Attention, ce récit photographique n’est pas un article, mais une photothèque qui reprend de manière chronologique l’intégralité de notre seconde découverte du territoire du Pays du Saulnois en Moselle, un territoire toujours aussi exceptionnel que lors de notre premier séjour, une semaine auparavant.

Pour effectuer ce seconde voyage dans le Saulnois, nous avons à nouveau été beaucoup aidés par Christine Richard, directrice de l’office de tourisme du Pays du Saulnois, dont le siège social se trouve au 14 Ter Place de la Saline, 57170 Château-Salins ; l’office est joignable au  03 87 01 89 00 ; deux annexes de l’office se trouvent quant à elles à Dieuze, Place des Salines Royales joignable au 03 54 77 00 15 ou à Vic-sur-Seille, dans l’hôtel de la monnaie, joignable au 03 87 01 16 26. Nous avons été également beaucoup aidés par Annette Jost, la présidente de l’office du tourisme du Saulnois.

Le site Internet touristique du territoire est le https://www.tourisme-saulnois.com/

Il est important de préciser que l’office de tourisme possède l’agrément pour organiser des séjours sur place ; il est alors nécessaire de les contacter pour les modalités d’exécution. En outre, à divers moments de l’année, l’office organise des manifestations insolites sur le territoire.

Pour découvrir notre premier séjour dans le pays du Saulnois, n’hésitez pas à vous rendre sur le lien suivant : https://hors-frontieres.fr/france-moselle-pays-du-saulnois-pays-du-sel/

En provenance de la ville de Metz, nous nous rendons dans le Pays du Saulnois, en Moselle.

Nous entrons dans la ville de Château-Salins.

Moins de dix minutes plus tard, nous entrons dans la ville de Vic-sur-Seille.

Nous partons en compagnie de Christine Richard pour découvrir notre première activité de la journée : le vélorail qui se trouve à Dieuze.

Le site se trouve sur le territoire de l’ancienne gare de Dieuze ; plus de renseignements peuvent être demandés au www.lesaulnoisdrails.fr ou par mail sur le contact@lesaulnoisdrails ; les réservations peuvent se faire au 07 66 49 29 09 ; le trajet de 7 kilomètres coûte 20 euros par personne.

Nous commençons à pédaler.

Nous faisons un arrêt pour assister au passage des 5 vélorails qui nous précèdent et rentrent de leur promenade.

Nous pouvons reprendre notre découverte du Pays du Saulnois de manière insolite.

Une photo souvenir s’impose.

Nous terminons par un fou rire en compagnie d’une petite fille espiègle.

Nous faisons le plein d’essence pour nous rendre à Lagarde.

Nous assistons à l’inauguration de la voie verte, point 209 entre Paris et Prague ; ce projet finalisé sous la supervision d’Annette Jost, la présidente de l’office du tourisme du territoire permet aux vélos de bénéficier d’une route aménagée pour leur permettre d’y circuler en toute sécurité.

Nous assistons au discours d’ouverture prononcé par Annette Jost.

Nous rejoignons ensuite le domaine des trois ports dans la ville.

Nous avons réservé une promenade en bateau avec la compagnie Navig France. Le site se trouve au 67 Rue Basse, 57810 Lagarde ; il est joignable au 03 87 86 65 01 ou sur le site Internet.

Nous pouvons commencer notre promenade.

Sur une route parallèle du canal de Marne au Rhin, la vélo route se dévoile.

Nous retournons à la fête donnée pour l’inauguration de la voie verte.

Nous nous rendons ensuite au restaurant PK 209, qui se trouve au 68 Rue Basse, 57810 Lagarde ; les réservations peuvent se faire au 03 87 01 92 38 ou sur le site Internet.

Nous sommes placés sur la terrasse avec une belle vue sur le canal. Les plats que nous commandons sont de bonne qualité.

Il est temps pour nous de repartir.

Sur la départementale D955, à Bourdonnay, nous faisons une halte pour découvrir les glaces de la promesse, des glaces artisanales fabriquées dans le respect des produits frais que les artisans façonnent en de délicieuses glaces. Plus d’informations peuvent être demandées au 06 23 23 81 15.

Nous reprenons la route pour rejoindre la ville de Dieuze ou plus précisément l’aérodrome de Dieuze.

L’aérodrome est géré par l’association Les Piafs du Saulnois, qui se trouve sur la D22K, dans la commune de Gelucourt. L’association propose de nombreux vols en ULM ainsi que des baptêmes de l’air. Plus de renseignements peuvent être demandés au 06 20 32 78 36 ou sur le 06 85 82 84 91.  Des réservations peuvent également être effectuées sur le lespiafsdusaulnois@free.fr

L’association possède plusieurs appareils.

Nous faisons connaissance avec plusieurs membres de l’association.

Nous découvrons l’aérodrome.

Trois ULM voleront en même temps ; les préparations sont minutieuses.

Nous survolons le pays du Saulnois ; la sensation de flotter dans les airs est agréable.

Nous survolons le domaine des étangs.

Notre pilote Christian est un expert du pilotage.

Nous survolons à présent la ville de Marsal.

Après une heure de vol, nous pouvons rentrer.

Après un vol riche en émotion, nous pouvons boire un verre et passer un beau moment de fraternité et d’amitié.

Nous prenons la route vers la ville de Vic-sur-Seille.

Nous reprenons la route pour rejoindre la ville de Delme à une vingtaine de kilomètres.

Nous entrons dans la ville.

Nous nous rendons au restaurant A la douzème borne, appelé également A la douze dans lequel nous avons réservé une table.

