J’ai dormi pour la première fois dans un camping

Département du Sud de la Vendée et bordant le littoral Atlantique, la Charente-Maritime est un territoire verdoyant à l’intérieur duquel, les campings dévoilent tout leur potentiel. Beaucoup moins impersonnels qu’un hôtel, ils sont intégrés dans le paysage naturel et possèdent en fonction de leur classification, toute une série d’équipements à la pointe du progrès et du ludique tout en s’inscrivant dans une logique de développement durable, avec des prix optimisés au maximum. Nous avons testé durant plusieurs jours un de ces campings : le camping : « A la Corniche »  dans la ville d’Angoulins et vous en relatons notre expérience.

 

Après treize années de voyage autour du monde, j’ai dormi dans nombre d’endroits, allant de la belle étoile à un banc, des plus beaux palaces aux hôtels les plus ragoûtants, chez l’habitant, chez des inconnus, sur la banquise, dans le désert sous une tente, dans la forêt amazonienne, dans des auberges de jeunesse, dans une cabane, dans un chalet, dans un bus, un avion, un train…Mais, jamais je n’avais séjourné dans un camping.

Les stéréotypes sur les campings ont ainsi la dent dure ; si le film : « Camping » avec l’acteur Franck Dubosc, a pu mettre en avant ce lieu de villégiature, il en a également renforcé les clichés : usagers habitués, ambiance populaire, hébergements peu qualitatifs, indépendance totale dans les tâches ménagères, activités inintéressantes.

Pour découvrir par moi-même ce paradigme de vacances encensés par les uns et décriés par les autres, j’ai choisi de séjourner dans un camping dans le département de la Charente-Maritime durant plusieurs jours, dans la ville d’Angoulins-sur-Mer non loin de La Rochelle.

La Charente-Maritime est le deuxième département français en nombre de campings et en compte près de 304, soit 3,8% des terrains en France représentant 48 000 emplacements. 93 % du parc locatif est classé et chaque année, ce sont environ 6,7 millions de nuitées qui sont enregistrées dans les campings de Charente-Maritime avec une moyenne de 5,4 nuits par personne. Le secteur emploie près de 2600 emplois et génère 145 millions d’euros de chiffre d’affaire pour 45 millions d’euros d’investissement.

Pour préparer mon voyage, nous avons été aidés par Pierre Migaud, responsable communication de la Fédération Départementale de l’Hôtellerie de Plein Air, la FDHPA 17, dont le siège se trouve au 139 Rue Thiers, 17300 Rochefort ; la Fédération peut être contactée au 05 46 88 06 73 ou sur le site Internet : Campings Atlantique

Pour découvrir notre séjour de manière complète dans le département ainsi que notre test du camping A la Corniche, n’hésitez pas à vous rendre sur le lien suivant : France Charente-Maritime (Récit photographique) – Hors Frontières

La FDHPA 17, un intermédiaire entre les campings et les campeurs

 

De son nom global Fédération Départementale de l’Hôtellerie de Plein Air de Charente-Maritime, la FDHPA 17 créée en 1963 rassemble plus de 250 adhérents et représente près de 40 000 emplacements, générant plusieurs millions de nuitées touristiques chaque année.

Ainsi, les membres de la Fédération du département (et des départements limitrophes qui ne possèdent pas de syndicat) peuvent adhérer à la FDHPA 17 et au travers de cette adhésion, ils sont inscrits automatiquement à la Fédération régionale et à la Fédération Nationale, ce qui les oblige à respecter la charte édictée faisant mention de principes moraux et qualitatifs de la fédération.

Dirigée par un conseil d’administration de 21 membres, la Fédération emploie en temps pleins quatre salariés et s’appuie sur quatre associations qui regroupent des campings représentant les quatre grandes régions touristiques de la Charente Maritime pour agir au nom et pour le bien de la Fédération dans son ensemble.

