Le Saulnois, un territoire entre terre et air

 

Lors de notre premier séjour dans le Saulnois, nous avons découvert un territoire authentique qui a fait du sel, le fer de lance de son histoire. Mais nous avons également découvert des artisans talentueux, fiers de leurs origines et inscrits dans une vision qualitative de leur travail, perpétuant un savoir-faire ancestral. Mais le Saulnois est également un territoire riche en activités diverses qui plairont à tout type de public.

Département du Nord-Est de la France, ayant pour voisins le Luxembourg, l’Allemagne et la Belgique, la Moselle fut pendant longtemps une terre minière et sidérurgique. Néanmoins, dans un de ses secteurs, elle fut également une terre de sel, lorsque l’océan recouvrait une grande partie de son territoire.

Le Saulnois est un territoire vaste qui s’étend de Saint-Epvre , au Nord, à Lagarde, au Sud et de Honskirch, à l’Est, à Ajoncourt, à l’Ouest. Le pays du Saulnois possède un patrimoine culturel et naturel riche.  Mais il possède également un nombre incalculable d’activités, allant du vélorail à l’ULM, du cyclisme et à la randonnée. Nous avons testé toutes ces activités afin de vous les présenter, avec toujours pour fil directeur une humanité débordante de locaux fraternels et conviviaux.

Pour effectuer ce voyage, nous avons été beaucoup aidés par Annette Jost, présidente du tourisme de la communauté de commune du Saulnois et Christine Richard, directrice de son office de tourisme et Cécile Chaput sa collègue, dont le siège social se trouve au 14 Ter Place de la Saline, 57170 Château-Salins ; l’office est joignable au  03 87 01 89 00 ; deux annexes de l’office se trouvent quant à elles à Dieuze, Place des Salines Royales joignable au 03 54 77 00 15 ou à Vic-sur-Seille, dans l’hôtel de la monnaie, joignable au 03 87 01 16 26

Le site Internet touristique du territoire est le https://www.tourisme-saulnois.com/

Pour découvrir notre premier séjour en photos dans le pays du Saulnois, n’hésitez pas à vous rendre sur le lien suivant : https://hors-frontieres.fr/france-moselle-pays-du-saulnois-pays-du-sel/

Pour découvrir notre deuxième séjour en photos dans le pays du Saulnois, n’hésitez pas à vous rendre sur le lien suivant : https://hors-frontieres.fr/france-moselle-pays-du-saulnois-des-activites-hors-norme/

Pour prolonger votre découverte du Saulnois, découvrez notre article complet sur notre premier séjour dans le territoire, un séjour basé sur l’artisanat et le parcours du sel : https://hors-frontieres.fr/le-pays-du-saulnois-une-terre-de-sel-au-coeur-de-la-moselle/

Il est important de préciser que l’office de tourisme possède l’agrément pour organiser des séjours sur le territoire ; il est alors nécessaire de le contacter pour les modalités d’exécution. En outre, à divers moments de l’année, l’office organise des manifestations insolites sur le territoire.

277 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3

Le vélorail le Saulnois D’rails

 

Alors que nous avions visité les salines royales de Dieuze, lors de notre premier séjour sur le territoire, nous apprenons qu’il existe depuis peu dans la ville une activité unique et originale afin de découvrir les alentours de manière ludique et sportive : le vélorail.

Le Saulnois D’Rails propose un parcours de 7km sur l’ancienne voie ferrée entre Dieuze et Vergaville que le public peut effectuer sur des vélorails. Le Saulnois D’Rails propose les mercredis, samedis et dimanches jusqu’au mois d’octobre de venir pour découvrir des paysages inédits du Saulnois d’autrefois.

Plus de renseignements peuvent être demandés au www.lesaulnoisdrails.fr ; les réservations peuvent se faire au 07 66 49 29 09 ; le trajet de 7 kilomètres coûte 20 euros par personne.

Alors que nous arrivons sur le site de l’ancienne gare de la ville, nous sommes accueillis par Wolfgang Schaeffer, président de l’association Le Saulnois D’Rails à Dieuze ; après nous avoir expliqué le fonctionnement de l’activité, il nous place dans un vélorail, sorte de chariot comprenant deux pédaliers afin de le faire avancer. Grâce à un procédé révolutionnaire, qui permet de faire tourner le vélorail sur lui-même, nous sommes placés du bon côté de la voie.

Chaque chariot comporte deux places assises et une sorte de siège pouvant contenir trois personnes qui ne pédalent pas.

