Très tôt le matin, nous nous arrêtons à la frontière avec les Etats-Unis.

Etats-Unis 1

Nous traversons le rainbow bridge. Il n’y a pas de contrôle de sortie de la part du Canada. Nous nous arrêtons à une sorte de péage dans lequel, un officier de l’immigration américaine, après avoir vérifié nos passeports, nous enjoint de garer notre véhicule quelques mètres en amont, puis de revenir nous faire établir les modalités de notre entrée sur le sol des Etats-Unis.

Nous sommes les seuls touristes, à cette heure matinale. Plusieurs officiers de l’immigration nous accueillent ; nos passeports sont contrôlés. Mis à part une femme qui a le sourire, aucun des officiers de plaisante. Tous ont le regard dur, professionnel. Ils noue demandent la preuve de notre logement le premier soir. Ils demandent également à voir notre billet de retour. Ils nous remettent trois cartes vertes que nous devons remplir. Sur cette carte, un questionnaire de six questions : Voulons nous travailler aux Etats-Unis ? Avons-nous été condamnés ? Avons-nous été condamnés pour des actes relatifs à la seconde guerre mondiale ? Bien entendu, nous répondons non à toutes les questions ; une réponse positive entraînerait l’expulsion immédiate du pays. Nous payons ensuite 6 dollars par carte et les officiels nous tamponnent les passeports en nous gratifiant d’un : bienvenue aux Etats-Unis d’Amérique. Nous pénétrons dans la ville de Niagara falls, dans l’état de New York.

Etats-Unis 3

La ville est déserte ; elle semble moins animée que sa voisine canadienne. Qui en porte par ailleurs le même nom.

Etats-Unis 5

Nous nous dirigeons vers les chutes du Niagara.

Etats-Unis 6

De nombreux feux de signalisation nous obligent à nous arrêter à plusieurs reprises.

Etats-Unis 7

Nous nous rendons au parking des chutes.

Etats-Unis 8

Nous remarquons que nous nous trouvons juste à l’arrière du poste frontière. Nous avons la chance de pénétrer assez tôt sur le parking, ce qui nous fait économiser une dizaine de dollars de stationnement.

Etats-Unis 9

Les chutes américaines se trouvent dans un parc verdoyant.

Etats-Unis 10

Nous devons traverser le parc pour rejoindre les chutes.

Etats-Unis 11

Le parc est désert.

Etats-Unis 12

Un grand bâtiment comprend des toilettes.

Etats-Unis 13

Et des caisses qui permettent de mai à octobre, voire novembre, de monter sur le bateau Maid of the mist afin de se rapprocher au plus prés des chutes.

Etats-Unis 14

Nous continuons notre promenade.

Etats-Unis 15

Nous sommes happés par le bruit assourdissant des chutes.

Etats-Unis 16

Nous arrivons à leurs pieds.

Etats-Unis 17

La vue sur le Canada est splendide.

Etats-Unis 18

A notre droite, le bâtiment qui permet de rejoindre les bateaux Maid of the mist.

Etats-Unis 19

A notre gauche, les chutes que nous pouvons découvrir de prés.

Etats-Unis 20

Une légère brume enveloppe le site. Ce qui donne au lieu, un côté mystérieux. Le débit des chutes est impressionnant.

Etats-Unis 23

Nous sommes fascinés par ce spectacle.

Etats-Unis 24

Les chutes ont une hauteur de 51 mètres.

Etats-Unis 25

Une photographie souvenir s’impose.

Etats-Unis 26

Face à nous, la tour skylon.

Etats-Unis 27

Nous longeons les chutes américaines. Les chutes du Niagara sont composées de trois chutes pouvant être découvertes dans une sorte de cuvette, du côté canadien ; elles ne sont distantes que de quelques mètres les unes des autres.

Etats-Unis 28

Nous nous engouffrons dans le parc.

Etats-Unis 29

Avec une nouvelle perspective, les chutes sont encore plus impressionnantes. Sur le fleuve, de gros morceaux de glace.

Etats-Unis 32

Le fleuve est en furie.

Etats-Unis 33

Nous nous dirigeons vers un pont qui permet de rejoindre les chutes canadiennes et les chutes du voile de la mariée.

Etats-Unis 34

Nous surplombons le fleuve.

Etats-Unis 35

Nous nous trouvons au coeur de l’action.

Etats-Unis 36

Pendant de longues minutes, nous admirons ce spectacle grandiose.

Etats-Unis 37

Pour profiter au mieux du spectacle, nous enjambons une partie du pont difficile d’accès, mais tout en étant en sécurité.

Etats-Unis 38

Tomber dans le fleuve signifierait une mort inéluctable.

Etats-Unis 39

Nous avons un panorama de toute la zone.

Etats-Unis 40

Nous quittons les chutes, après avoir découvert les chutes du voile de la mariée. Il faut préciser qu’à proximité des chutes du voile de la mariée, il existe une possibilité de descendre par une caverne, pour une somme de 20 dollars et de se retrouver au plus près des chutes. Mais, afin d’éviter d’être trempé, nous ne tenterons pas l’expérience.

Etats-Unis 41

Nous reprenons notre véhicule.

Etats-Unis 42

Nous nous dirigeons en direction de la ville de Buffalo, située à trente kilomètres. Nous empruntons la route nationale, afin de découvrir les Etats-Unis en leur coeur.

Etats-Unis 44

Les villes américaines sont très étendues, même des villes à taille humaine comme celle de Niagara falls.

Etats-Unis 45

Les routes sont de bonnes factures.

Etats-Unis 46

Elles sont limitées à 50 miles par heure, soit environ 80km/h.

Etats-Unis 47

Nous traversons notre première petite ville.

Etats-Unis 48

Les maisons sont traditionnelles.

Etats-Unis 49

Tout comme les feux de signalisation.

Etats-Unis 50

Les maisons sont construites pour la plupart en bois.

Etats-Unis 51

Il s’agit d’une petite ville résidentielle.

Etats-Unis 52

Les maisons sont de tailles spacieuses.

Etats-Unis 53

Ces petites villes peuplent les campagnes des Etats-Unis.

Etats-Unis 54

Nous continuons notre route.

Etats-Unis 55

La qualité de la route se dégrade à certains endroits.

Etats-Unis 56

Nous découvrons un paysage surprenant.

Etats-Unis 57

Nous continuons sur une nationale à deux voies.

Etats-Unis 59

Le GPS que nous avons loué nous est indispensable. Les routes sont désertes.

Etats-Unis 61

A plusieurs endroits de la nationale, des feux de signalisation.

Etats-Unis 62

Nous traversons une autre petite ville. Les maisons sont placées juste aux abords de la nationale. Nous nous enfonçons dans la campagne américaine.

 

Etats-Unis 65

Il n’y a pas, contrairement à ce que nous aurions pu penser, de policiers sur la route.

Etats-Unis 66

Les champs sont nombreux.

Etats-Unis 67

La chaussée se rétrécit.

Etats-Unis 68

 

Nous arrivons dans une autre ville.

Etats-Unis 69

Les boîtes aux lettres sont disposées de telles sortes à faciliter le travail des facteurs.

Etats-Unis 70

Devant chaque maison, une ou deux voitures sont garées.

Etats-Unis 71

L’équipement téléphonique est désuet.

Etats-Unis 72

Nous parcourons la ville à pied.

Etats-Unis 73

La route n’est pas entretenue.

Etats-Unis 74

Après la ville, nous arrivons dans une banlieue commerciale.

Etats-Unis 75

A chaque endroit de la route, des enseignes de restauration rapide.

Etats-Unis 76

Dont le non moins célèbre Burger King.

Etats-Unis 77

Nous rejoignons l’autoroute.

Etats-Unis 78

Nous nous approchons de la ville de Buffalo.

Etats-Unis 79

Nous sommes irrémédiablement attirés par le spectacle se déroulant sur le bas côté.

Etats-Unis 80

Sur une sorte de fleuve, de gros morceaux de glace fondent doucement.

