Attention, ce récit photographique n’est pas un article, mais une photothèque qui reprend de manière chronologique l’intégralité de notre découverte du parc Le Puy du fou, qui se situe aux Epesses en Vendée.

Pour profiter pleinement de ce parc unique au monde ainsi que de pouvoir en filmer les spectacles dont la cinescenie, nous avons effectué une demande d’accréditation presse. Nous bénéficions ainsi également du pass Emotion qui permet d’accéder aux spectacles par une voie réservée ; néanmoins, les sites accueillant les spectacles sont si grands que l’attente pour le grand public n’est jamais longue.

Le site Internet du parc est le : https://www.puydufou.com/fr ; le numéro de téléphone permettant de le joindre est le 08 20 09 10 10.

En provenance du Touquet, dans le Pas de Calais, nous nous dirigeons vers la Vendée.

Nous faisons une halte dans une station service après 200 kilomètres.

Nous repartons et nous nous arrêtons à nouveau 200 kilomètres plus loin.

Nous prenons la direction de Cholet dont le parc se trouve à moins d’une vingtaine de minutes en voiture.

A midi, nous nous restaurons dans un fast-food.

Nous reprenons la route.

Nous entrons sur le territoire du Puy du Fou.

Nous passons les contrôles de sécurité.

Nous entrons dans le parc, découpé en plusieurs secteurs ; entre les grands spectacles, prévus à heure fixe, de nombreuses autres animations, dont certaines sont en accès libres, d’autres à heures programmées.

Nous entrons dans le Bourg 1900, un village français reconstitué.

Le parc est bondé de monde.

Nous découvrons notre première animation libre : les amoureux de Verdun qui permet de suivre l’épopée d’un poilu dans une tranchée reconstituée. Le réalisme est total.

Nous nous dépêchons pour ne pas louper notre premier spectacle : le secret de la lance qui conte les exploits d’une jeune femme se voyant remettre une lance magique.

Le spectacle est époustouflant.

Nous prenons un peu de temps pour découvrir le parc.

Nous entrons sur le site du fort de l’an mil, une autre reconstitution.

Nous arrivons à l’heure pour assister au spectacle Les Vikings, qui dure une trentaine de minutes.

Nous rejoignons notre troisième spectacle en prenant le temps de nous restaurer un peu.

Le troisième spectacle auquel nous assistons se nomme le signe du Triomphe.

Il s’agit d’un amphithéâtre reconstitué.

Après avoir chauffé la foule des deux côtés, opposant les Gaulois et les Romains, le spectacle peut commencer.

Dans un final en apothéose, le guerrier considéré comme traître par Rome retrouve sa belle.

Nous terminons notre journée par une autre animation : le Premier Royaume qui conte l’histoire de Clovis.

Les décors sont ubuesques, criant de réalisme.

Nous sommes plongés en pleine féérie.

Mais à un moment, nous basculons dans une autre dimension.

Nous sommes stupéfaits d’un tel spectacle.

Avant de manger, nous continuons notre découverte du parc.

Il est temps pour nous de rejoindre notre restaurant : La Mijoterie du Roy henry.

Le restaurant permet d’avoir un accès libre à des buffets en formule tout compris.

La nourriture est exceptionnelle ; nous nous régalons.

Nous prenons bien deux heures pour nous détendre.

Il est temps pour nous de quitter le parc pour digérer, tout en sachant que nous y retournons en fin de semaine pour assister au spectacle la Cinescenie, le spectacle mondialement reconnu ; pour les autres spectateurs qui visitent le parc en semaine, un autre grand spectacle est disponible chaque jour.

Quelques jours plus tard, nous retournons en Vendée.

Dans un petit village, nous faisons une halte dans une boulangerie pour acheter une brioche, spécialité de la région.

Nous reprenons la route.

A nouveau, nous nous garons sur le parking.

Nous entrons dans le parc.

Immédiatement, nous nous rendons au château présent à l’entrée qui contient le spectacle : Les mousquetaires de Richelieu.

Nous nous laissons bercer par l’ambiance tamisée du site.

Nous rejoignons ensuite un autre animation : La renaissance du château.

Tout comme pour les autres animations, les décors sont fantastiques.

Nous découvrons également ébahis, le véritable anneau de Jeanne d’Arc que le parc a acheté pour l’exposer aux yeux de tous.

Nous découvrons ensuite les fables de La Fontaine qui permettent de découvrir en animation, les oeuvres de notre grand fabuliste.

Nous nous rendons dans une autre partie du parc afin de découvrir le village des artisans.

Face à nous, nous assistons à un autre spectacle de courte durée : le carillon.

Nous nous dépêchons pour découvrir une autre animation : le mystère de la Pérouse.

L’histoire contée est celle de La Pérouse, un explorateur français disparu en mer.

Nous sommes à nouveau surpris par la qualité de l’attraction.

Nous rejoignons la cité nocturne dans laquelle se trouve les hôtels du parc.

Nous nous rendons dans notre restaurant : l’Atrium afin de pouvoir manger avec le grand spectacle.

Le restaurant propose une belle carte.

La qualité de la restauration est exceptionnelle.

Vers 21 h 30, une heure avant le début du spectacle, nous retrouvons notre guide pour nous conduire jusqu’à nos places.

Pour rejoindre les gradins, nous devons traverser un grand bâtiment.

Le spectacle de la cinescenie commence.

Durant une heure quarante, nous nous laissons bercés par ce spectacle.

Le spectacle comporte plus de 2000 figurants.

Le spectacle raconte l’histoire de la Vendée représentée de manière grandiose.

Le spectacle qui a remporté plusieurs fois le titre de plus beau spectacle au monde mêle qualité technique et humaine de manière totalement imperceptible.

Le final est époustouflant.

Le public tout entier se lève et s’incline face à ce spectacle unique au monde.

Dans un ras de marée géant, le public quitte le spectacle.

Nous quittons la Vendée, les yeux encore emplis d’étoiles.