L’Aveyron : les incontournables d’un département authentique

Situé dans la région Occitanie dans le Sud-Ouest du pays, l’Aveyron est un des plus grands départements français. Créé en 1790 sur la majeure partie du territoire du Rouergue, il appartenait jusqu’en 2016 à la région Midi-Pyrénées. De Laguiole à Rodez, de Cransac-les-thermes à Millau, bienvenue dans un département qui a fait de l’art de vivre, l’étendard de sa philosophie de vie.

Alors que nous avions découvert l’Aveyron lors du salon des blogueurs 2018 qui s’était déroulé à Millau, nous retournons sur le territoire afin de le connaître en profondeur, tant cette primo-découverte fut pour nous source d’intérêt.

Ainsi, pour ce deuxième voyage au cœur d’un des départements Français qui nous a le plus marqué, et aidés par notre grande amie Jacky Bru de l’agence départemental de développement du territoire, joignable sur le site Internet : https://www.tourisme-aveyron.com/fr nous avons choisi de découvrir en profondeur les incontournables de l’Aveyron.

En provenance du Cantal dans lequel nous avons passé plusieurs jours, nous entrons en Aveyron et prenons immédiatement la route menant vers la ville de Cransac-les-thermes.

 

Cransac-les-thermes

En arrivant dans la ville de Cransac-les-thermes et en découvrant la station thermale du soleil, reconnue dans le monde entier pour la qualité des soins thermaux proposés, nous sommes émerveillés de découvrir un établissement, tout de bois vêtu, surplomber de sa grandeur cette bourgade typiquement aveyronnaise.

Tel un géant, le bâtiment intégré parfaitement dans le paysage détonne et surprend ; après avoir garé notre véhicule et récupéré nos affaires, nous arpentons un long escalier pour pénétrer à l’intérieur de cette station thermale unique en Europe, pour le traitement des rhumatismes, grâce aux gaz naturellement chauds qui s’échappent des flancs de la montagne qui brûle.

13 France Aveyron

Ainsi, les thermes de Cransac sont indispensables pour les curistes ou les curieux qui souhaitent s’essayer à une autre facette du thermalisme tout en bénéficiant d’installations derniers cris, en recevant les soins adaptés d’un traitement à base de vapeur naturelle, agrémentés des effets relaxants d’un sauna naturel, ces vapeurs puissantes entraînant l’élimination des toxines et la reminéralisation des tissus.

Les thermes de Cransac se situent ainsi à La Combe dans la ville de Cransac et les réservations peuvent être effectuées au 05 65 63 09 83 ou sur le site Internet de l’établissement : https://www.chainethermale.fr/cransac-les-thermes

16 France Aveyron

En pénétrant à l’intérieur de l’établissement, nous saluons le directeur, qui nous présente la disposition des lieux. Tout de bois, de verre, de zinc et d’ardoise, les thermes contemporains se dressent au cœur d’une belle forêt d’acacias et ont été construits en amphithéâtre, en privilégiant le bois, le verre et la lumière.

Les installations comprennent :

       37 cabines de douches

·       17 cabines d’étuves

·       10 cabines de cataplasmes

·       1 vaporarium

·       5 cabines de berthollaix (fauteuil de gaz multidouches)

·       1 tisanerie bio

·       1 salle de repos

·       1 spa thermal avec institut de beauté

·       1 salle multi-activités (à 150 m du bâtiment thermal)

·       10 postes d’études locales mains/pieds

·       4 cabines de sudation

38 France Aveyron

Le directeur nous explique la dominance de la ville de Cransac par la colline du Montet, dont la base, forme un remarquable réservoir essentiellement constitué de roches anciennes (schistes pyriteux, grés, mélangés à de minces lits de carbonate de fer, et à des veines de charbon très minéralisées datant du carbonifère), ce qui laisse s’échapper des vapeurs sulfureuses chaudes sortant à 120 °C. L’air humide en pénétrant profondément les couches schisteuses provoque la combustion de la houille par oxydation des sulfures ce qui a pour effet d’enrichir l’air en dérivés soufrés et de saturer l’eau qui véhicule alun (sulfate double de potassium), fer, manganèse, silicium, cobalt, hélium et argon).

Les soins provoquent ainsi une sudation abondante. Au contact des gaz naturels chauds, la dilatation des pores qui en résulte, accroît les échanges au niveau de la peau : élimination par la transpiration de certaines métabolites toxiques, pénétration des éléments minéraux véhiculés par les gaz naturels, effet anti-inflammatoire, effet cicatrisant et réminéralisant. En outre, plusieurs fontaines dispersées dans l’établissement permettent aux curistes de boire une eau qui contient des vertus antalgiques et décontracturantes.

Tous les soins sont reconnus par la Sécurité Sociale et peuvent de facto être remboursés, mis à part le Berthollaix un soin complémentaire, payable par les curistes au coût dégressif unitaire de 19 euros les 10 minutes.

18 France Aveyron

Après avoir déposé nos habits à la consigne, nous sommes équipés d’une robe de chambre et nous pouvons commencer notre parcours de soin. Nous buvons tout d’abord un grand verre d’eau, avant de rejoindre une cabine individuelle où du gaz chaud nous est projeté sur différentes parties du corps ; la séance de quinze minutes nous détend immédiatement, nos muscles se relâchent et la chaleur présente est agréable.

