Attention, ce récit photographique n’est pas un article, mais une photothèque qui reprend de manière chronologique l’intégralité de notre séjour dans le zoo d’Amnéville en Moselle.

Si vous souhaitez visualiser notre article type Blog, n’hésitez pas à vous rendre sur le lien suivant.

Pour ce deuxième voyage au cœur d’un des départements Français qui nous a le plus marqué, et aidés par notre grande amie Jacky Bru de l’agence départemental de développement du territoire, joignable sur le site Internet : https://www.tourisme-aveyron.com/fr nous avons choisi de découvrir en profondeur les incontournables de l’Aveyron.

En provenance du Cantal, nous nous rendons en Aveyron. Après avoir dépassé Rodez, nous faisons une halte dans une boulangerie locale située en zone industrielle.

Nous reprenons la route vers la ville de Cransac les thermes.

Nous entrons dans la ville de Cransac les thermes et nous nous dirigeons vers la station thermale.

Nous nous garons sur le parking et nous rejoignons l’entrée des thermes.

Les thermes de Cransac se situent ainsi à La Combe dans la ville de Cransac et les réservations peuvent être effectuées au 05 65 63 09 83 ou sur le site Internet de l’établissement : https://www.chainethermale.fr/cransac-les-thermes

Plusieurs types de forfaits pour les curistes existent ; des forfaits à la journée peuvent également être demandés.

Les thermes sont uniques en Europe, car les soins sont effectués à base de gaz.  Nous nous changeons et rejoignons l’intérieur des thermes.

Le parcours de soin se compose de quatre soins.

Nous terminons avec un soin en option.

Il est temps pour nous de nous reposer.

Nous saluons le directeur de l’établissement.

Nous prenons à présent la route vers la ville de Laguiole.

Nous avons la chance dans un petit village de tomber sur une station service encore ouverte alors que nous approchons de la pause déjeuner.

Nous reprenons la route.

Nous découvrons ainsi la coopérative Jeune montagne qui se trouve à La Borie Neuve, ; la coopérative qui propose aux visiteurs dégustation et visites des installations est joignable au 05 65 44 35 54 ou sur le site Internet : https://www.jeune-montagne-aubrac.fr/

La cave fabrique de nombreux fromages.

Les visites permettent de découvrir une partie de la fabrication.

Nous sommes exceptionnellement autorisés à visiter la partie fabrication normalement interdite au public. Nous attendons le contremaître et profitons d’une bonne dégustation.

En sa compagnie, nous entrons dans l’usine.

Une fois préparé, le fromage est coupé et placé dans des presses où une grande partie de l’eau est retirée.

Nous visitons la cave de maturation des fromages.

Nous terminons la visite par la découverte des presses dans lesquels, les fromage sont fabriqués avant de rejoindre la cave à maturation.

Nous rejoignons la ville de Laguiole afin de manger.

La ville comprend de nombreux couteliers.

Nous rejoignons le restaurant L’Aubrac qui fait également hôtel se trouve au 17 Allée de l’Amicale, 12210 Laguiole ; les réservations peuvent se faire au 05 65 44 32 13. Nous traversons la partie brasserie pour rejoindre l’arrière salle qui fait office de restaurant gastronomique.

Nous sommes autorisés exceptionnellement à découvrir les cuisines de cet établissement de haute qualité.

Nous pouvons rejoindre notre table.

Le restaurant possède également une aire de jeu et de vente de produits régionaux.

Nos plats arrivent rapidement.

Le repas succulent terminé, nous pouvons nous rendre dans le plateau de l’Aubrac ; nous avons rendez-vous avec un éleveur qui souhaite nous présenter son travail. Nous nous rendons au lieu-dit de Montpeyroux.

Il nous faut prendre la route de La Serre.

Nous découvrons la ferme.

L’agriculteur élève plusieurs types de vaches.

L’agriculteur récolte lui-même sa paille, étant donné que le prix à la botte est trop important pour qu’il l’achète à d’autres.

En compagnie de l’éleveur, nous nous rendons dans le plateau de l’Aubrac afin de découvrir ses champs.

Une légère pluie tombe.

Nous terminons cette découverte par un bon café que nous offre l’éleveur.

Nous reprenons la route pour nous diriger vers la ville d’Espalion.

Nous entrons dans la ville.

Nous découvrons le pont emblématique de la ville.

Nous découvrons ensuite une boucherie.

Face à nous, l’ancienne église Saint Jean.

L’ancienne église Saint Jean comprend le musée du scaphandre.