Etats-Unis 81

Des canoéistes s’adonnent à leur sport.

Etats-Unis 82

Un pont au loin nous donne l’occasion de bénéficier d’une vue sublime.

Etats-Unis 83

Nous entrons ensuite dans la ville. L’hôtel de ville s’aperçoit au loin.

Etats-Unis 85

Il nous sert de point de vision.

Etats-Unis 86

Nous croisons de grands bâtiments modernes.

Etats-Unis 87

Nous contournons l’hôtel de ville par la gauche.

Etats-Unis 88

Nous arrivons au square qui se trouve à ses pieds.

Etats-Unis 89

Nous garons notre véhicule.

Etats-Unis 90

Le square est l’endroit phare de la ville.

Etats-Unis 91

Il mêle les bâtiments anciens faits de briques rouges.

Etats-Unis 92

Et les oeuvres d’art plus contemporaines.

Etats-Unis 93

Le bâtiment ressemble aux grands édifices construits par la ville de Moscou.

Etats-Unis 94

Nous nous baladons autour du square Lafayette. En son centre, le monument Mc Kinley.

Etats-Unis 95

Il s’agit du centre névralgique de la ville. A nos pieds, une capsule construite pour les 150 ans de la ville. Cette capsule contient divers objets et ne pourra être ouverte que dans de nombreuses années, une sorte de mémoire du passé pour les habitants du futur qui la découvriront.

Etats-Unis 97

Nous faisons un tour de la ville. Un sentiment de grandeur nous anime.

Etats-Unis 99

Les bâtiments administratifs partagent l’espace public…

Etats-Unis 100

…Avec de grands bureaux. Certains américains en profitent pour faire du sport avant d’aller travailler.

Etats-Unis 102

Certains quartiers de la ville sont plus modernes.

Etats-Unis 103

La ville est agréable.

Etats-Unis 104

 

Etats-Unis 105

Elle est à taille humaine.

Etats-Unis 106

 

Nous dépassons le planing mill.

Etats-Unis 109

Nous continuons notre chemin.

Etats-Unis 110

Un beau bâtiment blanc attire notre attention. Il s’agit de l’électric tower.

Etats-Unis 111

Il est majestueux.

Etats-Unis 112

Nous visitons ensuite une belle église.

Etats-Unis 113

Avant de rejoindre notre hôtel : le Lafayette hôtel, un hôtel agréable pour une somme de 60 dollars la nuit.

Etats-Unis 114

Le lendemain matin, nous quittons la ville.

Etats-Unis 115

Nous nous arrêtons quelques instants au stade de la ville.

Etats-Unis 116

Le sport fait partie intégrante de la vie des américains.

Etats-Unis 117

Essentiellement le base ball, le Hockey et le basket.

Etats-Unis 118

Nous rejoignons la ville de Centralia, située à 450 kilomètres. Mais, dans le GPS, il convient d’écrire Ashland, car la ville de Centralia n’existe plus.

Etats-Unis 119

Nous traversons la banlieue de Buffalo. Nous nous arrêtons dans un fast-food afin de petit-déjeuner.

Etats-Unis 121

Il est situé au coeur d’une petite ville.

Etats-Unis 122

A l’intérieur, il partage le comptoir avec l’enseigne KFC.

Etats-Unis 123

Mais, l’endroit ne nous attire pas. Une odeur étrange nous coupe l’appétit. Nous décidons d’aller ailleurs.

Etats-Unis 124

Non loin de là, un mac Donald’s, l’originel.

Etats-Unis 125

Nous entrons à l’intérieur.

Etats-Unis 126

Jusqu’à 11 heures, il ne sert que de petits déjeuners. Les prix sont identiques à ceux de la France ; les portions sont plus grandes, les cafés sont impressionnants, ainsi que les jus d’orange. Trois gros pancakes  sont servis avec de grosses doses de sirop d’érable.

Etats-Unis 127

Nous nous asseyons.

Etats-Unis 128

A nos côtés, nous constatons la présence de quelques personnes de taille corpulente, mais sur la côte Est, cette obésité dont les médias nous en font l’écho n’est pas omniprésente.

Etats-Unis 129

Nous reprenons la route.

Etats-Unis 130

Les américains sont pieux.

Etats-Unis 131

Les églises se succèdent. A savoir, la religion dominante est la chrétienté, mais le courant de pensée reste le protestantisme.

Etats-Unis 132

Nous reprenons la route. De grandes éoliennes assurent l’apport énergétique de l’état.

Etats-Unis 134

De vastes étendues de champs remplissent le décor.

Etats-Unis 135

Ainsi que d’autres paysages plus surprenants.

Etats-Unis 136

Des grands parcs aux milieux desquels coulent des fleuves aux eaux turquoises.

Etats-Unis 137

Les Etats-Unis essayent tant que possible de s’adapter aux exigences climatiques.

Etats-Unis 138

Le coeur des Etats-Unis n’est pas peuplé. Il n’est par ailleurs que peu touristique.

Etats-Unis 140

De petites églises parsèment la route.

Etats-Unis 141

Nous devons nous ravitailler en essence. Un gallon comprend à peu près trois litres et il se paye aux alentours des trois dollars.

Etats-Unis 142

Nous reprenons la route.

Etats-Unis 143

Le drapeau américain est omniprésent.

Etats-Unis 144

Les fermes sont immenses.

Etats-Unis 145

Les petits villages se ressemblent tous.

Etats-Unis 146

Le train est peu utilisé dans le pays.

Etats-Unis 147

Nous arrivons dans la ville de Warsaw.

Etats-Unis 148

Il s’agit d’une petite ville agréable.

Etats-Unis 149

Nous la franchissons en quelques minutes. Nous traversons une autre ville. Nous dépassons un aérogare de la société Fedex.

Etats-Unis 152

Les colis partent d’ici à travers le monde.

Etats-Unis 153

La route commence à devenir longue.

Etats-Unis 154

Nous prenons la direction de Williamsport. Nous pénétrons en Pensylvanie.

Etats-Unis 156

Le décor change.

Etats-Unis 157

Les forêts ont remplacé les grands champs.

Etats-Unis 158

Quelques petites surprises égayent notre route.

Etats-Unis 159

Des petites villes aux abords d’un fleuve.

Etats-Unis 160

Une ville typiquement américaine.

Etats-Unis 161

Nous reprenons notre chemin.

Etats-Unis 162

Nous prenons la direction de Lewisburg.

Etats-Unis 163

Nous nous trompons de chemin. Nous faisons demi-tour.

Etats-Unis 164

Nous nous arrêtons dans une petite ville pour nous restaurer.

Etats-Unis 165

Devant nous, le drapeau américain flotte fièrement.

Etats-Unis 166

A ses pieds, un musée.

Etats-Unis 167

Nous continuons notre route.

Etats-Unis 168

Nous quittons la nationale.

Etats-Unis 169

Nous arrivons dans la région de Centralia.

Etats-Unis 170

Les américains affectionnent également les caravanes avec lesquelles ils se déplacent dans tout le pays.

Etats-Unis 171

Il faut dire que les distances étant tellement grandes et les hôtels tant chers, que la caravane reste un bon compromis au voyage.

Etats-Unis 172

Nous pénétrons au coeur d’un vaste ensemble de forêts.

Etats-Unis 173

Le décor est lugubre.

Etats-Unis 174

En ce mois d’avril, les arbres décharnés renforcent le côté glauque de l’endroit.

Etats-Unis 175

Nous longeons une route en ligne droite.

Etats-Unis 176

Il nous reste encore une vingtaine de kilomètres à parcourir.

Etats-Unis 177

Nous demandons notre chemin à une femme qui nous guide gentiment.

Etats-Unis 178

Nous abandonnons la forêt un court instant.

Etats-Unis 179

Nous y retournons tout aussi rapidement.

Etats-Unis 180

C’est alors que nous arrivons à Centralia.