10 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3

Nous commençons à pédaler ; très facilement, sans forcer, le chariot avance et parvient rapidement à prendre de la vitesse ; le paysage défile derrière nous ; sur le chariot, le vent dans les cheveux, nous nous laissons glisser sur cette voie unilatérale ; le crissement des roues en métal nous donne l’impression de conduire une locomotive nouvelle génération : pas de pollution, aucun rejet de CO2. Le carburant : l’huile de coude…ou du moins de genoux.

Nous croisons plusieurs autres participants qui se trouvent dans leurs chariots ; à voir leur visage épanouie, l’activité plait…et nous comprenons pourquoi.

16 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3
18 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3

Voie verte Paris Prague

 

Nous rejoignons la ville de Lagarde dans laquelle, Annette Jost, présidente du tourisme dans le pays du Saulnois procède au discours inaugural de la vélo route voie verte qui traverse le Pays du Saulnois le long du canal de la Marne au Rhin.

Après deux décennies de négociations, Annette Jost est parvenue à mettre en place ce tronçon afin que les cyclistes bénéficient d’une route qui leur permette de s’adonner à leur passion en toute sécurité.

Ainsi, la vélo route voie verte possède à présent dans le Saulnois, près de 14 kilomètres reliant les communes de Lagarde à Parroy (54), presque exclusivement sur les anciens chemins de halage du canal de la Marne-au-Rhin, avec pour ambition de parvenir à relier Paris à Prague.

Dès le début de son discours, Annette Jost met en avant les bienfaits de cette route déjà empruntée avant son inauguration par nombre de cyclistes, et ce afin de favoriser le vélo, mode de déplacement non polluant.

46 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3

Après l’inauguration, nous profitons du cocktail donné afin de faire connaissance avec le monde politique local…tout en dégustant les bons produits du boulanger de Vic-sur-Seille : Monsieur Bleeker.

30 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3

La société de location de bateaux Navig’France 

 

Loueur de bateaux en Alsace-Lorraine depuis 1983, avec plus de 35 bateaux basés à Lagarde et Saverne, Navig’France est aujourd’hui la 2ème flotte de location du Grand Est.

Le site se trouve au 67 Rue Basse, 57810 Lagarde ; il est joignable au 03 87 86 65 01 ou sur leur site Internet.

Nous rejoignons une des responsables qui nous fait appeler une capitaine pour nous permettre d’effectuer une belle balade sur le canal ; elle nous présente plusieurs bateaux ; n’y connaissant rien, nous la laissons choisir.

Avec dextérité, la capitaine parvient facilement à s’extraire du petit port dans lequel stationnent de nombreux plaisancier qui nous gratifient d’un salut de la main ; nous longeons la vélo route voie verte et pouvons prendre notre temps en découvrant les paysages qui défilent lentement.

Nous n’avons malheureusement pas le temps de franchir une écluse, un passage apprécié par les visiteurs et devons saluer notre capitaine que nous abandonnons pour rejoindre l’emplacement de notre déjeuner.

37 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3
49 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3

Restaurant PK209 à Lagarde

 

Tout en restant dans le port de Lagarde, nous nous rendons au restaurant PK 209 situé au 68 Rue Basse, 57810 Lagarde ; les réservations peuvent se faire au 03 87 01 92 38 ou sur le site Internet ; un serveur nous place en terrasse. Nous commandons un petit verre de vin blanc local et nous recevons la visite de la collègue de Christine : Cécile, une femme joviale avec laquelle nous pouvons un peu discuter.

Le canal de la Marne au Rhin débute à Vitry-le-François pour se terminer à Strasbourg. Le restaurant est situé au bord du canal au point kilométrique 209, c’est-à-dire 209 kilomètres de Vitry-le-François.

Nous commandons en entrée un foie gras, puis un magret de canard en plat principal. Le foie gras est d’excellente facture, tout comme le magret, légèrement rosé. Pour le dessert, une crème brûlée que le serveur nous fait chauffer grâce à un petit chalumeau agrémente nos papilles ; l’odeur de sucre caramélisée nous met en appétit, ce qui vient clore un repas simple mais appréciable pour sa qualité et ses prix optimisés.

GAEC Les Glaces de la promesse à Bourdonnay

 

Alors qu’il est âgé de 34 ans, Michaël Rousselot, un jeune agriculteur, exploitant à Bourdonnay se lance en 2017 dans la fabrication de glaces qu’il souhaite qualitative ; se fournissant au niveau local, il développe une technique de fabrication qui rapidement lui permet d’être reconnu au niveau départemental.