19 France Aveyron

Lorsque l’agent thermal nous extirpe de notre quiétude, nous grommelons, regrettant de ne pouvoir passer un peu plus de temps dans les bras de Morphée, mais en rejoignant une sorte de Hammam, qui nous revigore les articulations, nous ne regrettons pas le changement de secteur de soin.

25 France Aveyron

Nous quittons le Hammam pour rejoindre les étuves, dans lesquelles nous bénéficions de la chaleur des gaz en baignant dans une sorte de caisson fermé.

27 France Aveyron

Nous terminons par le soin complémentaire :  Berthollaix grâce auquel nous parfaisons notre parcours en bénéficiant à nouveau de gaz projeté qui favorise l’élimination des toxines et le retour à un rythme biologique dans un milieu ambiant contrôlé.

36 France Aveyron

Une fois, revigorés et paradoxalement détendus, nous prenons une douche et éliminons les toxines restantes en buvant un grand verre d’eau aux propriétés médicales incontestées. Nous saluons les agents de soin qui nous ont accompagnés et retrouvons le directeur que nous remercions de nous avoir permis de bénéficier de l’attention et du suivi de son équipe : 16 agents thermaux habilités, plusieurs infirmières, 1 kinésithérapeute, 1 ergothérapeute, 1 sophrologue et des éducateurs en activité physique.

37 France Aveyron

La cave Jeune montagne

Il nous faut presque conduire une heure sur les petites routes communales du département pour rejoindre la ville mythique de Laguiole, mondialement connue pour la qualité de ses couteaux, mais qui dispose également d’un autre trésor : son fromage.

Nous découvrons ainsi la coopérative Jeune montagne qui se trouve à La Borie Neuve, ; la coopérative qui propose aux visiteurs dégustation et visites des installations est joignable au 05 65 44 35 54 ou sur le site Internet : https://www.jeune-montagne-aubrac.fr/

Lorsque nous entrons dans la boutique, nous sommes happés par une bonne odeur de fromages, disposés dans de belles vitrines. Les clients se pressent dans la boutique et tous repartent avec plusieurs kilos de fromage dont les prix sont optimisés par le biais de cette vente directe sans intermédiaire.

62 France Aveyron

Nous découvrons l’usine qui fabrique plusieurs sortes de fromages dont le célèbre Laguiole en arpentant dans un long couloir comprenant de nombreuses explications affichées sur de grands panneaux ; des fenêtres ouvertes permettent de découvrir l’usine et son fonctionnement. Nous apprenons ainsi que le Laguiole mélangé à des pommes de terre servira à fabriquer le célèbre Aligot.

60 France Aveyron

Cependant, de manière exceptionnelle, nous sommes autorisés à pénétrer sur le site de production ; équipés de survêtements, nous entrons dans la partie industrielle réservée aux employés.

Le lait mélangé pénètre dans plusieurs cuves avant de sortir en boule polymorphe compacte ; une découpe effectuée, les morceaux sont placés dans des presses et ensuite placés dans une salle de maturation.

67 France Aveyron
64 France Aveyron
81 France Aveyron

Une fois le fromage constitué, il est placé dans des caves d’affinage où après plusieurs mois, il sera proposé à la vente.

76 France Aveyron

Le restaurant l’Aubrac

Dans la rue principale de Laguiole, le restaurant l’Aubrac qui a pour boutiques voisines, des coutelleries, presque un pléonasme, tant les couteaux font parties de l’histoire et la typologie de la ville, est une institution.

Le restaurant qui fait également hôtel se trouve au 17 Allée de l’Amicale, 12210 Laguiole ; les réservations peuvent se faire au 05 65 44 32 13.

Après avoir franchi la porte d’entrée, nous traversons une grande salle qui comprend la brasserie de l’établissement, pour rejoindre la salle du restaurant. La salle comporte une belle cheminée allumée et les rires fusent des tables, partagées entre des buveurs d’apéritifs et des locaux qui souhaitent manger rapidement.

90 France Aveyron
92 France Aveyron
93 France Aveyron

Nous nous asseyons à notre table et sommes accueillis par la directrice, qui nous invite exceptionnellement à découvrir les cuisines de l’établissement. Dans un brouhaha général, chaque employé déploie une quantité impressionnante d’énergie pour contenter les dizaines de personnes qui attendent avec délectation leurs plats. Alors que des pièces de boeuf cuisent sur une plancha, dans une grande cuve en aluminium, l’aligot, le fromage représentatif du département est tourné afin de gagner la consistance requise.

96 France Aveyron
94 France Aveyron

En entrée, nous commandons un foie gras maison, puis nous continuons avec un magret de canard et sa sauce aux champignons et pour accompagner le café ainsi que pour sublimer le repas, nous nous laissons tenter par une farandole de desserts.

104 France Aveyron
106 France Aveyron
113 France Aveyron

Bien entendu, le plat principal est servi accompagné d’aligot, que la directrice en personne nous sert dans l’assiette en le faisant filer en hauteur, une sorte de caramel blanc géant qui délicatement retombe dans nos assiettes. L’aligot, tout un art !