Etats-Unis 181

Centralia est ce qu’on appelle une ville fantôme. Petite bourgade prometteuse dans les années 1970, elle fut progressivement abandonnée au fil des années, pour se voir retirer l’appellation de ville dans les années 2000.

Etats-Unis 182

Sur la route principale, alors que la ville a perdu son code postal, une dizaine d’habitants continuent d’y vivre, malgré les mises en garde des autorités.

Etats-Unis 183

Il faut dire que la ville est dangereuse. Il y a quarante ans, un violent incendie s’est propagé dans la mine qui faisait vivre la ville. Depuis ce temps, le feu couve toujours dans le sol et il est parti pour durer prés de 250 ans. La ville a une atmosphère polluée et seuls les touristes viennent chercher en son sein, les frissons nécessaires résultants d’une découverte d’un lieu mystérieux et abandonné.

Etats-Unis 185

Nous nous dirigeons vers la mine Coal. La ville a également inspiré le film : Silent Hill, essentiellement due à son côté obscur et sibyllin. En outre, tout au long de l’année, des fumées sortent du sol chaud, consumé par le feu qui couve en profondeur.

Etats-Unis 186

Afin de réduire l’afflux de touristes, tous les accès à la mine ont été clos.

Etats-Unis 187

Nous nous approchons au maximum de la mine.

Etats-Unis 188

Nous garons notre voiture.

Etats-Unis 189

Le reste du chemin se fera à pied.

Etats-Unis 190

Au loin, nous apercevons l’église du village, seul vestige du temps passé.

Etats-Unis 191

Nous longeons un petit chemin.

Etats-Unis 192

Contrairement à ce que nous pensions, le décor n’est pas si différent de celui que nous avons traversé pour venir jusque dans la ville.

Etats-Unis 193

En outre, nous avons beau chercher, nous ne trouvons pas de fumée sortant du sol.

Etats-Unis 194

Devant nous la mine.

Etats-Unis 195

Nous faisons marche arrière. Nous découvrons le petit cimetière.

Etats-Unis 196

La grille d’entrée est fermée. Plus personne ne se fait enterrer dans le cimetière depuis l’évacuation de la ville.

Etats-Unis 197

Nous immortalisons notre présence.

Etats-Unis 198

L’endroit es tcalme.

Etats-Unis 199

Les tombes sont disposées à l’américaine, elles sont différentes des cimetières européens.

Etats-Unis 200

Le cimetière se situe derrière un cimetière plus grand, dans lequel des visiteurs rendent grâce à leurs proches disparus.

Etats-Unis 201

Un habitant d’Ashland sur son Quad nous explique que les fumées sortent du sol seulement en cas de pluie ou de grands froid. Mais, que la ville de Centralia n’est pas que célèbre pour sa mine abandonnée, ses quelques maisons aperçues, mais pour sa route fermée. Nous le suivons. Nous devons dépasser le cimetière et garer notre véhicule.

Etats-Unis 203

Nous découvrons l’ancienne route qui permettait de rejoindre la ville : une partie de la route 61 menant à Ashland. Une nouvelle portion de route en parallèle a été construite afin de la remplacer.

Etats-Unis 204

La route est aujourd’hui une attraction touristique.

Etats-Unis 205

Elle comporte de nombreuses inscriptions. Les américains en profite pour écrire à la bombe de peinture sur le sol.

Etats-Unis 207

Une façon pour eux d’immortaliser l’endroit.

Etats-Unis 208

Les écritures ne sont pas des oeuvres d’art.

Etats-Unis 209

Mais elles permettent à certains anciens habitants d’expier leurs démons.

Etats-Unis 210

Le sol est fracturé à de nombreux endroits.

Etats-Unis 211

Une chaleur se dégage de ces fissures.

Etats-Unis 212

La route est complètement détruite sous l’effet du feu qui couve dans le sol.

Etats-Unis 213

Les crevasses mesurent plusieurs centimètres de profondeur.

Etats-Unis 214

Nous en profitons pour faire une belle balade.

Etats-Unis 215

Nous retournons au centre ville.

Etats-Unis 216

Les habitations restantes sont en bon état.

Etats-Unis 217

Nous quittons la ville.

Etats-Unis 218

Nous prenons la direction de Washington, située à 250 kilomètres. Nous dépassons certaines villes situées sur les rives opposées d’un fleuve que nous longeons.

Etats-Unis 220

Les premiers bouchons font leur apparition.

Etats-Unis 221

Nous en profitons pour nous arrêter dans une aire commerciale.

Etats-Unis 222

Les magasins américains comportent les pharmacies à côté des rayons d’alimentation.

Etats-Unis 223

Les médicaments, un produit comme un autre…

Etats-Unis 224

Nous arrivons à proximité d’une grande université. Elle est située au mont Saint Mary. Une véritable ville.

Etats-Unis 227

Nous continuons notre route.

Etats-Unis 228

Nous nous dirigeons vers le Sud de Washington. La circulation y est plus dense.

Etats-Unis 231

Vraiment plus dense.

Etats-Unis 232

Nous apercevons de grands buildings.

Etats-Unis 233

Se loger à Washington coûte extrêmement cher. Les hôtels proposent des prix en moyenne de 200 euros. Pour cette raison, nous avons trouvé un hôtel dans la ville de Vienna, à vingt minutes de la capitale, pour la somme modique de 60 euros, petit-déjeuner compris.

Etats-Unis 234

Nous sommes exténués et après avoir mangé un morceau dans un restaurant mexicain, nous allons nous coucher. Les hôtels américains sont particuliers ; les chambres sont grandes et il est habituel de trouver deux lits king size sans supplément de prix.

Etats-Unis 235

Le lendemain matin, nous prenons un petit déjeuner copieux et nous nous dirigeons vers la capitale. Quand bien même le prix du petit déjeuner est compris dans celui de la chambre, nous laissons un pourboire au serveur. Tous les plats au restaurant aux Etats-Unis sont pourboire non inclus. Les serveurs sont pour beaucoup d’entre eux, uniquement rémunérés au pourboire ; il est ainsi d’usage de laisser un pourboire de 10 à 15 % du prix de la note.

Etats-Unis 236

Après une vingtaine de minutes de route, nous arrivons dans le coeur de la ville de Washington.

Etats-Unis 237

Nous apercevons au loin le capitole ; il sera notre point de vision pour nous en approcher.

Etats-Unis 238

L’avenue que nous empruntons est magnifique ; elle comporte de nombreux lieux de pouvoir.

Etats-Unis 239

Ainsi que d’autres bâtiments administratifs.

Etats-Unis 242

Le drapeau canadien flotte majestueusement grâce à une petite brise.

Etats-Unis 243

Nous nous rapprochons du capitole.

Etats-Unis 244

Par chance, nous trouvons une place inoccupée située non loin du bâtiment.

Etats-Unis 245

Nous pénétrons dans le parc qui se situe à notre droite accessible gratuitement et qui se nomme : le national Mall.

Etats-Unis 246

En quelques secondes, il apparaît sous nos yeux.

Etats-Unis 247

A cette heure matinale, le site est désert.

Etats-Unis 248

Nous le découvrons enfin.

Etats-Unis 249

Il est situé en face du Washington monument.

Etats-Unis 250

Son toit est en réfection.

Etats-Unis 251

Nous en profitons pour faire de nombreuses photos, mais un policier nous indique cordialement que le trépied n’est pas autorisé.

Etats-Unis 252

Nous nous débrouillerons autrement pour effectuer tous nos plans. En l’attente, nous immortalisons notre présence.

Etats-Unis 254

Nous ne nous lassons pas de découvrir ce bâtiment mythique.

Etats-Unis 255

Le capitole est situé à l’extrémité d’un site qui comporte en ses points cardinaux, tant de lieux mythiques.

Etats-Unis 256

Tout est regroupé dans un même lieu : du Lincoln mémorial situé à l’extrême opposé au Jefferson mémorial ; le Washington monument se trouve en son centre.

Etats-Unis 257

De nombreuses statues permettent d’égayer la balade.