La boutique se trouve sur la route nationale D955 à Bourdonnay. Plus d’informations peuvent être demandées au 06 23 23 81 15.

Dans son atelier, il incorpore les ingrédients (lait et crème de la ferme de Bourdonnay, œufs de Gelucourt et fruits achetés chez un grossiste à Lunéville) dans une machine à glace dans laquelle ils sont brassés et montés en température (84°). Le tout est ensuite refroidi et mis en pot. D’autres produits sont également réalisés par Michaël comme des petits fours glacés, des bûches, des tartes glacées et des vacherins.

Lorsque nous nous rendons dans sa boutique, l’homme est absent, mais nous sommes reçus par une de ses amies, qui nous permet de découvrir des glaces succulentes aux parfums prononcés ; très intenses, les glaces se dévorent comme un fruit, surtout qu’elles ne contiennent pas de conservateurs ni d’additifs, uniquement des produits naturels.

Et lorsqu’un petit garçon dévore une glace au chocolat devant nous, à grands coups de langue, il provoque en nous émotions et rires, surtout qu’en l’espace de quelques instants, il l’engloutit et en réclame une autre. Sa mère ne parvient pas à lui faire entendre raison et gentiment, la serveuse lui en ressert une petite portion pour son plus grand bonheur.

Les piafs du Saulnois – Club d’ULM

 

Club d’ULM à l’aérodrome de Dieuze-Guéblange, les piafs du Saulnois proposent des baptêmes de l’air pour découvrir les sensations d’un vol et la beauté de la région.

L’aérodrome, gérée par une association, se trouve sur la D22K, dans la commune de Gelucourt. L’association propose de nombreux vols en ULM. Plus de renseignements peuvent être demandés au 06 20 32 78 36 ou sur le 06 85 82 84 91.  Des réservations peuvent également être effectuées sur le lespiafsdusaulnois@free.fr

Nous sommes accueillis par le vice-président accompagné de deux pilotes qui nous ouvrent les portes de l’aérodrome ; après avoir bu un verre, nous découvrons les avions possédés par le club. Dans le premier garage, un avion rutilant attire notre attention. Se trouvant au milieu de plusieurs appareils hors d’usage, sa couleur blanche dévoilée, après que le pilote l’a déshabillé de sa housse de protection, nous émerveille ; l’appareil flamboyant se laisse admirer de près.

Dans le deuxième garage, ce sont deux appareils qui attirent notre attention ; le pilote nous les présente comme étant des acquisitions du club qui peuvent atteindre une vitesse de près de 200 km/h. Alors que les appareils sont sortis du garage, le président du club arrive et nous salue ; il nous propose un baptême de l’air. Ce sont ainsi trois appareils qui voleront en même temps.

74 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3
85 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3

Je monte avec le pilote qui en profite pour me donner les principes de sécurité de base de l’appareil. Il nous explique également le plan de vol. Chaque membre de l’équipe grimpe avec un des pilotes, ce qui donnera la possibilité d’effectuer de belles photos en plein ciel.

Nous nous rendons en bout de piste et à la différence des avions, les ULM n’ont pas besoin de prendre beaucoup d’élan pour décoller ; en quelques minutes, nous nous retrouvons dans les airs à plus de 150 mètres d’altitude. Le monde qui se déploie sous nos pieds nous semble si petit que nous pouvons à perte de vue en voir l’étendue.

Pendant ce temps, un des pilotes tente quelques figures afin d’obtenir plus de précision pour effectuer des photographies du Saulnois. De mon côté, j’en profite pour admirer le pays des étangs qui de dévoile devant moi. Nous parvenons jusqu’au village de Marsal duquel nous apercevons la porte d’entrée si significative ainsi que les forteresses de Vauban.

98 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3
103 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3

Lorsque nous rentrons à l’aérodrome, nous sommes invités à partager un moment de convivialité entre les membres du groupe ; une bouteille de crémant est ouverte ; nous fêtons tous ensemble ce moment de partage.

112 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3

Restaurant la XIIème borne de Delme

 

Troisième génération de la famille François à reprendre le flambeau, Thomas et sa compagne Laura perpétuent la tradition d’excellence du restaurant : « A la douze » également appelé : « A la douzième borne »

Le restaurant accolé à un hôtel trois étoiles est un des meilleurs du territoire. Il se trouve 6 Place de la République, 57590 Delme et peut être joint au 03 87 01 30 18 ou sur le site Internet https://ala12.fr

En arrivant au restaurant, nous sommes accueillis par le chef, un spécialiste des plantes qu’il utilise dans ses plats ; avec érudition, il nous emmène dans son potager pour nous faire goûter et découvrir des saveurs insoupçonnées. Nous croquons dans une plante au goût d’huitre. Une véritable surprise égaye nos palais ; nous avons réellement l’impression de manger ce fruit de mer à la saveur si particulière.