Cinq missions incombent à la FDHPA 17 :

  • Conseiller la profession en permettant à chaque adhérent de bénéficier d’une expertise juridique personnalisée en cas de démarches administratives ;
  • Informer les membres au travers d’une newletter, d’un site Internet et d’autres moyens de communication de l’actualité de la profession et des nouveautés du secteur touristique ;
  • Accompagner les adhérents lors de la mise en place de démarches de labellisation ou autres ;
  • Promouvoir les campings du département ;
  • Développer au travers des salons professionnels, l’influence touristique des campings du département.
306 France Charente maritime

Le camping, une évolution positive inscrite dans le développement durable

 

Mode de vacance privilégié des amoureux de la nature en recherche d’authenticité et de fraternité, le camping, d’abord réservé aux emplacements locatifs légers a su se moderniser et proposer des locations de mobil-homes et de chalets tout confort, ce qui permet de séduire une clientèle autrefois attirée par les réservations hôtelières tout en proposant des prix abordables, ce qui se traduit sur le terrain avec une stabilité du prix de la nuitée depuis ces quinze dernières années.

En outre, proche de la nature, le camping s’est depuis plusieurs années, tourné vers  la protection de l’environnement, en tentant de réduire son empreinte environnementale.  Se développe ainsi de plus en plus une logique de tourisme responsable réduisant les déchets, la consommation d’eau et privilégiant les circuits de découvertes et les modes de consommation en achats courts.

Le camping contemporain n’est ainsi plus le camping ancienne génération où les campeurs devaient amener avec eux leurs tentes ou leurs caravanes tout en s’occupant des tâches ménagères et quotidiennes ; aujourd’hui le camping s’est développé en s’inscrivant dans une logique commerciale qualitative, n’hésitant pas à investir massivement pour le bien-être des campeurs en leur proposant toute une gamme de service impensable d’antan : terrains aquatiques, eau courante, locations premiums, restauration, SPA, activités, sous-tendant un peu plus à devenir des camps de vacance nouvelle génération…la proximité des campeurs entre eux en plus.

322 France Charente maritime

Le camping A la Corniche, un camping trois étoiles aux prestations supérieures

 

Le camping : « A la Corniche » se situe au Chemin de la Platere, 17690 Angoulins ; le numéro de téléphone du camping est le 05 46 56 94 16 ; d’autres renseignements peuvent être trouvés sur le site Internet : Camping Angoulins-sur-Mer – ᐃ A LA CORNICHE *** – Charente Maritime

Réparti sur une superficie de 4 hectares, il propose la location de mobil-homes et de chalets tout confort à moins de 100 mètres de la plage.

Découpé en deux secteurs, un secteur comprenant le restaurant, le parc aquatique, le SPA et un terrain de jeu et un autre comprenant l’accueil ainsi que des chalets nouvelle génération, le camping fait partie du groupe CV Vacances, un groupe familial local qui possède plusieurs établissements dans lesquels, la qualité d’accueil prime sur les volontés et les désidératas mercantiles :

CV Vacances possède ainsi des établissements de tourisme dans la région de La Rochelle et sur l’Ile de Ré :

Camping Au Petit Port de l’Houmeau ****

Camping Les Fougères ***

Hôtel Le Galion ***

NOUVEAU – La Villa de l’Eclusier sur l’Ile de Ré

293 France Charente maritime

Un peu d’histoire sur le camping

 

A l’origine, le camping : « A la Corniche » entièrement réhabilité en 2018 a travers d’un investissement massif qui l’a doté d’infrastructures dernière génération : SPA, terrains aquatiques, restaurants, routes, mobil-homes et chalets, n’existait pas en tant que tel. A l’emplacement actuel, coexistaient deux campings familiaux l’un sur la partie « Platère », l’autre sur la partie « Chirats », c’est à dire des deux côtés d’une route communale.

Les deux campings étaient des campings ne comprenant que des emplacements locatifs, pour les voyageurs disposant de leur tente, leur caravane ou leur camping-car.