Etats-Unis 258

Il faut préciser que pour rejoindre du capitole, le Washington monument, une marche de trente minutes est nécessaire : les grandeurs à l’américaine en sont la cause.

Etats-Unis 259

Nous arrivons aux abords d’un bassin.

Etats-Unis 260

Il permet au Washington monument de voir son image projetée sur l’eau.

Etats-Unis 261

A notre gauche, de nombreux bâtiments administratifs.

Etats-Unis 262

Le Washington monument se rapproche.

Etats-Unis 263

Il a été construit en 1848 et sa construction a duré prés de 40 ans.

Etats-Unis 264

De tous côtés, nos regards s’émerveillent.

Etats-Unis 265

Avec cette perspective, le capitole est encore plus surprenant.

Etats-Unis 266

Et dire que nous l’avons aperçu, notre vie durant, au cinéma et à la télévision.

Etats-Unis 267

La réfection du toit va durer de nombreux mois.

Etats-Unis 268

A son sol, une fontaine.

Etats-Unis 269

Nous nous éloignons du bâtiment.

Etats-Unis 270

Les lampadaires viennent de s’éteindre.

Etats-Unis 271

Chaque perspective donne un regard nouveau sur l’édifice.

Etats-Unis 272

Nous pouvons enfin utiliser notre trépied.

Etats-Unis 273

Les rues sont propres.

Etats-Unis 274

Il faut dire que le site est particulièrement bien protégé.

Etats-Unis 275

Il symbolise la puissance des Etats-Unis.

Etats-Unis 276

Nous faisons connaissance avec l’architecture de la ville.

Etats-Unis 277

Les statues sont soignées.

Etats-Unis 278

Nous quittons le capitole.

Etats-Unis 279

Nous rencontrons des manifestants qui prônent une redistribution équitable des richesses.

Etats-Unis 280

Un seul mot en nous retournant : magique. Nous saluons les manifestants et continuons notre chemin.

Etats-Unis 282

La marche est longue.

Etats-Unis 283

Nous traversons une nouvelle route.

Etats-Unis 284

A notre gauche, un musée.

Etats-Unis 285

A notre droite, le building des arts et des industries.

Etats-Unis 286

Le bâtiment s’étend sur plusieurs dizaines de mètres de largeur.

Etats-Unis 287

Nous continuons notre route.

Etats-Unis 289

Un autre bâtiment attire notre attention.

Etats-Unis 290

Nous traversons une autre rue.

Etats-Unis 291

Les directions des différents monuments sont bien indiquées.

Etats-Unis 292

Les édifices se succèdent.

Etats-Unis 293

A gauche, à droite.

Etats-Unis 294

Nous ne savons plus où donner la tête.

Etats-Unis 295

Tous sont plus imposants les uns que les autres.

Etats-Unis 296

Les allées sont désertes.

Etats-Unis 297

Nous nous arrêtons face à un autre musée.

Etats-Unis 298

Qui se trouve à l’opposé d’un autre.

Etats-Unis 299

La place centrale du national Mall est en travaux.

Etats-Unis 300

Les travaux durent depuis quelques semaines.

Etats-Unis 301

Washington est une ville surprenante.

Etats-Unis 302

La fatigue commence à se faire sentir.

Etats-Unis 303

Cela fait une demi-heure que nous marchons.

Etats-Unis 304

Devant nous, des coureurs du dimanche font leur sport.

Etats-Unis 305

Nous rencontrons d’autres portions du parc en travaux.

Etats-Unis 306

Nous arrivons aux abords du Washington monument.

Etats-Unis 307

Une énième rue à traverser.

Etats-Unis 308

Il apparaît devant nous.

Etats-Unis 309

Et se dévoile enfin.

Etats-Unis 310

Un autre musée se trouve sur le côté gauche.

Etats-Unis 311

Nous sommes à ses pieds.

Etats-Unis 312

L’aéroport de la ville se trouve non loin de là.

Etats-Unis 313

Nous avançons.

Etats-Unis 314

Encore des travaux.

Etats-Unis 315

Nous traversons la route.

Etats-Unis 316

Nous nous trouvons à présent au coeur du national Mall.

Etats-Unis 317

Des tentes sont installées aux pieds du monument ; un spectacle va être donné le lendemain.

Etats-Unis 319

Nous profitons de cet instant que nous avions profondément désiré depuis longtemps.

Etats-Unis 320

Un autre avion s’envole dans le ciel.

 

Etats-Unis 321

Dire que nous avons vu ce monument dans tant de films.

Etats-Unis 322

Un chemin en dur entoure l’édifice.

Etats-Unis 323

Pour une dizaine de dollars, les visiteurs peuvent grimper à l’intérieur.

Etats-Unis 324

Des ascenseurs mènent jusqu’au sommet.

Etats-Unis 325

Le monument est situé sur une petite colline.

Etats-Unis 326

Le monument fait face au Capitole.

Etats-Unis 327

Ainsi qu’au Lincoln mémorial.

Etats-Unis 328

Nous nous asseyons quelques instants et accompagnons le lever du soleil. Nous reprenons ensuite notre route.

Etats-Unis 330

Nous arrivons au monument dédié à la deuxième guerre mondiale : le War II mémorial.

Etats-Unis 331

Le mémorial est un hommage aux possessions des Etats-Unis et leur implication dans la deuxième guerre mondiale. Ainsi qu’au 4000 vétérans tombés au combat.

Etats-Unis 332

Le mémorial de teinte grise est discret et éclaté.

Etats-Unis 333

Du côté droit, les territoires et états situés du côté de l’Atlantique.

Etats-Unis 334

A gauche, les possessions situées dans le Pacifique.

Etats-Unis 342

Le mémorial est situé à un carrefour stratégique.

Etats-Unis 336

Nous découvrons une autre statue.

Etats-Unis 337

Sur une stèle, une explication sur la portée du monument.

Etats-Unis 338

Face à nous, le Lincoln mémorial.

Etats-Unis 339

Nous en profitons pour découvrir le Jefferson mémorial.

Etats-Unis 340

En revenant au War II mémorial, nous nous asseyons quelques instants.

Etats-Unis 341

Nous contournons le mémorial.

Etats-Unis 343

Nous parcourons un chemin végétal.

Etats-Unis 344

A notre droite, le bassin Lincoln, qui n’est en cette basse saison pas encore rempli.

Etats-Unis 345

Sur les bancs, nous découvrons des écureuils.

Etats-Unis 346

Avant de nous diriger vers le mémorial de Lincoln, nous nous rendons sur notre gauche.

Etats-Unis 347

Nous y découvrons le mémorial destinée à la guerre de Corée

Etats-Unis 348

Il s’agit d’un ensemble de plusieurs statues dispersées dans une sorte d’herbes représentant un sous-bois.

Etats-Unis 349

Sur le mur gauche de l’oeuvre, une citation : « La liberté n’est pas gratuite »

Etats-Unis 350

Face à nous, l’oeuvre révèle toute sa splendeur.

Etats-Unis 351

Sur le mur droit, une sorte de vision holographique de soldats.

Etats-Unis 352

Les gerbes de fleurs sont continuellement déposées par les touristes coréens de passage.

Etats-Unis 353

Les soldats ont les regards vides.

Etats-Unis 354

Ils sont figés pour l’éternité, sous la bannière étoilée.

Etats-Unis 355

Nous nous dirigeons à présent au Lincoln mémorial distant de quelques mètres.

Etats-Unis 356

Face à nous, le Washington monument face à la piscine Lincoln, qui permet normalement, lorsque la dite piscine est remplie d’eau, de voir le monument se refléter à l’intérieur et de susciter de la part des touristes, émerveillement et surprise.

Etats-Unis 357

La piscine est remplie à partir du mois de mai.

Etats-Unis 358

Nous nous dirigeons ensuite vers le Lincoln mémorial.

Etats-Unis 359

Sous nos pieds, une stèle informative.

