Hors Frontières

Rép Serbe de Bosnie

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

En provenance de Croatie, après avoir traversé le Monténégro, nous pénétrons en Bosnie-Herzégovine, puis en république serbe de Bosnie, territoire intégré à la Bosnie, mais qui comporte cependant son propre drapeau et ses propres spécificités.


Agrandir le plan

République serbe de Bosnie 1

A plusieurs reprises, nous passons par des frontières invisibles qui nous mènent de la Bosnie à la république serbe de Bosnie.

La route est particulièrement longue, l’absence d’autoroute rendant le temps de circulation assez étendu. En outre, nous traversons plusieurs monts, ce qui explique la sinuosité de la chaussée.

 

Les animaux en liberté ne facilitant pas la conduite.

 République serbe de Bosnie 2

Néanmoins, les paysages que nous rencontrons sont somptueux et nous nous régalons de leur découverte.

 République serbe de Bosnie 3

Nous arrivons finalement dans la ville de Trebinje, une ville frontalière entre la Bosnie et la république serbe de Bosnie et qui a la particularité de trouver sa banlieue sur le territoire bosniaque, alors que son centre fait parti de la république serbe de Bosnie.

République serbe de Bosnie 4

Nous pénétrons dans le centre ville.

 République serbe de Bosnie 5

Et découvrons une magnifique église.

 République serbe de Bosnie 6

Et ce, avant de visiter la place centrale de la ville, une place tranquille aux airs de Provence.

 République serbe de Bosnie 7

Nous nous asseyons à une table et commandons un rafraîchissement.

 République serbe de Bosnie 8

Nous pouvons pratiquer, les bases de la langue en poche, le bosniaque, langue officielle en Bosnie-Herzégovine et dans une partie de la République indépendante de Serbie, presque identique sauf pour 10 000 mots qui seront différents, au serbe et au monténégrin.

 

– Bonjour. (Dobar dan.)

– Bienvenue. (Dobro došli.)

– Quel est votre nom ? (Kako se zovete?)

– Je m’appelle Ludovic (Zovem se Ludovic.)

– Enchanté de vous connaître. (Drago mi je.)

– Comment allez-vous ? (Kako ste?)

– Bien, merci. (Dobro sam, hvala.)

– Je suis Français. (Ja sam francuz.)

– Je ne comprends pas. (Ne razumijem.)

– Parlez-vous français ? (Govorite li francuski ?)

– Non. (Ne.)

– Excusez-moi. (Oprostite.)

– Je suis désolé. (Žao mi je.)

– Au revoir. (Doviđenja.)

 

Nous repartons et traversons la ville de Foca.

 République serbe de Bosnie 9

Avant d’atteindre le parc national de Sutjeska, un parc splendide et naturel, qui fait la renommée de la région tout entière.

 République serbe de Bosnie 10

Nous remontons vers la capitale de la Bosnie-Herzégovine : Sarajevo et continuons d’emprunter une route au milieu de nulle part, et ce sur encore 200 kilomètres.

 République serbe de Bosnie 11

Avec disséminées par ci et par-là, quelques surprises agréables.

 République serbe de Bosnie 12

Nous nous arrêtons sur le bord de la route, au milieu de la campagne, afin de nous restaurer.

 République serbe de Bosnie 13

La cuisine en république serbe de Bosnie est la même que sur le territoire bosniaque.

 

Les Bosniens consomment beaucoup de légumes. La salade est incontournable à chaque repas.

Les végétaux sont également consommés sous la forme de nombreuses variétés de soupes et de ragouts. D’une manière générale, les mets sont cuits dans beaucoup d’eau. Les plats sont peu épicés, mais les épices sont variés.

 

En entrée, nous commandons des Cévapi, des petites saucisses de viande présentées dans un pain circulaire le somun accompagné d’oignons, et en général de fromage blanc. Mais, nous choisissons également un burek, de la viande hachée enroulée dans une fine pâte. Il en existe plusieurs sortes : sirnica (au fromage), zeljanica (au fromage et aux épinards) et krompiruša (aux pommes de terre).

 

En plat, nous choisissons le bosanski lonac, une potée de viandes et de légumes ainsi que le japrak et le sarma qui sont des mets constitués de viande et de riz enroulés dans des feuilles de vigne. Le serveur nous amène du pain traditionnel délicieux et veut nous faire goûter la Begova čorba, une soupe faite de viandes et de légumes.

Pour terminer, nous choisissons le dessert avec au choix :

 

La baklava : friandise à base de pâte filo, avec noisettes et éventuellement des fruits secs, très sucré grâce à du miel ou du sirop, la tufahija : compote de pommes relativement compacte, farcie de morceaux de noix, le Sutlijaš : gâteau de riz ainsi que des Halva : des friandises délicieuses.

 

Nous en avons pour une vingtaine d’euros pour quatre personnes et une fois, reposés, nous reprenons notre route.

 

Après avoir traversé la Bosnie-Herzégovine et s’être arrêté dans le ville de Sarajevo, nous retournons en république serbe de Bosnie, afin de rejoindre la Croatie.

 

Nous atteignons la ville de Doboj.

République serbe de Bosnie 14

Deux cents kilomètres plus loin, nous quittons la république serbe de Bosnie et par la même occasion, la Bosnie-Herzégovine composée d’une population merveilleuse et chaleureuse.