Devant leur stagnation aussi bien économique et structurelle, ils ont été rachetés par le groupe CV vacances, un groupe local qui possède déjà plusieurs autres établissements et campings dans le département. Au travers de cet investissement, les responsables de CV vacances souhaitaient créer un camping unitaire, moderne pouvant s’inscrire dans cette logique qualitative de développement durable. Ainsi, après un investissement important, le camping a pu se doter de chalets et de mobil-homes entièrement neufs, de routes refaites, de réseaux électriques et d’évacuations des eaux modernes.

Afin de satisfaire les besoins des clients et assurer un niveau de confort maximum, de nouveaux équipements ont été installés, tel qu’un parc multisport « City-stade », des jeux pour enfants, des barbecues collectifs, un espace pique-nique face à la mer et un espace bien-être comprenant une piscine couverte, un jacuzzi, hammam et sauna, ainsi que fontaine à glace et douches multi-sensorielles.

316 France Charente maritime

A la Corniche, un camping tout confort

 

Le camping : « A la Corniche » comprend 229 locatifs, découpés en 71 chalets dans le secteur Sud du camping et 158 mobil-homes dans le secteur Nord du camping, dont 10 emplacements léger pour tentes et caravanes.

En haute saison, les tarifs sont de 800 euros par semaine pour la location d’un chalet, 550 euros pour un mobil-home et 20 euros par nuit pour un emplacement léger. En basse saison, ces pris sont divisibles par deux.

Le chalet dans lequel nous séjournons est un chalet type en bois ; il possède une terrasse agrémentée d’une table et de quatre chaises. Son intérieur est spacieux avec une pièce à vivre sur laquelle donne une cuisine équipée comprenant un frigo, une cafetière, un micro-onde et une plaque de cuisson. Une salle de bain avec WC et douche permet aux adultes comme aux enfants de bénéficier de la place requise et nécessaire pour la toilette. Deux chambres : une parentale avec un grand lit et une armoire intégrée et une chambre avec lits simples superposés sont grandes et disposent de tout le confort moderne, avec pour chacune d’entre elles, une fenêtre coulissante.

346 France Charente maritime
345 France Charente maritime
344 France Charente maritime

Dans le secteur Sud, constitué uniquement de chalets, se trouve la réception de l’établissement. Les chalets sont disposés de manière à laisser suffisamment de places aux campeurs pour qu’ils puissent circuler en voiture, et ce quand bien même si deux parkings à l’entrée du site leur donnent la possibilité d’y stationner leur véhicule.

Dans le secteur Nord, séparé du secteur Sud par une petite route communale peu empruntée, se trouvent les attractions majeures du camping.

323 France Charente maritime

Le restaurant est géré par un prestataire ; il propose des plats faciles à cuisiner ainsi que des pizzas. Le restaurant fait également office de bar ; la serveuse et le gérant sont très agréables, tout comme le pizzaiolo dont les pizzas sont exquises. Les prix sont abordables et il est possible de bien y manger sans se ruiner.

326 France Charente maritime

Le parc aquatique se trouve juste en face du restaurant ; il comporte une grande piscine avec en face, de nombreux transats pour accueillir les usagers. Dans la continuité du terrain aquatique, se trouve un grand toboggan qu’affectionnent les enfants et les adolescents.

279 France Charente maritime
284 France Charente maritime

A côté d’une salle de jeu comprenant plusieurs bornes d’arcade, un billard et d’autres jeux pour les enfants, un SPA moderne qui vient d’ouvrir ses portes il y a peu.

Résolument fonctionnel, le SPA, très visuel est constitué d’un hammam, d’un jacuzzi et d’une piscine. Une douche comprenant plusieurs fonctions ancrées et orientées luminothérapie permettent d’égayer et de ressourcer les vacanciers.

299 France Charente maritime
302 France Charente maritime

En faisant le tour du camping, nous tombons sur un véritable City stade avec la présence d’un terrain de jeu pour enfants. Ces jeux donnent sur un terrain de pétanque situé non loin de deux barbecues avec une vue sur l’océan à couper le souffle.