Mais nous sommes encore plus surpris lorsque le chef nous fait goûter une plante qui parvient à ankyloser notre bouche. Un peu comme après un passage chez le dentiste. Fort heureusement, nous recouvrons rapidement notre tonus labial.

Nous nous installons à la terrasse face à un saule pleureur vieux de plusieurs dizaines d’années afin de déguster des amuse-bouche maisons, tout en dégustant un bon verre de vin de rhubarbe.

Le chef nous invite ensuite exceptionnellement à découvrir son travail dans les cuisines ; à l’aide d’une brigade qu’il forme personnellement en donnant une attention minutieuse aux détails, il prépare un poisson qu’il fait revenir grâce à une sauce de sa composition. Nous assistons également à la préparation de desserts aux poires.

Lorsque nous rejoignons notre table, nous pouvons commencer à profiter de notre menu ; en entrée, une petite salade, un gaspacho de tomate agrémenté de plantes de son cru ; en plat principal, une viande blanche accompagnée de ses petits légumes de saison ; nous terminons par un dessert exquis pour clore un repas exceptionnel, nous confirmant que le chef, pourtant d’un jeune âge, possède tout le savoir-faire pour rejoindre le panthéon des grands artistes de la cuisine française. Avec, nous en sommes sûrs, une ou plusieurs étoiles qui viendront récompenser son travail.

144 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3
151 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3
153 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3

Château Mesny de Vic sur Seille

 

Nous rejoignons, alors qu’un orage éclate, le château de Mesny dans lequel nous avons réservé une chambre ; nous sommes accueillis par le châtelain qui nous emmène dans notre chambre.

Le château Mesny. Le château se trouve 8 Avenue Mesny, 57630 Vic-sur-Seille ; les réservations au sein de cette demeure notable, véritable maison d’hôtes peuvent se faire au 06 88 29 24 95.

Nous pouvons découvrir cet environnement anachronique dans lequel nous nous sentons bien ; nous rejoignons une grande salle de bain afin de pouvoir prendre notre douche, avant de nous allonger sur notre lit pour nous réveiller seulement le lendemain, épuisés par une journée chargée de visites.

Nous pouvons découvrir en toute tranquillité le décor d’origine de cette demeure splendide avant de rejoindre la salle du repas afin de prendre un petit-déjeuner copieux, uniquement constitué de produits locaux. Nous faisons également connaissance avec deux couples qui ont résidé au château durant la nuit.

Avant de partir, nous pouvons un peu parler avec la châtelaine, qui a acquis ce château alors qu’elle travaillait dans la ville ; depuis, elle accueille des visiteurs en essayant de mettre en avant le charme de la réception à la française et en faisant en sorte d’être toujours disponible pour ses invités.

160 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3

La Boulangerie Bleeker à Vic-sur-Seille

 

Sur la place principale de Vic-sur-Seille, nous nous présentons à la boulangerie Bleeker ; la veille, lors du discours inaugural de la voie vélo route, nous avons pu faire connaissance avec le boulanger qui était mandaté pour fournir les amuse-bouche accompagnant les vins locaux distribués aux invités. Nous avions trouvé ses produits si bons que nous avons voulu en savoir plus sur cet homme qui nous a surpris par sa modestie.

La boulangerie se trouve au 8 place Jeanne d’Arc et elle est joignable au 03 87 01 10 47.

Alors que sa fille tient la caisse, il nous accueille et nous emmène dans son arrière-boutique où il nous fait partager son travail. Il utilise deux farines traditionnelles qui lui permettent de fabriquer un pain reconnu dans tout le département comme étant un des plus savoureux.

Patiemment, accompagné de sa femme, il s’attèle à fabriquer chaque produit comme s’il était unique ; avec des gestes parfaitement maîtrisés, il récupère de la pâte après son pétrissage et en confectionne des baguettes qu’il place ensuite dans le four.

Alors que sa femme débute l’inscription au chocolat sur un gâteau, son apprenti recommence une nouvelle préparation de pâte.