111 France Aveyron

Le plateau de l’Aubrac

Nous quittons Laguiole pour rejoindre Monsieur Cestrières fils, dans le village de Montpeyroux avec lequel nous avons rendez-vous ; après avoir cherché la bâtisse durant près de trente minutes, nous arrivons au lieu-dit de La Serre et parvenons à trouver la ferme devant laquelle nous attend, un homme d’une quarantaine d’années.

L’agriculteur, d’un charisme indéniable nous accueille chaleureusement et nous conduit dans sa ferme à l’intérieur de laquelle se trouvent plusieurs dizaines de vaches.

La ferme est typique du plateau de l’Aubrac. En hivers, les animaux sont protégés du froid ambiant et en été, ils rejoignent les verts pâturages jusqu’à ce que les températures chutent dangereusement.

134 France Aveyron

Etant donné que nous nous trouvons aux portes du printemps, certaines vaches broutent déjà dans les près alentours, mais la majeure partie d’entre elles profite encore de la qualité des installations : foin de qualité à volonté, abreuvoirs automatiques et surtout, de l’amour et de l’attention du fermier, qui appelle chaque vache par son prénom, en lui caressant le museau.

137 France Aveyron

Alors que nous sommes autorisés à nourrir les animaux, dont des veaux fraîchement nés, le fermier nous invite à l’accompagner dans son véhicule pour découvrir les paysages du plateau de l’Aubrac et en concomitance, le reste de son cheptel de bêtes.

Une petite pluie nous arrose, renforçant le vert des prairies que nous découvrons ; les animaux à notre vue se rapprochent et meuglent. Les couleurs explosent et fusionnent en une symphonie visuelle. Nous restons derrière un petit muret de pierres mais l’envie est grande d’aller les caresser, ce que nous faisons avec quelques animaux qui sont parvenus à engouffrer leur tête entre les fils électriques qui les empêchent de fuir.

La ferme se visite et sert également de site de formation pour les futurs agriculteurs ; pour plus de renseignements, il convient de contacter Monsieur Cestrières au : 06 07 58 74 98 ou sur le president@jeunemontagne.fr

143 France Aveyron

En compagnie de l’agriculteur, nous nous rendons dans sa maison, une belle bâtisse en pierres brutes et buvons un café ; contre toute attente, l’agriculteur nous offre un bois de cerf qu’il a récupéré dans la forêt. Nous sommes émus par tant de générosité et les yeux embués, nous le quittons pour rejoindre la ville d’Espalion.

La ville d’Espalion

En entrant dans Espalion, nous rejoignons le centre et parvenons à garer notre véhicule aux abords du pont vieux, le monument emblématique de la ville. Il surplombe une rivière et la disposition des maisons placées le long du cours d’eau donnent à la ville un côté vénitien fort sympathique. Ainsi, les « Calquières », maisons à galeries couvertes des tanneurs, avec les dalles, appelées « gandouliers » où on lavait les peaux, et le petit château Renaissance permettent de plonger au coeur d’une ville typiquement aveyronnaise.

Nous rejoignons à pied le centre en découvrant les bâtiments les plus représentatifs de la ville : la chapelle des pénitents, l’ancienne église Saint Jean-Baptiste, les anciennes prisons, la tour Michou, le monument aux morts et le vieux palais.

159 France Aveyron
161 France Aveyron
175 France Aveyron

Nous découvrons également la boutique d’un boucher-charcutier, qui nous invite à procéder à une dégustation de produits locaux avec en prime, une variété de roquefort que nous ne connaissions pas.

168 France Aveyron

Le musée du scaphandre d’Espalion

Inauguré en 1980, le musée du scaphandre a été créé en hommage aux inventeurs espalionnais du premier scaphandre autonome moderne. Sur deux étages, il permet de découvrir dans un environnement unique, des pièces maritimes exceptionnelles.

Le musée se trouve au 38 Rue Droite dans le centre-ville d’Espalion. Il est joignable au 05 65 44 09 18 ; l’entrée coûte 4 euros par adulte et 2,50 euros pour les enfants. Le site Internet du musée est le : http://www.association-musees-espalion.fr

Nous faisons la connaissance avec un des responsables de l’association qui nous explique l’histoire du musée ainsi que son attrait pour les scaphandres qui ont marqué l’évolution de la plongée aquatique.

183 France Aveyron
191 France Aveyron

Nous grimpons au deuxième étage et sous une voute admirablement conservée, nous découvrons d’autres pièces uniques liées au domaine océanique ou à l’histoire du département, le tout bien agencé dans une vitrine qui fait le tour de la salle ; une estrade permet de plonger au coeur de ce royaume mémoriel français.

197 France Aveyron

La chapelle de Perse d’Espalion

Située à l’extérieur du centre-ville, La Chapelle de Perse fut édifiée à l’endroit où Saint Hilaire fut décapité en 730 par les Sarrasins.En grès rose et blanc et comportant un toit d’ardoises bleues, elle est de style roman.