Le musée se trouve au 38 Rue Droite dans le centre-ville d’Espalion. Il est joignable au 05 65 44 09 18 ; l’entrée coûte 4 euros par adulte et 2,50 euros pour les enfants. Le site Internet du musée est le : http://www.association-musees-espalion.fr

La plus grande partie du musée est constituée de pièces dédiées au scaphandre.

Nous grimpons à l’étage.

Un peu en périphérie de la ville, nous nous rendons à la chapelle perse d’Espalion.

La chapelle est splendide.

Nous quittons la ville pour visiter le château de Calmont d’Olt.

Le château dont l’entrée coûte 9 euros par adulte durant les vacances d’été et 5 euros le reste de l’année se trouve à Le Colombie et est joignable au 05 65 44 15 89. Le site Internet du château est le : https://www.chateaucalmont.org

Nous avons une vue magnifique sur la vallée.

Nous découvrons ensuite le château.

Le château domine la ville d’Espalion.

Il est admirablement bien conservé.

Avec toujours une vue sur la vallée, quelque soit l’endroit d’où on se trouve sur le promontoire.

Nous rejoignons le centre du château.

Il est temps pour nous de prendre la route vers la ville de Bozoul.

Nous nous rendons ensuite à Bozouls. Nous entrons dans la ville  et nous nous arrêtons sur le parking de notre hôtel : la route d’Argent qui se trouve sur la route d’Espalion et qui est joignable au 05 65 44 92 27. Le site Internet de l’hôtel est le : https://www.laroutedargent.com En outre, réserver directement en contactant l’établissement permet d’obtenir une réduction de 8%.

Nous nous reposons un peu dans notre chambre.

Le restaurant gastronomique dans lequel nous avons réservé est un établissement reconnu comme étant un des meilleurs du département.

 

Le lendemain matin, nous prenons un solide petit-déjeuner.

Nous prenons à présent la route vers le village de Marcillac.

Nous entrons dans la ville.

Nous découvrons le marché dominical.

Tous les produits vendus sont frais.

La fréquentation du marché est importante.

Nous nous rendons ensuite dans un des bars de la ville.

Une dernière dégustation de fromage et nous quittons la ville.

Nous nous rendons vers la ville de Conques.

Nous entrons dans la ville de Conques.

Nous découvrons un point de vue sublime.

Nous nous rendons dans le centre fermé à la circulation.

Face à nous, une église majestueuse.

Nous visitons l’église.

Nous continuons notre découverte de la ville.

Nous visitons le trésor de Conques, un musée au prix de 6,50 euros l’entrée pour les adultes.

Le musée comporte des pièces uniques.

Nous passons près d’une heure sur place.

Nous retournons dans la ville.

Nous rejoignons un autre point de vue.

Nous rejoignons l’auberge Saint-Jacques, un restaurant traditionnel situé dans le bourg ; l’établissement qui présente une cuisine familiale est joignable au 05 65 72 86 36 ou sur le site : https://www.aubergestjacques.fr

Nous effectuons ensuite la montée de l’église afin d’admirer les vitraux de Soulages.

Il est temps pour nous de rejoindre la ville de Sénergues.

La ferme aux autruches est un véritable coup de cœur ; l’entrée coûte quelques euros par adulte et la ferme se situe au lieu-dit La Besse dans la ville de Sénergues ; les réservations peuvent s’effectuer au 05 65 69 83 95 ou sur le site Internet : http://www.autruches-conques.com/

Les bêtes, curieuses s’approchent de nous.

Il est intéressant de pouvoir côtoyer ces animaux, craintifs à l’état naturel.

Le propriétaire les nourris devant nous. Les autruches, pour s’amuser tentent de nous arracher nos appareils à photo.

Nous visitons le reste de la ferme.

Nous nous rendons ensuite dans le chalet où les propriétaires vendent des pièces uniques.

Nous repartons vers la ville de Polissac.

Sur place, nous découvrons une belle cascade dont l’entrée est libre.

Nous repartons vers la ville de Muret le château.

Nous garons notre voiture à l’entrée du village pour rejoindre à pied une des plus belles cascades du département.

La cascade est unique ; elle peut être aperçue de plusieurs points de vue différents.

Nous visitons ensuite le village.

Le village possède une architecture fort intéressante, les maisons étant constituées de vieilles pierres.

Nous prenons la route vers la ville de Rodez.

Nous entrons dans la ville.

Nous rejoignons notre hôtel : l’hôtel Mercure, un des plus beaux de la ville.