La bonne odeur de la précédente fournée commence à emplir la pièce et au milieu de cette fragrance délicieuse, nous sommes comme envoutés par cet homme qui touche la pâte comme s’il s’agissait d’une porcelaine. Un véritable artiste.

184 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3
184 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3

Marché de producteurs locaux à Château-Salins

 

Depuis 3 ans, la commune de Château-Salins, la Communauté de communes du Saulnois et les producteurs concernés organisent le marché des producteurs locaux chaque premier dimanche du mois.

Lorsque nous entrons dans la ville de Château-Salins, une place se libère juste devant le marché aux producteurs locaux.

Ainsi, les producteurs du territoire se rejoignent pour proposer aux clients une vente directe de leurs produits. Pêle-mêle, une ferme qui vend ses légumes biologiques, une propriétaire de bière artisanale, un producteur de fromage, un boulanger, un charcutier, un producteur de miel et une vendeuse de tisane, la liste n’étant bien entendu pas exhaustive.

192 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3

Sur le marché, l’ambiance est détendue, les gens sont souriants. Nombreux sont les habitants qui en profitent pour retrouver leurs amis et profiter de ce moment de création de lien social pour parler et plaisanter.

En outre, les produits sont frais et locaux ; acheter en direct permet aux producteurs de proposer des prix compétitifs pour des produits de qualité ; sans intermédiaire, ils ont directement les réactions des consommateurs qui en fonction de leur goût, peuvent orienter leur distribution.

206 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3
212 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3

La fanfare de Château-Salins

 

Alors que nous discutons avec une fermière qui nous explique le fonctionnement de son établissement, un essai de la fanfare municipale qui vient de s’installer sur la place nous interpelle. Nous nous approchons de ce petit groupe, présent lors de chaque marché.

Alors que l’essai se termine, le chef de la fanfare choisit l’oeuvre qui va être jouée. Avec une grande conviction, la fanfare démarre ; les grands airs se succèdent. Nous nous laissons bercer par les percussions qui résonnent dans la ville.

De manière dilettante, les airs, quand bien même comportant quelques erreurs dissonantes sont joués avec passion, une passion si grande qu’ils parviennent à capter l’attention de tous les passants, qui pour rien au monde ne désireraient en remplacer les membres par des joueurs plus professionnels.

Il faut dire que depuis des années, les quarante musiciens qui composent la fanfare se relaient sans discontinuité, toujours présents lors des grands rendez-vous de la ville, pour assurer au travers de leurs jeux, la bonne ambiance.

Et avec courage, tous les membres s’affairent à jouer du mieux qu’ils peuvent. Un petit garçon de même pas dix ans tente de suivre le rythme donné par un ancien, qui souffle dans son saxophone en levant ses yeux vers le ciel, un peu comme s’il souhaitait que sa musique dépasse les frontières.

Et en quelques instants, la troupe parvient à créer une ambiance telle que les gens se regroupent pour découvrir leurs artistes ; et en regardant les jambes des clients qui virevoltent au gré de la musique, les effets acoustiques fonctionnent.

Le restaurant l’Event à Vic-sur-Seilles

 

Nous sommes rejoints par Annette Jost, alors que nous nous rendons dans le restaurant l’Event à Vic-sur-Seille ; nous pouvons enfin rencontrer une des personnalités phares du Pays du Saulnois, une femme, maire d’un petit village, qui a œuvré sa vie durant pour développer le tourisme sur le territoire.

Nous découvrons un restaurant moderne, dans lequel nous sommes placés autour d’une table circulaire. Le restaurant se trouve au 8 Place de la Halotte, 57630 Vic-sur-Seille ; il est joignable au 03 87 86 12 88 ou sur le http://www.l-event.fr/

Après avoir commandé un petit apéritif local, nous pouvons profiter de notre menu : un foie gras maison en entrée, un suprême de volaille en plat principal et de la glace en dessert.

Le repas est maîtrisé à la perfection ; le service est rapide et le personnel souriant. Le foie gras est de bonne qualité et le plat savoureux à souhait.

Découverte de la Presqu’île de Tarquimpol 

 

Afin de pouvoir digérer, nous rejoignons la presqu’île de Tarquimpol sur l’étang de Lindre.  Nous découvrons un site exceptionnel dans lequel les oiseaux peuvent vivre en toute liberté.

La presqu’île se trouve non loin du village de Tarquimpol, une ancienne commune qui comporte une belle église. Mais la richesse du site de Tarquimpol est invisible ; en effet, dans le sol, les vestiges gallo-romains d’un ancien temple, le plus grand de l’Est de la France sommeille.