205 France Aveyron

En entrant sur le site de La Chapelle, nous sommes happés par les nombreuses tombes présentes ; le cimetière qui accompagne la chapelle renforce le côté séculaire des lieux. Pourtant, les dates qui défilent sur les épigraphes sont récentes. Les nombreux arbres donnent l’impression d’un jardin où calme et sérénité règnent en maître.

Nous admirons en nous approchons de l’édifice, le clocher-mur à quatre arcades qui se dresse sur l’arc triomphal ; sur le tympan-linteau du portail, la vierge entourée de dix apôtres émerge au travers de représentations célestes est une découverte fort intéressante aussi bien d’un point de vue culturel que cultuel.

Le château de Calmont d’Olt

Classé monument historique, le château de Calmont d’Olt domine la ville d’Espalion du haut de son piton basaltique ; construit à la fin du XI èm siècle, il est admirablement conservé.

Au travers d’un chemin qui le contourne, il permet aux visiteurs de découvrir une architecture moyenâgeuse  unique  ; en fin de parcours, le visiteur découvre son centre, agrémenté de panneaux explicatifs.

234 France Aveyron
235 France Aveyron

Du chemin emprunté, le visiteur aura la possibilité de bénéficier d’une vue dégagée sur la ville d’Espalion, ainsi que sur les vallées alentours.

215 France Aveyron
223 France Aveyron

En toute fin de visite, une catapulte chargée de ballons d’eau, dévoilera la puissance de ce mécanisme d’un autre âge et dans un tonitruant relâchement, les yeux emplis de délice des enfants seront plongés dans une véritable scène de bataille antique.

240 France Aveyron

Vêtus d’habits d’antan, les animateurs qui accueillent de nombreux enfants savent s’adresser au public. En haussant volontairement le ton et en prenant un air désuet, leurs paroles résonnent dans ce lieu mythique d’Espalion et donnent le sentiment de se trouver réellement avec un personnage d’autrefois, la bonne humeur en plus.

Le château dont l’entrée coûte 9 euros par adulte durant les vacances d’été et 5 euros le reste de l’année se trouve à Le Colombie et est joignable au 05 65 44 15 89. Le site Internet du château est le : https://www.chateaucalmont.org

221 France Aveyron

L’hôtel-restaurant la route d’Argent

Nous nous rendons ensuite à Bozouls. Nous entrons dans la ville  et nous nous arrêtons sur le parking de notre hôtel : la route d’Argent qui se trouve sur la route d’Espalion et qui est joignable au 05 65 44 92 27. Le site Internet de l’hôtel est le : https://www.laroutedargent.com En outre, réserver directement en contactant l’établissement permet d’obtenir une réduction de 8%.

L’hôtel, un trois étoiles, possède de nombreuses chambres au style inimitables. Rustiques, décorées avec finesse, elles proposent un confort indéniable et permettent une retraite baignant dans le calme et la quiétude.

Mais, l’établissement est surtout connu pour sa restauration. Ayant intégré de nombreux guides, le restaurant qui bénéficie du label Maître restaurateur propose une cuisine traditionnelle gastronomique. La salle du restaurant généralement complète est prisée des amateurs de la bonne chair et le service est irréprochable.

Nous nous laissons tenter par le menu découverte et commençons en entrée par un foie gras maison, poursuivant par une pièce de boeuf avant de déguster un farandole de desserts.

256 France Aveyron
253 France Aveyron
252 France Aveyron

Le canyon de Bozouls

Il ne nous faut pas longtemps pour découvrir le canyon de Bozouls, cette curiosité de la nature qui permet en se trouvant sur un belvédère, de le découvrir sur près de 180 degrés.

France Trou de Bozouls

Marcillac

Le lendemain matin, en nous dirigeant vers Conques, nous nous arrêtons dans la ville de Marcillac afin de découvrir en ce jour dominical, le marché hebdomadaire qui nous donne la possibilité de nous plonger dans la vie de ses habitants.

Nous nous garons aux abords de la place centrale.

277 France Aveyron

En parcourant les allées de ce marché local, nous ressentons immédiatement un bien-être. Nous sommes partagés entre des spécialités régionales telles les galettes de pomme de terre ou le fromage et les spécialités plus internationales comme la paella.

284 France Aveyron
280 France Aveyron
303 France Aveyron

Nous déambulons entre les stands : un vendeur d’asperges nous fait l’éloge de ses produits ; un vendeur de vin nous offre une bouteille pour un carton acheté.

271 France Aveyron
289 France Aveyron

A chaque pas, nous sommes arrêtés par des habitants qui, reconnaissant les étrangers que nous sommes veulent en savoir plus : « Où habitez-vous ? Que faîtes-vous ici ? Comment trouvez-vous la ville de Marcillac ?» 

Je dois dire que les habitants du département ont le coeur sur la main ; cette fraternité que nous vivons nous réchauffe les coeurs. Entre les sourires et les salutations, nous ne savons où donner de la tête.

