en suivant un chemin sécurisé au coeur d’une belle forêt.

Le site a été entièrement sécurisé.

Nous rejoignons les gorges.

Une passerelle permet de nous approcher au plus près de l’action.

Nous continuons notre découverte des lieux.

La roche, particularité oblige comporte des cornes au travers de sa disposition.

Ainsi que des yeux.

Le spectacle est saisissant.

A midi, nous mangeons au restaurant du site.

Nous reprenons la route en direction de Thonon.

Nous entrons dans la ville.

Nous nous garons dans le centre.

Face à nous, le lac Léman.

Nous rejoignons le centre.

Les rues sont agréables.

Nous visitons une petite église.

Nous découvrons également l’hôtel de ville.

Nous prenons la route vers Yvoire.

Nous nous garons et découvrons un beau village médiéval.

Nous découvrons de belles boutiques.

Nous mangeons une bonne glace.

Le village est assez petit.

Nous rejoignons le port.

Nous décidons de boire un café et de nous reposer un peu.

Nous prenons la route à présent vers la ville d’Evian.

Nous entrons dans la ville.

Nous nous garons dans le centre.

Nous parcourons la ville à pied.

Un spectacle musical est donné.

Nous nous rendons dans les rues commerciales de la ville.

Nous prenons la direction de la source Cachat.

Nous pouvons boire l’eau d’Evian directement au robinet.

Nous longeons le théâtre lumière.

Nous profitons d’une belle promenade le long des rives du lac Léman.

Un petit tour au casino.

Nous prenons la route du retour.

Mais nous décidons de faire une petite halte pour nous baigner dans le lac.

L’eau est fraiche mais revigorante.

Nous prenons la route du retour.

Nous pouvons profiter d’un bon repas à l’hôtel.

Le lendemain matin, nous prenons un bon petit-déjeuner.

Nous nous rendons à la compagnie de 7 aventures rafting afin de profiter d’une activité de rafting exceptionnelle.

La société se trouve à la Vernaz, sur la route principale entre Morzine et Thonon, au 30 le rond-point de Bioge. La société est joignable au 04 50 72 15 12 ou sur le site Internet : www.7aventures.com

Nous découvrons le siège de la société.

L’activité rafting circuit classique coûte aux environs de 50 euros par personne pour une activité qui dure en tout près de 3 heures.

Nous nous équipons.

Un bus nous conduit jusqu’au site de descente de la rivière.

Nous rejoignons les bateaux qui nous attendent en contrebas.

L’activité est exceptionnelle. Un must à ne pas louper.

Nous pouvons nous changer et récupérer nos affaires.

Nous retournons à Morzine.

Sur la route, à Saint Jean d’Aulps, nous nous arrêtons Chez  Toto burger savoyard qui propose les meilleurs hamburgers  du secteur.

Nous retournons à notre hôtel que nous pouvons visiter tranquillement.

L’intérieur de l’établissement est aussi beau que l’extérieur.

L’hôtel dispose d’un spa tout confort.

Nous visitons une chambre de qualité luxe.

La chambre possède une vue splendide. Et c’est sur cette vue que nous terminons notre séjour.