L’hôtel Mercure se trouve au 1 avenue Victor Hugo à Rodez ; il est joignable au 05 65 68 55 19 ou sur le site https://www.accorhotels.com/fr/hotel-7013-hotel-mercure-rodez-cathedrale/index.shtml

Nous nous reposons quelques instants dans notre chambre.

Pour le dîner, nous rejoignons à pied la brasserie dans laquelle nous avons réservé : le coq de la place, qui se trouve au 1 place d’armes et qui est joignable au 05 65 68 04 69

Les plats sont copieux.

Le lendemain matin, le petit-déjeuner à l’hôtel est tout aussi succulent que le repas de la veille.

Nous commençons notre visite de la ville.

Nous visitons tout d’abord la cathédrale.

Nous nous rendons ensuite à la boutique forge Laguiole qui se trouve au 3 rue Penavayre à Rodez afin de découvrir une boutique qui vend et répare des couteaux Laguioles ; la boutique est joignable au 05 65 68 69 31.

Nous avons droit à une démonstration improvisée.

La boutique propose de nombreuses belles pièces à la vente.

Nous nous rendons ensuite à l’office de tourisme de la ville.

Nous sommes reçus ensuite par l’équipe de développement du tourisme de l’Aveyron pour une conférence improvisée sur notre ressenti sur le département.

Nous reprenons notre découverte de la ville.

La ville est une ville agréable.

A midi, nous nous rendons dans le restaurant : Maison de Cécile et Aime. Nous sommes placés à l’étage, dans une salle privative, le restaurant ayant la particularité de ne proposer que des salles intimistes.

Les produits travaillés sont frais et la cuisine est faîte maison. Dans une ambiance agréable, nous mangeons avec Jacky Bru de l’Agence départementale de développement de l’Aveyron.

Le restaurant qui se trouve dans le cœur de Rodez est situé à l’adresse :  2 Boulevard Flaugergues ; il peut être joint au 05 65 69 57 97.

Nous retrouvons notre amie Jacky Bru.

La cuisine traditionnelle est exceptionnelle.

Nous reprenons la route.

Nous nous rendons ensuite après une heure de route à Micropolis, la cité des insectes qui se trouve dans la ville de Saint-Léons ; le site, unique en France est joignable au 05 65 58 50 50 ou sur le site : https://www.micropolis-aveyron.com/

Nous entrons dans le parc.

Le parc est didactique ; de nombreuses informations sur les insectes sont données.

Dans la grande salle, de nombreuses espèces d’insectes sont présentées.

Au milieu de la salle, une serre permet de découvrir de nombreux papillons.

Nous découvrons ensuite le laboratoire.

Une dernière salle présente derrière des vitres, des espèces un peu plus sensibles.

La nouvelle direction a décidé de prolonger l’espace de visite en adaptant l’extérieur du parc.

Nous prenons ensuite la route vers la ville de Roquefort.

Nous empruntons le célèbre viaduc de Millau.

Nous entrons dans la ville de Roquefort.

Nous avons la chance de pouvoir visiter les caves de l’entreprise Roquefort société en visite individuelle.

Nous entrons dans l’entreprise de fabrication.

Nous pénétrons dans les caves.

Nous sommes des privilégiés de découvrir de cette manière cet endroit.

Le maître fromager des caves nous accompagne.

Le maître fromager nous enseigne son art.

Nous rejoignons à présent l’extérieur des caves pour rejoindre la visite collective.

Les caves ainsi que l’entreprise qui le fabrique sous trois variétés différentes se trouvent avenue François Galtier dans la commune de Roquefort sur Soulzon ; les caves sont joignables sur le 05 65 58 54 38 ou sur le site : https://www.roquefort-societe.com/les-caves/

Nous rejoignons un groupe sur place.

La visite est très intéressante.

Nous empruntons plusieurs tunnels.

Nous découvrons les salles visitées en individuels auparavant.

Nous terminons la visite par une bonne dégustation.

Nous prenons à présent la route vers la ville de Millau.

Nous entrons dans la ville.

Il est temps pour nous de rejoindre la ville de Millau ou plus précisément l’hôtel-restaurant Cévenol, un établissement trois étoiles qui se trouve 115 rue du Rajol et qui peut être joint sur le site Internet : https://www.cevenol-hotel.fr/

Nous découvrons notre chambre.

Le soir, nous dînons au restaurant de l’hôtel.

Les plats sont succulents.

Le lendemain matin, notre petit-déjeuner est succulent.

Il est temps pour nous de quitter le département.