300 France Aveyron

Cette convivialité se retrouve au café local où alors que nous sommes assis à une table, les regards qui se tournent vers nous sont bienveillants. Et ce qu’il s’agisse de ce couple avec un jeune enfant ou de ce retraité qui de bon matin a commandé un apéritif anisé, célèbre dans le Sud du pays : « mais ne le dites pas à ma femme…j’ai la goutte »

Lorsque nous sortons sur la terrasse extérieure, très facilement, nous faisons la connaissance de plusieurs vendeurs, présents depuis le matin et qui ont besoin d’un petit remontant ; en l’espèce un café noir pour continuer ce rythme effréné où chaque client nécessite un effort naturel de serviabilité. Dont, Louise, une auvergnate au sourire ravageur qui propose de beaux fromages à la coupe ; la maison roche, domaine fromager de sa famille se trouve dans la ville de Montaigut le blanc et la maison livre dans toute la France des produits de haute qualité ; la maison est joignable au 06 70 81 92 08.

Nous faisons également connaissance avec le percepteur de la commune, qui stand après stand récupère le paiement de la location de l’emplacement public. Il est de la Lorraine comme nous, ce qui donne lieu à une conversation qui devient rapidement surréaliste lorsqu’un usager du marché le découvre : « moi aussi, je suis de là. Mais en quelle année, tu es venu ? 1978. L’année de naissance de mon fils… »

301 France Aveyron

Conques

Il nous faut trente minutes au travers de belles routes communales pour entrer dans la ville de Conques.

Commune de 255 habitants, Conques est classée parmi les plus beaux villages de France, dont elle est à l’origine de l’appellation.

Situé au confluent du Dourdou et de l’Ouche, qui forment à cet endroit une sorte de coquille, au fond d’un cirque apparaît le village médiéval de Conques tassé autour de l’abbatiale Sainte-Foy. Les maisons disposées en espalier tournent leurs façades principales vers le midi. Le schiste règne ici et en sont constituées aussi bien les maisons que les rues.

327 France Aveyron

Alors que nous devons laisser notre véhicule sur un parking à l’entrée du village, nous sommes exceptionnellement autorisés à nous garer aux abords de l’office de tourisme dans lequel nous avons rendez-vous avec une des responsables pour une visite privative de la ville. L’office de tourisme se trouve au cœur du village et est joignable au 05 65 72 85 00 ou sur le site Internet : https://www.tourisme-conques.fr

Nous arpentons les rues de la ville qui se trouvent en hauteur ; nous découvrons de belles rues piétonnes de pavé faîtes. Malgré son potentiel touristique, le village n’est pas dénaturé par les boutiques ; quelques-unes sont dispersées et intégrées dans le paysage ambiant.

328 France Aveyron
332 France Aveyron

Après avoir découvert le vieux pont romain, le château d’Humières et la rue Charlemagne, nous descendons quelques escaliers assez pentus pour rejoindre l’église abbatiale Sainte-Foy, construite au XI èm siècle et qui domine le village. Alors qu’une messe est célébrée en son sein, nous entrons à l’intérieur et délicatement et sans déranger l’office, nous admirons les vitraux de Pierre Soulages qui en façonnent les fenêtres.

335 France Aveyron
337 France Aveyron

Nous rejoignons ensuite le trésor de Conques et après avoir franchi une grande porte en bois, nous parcourons ce musée qui contient des pièces uniques, dont les vitraux originaux de l’église Sainte-Foy.

Disposés dans des vitrines avec possibilité de les faire tourner sur eux-mêmes, les objets présentés sont d’orfèvrerie médiévale.  Le site, premier trésor d’orfèvrerie de France est ouvert tous les jours et l’entrée coûte 6,50 euros pour les adultes. Les photos à l’intérieur sont interdites et nécessitent une autorisation.

370 France Aveyron
350 France Aveyron
369 France Aveyron

Une fois l’office terminé, nous pouvons grimper dans les hauteurs de l’église Sainte-Foy afin de nous approcher au plus près des vitraux conçus par Pierre Soulages. Mais la particularité des lieux ainsi que leur difficulté d’accès nous plongent dans les méandres de la bâtisse, en nous obligeant à emprunter un chemin escarpé surplombant l’église et donnant une vue plongeante unique sur le cœur de l’édifice.

333 France Aveyron

L’auberge Saint-Jacques

Alors que sonnent les douze coups de midi, nous rejoignons l’auberge Saint-Jacques, un restaurant traditionnel situé dans le bourg ; l’établissement qui présente une cuisine familiale est joignable au 05 65 72 86 36 ou sur le site : https://www.aubergestjacques.fr

Nous sommes installés à l’étage supérieur et pouvons déguster un menu découverte composé en entrée d’une tranche de fromage accompagné de sa salade, en plat, d’un bœuf émincé et en dessert d’un flan aux poires.

391 France Aveyron

La ferme aux autruches de Sénergues

En arrivant sur Sénergues, nous découvrons une petite ferme devant laquelle nous nous garons. Les propriétaires arrivent à notre rencontre et après les salutations d’usage, ils nous conduisent devant un enclos dans lequel, des dizaines d’autruches, curieuses mais pas téméraires se regroupent à notre hauteur.

Au fur et à mesure de notre présence, les autruches développent à notre égard, une certaine forme de confiance, n’hésitant pas à vouloir de leur bec, saisir nos appareils à photo.

413 France Aveyron

En nous approchant de la grille, les autruches, par réflexe s’éloignent ; il nous faut patienter sans bouger, quelques minutes pour les voir se regrouper à nouveau non loin de nous.