Et c’est conscient de ce patrimoine unique sous nos pieds, que nous entreprenons une petite randonnée autour de l’étang. La végétation y est dense et les chants des oiseaux égayent notre balade au sein d’une nature verdoyante.

233 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3
242 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3

Domaine de Lindre

 

Avec ses 1000 hectares, le Domaine de Lindre offre la vision d’un paysage exceptionnel constitué en un étang et un domaine de pisciculture.

Propriété successive des Ducs de Lorraine, du Roi de France et de l’Empire, le Domaine de Lindre devint propriété privée à partir de 1807, jusqu’à son rachat par le Conseil Départemental de la Moselle en 1976 pour en garantir la biodiversité et accueillir le public.

Reconnu zone Natura 2000 par la communauté européenne, et site RAMSAR, label de reconnaissance internationale pour ses zones humides remarquables, le domaine abrite 11 espèces différentes de batraciens et 4 de reptiles. Lieu de passage pour les oiseaux migrateurs le site ornithologique est d’intérêt international. 240 espèces d’oiseaux dont la moitié est nicheuse, y sont recensées chaque année.

Lorsque nous arrivons sur le site, nous faisons la connaissance avec deux adolescents sur une balançoire qui fait face à l’étang. Nous ne souhaitons pas les déranger, estimant qu’à cet âge, ils préfèrent se retrouver seuls. Nous longeons l’étang ; nous croisons nombre de promeneurs qui découvrent ce site en toute quiétude. Nous profitons tout du long de notre promenade d’une vue à couper le souffle.

266 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3

Le Domaine de Lindre propose des animations tout au long de l’année : accueils pédagogiques à destination des scolaires, sorties nature, visites guidées sur réservation pour les groupes, modules de formation pour les professionnels et étudiants.

263 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3

Château d’Alteville

 

Non loin de là, le château d’Alteville est constitué de deux bâtiments se faisant face : un bâtiment construit par Étienne Toupet en 1564 lorsqu’il obtient le fief d’Alteville du duc Charles IV de Lorraine et le second, construit en 1698 par Charles Palléot, officier de cavalerie.

Nous découvrons deux maisons typiques, dont la première comporte une tourelle des meurtrières et des cadres à deux lumières et la seconde, deux étages flanqué de deux ailes, le tout niché dans un écrin de verdure.

Le château dont nous découvrons les extérieurs se trouve à Alteville et les réservations peuvent se faire au 03 87 05 46 63 ou sur le https://www.chateaudalteville.com/ 

254 France Pays du Saulnois Jours 2 et 3

L’entreprise Somme, créateurs d’escaliers à Dieuze

 

Située dans la ville de Dieuze, l’entreprise Somme, spécialisée dans la création d’escaliers se trouve 11 Rue Roger Husson, 57260 Dieuze ; elle est joignable au 03 87 01 58 57 ou sur son site Internet : http://www.escaliers-somme.fr/

Lorsque nous entrons dans le showroom de l’entreprise, nous sommes accueillis par le gérant, un homme rasé de près, véritable artisan reconnu internationalement. Outre les nombreuses productions en cours, un escalier spécifique doit être envoyé à Hong Kong dans les locaux d’une grande société de télécommunication. Une véritable œuvre d’art que peu d’entreprises peuvent se targuer de pouvoir concevoir.

Crée en 1928 par Joseph Somme, l’entreprise a su évoluer tout en restant une structure familiale à taille humaine. Société initialement artisanale, elle devient la menuiserie Somme et Fils en 1970 et Marc Somme en reprend la succession avant de transformer le nom de l’entreprise en Escaliers Somme.

En 2005, l’entreprise déménage à Dieuze afin d’intégrer des locaux plus grands dans le but de satisfaire l’augmentation exponentielle des commandes. Un showroom est aménagé pour permettre aux particuliers comme aux professionnels, de découvrir une vingtaine de modèles d’escaliers. C’est dans ce showroom que nous rencontrons le responsable, au milieu d’escaliers de toute forme, conçus avec toute matière première.