Etats-Unis 360

De nombreux touristes se pressent pour apercevoir la statue d’Abraham Lincoln.

Etats-Unis 361

Le monument est un des plus hauts lieux touristiques de la ville.

Etats-Unis 362

Une fois les photos d’usage effectuées, nous nous pressons à l’intérieur.

Etats-Unis 363

De grands piliers soutiennent l’ensemble.

Etats-Unis 364

Abraham Lincoln pointe son nez.

Etats-Unis 365

Il se dévoile enfin à nous.

Etats-Unis 366

Sur le mur, un long texte reprend une partie de ses discours.

Etats-Unis 367

Il faut dire que l’ancien président a beaucoup oeuvré pour l’union et la pérennité du pays.

Etats-Unis 368

Nous admirons l’endroit.

Etats-Unis 369

Le site a également été à de nombreuses reprises immortalisés au cinéma.

Etats-Unis 370

Nous arrêtons un chauffeur ed taxi afin que ce dernier nous conduise à la maison blanche.

Etats-Unis 371

Nous découvrons une autre facette de la ville.

Etats-Unis 372

De beaux bâtiments administratifs côtoient…

Etats-Unis 373

…des bâtiments plus anciens.

Etats-Unis 374

Nous payons la cours un peu moins de 8 dollars.

Etats-Unis 375

Nous arrivons dans un petit parc qui contient en son milieu, une statue.

Etats-Unis 376

Le parc est bien entretenu.

Etats-Unis 377

Les passants apprécient l’endroit.

Etats-Unis 378

Il faut dire que face à nous, se trouve la maison blanche.

Etats-Unis 379

Le symbole de la puissance du pays.

Etats-Unis 380

Le coeur politique des Etats-Unis d’Amérique.

Etats-Unis 381

Tout un symbole.

Etats-Unis 382

Sur le toit, nous apercevons des snipers, présents quotidiennement.

Etats-Unis 383

Nous contemplons une dernière fois la statue qui se trouve dans le parc.

Etats-Unis 384

Nous nous approchons de la maison blanche et sommes surpris de découvrir un manifestant.

Etats-Unis 385

Les Etats-Unis protègent la liberté d’expression. Ce droit est inscrit dans la constitution. Dans de nombreux autres pays, même en France, le manifestant aurait déjà été expulsé sans ménagement.

Etats-Unis 386

Nous faisons connaissance avec un agent des services secrets.

Etats-Unis 387

La pelouse ressemble à un green anglais.

Etats-Unis 388

Le sniper vient de changer de position.

Etats-Unis 389

L’allée qui entoure la maison présidentielle est surveillée continuellement.

Etats-Unis 390

Nous rencontrons un autre manifestant.

Etats-Unis 391

Nous jetons un dernier regard sur le bâtiment.

Etats-Unis 392

Nous continuons notre route.

Etats-Unis 393

Nous appelons un autre chauffeur de taxi.

Etats-Unis 394

Nous allons pouvoir prendre le temps de visiter une autre partie de la ville, le temps de retourner à notre véhicule.

Etats-Unis 395

Nous empruntons l’avenue de la Pennsylvanie.

Etats-Unis 396

Nous découvrons une grande banque.

Etats-Unis 397

Elle se trouve en face du département du trésor.

Etats-Unis 398

La place est le secteur économique de la ville.

Etats-Unis 399

Les rues sont bien dégagées.

Etats-Unis 400

Et d’une propreté sans égal.

Etats-Unis 401

Le chauffeur de taxi nous conte l’histoire de la ville.

Etats-Unis 402

Nous ne perdons pas une miette du spectacle.

Etats-Unis 403

L’avenue est parsemée de bâtiments tout aussi célèbres les uns que les autres.

Etats-Unis 404

Quelques petits enclos de verdure parsèment l’avenue.

Etats-Unis 405

Les édifices se succèdent.

Etats-Unis 406

Face à nous, le Capitole.

Etats-Unis 407

Au sein de ces complexes, se jouent les politiques mondiales économiques.

Etats-Unis 408

Les bureaux sont calfeutrés et le seul mot d’ordre est la discrétion. Il faut dire que les immeubles sont imposants.

Etats-Unis 410

Nous découvrons le siège du FBI.

Etats-Unis 411

Ainsi que les archives nationales.

Etats-Unis 412

Nous nous arrêtons devant le Newseum, un musée consacrée au journalisme.

Etats-Unis 413

Le bâtiment est moderne.

Etats-Unis 414

Nous continuons notre route.

Etats-Unis 415

Chaque lieu est hautement symbolique.

Etats-Unis 416

Nous récupérons notre véhicule et saluons notre chauffeur.

Etats-Unis 417

Nous nous dirigeons vers un autre quartier de Washington.

Etats-Unis 418

Les quartiers changent, mais pas les édifices.

Etats-Unis 419

Ils semblent, pour nombre d’entre eux, tous avoir été travaillés dans le même moule.

Etats-Unis 420

Nous arrivons dans un quartier résidentiel.

Etats-Unis 421

Avant de rejoindre à nouveau un quartier administratif.

Etats-Unis 422

Face à nous, le musée national.

Etats-Unis 424

Des immeubles administratifs.

Etats-Unis 425

Des immeubles professionnels.

Etats-Unis 426

Des immeubles d’habitation. Les caméras de sécurité sont omniprésentes.

Etats-Unis 428

Certains buildings attirent le regard plus que d’autres.

Etats-Unis 429

Quelques arbres sont présents.

Etats-Unis 430

Mais, ils sont noyés au milieu de la pierre.

Etats-Unis 431

La ville reste surprenante.

Etats-Unis 432

Nous découvrons une vieille église.

Etats-Unis 433

Ses couleurs sont magnifiques.

Etats-Unis 434

Nous continuons notre route.

Etats-Unis 435

Nous apercevons une cathédrale dans laquelle une messe est donnée.

Etats-Unis 436

Nous décidons de sortir de la ville.

Etats-Unis 437

Nous rejoignons la banlieue de la ville.

Etats-Unis 438

Les maisons sont typiques.

Etats-Unis 439

Nous rejoignons la direction de la ville de Baltimore.

Etats-Unis 440

Dans les villes américaines, les banlieues sont généralement habitées par la classe aisée, à la différence des centres villes.

Etats-Unis 441

Les habitations sont mitoyennes. Fabriquées suivant le même moule.

Etats-Unis 444

En continuant notre chemin, nous apercevons le cimetière Arlington.

Etats-Unis 445

Il s’étend sur plusieurs hectares.

Etats-Unis 446

En ce dimanche, de nombreux promeneurs s’y rendent.

Etats-Unis 447

Nous décidons de nous arrêter après avoir dépassé la banlieue de la capitale. Nous nous arrêtons au Mc Donald’s.

Etats-Unis 449

Nous reprenons la route en direction de Baltimore, à une cinquantaine de kilomètres de là.

Etats-Unis 450

Nous empruntons un tunnel.

Etats-Unis 451

C’est alors qu’après quelques instants, la ville de Baltimore apparaît.

Etats-Unis 452

Nous franchissons un pont.

Etats-Unis 453

Nous prenons la direction du centre ville.

Etats-Unis 455

Un stade de base ball se trouve sur notre gauche.

Etats-Unis 456

La ville de Baltimore se dévoile.

Etats-Unis 457

 

Toujours sur notre gauche, un grand bâtiment de brique rouge qui nous laisse à penser à une distillerie.

Etats-Unis 459

Nous remarquons des feux rouges qui ne sont pas accrochés à un fil.

Etats-Unis 460

Nous contournons le centre des conventions.

Etats-Unis 462

Nous longeons une voie en direction de la basilique Notre Dame de la paix.

Etats-Unis 463

La population de Baltimore est constituée en majorité d’Afro-Américain.

Etats-Unis 464

Nous laissons passer le tramway.

Etats-Unis 465

La route est en mauvais état.

Etats-Unis 466

Nous nous trouvons dans une sorte de banlieue, mais en plein coeur de la ville.