427 France Aveyron

Nous sommes surpris de découvrir dans cette partie de la France, ces animaux très craintifs que nous avions eu du mal à apercevoir correctement lors de nos précédents safaris africains.

421 France Aveyron

Ce moment de partage avec ces animaux majestueux est unique ; surtout, quand le propriétaire leur donne à manger de l’herbe qu’il vient de ramasser. Avec gourmandise, les animaux se saisissent de cette nourriture facile d’accès, n’hésitant pas à lui prendre les doigts au passage.

416 France Aveyron

Nous terminons la visite en découvrant le chalet dans lequel les propriétaires vendent des objets qui proviennent de cet élevage : plume, œuf, cuir. Un petit film permet de découvrir les origines de cette ferme unique en son genre.

La ferme aux autruches est un véritable coup de cœur ; l’entrée coûte quelques euros par adulte et la ferme se situe au lieu-dit La Besse dans la ville de Sénergues ; les réservations peuvent s’effectuer au 05 65 69 83 95 ou sur le site Internet : http://www.autruches-conques.com/

435 France Aveyron

La cascade de Polissac

En nous rendant vers la ville de Muret le château, nous sommes interpellés sur la route par un regroupement de véhicules ; nous décidons d’en connaître la raison, étant donné que nous sommes curieux de nature ; nous apprenons l’existence d’une chute d’eau dans le lieu-dit de Polissac. Nous décidons d’y jeter un coup d’œil.

Nous nous garons sur le parking d’un restaurant, puis en quelques secondes et après avoir découvert une belle petite rivière, nous descendons quelques marches et en plus d’un point de vue intéressant, nous découvrons une belle cascade dont l’entrée est gratuite et libre.

444 France Aveyron

La cascade s’étend sur plusieurs niveaux avant de se jeter dans le vide au travers d’un dénivelé impressionnant.

449 France Aveyron

Muret le château

Quand nous arrivons dans le village de Muret le château, nous longeons un petit chemin en terre qui nous permet de découvrir un univers bucolique riche en émotion. Avec pour premier plan, une brouette en bois contenant quelques fleurs, le site dévoile un petit cours d’eau, paradigme dichotomique avec le bruit tonitruant d’une chute d’eau qui se révèle être la cascade de Muret le château qui se trouve un peu plus en contrebas.

Il nous faut marcher encore quelques dizaines de mètres pour apercevoir la dite cascade ; de notre promontoire, la vue sur la cascade est dégagée et il ne nous semble pas utile de descendre jusqu’à ses pieds pour l’admirer. Grâce à notre point de vue général, elle est sublimée et nous nous régalons de cette géante intégrée dans le décor ambiant.

455 France Aveyron
461 France Aveyron

Nous préférons ne pas perdre de temps et découvrir de manière plus approfondie le village, dominé par un superbe château appartenant à un propriétaire privé. Le village n’est pas grand, mais il donne lieu à de belles découvertes : une belle église, des maisons traditionnelles et des petites rues pavées.

L’hôtel Mercure à Rodez

En entrant dans la ville de Rodez, après trente minutes de route, nous nous dirigeons vers la cathédrale alors qu’une pluie fine commence à tomber.

Nous nous garons sur le parking de l’hôtel Mercure, un hôtel quatre étoiles dans lequel une jeune réceptionniste tout sourire nous accueille.

495 France Aveyron
493 France Aveyron

Nous découvrons un hôtel magnifique, agencé de manière contemporaine. L’hôtel comprend une salle de bar ainsi qu’une salle de petit-déjeuner où des dosettes Nespresso et des thés de grande qualité attendent les clients quasiment à toute heure de la journée.

Lorsque nous entrons dans notre chambre, nous faisons connaissance avec le bon goût à la Française ; la literie est mariée à un univers monochrome en alliant finesse et adaptabilité ; sur les murs, quelques petits tableaux viennent adoucir des teintes claires. La salle de bain est grande et le matelas sur lequel nous nous couchons est juste optimisé pour correspondre au plus grand nombre.

497 France Aveyron

L’hôtel Mercure se trouve au 1 avenue Victor Hugo à Rodez ; il est joignable au 05 65 68 55 19 ou sur le site https://www.accorhotels.com/fr/hotel-7013-hotel-mercure-rodez-cathedrale/index.shtml

 

Le dîner au Coq de la place

Après nous être reposés, nous rejoignons à pied la brasserie dans laquelle nous avons réservé : le coq de la place, qui se trouve au 1 place d’armes et qui est joignable au 05 65 68 04 69

502 France Aveyron

Dans un décor urbain et moderne, le coq de la place est une brasserie dynamique à la clientèle jeune et branchée ; les menus sont écrits sur de grands panneaux d’ardoise et les plats sont volontairement fidèle à l’air du temps.

Les murs peints ainsi que les couleurs criardes des portes laissent penser à une ancienne usine désaffectée, qui afin de lutter contre l’obsolescence programmée a subi une nouvelle orientation de carrière ; le service est correct, le personnel fort sympathique.