305 France Charente maritime
315 France Charente maritime
312 France Charente maritime

Lorsque nous quittons le camping, il nous faut marcher moins de cent mètres pour rejoindre la plage, étendue et qui offre une superbe vue sur des cabanes à pilotis ; lorsque le temps est dégagé, la vue sur fort Boyard est à couper le souffle. La plage, fréquentée essentiellement par des locaux n’est pas bondée, les promeneurs préférant y pratiquer la recherche de crustacés.

327 France Charente maritime
331 France Charente maritime

D’un point de vue global, le camping, un trois étoiles bénéficie d’un calme ambiant détendant ; les usagers y sont agréables et il est fréquenté par des clients qui recherchent avant tout l’authenticité et la proximité. Certaines prestations pourraient donner lieu à l’attribution d’une quatrième étoile, ce que ne souhaite pas la direction qui préfère contenter sa clientèle fidèle et enchanté par ce cadre reposant et modeste…dans le bon sens du terme.

322 France Charente maritime

Le camping, notre expérience

 

Alors que j’avais toujours considéré le camping comme un lieu populaire dans lequel, faire ses besoins et laver sa vaisselle était un véritable parcours du combattant, je n’avais pas fait attention à l’évolution de ce mode de vacance qui a su s’adapter pour proposer justement à une clientèle non pas exigeante mais qui souhaitait pour ses vacances un peu de confort et une absence de tâches ménagères, des locations tout confort qui laissent plus à penser à des camps de vacances hôteliers, le béton et la frénésie humaine en moins.

En arrivant dans le camping, nous découvrons un univers agréable qui revêt un certain calme appelant à la détente. Nous profitons de notre terrasse avant de rejoindre notre lit pour une nuit agréable. Le lendemain, nous sommes réveillés par la chant du coq qui s’amuse en faisant ses gammes ; au restaurant du camping, nous achetons des viennoiseries et du pain, la boulangerie étant approvisionnée par une boulangerie locale.

Alors que certains campeurs font leur sport matinal, nous prenons notre petit-déjeuner sur la terrasse du chalet en admirant la nature qui nous entoure. Le cadre verdoyant dans lequel s’inscrit le chalet en bois amène à la détente et alors que nous avons une belle journée de visite de la ville de Rochefort et de l’île d’Oléron, pour une fois, nous aurions souhaité nous laisser aller à l’oisiveté. Surtout quand nos voisins proches nous saluent et nous invitent à manger un barbecue en leur compagnie…pour faire connaissance.

Le soir, lorsque nous rentrons, nous couchons les enfants et nous sortons une bonne bouteille de vin blanc local de notre frigo. Le bouchon que nous ouvrons délicatement laisse apparaître un vin prononcé, sublimé par le cadre enchanteur dans lequel nous baignons.

Le lendemain, nous retrouvons ce cadre enchanteur lors du petit-déjeuner…mais à la différence de la veille, une journée de farniente s’offre à nous. Nous prenons le temps de profiter du moment présent, sans regarder le temps qui passe.

Nous découvrons le camping ainsi que ses environs durant la matinée, avant de rejoindre une belle plage qui donne sur le fort Boyard que nous apercevons, les nuages étant absents. Quelques doigts de pied dans l’eau, les fesses assises sur un rocher, nous profitons de la marée descendante pour admirer les enfants cherchant des crabes.

Marée basse oblige, l’eau étant trop éloignée, nous choisissons de rejoindre le terrain aquatique, dans lequel nous passons plus de deux heures, alternant les moments de bronzage et les joies du toboggan.

La température extérieure étant chaude, alterner les va et viens dans l’eau est agréable. Mais, relativité du temps, il est déjà midi et nous nous rendons au restaurant afin de nous restaurer. Nous choisissons en entrée une assiette de charcuterie et deux pizzas. Si les pizzas mettent un peu de temps à nous être servies, elles s’avèrent en revanche succulentes ; le patron nous apprenant que les clients préfèrent manger léger à midi pour mieux se rattraper le soir, le cuisinier n’est présent la journée qu’à la demande.