Etats-Unis 467

Nous nous engouffrons dans des petites ruelles.

Etats-Unis 468

Nous empruntons la rue Franklin.

Etats-Unis 469

Le quartier comprend essentiellement des bureaux.

Etats-Unis 470

Ainsi que quelques petits commerces.

Etats-Unis 471

Nous découvrons la basilique, la première basilique catholique du pays ayant été construite.

Etats-Unis 472

La basilique est constituée de plusieurs tours.

Etats-Unis 473

La rue est calme.

Etats-Unis 474

Nous entrons à l’intérieur de la basilique.

Etats-Unis 475

Nous assistons à une messe catholique.

Etats-Unis 476

L’intérieur est sobre.

Etats-Unis 477

Quelques fresques magnifiques se trouvent au plafond.

Etats-Unis 478

Nous retournons à notre véhicule.

Etats-Unis 480

Les bus de la ville fonctionnent au diesel et à l’électricité.

Etats-Unis 481

Nous rejoignons ensuite le coeur de la ville.

Etats-Unis 482

Les buildings datent pour la plupart des années 1980.

Etats-Unis 483

Nous apercevons au passage, quelques statues. En nous dirigeant vers le centre commercial, les bâtiments semblent plus modernes.

Etats-Unis 485

Une grande avenue permet de rejoindre le centre.

Etats-Unis 486

Les buildings sont également plus hauts.

Etats-Unis 487

Ils cachent de leur imposante forme, la vue d’ensemble sur la ville.

Etats-Unis 488

Nous arrivons au centre commercial de la ville.

Etats-Unis 489

La vue est typique des grandes villes américaines.

Etats-Unis 490

Un haut bâtiment attire notre attention sur notre gauche.

Etats-Unis 491

Nous tournons à droite.

Etats-Unis 492

Nous garons notre véhicule.

Etats-Unis 493

C’est à pied que nous parcourons le centre ville.

Etats-Unis 494

La ville est célèbre pour son port.

Etats-Unis 495

Qui peut être rejoint facilement du centre.

Etats-Unis 496

Au coeur de la place, de nombreux commerces.

Etats-Unis 497

Une belle fontaine permet aux visiteurs de profiter du calme ambiant.

Etats-Unis 498

Nous prenons notre véhicule pour rejoindre le fort Mc Henry. Sur le chemin, nous découvrons une belle petite église traditionnelle.

Etats-Unis 499

Nous arrivons au fort.

Etats-Unis 500

Nous nous garons sur le parking.

Etats-Unis 501

Par chance, nous n’avons pas besoin de payer le parking.

Etats-Unis 502

Nous traversons la route.

Etats-Unis 503

Nous découvrons le fort, qui est classé aux monuments nationaux.

Etats-Unis 504

Le drapeau des Etats-Unis flotte fièrement.

Etats-Unis Baltimore

L’endroit est magnifique.

Etats-Unis 506

A la droite du fort, une statue monumentale.

Etats-Unis 507

Nous quittons ensuite le fort.

Etats-Unis 508

Nous rejoignons le Waterfront, qui offre la plus belle vue de la ville.

Etats-Unis Front de Baltimore

Les immeubles en arrière plan s’admirent dans leur globalité.

Etats-Unis 510

Le site est l’occasion de faire de belles promenades.

Etats-Unis 511

Une légère brise nous caresse le visage.

Etats-Unis 512

Les touristes en profitent également pour louer des circuits en bateau autour de la ville.

Etats-Unis 513

Nous admirons les lieux.

Etats-Unis 514

Face au Waterfront, un petit manège enchante les petits.

Etats-Unis 515

Nous quittons à présent la ville de Baltimore.

Etats-Unis 516

Nous apprendrons que le soir même, des émeutes éclateront.

Etats-Unis 517

Ces émeutes, faisant suite à l’assassinat d’un jeune noir par des policiers blancs embraseront la ville.

Etats-Unis 518

Le chaos s’installera durablement durant plus d’une semaine.

Etats-Unis 519

Nous nous dirigeons à présent vers la ville de Philadelphie. La ville se situe à deux heures de route.

Etats-Unis 521

L’autoroute gratuite est de bonne facture.

Etats-Unis 522

Nous arrivons aux abords de la ville.

Etats-Unis 523

Nous traversons un pont.

Etats-Unis 524

Nous pénétrons dans le périphérique.

Etats-Unis 525

A notre gauche, un stade.

Etats-Unis 526

Puis, un autre pont.

Etats-Unis 527

La ville apparaît enfin.

Etats-Unis 528

Nous choisissons de dormir dans un hôtel pas cher. Le lendemain matin, après un copieux petit-déjeuner, nous nous dirigeons en priorité vers les Rocky steps, les marches empruntés par Sylvester Stallone dans son film Rocky.

Etats-Unis 529

Nous effectuons le tour du rond point.

Etats-Unis 530

Le parking qui se trouve en son centre exige un paiement de 12 dollars. Nous décidons de trouver une autre place.

Etats-Unis 531

C’est chose faîte, après avoir fait le tour du rond point. A côté d’un petit stade, les emplacements sont gratuits, à même pas quelques mètres du parking payant.

Etats-Unis 532

Nous avons en plus la chance d’assister à un match de cross.

Etats-Unis 533

Une sorte de jeu où les sportifs doivent s’emparer d’une petite balle, grâce à une crosse.

Etats-Unis 535

Nous nous dirigeons ensuite vers les marches de Rocky.

Etats-Unis 536

A notre droite, une petite église.

Etats-Unis 537

Face à nous, une belle statue.

Etats-Unis 538

Sur le site, quelques oeuvres contemporaines.

Etats-Unis 539

La statue qui surplombe en réalité, non pas les marches, mais le musée d’art contemporain est imposante.

Etats-Unis 540

Finement travaillée, elle représente un indien et ses animaux.

Etats-Unis 541

Le tout, dans un décor belliqueux.

Etats-Unis 542

Nous traversons la route.

Etats-Unis 543

Nous nous dirigeons vers la droite du musée.

Etats-Unis 544 A

La statue de Rocky, orne, imposante, l’endroit.

Etats-Unis 544

Tant de souvenirs cinématographiques remontent dans nos mémoires.

Etats-Unis 545

Nous grimpons les marches.

Etats-Unis 546

Le moment est solennel.

Etats-Unis 547

Nous admirons chaque recoin.

Etats-Unis 548

De gauche à droite, nos sens sont en éveil.

Etats-Unis 549

Nous découvrons avec précision l’envers du décor.

Etats-Unis 550

Ce que nous n’avions pas pu voir en regardant le film.

Etats-Unis 551

Nous nous retournons face à la ville. Elle se dresse, devant nous.

Etats-Unis 553

Nous venons de vivre un rêve d’enfant.

Etats-Unis 554

Nous redescendons et retournons à notre véhicule.

Etats-Unis 555

Nous nous dirigeons vers le centre ville.

Etats-Unis 556

La ville de Philadelphie a été rénovée entièrement.

Etats-Unis 557

Elle ne ressemble plus aux faubourgs sales présentés dans le film Rocky.

Etats-Unis 558

Aujourd’hui, elle une ville touristique.

Etats-Unis 559

Qui laisse la part belle aux gratte-ciels. Nos regards se portent vers les hauteurs.

Etats-Unis 561

Une alternance de bâtiments anciens et modernes.

Etats-Unis 562

Les tours sont impressionnantes.

Etats-Unis 563

Nous décidons de nous garer dans une petite ruelle à proximité de la mairie.

Etats-Unis 564

Il faut dire que la demi-heure de stationnement coûte 10 dollars.

Etats-Unis 565

C’est à pied que nous parcourons la ville.

Etats-Unis 566

Certaines tours sont plus hautes que d’autres.

Etats-Unis 567

Face à nous, nous découvrons la mairie.

Etats-Unis 568

Elle est entourée de petites ruelles.

Etats-Unis 569

Ces ruelles elles mêmes disparaissent sous le poids des nouvelles constructions.