Le restaurant accolé à un hôtel trois étoiles est un des meilleurs du territoire. Il se trouve 6 Place de la République, 57590 Delme et peut être joint au 03 87 01 30 18 ou sur le site Internet : https://ala12.fr/

Nous avons la chance de passer un moment avec le chef, qui nous fait découvrir son attachement pour les plantes.

Nous testons quelques plantes et découvrons des saveurs insoupçonnées.

Nous pouvons profiter de notre moment de détente sur la terrasse extérieure du restaurant, un lieu de convivialité par excellence.

Nous entrons et découvrons le restaurant.

Le chef nous fait l’honneur de nous laisser découvrir ses cuisines et son travail.

Nous prenons un apéritif sur la terrasse.

Nos plats commencent à arriver ; ils sont succulents, le chef possède un talent culinaire et gastronomique rare.

Nous terminons par un dessert exquis.

Tard dans la nuit, nous retournons à Vic-sur-Seille afin de gagner notre hébergement : le château Mesny. Le château se trouve 8 Avenue Mesny, 57630 Vic-sur-Seille ; les réservations au sein de cette demeure notable, véritable maison d’hôtes peuvent se faire au 06 88 29 24 95.

Nous entrons dans le château.

En pleine nuit, le châtelain nous conduit à notre chambre.

Nous découvrons une belle chambre.

Après une nuit galvanisante, nous pouvons rejoindre la salle du petit-déjeuner.

Le petit-déjeuner est copieux et de bonne qualité.

Nous passons un peu de temps pour parler avec la châtelaine.

Nous rejoignons le coeur de la ville afin de rencontrer Monsieur Bleeker, un artisan qui fabrique du pain d’une qualité exceptionnelle. La boulangerie se trouve au 8 place Jeanne d’Arc et elle est joignable au 03 87 01 10 47.

Le boulanger nous invite à découvrir le travail de qualité qu’il mène.

Nous sommes heureux d’avoir pu rencontrer un homme d’une telle générosité et modestie ; ses produits figurent parmi les meilleurs du département.

En compagnie de Christine, nous nous rendons dans la ville de Château-Salins.

Nous découvrons le marché des artisans locaux.

Le marché possède une excellente ambiance.

En outre, nous avons la chance d’assister à une représentation de la fanfare locale.

Nous continuons notre découverte du marché.

Vers 12 h 00, nous retournons à Vic-sur-Seille.

Nous avons réservé une table dans le restaurant l’Event, qui se trouve au 8 Place de la Halotte, 57630 Vic-sur-Seille ; il est joignable au 03 87 86 12 88. L’event propose également un service traiteur. Plus d’informations sont disponibles au http://www.l-event.fr/

Les plats qui se succèdent sont d’une grande qualité.

Deux heures plus tard, nous prenons la route vers la presqu’île de Tarquimpol.

Le site classé grand site naturel de France possède un long chemin de randonnée.

Nous nous promenons un peu autour de l’étang.

Nous quittons la presqu’île pour rejoindre le château d’Alteville.

Le château d’Alteville est une maison d’hôtes d’une grande qualité ; le château dont nous découvrons les extérieurs se trouve à Alteville et les réservations peuvent se faire au 03 87 05 46 63 ou sur le https://www.chateaudalteville.com/ 

Nous prenons à présent la route vers le domaine des étangs de Lindre.

Nous garons notre voiture sur le parking et rejoignons à pied l’étang.

Le site est majestueux.

Nous passons une bonne partie de l’après-midi à découvrir ce site naturel.

Nous retournons à Vic-sur-seille.

Nous nous arrêtons sur la route afin de découvrir un champ de tournesols.

Nous repartons.

Nous terminons notre séjour dans le Saulnois dans l’office de tourisme de Vic-sur-Seille.

Le lendemain, après une nuit passée dans le Lunévillois voisin, nous retournons dans le Saulnois.

A Vic sur Seille, nous prenons un café dans un bar local.

Nous retrouvons Christine Richard et Annette Jost.

Nous nous rendons à Dieuze.

Nous prenons un petit-déjeuner dans une boulangerie locale.

Nous rejoignons l’entreprise Somme. L’entreprise spécialisée dans la création d’escaliers se trouve 11 Rue Roger Husson, 57260 Dieuze ; il est joignable au 03 87 01 58 57 ou sur le site Internet : http://www.escaliers-somme.fr/

Nous faisons connaissance avec le propriétaire.

Exceptionnellement, il nous ouvre les portes de son usine dans laquelle, un escalier de luxe est construit pour une grande entreprise de Hong Kong.

Le bois travaillé est noble.

Nous prenons à présent la route pour rejoindre L’entreprise Lorina, une entreprise de fabrique de limonade.

Nous rejoignons l’entreprise Lorina, une fabrique de limonade traditionnelle qui se trouve Rue Vibersviller, 57670 Munster ; l’entreprise est joignable au 03 87 01 62 01 ou sur le site Internet : https://www.lorina.com/

Nous faisons connaissance avec Vincent, le directeur adjoint. Il nous ouvre les portes de cette entreprise qui fabrique une des limonades les meilleures au monde.

Le directeur adjoint nous fait la présentation de son entreprise.

En sa compagnie, nous allons déjeuner.

Lorsque nous terminons de déjeuner, nous retournons à l’entreprise pour une visite unique.

La majeure partie de la production est placée dans des bouteilles en verre à la forme presqu’inchangée depuis 100 ans.

Nous suivons toutes les étapes de fabrication de la limonade.

Tous les matériaux utilisés sont naturels.

Nous découvrons également des stocks impressionnants.

Le directeur adjoint nous présente ensuite la partie de la production réservée aux bouteilles plastiques.

Chaque petite fiole en plastique deviendra après chauffage, une bouteille.

Nous quittons ensuite le Saulnois.