De nombreux modèles d’escaliers sont disponibles :

  •     Escaliers Optima
  •     Escaliers Nova & Reling
  •     Escaliers Loft & Ferro
  •     Escaliers d’Exception
  •     Escaliers à Limon central
  •     Escaliers Hélicoïdaux
  •     Escaliers Verre
  •     Escaliers Traditionnels
  •     Avant-Après
  •     Dalle de Verre
  •     Rampe et habillage béton

En outre, la société s’inscrit dans une logique de développement durable en utilisant nombre de matériaux recyclés. Afin de garantir un travail sans risque à ses employés, les solvants utilisés sont sans odeur. La politique sociale de l’entreprise place le bien-être des salariés au coeur de ses préoccupations optimisant ainsi leur rendement et leur savoir-faire, faisant des Escaliers Somme, un des leaders sur le marché. Néanmoins, si elle est reconnue internationalement, l’entreprise s’affaire surtout à développer son activité dans la partie Est de la France, en Lorraine et au Luxembourg.

11 France Pays du Saulnois 3
13 France Pays du Saulnois 3

En bois, en verre, en acier ou en inox, les escaliers sont tous fabriqués avec des matériaux de très haute qualité. Chaque escalier est réalisé sur-mesure grâce à une maîtrise parfaite des technologies de pointe, qui lui apporte un design unique. Depuis 1988, les escaliers Somme sont reconnus par le Groupement européen « Treppenmeister », un gage de qualité validant un savoir-faire hautement qualifié.

14 France Pays du Saulnois 3

Lorsque nous entrons dans l’entreprise, plusieurs ouvriers s’affairent à travailler sur l’escalier commandé par la structure de télécommunication. Au milieu d’un brouhaha général, un homme, casque auditif de protection creuse un morceau de bois qu’il taille minutieusement ; à ses côtés, un autre, frappe à l’aide d’un marteau de menuisier sur une autre pièce. Au fond de l’usine, un ouvrier utilise une machine perfectionnée qui découpe une pièce en fonction de la programmation effectuée. Mais la présence de l’homme étant nécessaire, le chef machiniste est dans l’obligation de tailler un morceau de bois non pris en compte par la machine.

20 France Pays du Saulnois 3
21 France Pays du Saulnois 3
24 France Pays du Saulnois 3

L’entreprise Lorina, fabrique séculaire de limonade

 

Nous rejoignons ensuite l’entreprise Lorina, une fabrique de limonade traditionnelle qui se trouve Rue Vibersviller, 57670 Munster ; l’entreprise est joignable au 03 87 01 62 01 ou sur le site Internet : https://www.lorina.com/

L’entreprise considérée comme une des plus qualitative de la planète exporte dans le monde entier de la limonade dont la recette demeure inchangée depuis plus de 100 ans.

Au cœur de la ville de Munster, un petit village de Moselle, en 1895, Victor Geyer installe un laboratoire dans lequel il souhaite développer une boisson rafraîchissante en ne composant qu’avec des produits du terroir : une eau provenant des Vosges, du sucre de betterave, du citron et quelques bulles de gaz. Après avoir découvert la formule secrète, qui sera conservée durant des années, vers 1900, les premiers flacons contenant le précieux liquide commencent à être vendus par Monsieur Geyer ; le succès est immédiat, l’entreprise étendant sa notoriété qui dépasse les frontières locales.

En 1924, à la mort de Monsieur Geyer, ses enfants reprennent la succession de l’entreprise ; vers le début des années 1950, afin de rendre hommage à un navire anglais qui a sauvé d’une mort certaine des milliers de soldats sur les plages de Dunkerque en mai 1940, l’entreprise change de nom pour s’appeler dorénavant : « Lorina »

Durant la deuxième moitié du XX ème siècle, changeant plusieurs fois de propriétaires, Lorina se développe tout en respectant son concept d’origine : une boisson fabriquée avec les meilleures matières premières, jusqu’à obtenir en 1997, le prix du meilleur soda lors du Salon Mondial des Produits Gourmets à New York.

32 France Pays du Saulnois 3

En entrant dans l’entreprise, nous sommes accueillis par Vincent Cantaloube, le directeur adjoint, qui a été recruté pour ses qualités organisationnelles. Vincent est un jeune homme brillant et dynamique ; il a intégré l’entreprise il y a plusieurs années et en a escaladé tous les échelons pour en devenir le directeur adjoint. Résolument moderne, l’homme essaime son savoir-faire qu’il place au service des ouvriers pour leur assurer un cadre de travail optimal.

39 France Pays du Saulnois 3

Car la force de l’entreprise, n’est pas seulement sa marque reconnue internationalement, mais également sa politique sociale, qui place ses collaborateurs comme partie prenante à une politique d’entreprise qui les intègre pleinement.

Et cette démarche humaine paye ; les collaborateurs parfaitement intégrés développent une culture d’entreprise qui les amène à donner le meilleur pour défendre une marque qu’ils ont dans la peau.