Etats-Unis 570

Constructions, réalisées avec soin.

Etats-Unis 571

Un véritable régal pour les yeux.

Etats-Unis 572

Nous n’en apercevons même pas le sommet.

Etats-Unis 573

Ou du moins, avec difficulté.

Etats-Unis 574

Nous nous approchons ensuite de la mairie.

Etats-Unis 575

Elle se situe au coeur de la ville.

Etats-Unis 576

Elle est entourée de statue contemporaine.

Etats-Unis 577

Elle se trouve également dans le coeur financier de la ville.

Etats-Unis 578

Nous admirons ce bâtiment, seul vestige du passé.

Etats-Unis 579

Le lieu est très touristique.

Etats-Unis 580

Plusieurs jets d’eau agrémentent la visite.

Etats-Unis 581

Nous nous dirigeons vers la gauche de la mairie.

Etats-Unis 582

Nous découvrons une autre facette de la ville.

Etats-Unis 583

Une splendide cathédrale orne le site.

Etats-Unis 584

Ainsi que plusieurs bâtiments classés.

Etats-Unis 585

Les chaînes de télévision sont sur le qui vive.

Etats-Unis 586

Nous prenons ensuite notre véhicule et rejoignons le hall de l’indépendance.

Etats-Unis 587

Il nous faut pour cela traverser la ville.

Etats-Unis 588

Nous découvrons un hôpital spécialisé dans les neuros-sciences.

Etats-Unis 589

Puis, nous découvrons un musée.

Etats-Unis 590

Face à nous, l’immeuble Guardian.

Etats-Unis 591

L’avenue que nous traversons comporte de nombreux commerces.

Etats-Unis 592

Nous parvenons également à garer notre véhicule gratuitement dans une petite ruelle.

Etats-Unis 593

Nous nous baladons dans le centre ville.

Etats-Unis 594

Nous arrivons à notre destination.

Etats-Unis 595

A notre gauche, le musée de la Shoah.

Etats-Unis 596

Nous traversons la route.

Etats-Unis 598

Nous découvrons l’immeuble de la Wells Fargo, l’ancienne banque du Far West qui a su perdurer.

Etats-Unis 599

Sur notre droite, un beau bâtiment sert d’office du tourisme.

Etats-Unis 600

L’office du tourisme se trouve juste en face du hall de l’indépendance.

Etats-Unis 601

Nous découvrons derrière des enfants qui jouent, une stèle.

Etats-Unis 602

Le hall de l’indépendance se trouve devant nous.

Etats-Unis 603

Nous nous en approchons.

Etats-Unis 605

Nous découvrons à sa droite, la liberty bell, qui se trouve dans une pièce fermée.

Etats-Unis 608

Nous retournons à notre véhicule.

Etats-Unis 606

Nous prenons la direction de New-York.

Etats-Unis 607

Nous quittons la ville.

Etats-Unis 609

Mais suite à un mauvais réglage initial du GPS, ce dernier nous abandonne ; nous devons nous débrouiller seuls.

Etats-Unis 610

Nous quittons l’autoroute et nous profitons pour nous restaurer.

Etats-Unis 611

Nous décidons ensuite de remonter vers le Nord. Tous les chemins menant à…New York.

Etats-Unis 612

C’est alors qu’à proximité du pont de Brooklyn, le GPS fonctionne à nouveau. Nous empruntons un autre pont. Nous pénétrons dans la ville de New York.

Etats-Unis 614

Nous arrivons à Brooklyn.

Etats-Unis 615

Il nous faut néanmoins deux heures pour rejoindre le quartier de Manhattan.

Etats-Unis 616

35 kilomètres nous séparent de notre hôtel.

Etats-Unis 617

Nous grillons sans faire exprès un feu rouge. Nous devons être plus attentifs.

Etats-Unis 618

Nous avons la chance de ne pas avoir de gros bouchons.

Etats-Unis 619

La ville de New York est composée de 5 quartiers : Manhattan, Brooklyn, le Queen, le Bronx et Staten Island. Manhattan est le coeur historique, commercial et touristique de la ville.

Etats-Unis 620

La ville ne comporte pas de noms de rue. Elle est quadrillée du Nord au Sud par des avenues et d’Est en Ouest par des rues. Pour rejoindre un monument, il faut se repérer à l’avenue empruntée, puis avancer jusqu’à atteindre la rue adéquate.

Etats-Unis 621

Nous arrivons dans Manhattan.

Etats-Unis 622

Les gratte ciels sont plus imposants.

Etats-Unis 623

C’est alors que nous nous arrêtons face au Waterfront.

Etats-Unis 624

La vue est splendide.

Etats-Unis 625

Nous vivons nos premiers moments d’émerveillement.

Etats-Unis 626

La ville vit 24 h sur 24.

Etats-Unis 627

Toutes ces lumières font tourner la tête.

Etats-Unis 628

Chaque tour est illuminée.

Etats-Unis 629

Une photo s’impose dans ce lieu féérique.

Etats-Unis 630

Nous reprenons la route en direction de notre hôtel, sur Time square.

Etats-Unis 631

Nous passons devant l’immeuble du New York Times.

Etats-Unis 632

Nous arrivons à notre hôtel : le Fairfield inn Mariott Time Square. Normalement, les hôtels à Time Square sont excessivement onéreux. Mais, nous avons la chance, en fouillant sur Internet, de trouver une chambre à 100 dollars, soit 8 fois moins que le prix de base exigé.

Etats-Unis 633

C’est à pied que nous rejoignons Time square, le coeur de la ville.

Etats-Unis 634

Nous nous trouvons à 400 mètres du site.

Etats-Unis 635

Dés notre avancée, les lumières nous éblouissent.

Etats-Unis 636

L’endroit nous fait rêver.

Etats-Unis 637

Il fait jour en pleine nuit.

Etats-Unis 638

Les spots sont partout.

Etats-Unis 639

Il n’y a pas un recoin de pénombre.

Etats-Unis 640

Et dire que nous ne sommes pas encore à Time square.

Etats-Unis 641

Sur les façades, des spectacles…des publicités…

Etats-Unis 643

Partout, du monde.

Etats-Unis 644

Des promeneurs, des touristes, des hommes d’affaire.

Etats-Unis 645

Personne ne dort.

Etats-Unis 646

Les spectacles durent jusqu’au bout de la nuit.

Etats-Unis 647

Nous vivons un rêve éveillé.

Etats-Unis 648

Nous continuons d’avancer.

Etats-Unis 649

En nous rapprochant de Time square, les lumières se font de plus en plus vives.

Etats-Unis 650

Etre présents ici est un fantasme qui se réalise.

Etats-Unis 651

Time square est le coeur du marketing mondial.

Etats-Unis 652

Nous nous trouvons dans la 7 ème avenue.

Etats-Unis 653

Nous arrivons à Time square.

Etats-Unis 654

Les panneaux et les écrans de télévision sont encore plus nombreux.

Etats-Unis 655

Toutes les minutes, pendant quelques instants, une lumière aveuglante éclaire la rue. Une lumière encore plus puissante que la lumière naturelle en plein jour.

Etats-Unis 656

La frénésie est totale.

Etats-Unis 657

Les bureaux qui se situent ici, en ce coeur du commerce mondial sont payés une fortune.

Etats-Unis 658

Time square est célèbre  pour être situé à l’intersection de deux avenues.

Etats-Unis 659

Sur certains écrans, les cours de la bourse sont affichés.

Etats-Unis 660

Face à nous, un autre spectacle : hard rock.

Etats-Unis 661

Nous profitons de chaque moment passé en ce lieu magique.

Etats-Unis 662

Nous faisons attention aux moindres détails.

Etats-Unis 663

Sur un autre écran, le drapeau du pays.

Etats-Unis 664

Les émissions d’information se succèdent.

Etats-Unis 665

Fox, CNN, toutes les plus grandes chaînes sont représentées.

Etats-Unis 666

Nous entrons dans quelques boutiques.