En début d’après-midi, après un court repos, nous testons les terrains de jeu du camping. En quelques pas, nous parvenons à entamer la discussion avec nombre d’autres campeurs. Tous de provenances différentes : Gironde pour le petit couple de trentenaire, Paris pour un homme avec son chien, Nantes pour des jeunes mariés. Si tous sont différents, tous possèdent cependant une particularité qui les rapproche : la chaleur humaine.

Le soir, alors que nous rentrons de notre périple de La Rochelle, qui ne se situe qu’à une vingtaine de minutes de route, nous rejoignons le restaurant à l’intérieur duquel, un concert gratuit est donné par le sosie officiel de Johnny Hallyday.

L’ambiance est électrique, mais bon enfant, chaque campeur étant présent avant tout pour faire la fête.

Si l’alcool coule à flot, il est bu par des vacanciers conditionnés pour se détendre…ou comme ils le font…pour reprendre en ce soir de festivités, les plus grands tubes de l’idole des jeunes.

La soirée se termine tard dans la nuit…c’est alors que nous nous décidons de faire une folie…prendre un bain de minuit. Ni une ni deux, nous nous dirigeons vers la plage déserte en cette heure ; l’entrée dans l’eau qui se trouve à présent en marée ascendante est difficile, mais partie du corps après partie, nous parvenons à nager.

304 France Charente maritime

Le bilan

 

Le lendemain ainsi que le surlendemain, nous assisterons à un autre spectacle ; il faut dire que les animations dans le camping ne manquent pas…que ce soit à la plage, à la piscine, chez d’autres campeurs ou même en restant dans son chalet, il y a toujours quelque chose à faire…ou à ne pas faire…tel est l’apanage des campeurs…pouvoir faire ce qu’ils veulent.

Nous retournerons également à plusieurs reprises dans la piscine, effectueront une partie de pétanque, joueront dans le City stade, retournerons à la plage, en matinée, en soirée. Cent fois, nous resterons sur notre terrasse…cent fois, nous ferons connaissance avec d’autres campeurs. Toujours une parole, toujours un sourire…quelle que soit la nationalité, l’origine départementale, le travail effectué…les campeurs se trouvent sur le même pied d’égalité. Et c’est là la richesse de ce mode de vacances qui trouve ses origines dans la proximité, la simplicité…même en séjournant dans des chalets tout confort.

Je regrette à présent de n’avoir pas pratiqué plus souvent ce mode de villégiature, lui ayant préféré l’hôtel. Les campings ont su se moderniser. Terminé le camping de pépé où il fallait planter sa tente, faire son barbecue, laver ses affaires au ruisseau, prendre sa douche froide quand l’eau voulait bien couler…hurler en faisant la queue une heure pour laver sa vaisselle. Terminé, les clichés où les campeurs obtus ne cherchaient qu’à retrouver leur place de l’année précédente sans se soucier du monde qui les entoure. Terminé également les endroits sordides où seule une pelouse pouvait accueillir des vacanciers sans le sous. Alors, bien entendu, il se peut que ces endroits obsolètes existent encore, mais ils ont tendance à décroître aussi rapidement qu’un troupeau de cerf qui défile à la vue d’un chasseur.

La norme de la classification ainsi que les chartes édictées par les fédérations départementales garantissent majoritairement un respect des conditions d’accueil. Internet ainsi que les notations des clients permettent généralement de ne pas se tromper en choisissant son établissement.

En ce qui nous concerne, nous avons trouvé le camping : « A la Corniche » sur le site Internet de la FDHPA 17 et c’est pour nous une garantie supplémentaire de sa qualité.

Nous ne nous sommes ainsi pas trompés ; la qualité aussi bien des infrastructures que de l’hygiène fut optimale ; les prix sont abordables pour la qualité de l’hébergement proposé et les vacances furent délicieuses. Le personnel, toujours disponible a su nous rassurer et nous épauler lors de nos différentes demandes.

Nous n’avons aujourd’hui plus qu’une hâte…retourner dans un camping pour prendre quelques jours de détente…car nous pouvons le dire, nous en avons pris goût.

341 France Charente maritime