L’entreprise propose ainsi à la vente de nombreux produits tout en travaillant en direct pour les marques les plus prestigieuses :

LA LIMONADE ARTISANALE LORINA dont la recette demeure inchangée depuis 1895.
LA LIMONADE ARTISANALE BIO avec une recette authentique mais n’utilisant que des ingrédients biologiques.
LA LIMONADE DOUBLE ZEST BIO fabriquée avec du sucre de canne BIO.
LA LIMONADE DOUBLE ZEST fabriquée avec des extraits naturels de citron et de citron vert et quelques grammes de sucres.
LA LIMONADE ZERO fabriquée sans les calories.
LA LIMONADE CITRON fabriquée avec du jus de citron bio, du sucre de canne bio et de l’eau du terroir lorrain.
L’ORANGEADE ARTISANALE BIO fabriquée avec du jus d’orange bio, du sucre de canne bio et de l’eau du terroir lorrain.
L’AGRUMADE ARTISANLE BIO fabriquée avec du jus d’agrume bio, du sucre de canne bio et de l’eau du terroir lorrain pour un moment de plaisir fruité et rafraichissant.
LE CITRON DE SICILE, savoureux mélange avec les meilleurs citrons de Sicile et leurs jus, l’eau jaillissante du terroir lorrain, et des millions de fines bulles.
LE CITRON DE SICILE ZÉRO fabriquée sans les calories.
LE MOJITO fabriquée pour le goût du Mojito mais sans alcool.
MOJITO ZERO fabriquée sans les calories.

L’entreprise Lorina utilise essentiellement des bouteilles en verre ; mais afin de s’adapter à la demande, elle commercialise ses produits également dans des bouteilles en plastique. Les formats proposés pour tous ses produits vont de la petite bouteille à la grande. En outre, l’entreprise commercialise également des produits épisodiques tels que des thés biologiques.

33 France Pays du Saulnois 3
36 France Pays du Saulnois 3

Notre première rencontre avec le monde de Lorina s’effectue avec la découverte d’une dizaine d’ouvriers en pleine reconversion professionnelle qui réceptionne les bouteilles en verre afin de leur placer dessus un bouchon typique, qu’ils clipsent dans un récepteur prévu à cet effet.

43 France Pays du Saulnois 3
46 France Pays du Saulnois 3

Nous suivons ensuite toute la chaîne de fabrication ; les bouteilles lavées défilent sur un tapis roulant jusqu’à intégrer une section spéciale qui reprend les différents ingrédients naturels pour les intégrer dans les bouteilles. Une fois remplies, les bouteilles sont fermées, puis étiquetées avant d’être emballées puis expédiées.

57 France Pays du Saulnois 3
54 France Pays du Saulnois 3
51 France Pays du Saulnois 3

Dans le même temps, nous suivons la chaîne de fabrication des bouteilles en plastique ; les bouteilles arrivent sous forme de petits tubes à essais, qui seront chauffés puis soufflés afin de prendre leur forme finale. Remplies du précieux liquide, les bouteilles intègreront une chaîne qui les étiquettera puis les emballera avant de rejoindre elles aussi les entrepôts de stockage pour être expédiées dans le monde entier.

70 France Pays du Saulnois 3
79 France Pays du Saulnois 3

Durant tout le processus de fabrication, les contrôles qualité sont nombreux. Qu’il s’agisse du test de la matière première ou des contenants, un employé s’attèle à ne laisser sur le marché que les bouteilles optimales. Une garantie du savoir-faire d’une des entreprises les plus qualitatives de la planète qui n’a jamais cédé aux appels du pied de la marque Coca-Cola qui a tenté à plusieurs reprises d’en faire l’acquisition.

62 France Pays du Saulnois 3

De l’avis du directeur adjoint, la liberté n’a pas de prix.

65 France Pays du Saulnois 3

Le bilan

 

Alors que lors d’un premier séjour, nous étions tombés amoureux de ce territoire de Moselle, au travers de son histoire riche et de son artisanat qualitatif, nous avons découvert une autre facette du Pays du Saulnois.

En effet, le territoire offre également une multitude d’activités, qui permettra de sustenter petits et grands. Aussi bien les amateurs de sensations fortes que les afficionados de randonnées et de balades au cœur d’une nature verdoyante.

Bien entendu, ce deuxième séjour a permis également de conforter la finesse d’une gastronomie qui nous a permis de découvrir une étendue plus élargie du savoir-faire local. Une raison de plus pour nous laisser penser que ce territoire mérite qu’on parle de lui.