Etats-Unis 667

Une photo s’impose dans ce lieu.

Etats-Unis 668

Derrière nous, l’avenue s’étend à perte de vue.

Etats-Unis 669

Toutes les grandes marques au monde possèdent en ce lieu une boutique.

Etats-Unis 671

Un attroupement attire notre regard.

Etats-Unis 672

Nous nous en approchons.

Etats-Unis 673

Nous remarquons que les touristes cherchent à apparaître sur un des écrans de Time Square.

Etats-Unis 674

Nous tentons notre chance et nous nous découvrons sur un des écrans.

Etats-Unis 675

Nous buvons ensuite un thé au Starbuck café.

Etats-Unis 676

Un taxi nous emmène ensuite à l’Empire State Building.

Etats-Unis 677

La journée, un temps d’attente de trois heures est nécessaire. Mais, entre 22 heures et 02 heures du matin, il n’y a pas de queue.

Etats-Unis 678

Nous entrons dans ce bâtiment mythique. Nous payons la somme de 32 dollars.

Etats-Unis 680

Nous sommes fouillés. Notre trépied nous est confisqué le temps de la visite.

Etats-Unis 681

Nous avançons dans un dédale de chemin.

Etats-Unis 682

Nous décidons de monter jusqu’au86 èm étage. Nous pouvons pour 15 dollars supplémentaires, grimper et dépasser le 100 èm étage, mais la vue n’est pas différente et une cloche de verre protège de chutes éventuelles, ce qui dénature la vue.

Etats-Unis 683

Nous aurions pu prendre également au guichet, un pass qui donne accès à une multitude de visites de monuments de la ville, mais nombre d’entre elles ne nous intéressaient pas. Nous avons donc fait le choix de payer nos visites au cas par cas.

Etats-Unis 684

Nous continuons notre avancée.

Etats-Unis 685

Sur le chemin, de nombreuses notices explicatives.

Etats-Unis 686

Nous rejoignons les ascenseurs.

Etats-Unis 687

Nous suivons la file d’attente.

Etats-Unis 688

La sécurité est omniprésente.

Etats-Unis 689

Nous empruntons un premier ascenseur.

Etats-Unis 690

Il nous mène jusqu’au 80 èm étage.

Etats-Unis 691

Nous reprenons un autre ascenseur qui nous mène jusqu’au 86 èm étage.

Etats-Unis 692

Nous traversons une galerie.

Etats-Unis 693

Nous sentons un vent froid parcourir notre corps.

Etats-Unis 694

Nous sortons à l’extérieur.

Etats-Unis 695

Nous avançons au milieu de la foule, nombreuse qui brave le vent et le froid pour découvrir la ville sous une autre facette.

Etats-Unis 696

Nous cherchons un endroit un peu plus calme.

Etats-Unis 697

Nous sommes silencieux.

Etats-Unis 698

Tétanisés par cette merveille qui se dresse devant nous.

Etats-Unis 699

L’homme et ses constructions.

Etats-Unis 700

A perte de vue, la ville s’étend.

Etats-Unis 701

Une ville monde.

Etats-Unis 702

Nous sommes stupéfaits.

Etats-Unis 703

Nous découvrons peut-être une des plus belles vues du monde.

Etats-Unis 704

Chaque parcelle de la ville est illuminée.

Etats-Unis 705

Nous ne savons plus où donner la tête.

Etats-Unis 706

Nous faisons le tour du bâtiment.

Etats-Unis 707

Chaque secteur de vue nous réserve des surprises.

Etats-Unis 708

Pendant plus de deux heures, nous bravons le froid.

Etats-Unis 709

Mais le jeu en vaut la chandelle.

Etats-Unis 710

L’endroit est magique.

Etats-Unis 711

New York est magique.

Etats-Unis 712

Nous nous protégeons un peu du vent qui souffle.

Etats-Unis 713

Nous essayons de reconnaître les buildings.

Etats-Unis 714

Nous pourrions passer des heures en cet endroit.

Etats-Unis 715

A la différence d’un autre building, plus haut : le Top of the world, la vue sur l’Empire state building est la plus belle et la plus magique.

Etats-Unis 716

Elle seule donne l’occasion d’admirer la ville sous toutes les coutures.

Etats-Unis 717

A notre gauche, Wall street.

Etats-Unis 718

Non loin, Chinatown.

Etats-Unis 719

Central park est sur notre gauche.

Etats-Unis 720

A nos pieds, Time square.

Etats-Unis 721

Nous rentrons ensuite.

Etats-Unis 722

Nous refaisons marche arrière.

Etats-Unis 723

Une galerie de portraits nous pousse vers la sortie.

Etats-Unis 724

Du sol, le bâtiment est encore plus majestueux. Il est le seul, l’unique.

Etats-Unis 726

Le lendemain, nous avons décidé de passer une journée de pure détente sans sortir nos appareils à photo. Au programme dégustation et flânerie. Le surlendemain matin, nous continuons donc notre visite de la ville.

Etats-Unis 727

Nous nous dirigeons vers Central park.

Etats-Unis 728

Les buildings sont impressionnants.

Etats-Unis 729

Une grosse pluie tombe.

Etats-Unis 730

Nous longeons la quatrième avenue.

Etats-Unis 731

Nous approchons de Central park.

Etats-Unis 732

Quelques rues sont notées. Du moins, les plus importantes.

Etats-Unis 733

Nous sommes entourés de buildings.

Etats-Unis 734

Certains immeubles datent des années 1970.

Etats-Unis 735

Ils ont su garder leur charme d’antan.

Etats-Unis 736

D’autres, par contre sont récents.

Etats-Unis 737

Nous arrivons à Central park.

Etats-Unis 738

Certaines façades sont sombres.

Etats-Unis 739

Elles font face au parc.

Etats-Unis 740

Nous avons des difficultés pour nous garer.

Etats-Unis 742

Nous rejoignons la cinquième avenue.

Etats-Unis 743

Nous garons notre véhicule.

Etats-Unis 744

Nous buvons un café dans un petit bistrot.

Etats-Unis 745

Nous parcourons la cinquième avenue.

Etats-Unis 746

La pluie ne désarme pas.

Etats-Unis 747

Nous arrivons à Madison avenue, une avenue célèbre pour ses commerces.

Etats-Unis 748

L’avenue est chic.

Etats-Unis 749

Nous nous abritons à nouveau dans un café.

Etats-Unis 750

Certains bâtiments attirent notre attention.

Etats-Unis 751

Nous reprenons notre route.

Etats-Unis 752

Nous trouvons une place aux abords d’un haut building d’habitation.

Etats-Unis 753

Nous rejoignons à pied Central parc.

Etats-Unis 754

Nous avançons le long de la rue.

Etats-Unis 755

Nous pénétrons dans le parc.

Etats-Unis 756

A cause de la pluie, il est vide.

Etats-Unis 757

Ce qui ne nous dérange pas.

Etats-Unis 758

Armés d’un parapluie, nous découvrons ce parc.

Etats-Unis 759

Une bouée d’oxygène au coeur de la ville la plus bétonnée au monde.

Etats-Unis 760

Tout au long des chemins, des bancs publics accueillent les visiteurs.

Etats-Unis 761

A certains endroits, de gros cailloux changent la teneur du paysage ambiant.

Etats-Unis 762

Nous essayons de nous rapprocher du lac de Central parc.

Etats-Unis 765

Nous trouvons une place où stationner.

Etats-Unis 766

Un petit chemin nous permet de rejoindre le lac.

Etats-Unis 767

Le lac nous permet d’avoir une belle vue sur la ville.

Etats-Unis 768

La vue est sublime.

Etats-Unis 769

Il s’agit d’un endroit phare du parc.

Etats-Unis 770

L’été, les touristes peuvent naviguer sur le lac.

Etats-Unis 771

Nous retournons à notre véhicule.

Etats-Unis 772

Nous rejoignons ensuite le quartier branché d’Upper East Side.