504 France Aveyron

En entrée, nous commandons une salade et nous continuons par un Burger nouvelle génération avant de nous laisser tenter en dessert par un moelleux que le serveur agrémente en direct et devant nous d’une boule de glace vanille, de copeaux de spéculos ainsi que de chocolat fondu. Un véritable délice.

506 France Aveyron
509 France Aveyron
513 France Aveyron

La ville de Rodez

Le lendemain matin, nous nous levons de bonne heure afin de découvrir la ville de Rodez.

Des allées sinueuses aux ruelles piétonnes du centre ancien, de l’acier Corten du musée Soulages au grès rose de la cathédrale Notre-Dame, du charme feutré des petites places au cœur historique, Rodez est un judicieux mélange de tradition et de modernité.

576 France Aveyron

Notre première étape concerne la cathédrale Notre Dame, dont la grandeur orne la place principale de la ville. Nous entrons à l’intérieur et découvrons un condensé de différents styles architecturaux allant du gothique au baroque. Elle possède des dimensions imposantes ; la nef centrale, assez étroite, se développe sur 102 m de long et possède une élévation particulièrement gracieuse (30 mètres) ; son clocher domine la ville, haut de ses 87 mètres.

521 France Aveyron
529 France Aveyron
526 France Aveyron

Nous continuons notre route en nous dirigeant vers l’office de tourisme qui se situe au 10 place de la cité et qui est joignable au 05 65 75 76 77 ou sur le site : http://www.rodez-tourisme.fr/

563 France Aveyron

De là, nous nous rendons au vieux Rodez dans lequel, les monuments historiques se succèdent : le palais épiscopal, l’église du Sacré Cœur, l’ancienne chartreuse, la chapelle de l’ancien collège des jésuites, l’hôtel de ville, l’hôtel de la préfecture, l’hôtel de Bonald ainsi que la maison d’Armagnac.

565 France Aveyron

Dans les rues commerçantes de la ville, nous nous adonnons à un shopping improvisé, tant les boutiques sont nombreuses. Il n’y a pas à dire, Rodez est véritablement une ville dans laquelle il fait bon vivre.

570 France Aveyron

Boutique Forge de Laguiole de Rodez

Nous nous rendons ensuite au 3 rue Penavayre à Rodez afin de découvrir une boutique qui vend et répare des couteaux Laguioles ; la boutique est joignable au 05 65 68 69 31.

Nous sommes accueillis par le propriétaire, qui nous présente sa collection de couteaux. Le nombre de pièces uniques qu’il possède est impressionnant.

541 France Aveyron

Nous avons l’autorisation d’assister à la rénovation de vieux couteaux, dans l’arrière salle de la boutique. Avec un savoir-faire ancestral, deux couteliers s’affairent à polir le manche en bois de plusieurs couteaux. Nous sommes ébahis par tant de dextérité et prenons grand plaisir à découvrir la maîtrise de leur art.

539 France Aveyron
536 France Aveyron

Maison de Cécile et Aimé

A midi, nous nous rendons dans le restaurant : Maison de Cécile et Aime. Nous sommes placés à l’étage, dans une salle privative, le restaurant ayant la particularité de ne proposer que des salles intimistes.

Les produits travaillés sont frais et la cuisine est faîte maison. Dans une ambiance agréable, nous mangeons avec Jacky Bru de l’Agence départementale de développement de l’Aveyron.

Le restaurant qui se trouve dans le cœur de Rodez est situé à l’adresse :  2 Boulevard Flaugergues ; il peut être joint au 05 65 69 57 97.

583 France Aveyron

La carte contient peu de plats, juste ce qu’il faut pour contenter un maximum de palais et proposer une cuisine traditionnelle.

En entrée, nous nous laissons tenter par une salade, avant de continuer avec des côtelettes d’agneaux et finir par un dessert à la banane.

Le repas est exquis ; les produits sont savoureux et le mariage des saveurs est exceptionnel ; le restaurant est un véritable coup de cœur.

591 France Aveyron
588 France Aveyron
592 France Aveyron

Micropolis, la cité des insectes

Nous nous rendons ensuite après une heure de route à Micropolis, la cité des insectes qui se trouve dans la ville de Saint-Léons ; le site, unique en France est joignable au 05 65 58 50 50 ou sur le site : https://www.micropolis-aveyron.com/

L’entrée qui coûte 14,90 euros pour les adultes et 10 euros pour les enfants de moins de douze ans représente le royaume des insectes ; la visite commence par le passage d’un salle qui explique la reconnaissance d’un insecte au travers de sa morphologie.

615 France Aveyron
617 France Aveyron
613 France Aveyron

Le visiteur découvre ensuite une grande salle dans laquelle, grâce à des vitres, il assiste au fonctionnement de la vie en communauté de nombreuses espèces : bourdons, fourmis, abeilles.

621 France Aveyron
631 France Aveyron
634 France Aveyron

Après un passage devant la serre aux papillons, le visiteur peut assister à de nombreuses représentations de films ou vivre de nombreuses animations, allant au nourrissage des insectes à la recherche de phasmes.

635 France Aveyron
638 France Aveyron
642 France Aveyron

Depuis peu, la nouvelle direction prolonge cette expérience en adaptant l’extérieur du site pour permettre aux visiteurs de plonger encore un peu plus en immersion dans ce monde du macroscopique. Tout en s’attelant à optimiser l’espace intérieur.

650 France Aveyron
651 France Aveyron

Le viaduc de Millau

Pour rejoindre les caves de Roqueforts qui se trouvent dans la ville éponyme, nous décidons d’emprunter le viaduc de Millau, ce célèbre ouvrage mondialement connu. Après avoir payé les 8,30 euros de redevance du viaduc, nous arpentons à une vitesse de 110 km/h, ce pont mythique qui assure la jonction entre le Causse rouge et le Causse du Larzac en franchissant une brèche de 2460 mètres et de 343 mètres de profondeur.

Le viaduc est en ce sens un ouvrage unique puisqu’il est le pont routier avec l’ensemble pile-pylone le plus haut du monde.

 

Les caves de Roquefort société

Peut-être connues comme les caves à fromage les plus célèbres du monde, les caves ainsi que l’entreprise qui le fabrique sous trois variétés différentes se trouvent avenue François Galtier dans la commune de Roquefort sur Soulzon ; les caves sont joignables sur le 05 65 58 54 38 ou sur le site : https://www.roquefort-societe.com/les-caves/

Les caves se visitent toute l’année ; l’entrée coûte 7 euros pour les adultes et durent 1 heure.

Exceptionnellement et car nous en avons fait la demande, nous ne commençons pas tout de suite la visite, mais nous nous rendons en compagnie du maître-raffineur dans les caves où sont maturés les fromages ; après avoir enfilé un vêtement de protection, nous descendons des escaliers en pierres polies par le temps et arrivons dans une cave qui se trouve en profondeur.

Face à nous, des centaines de fromages qui se reposent et que le maître-affineur retourne chaque jour.

686 France Aveyron

La maturation dure de 3 mois à près d’un an. Après nous avoir donné les explications nécessaires, le maître-affineur prélève un rondin de fromage, qui après avoir été senti et touché, est replacé dans le fromage ; de facto, le fromager suit l’évolution des fromages.

710 France Aveyron
712 France Aveyron

Au cœur de ce temple, nous ne savons où donner de la tête ; chaque fromage, chaque mur constitue à lui-seul, une pierre de cet édifice qui dure depuis plusieurs décennies, sans jamais avoir bénéficié d’une modification de son paradigme de fabrication.

702 France Aveyron

L’odeur mêlée à la vue nous transportent dans l’histoire ; accompagnés de ce maître-affineur qui fait de chacun de ses gestes, un numéro d’équilibriste, nous nous laissons bercer par ce silence omniprésent, accompagnant le repos de ces fromages qui finiront dans les assiettes des plus gourmands d’entre nous et désireux de faire de cette dégustation, une envolée culinaire.

709 France Aveyron
718 France Aveyron

Après deux heures passées en compagnie du maître-affineur, nous rejoignons l’extérieur des caves pour intégrer le cadre d’une visite classique ; accompagnés d’une guide, employée de la marque, nous découvrons l’historique de la marque Roquefort société.

Au sein de la cave que la nature a façonné en sous-sol, l’affinage du Roquefort AOP Société est toujours réalisé manuellement ; la fabrication du fromage au sein duquel un champignon : le Penicillium Roqueforti se déroule ailleurs ; dans les caves se font uniquement l’affinage et la maturation du fromage.

721 France Aveyron

Le Roquefort est fabriqué à partir de lait de brebis de la race Lacaune. La traite a lieu, de décembre à fin juin, deux fois par jour. Le lait cru est acheminé dans des laiteries et il est entreposé dans des cuves, chauffé à 30°C. Une présure est ajoutée et au bout de 2 heures, le caillé s’est formé. C’est à ce moment que le fromage est égoutté puis ensemencé avec le Pénicillium Roqueforti qui va lui donner ses teintes bleues caractéristiques.

732 France Aveyron
734 France Aveyron
741 France Aveyron

Nous découvrons également plusieurs sites caractéristiques de la marque, avant de profiter d’une dégustation des trois variétés de roquefort, dont seulement une est vendue en grande surface.

758 France Aveyron

L’hôtel-restaurant Cévenol de Millau

Il est temps pour nous de rejoindre la ville de Millau ou plus précisément l’hôtel-restaurant Cévenol, un établissement trois étoiles qui se trouve 115 rue du Rajol et qui peut être joint sur le site Internet : https://www.cevenol-hotel.fr/

Nous découvrons un établissement tout confort qui comprend également une piscine extérieure.

Notre chambre est décorée de manière contemporaine ; un massif ornement en bois vient servir d’encadrement, donnant une touche atypique à la pièce.

777 France Aveyron

Mais le clou de cet hôtel est son restaurant, inscrit dans plusieurs guides culinaires et célébré pour la qualité de la cuisine proposée.

En entrée, nous commandons un foie gras maison, pour continuer avec un assortiment de poissons, pour enfin finir par un dessert à la pomme.

781 France Aveyron
782 France Aveyron
785 France Aveyron

C’est ainsi que nous terminons cette visite de l’Aveyron, sur la continuité de ce que nous avons vécu au sein de ce département : une magie s’opérant chaque jour aussi bien d’un point de vue gastronomique, humain que touristique.