Les incontournables du Bhoutan

  

Royaume perdu au cœur de l’Himalaya, le Bhoutan est un pays méconnu.  Pays d’Asie du Sud sans accès à la mer, le Bhoutan est situé dans l’Est de la chaîne de l’Himalaya, enclavé entre l’Inde au sud, à l’est et à l’ouest, avec laquelle il partage 605 km de frontières terrestres, et la Chine (région autonome du Tibet) au nord avec 470 km de frontières. Plus à l’ouest, il est séparé du Népal par l’État indien du Sikkim, et plus au sud il est séparé du Bangladesh par les États indiens d’Assam et du Bengale-Occidental. Sa capitale et plus grande ville est Thimphou.

 

Totalement coupé du monde jusque dans les années 1990, les bhoutanais ne possédaient même pas la télévision, ni la radio, ces deux types d’appareils étant considérés comme les vecteurs d’une propagande occidentale. Ce qui n’empêchait pas les habitants d’être heureux, le bonheur faisant partie intégrante de la philosophie des habitants.

Par ailleurs, ce bonheur est mesuré au travers d’un indice et fait des bhoutanais, les habitants les plus heureux de la planète (la première place dans le classement mondial des habitants les plus heureux de la planète a depuis peu été ravi par la Norvège et les pays d’Europe du Nord, ce qui n’empêche nullement les Bhoutanais de se prévaloir de cette caractéristique en dépit d’un classement mondial auquel ils ne prêtent pas d’attention particulière)

Le système politique du Bhoutan a en outre subi une profonde modification allant de pair avec l’ouverture du pays sur le monde. Il est passé tout d’abord dans la fin des années 90 d’une monarchie absolue à une monarchie constitutionnelle. Puis, en 2008, le royaume s’est transformé en une démocratie parlementaire. Le roi d’alors a ainsi abdiqué en faveur de son fils : le prince héritier Dasho Jigme Khesar Namgyel Wangchuck. Toujours cette année, lors des premières élections législatives du pays, Jigme Thinley, figure de proue du Parti démocratique populaire devient alors le Premier ministre du pays.

 

Comment se rendre au Bhoutan ?

Le voyageur peut se rendre au Bhoutan par voie terrestre ou aérienne. Des vols partent ainsi régulièrement de la Thaïlande, de l’Inde, du Népal ou du Bangladesh en direction de Paro, une des plus grandes villes du pays, à une heure de route de Thimphou, la capitale.

Néanmoins, pour se rendre au Bhoutan, il est nécessaire de passer par une agence de voyage à laquelle, il conviendra de payer un forfait journalier unique de 200 dollars par jour et par personne en saison basse (janvier, février, juin, juillet, août et décembre) et 250 dollars en saison haute (mars, avril, mai, septembre, octobre et novembre). Le visa d’un coût de 40 dollars se rajoute à la somme globale devant être versée nécessairement à une agence accréditée, en France ou directement dans le pays.

Ce package fixé par le gouvernement bhoutanais comprend le logement en hôtel 3 étoiles, les repas, le guide, le chauffeur, l’entrée dans les sites, les taxes locales et la redevance touristique.  Le programme de visite doit être convenu à l’avance, quand bien même, il peut être modifié en cours de route avec accord du guide et de son agence. Pour cette raison et par souci de facilité, nous avons contacté en France la maison du Bhoutan.

 

Si vous souhaitez découvrir étape par étape la procédure de réservation, visitez notre article : comment se rendre au Bhoutan ?

 

Si vous souhaitez en apprendre un peu plus sur le pays, n’hésitez pas à lire notre récit de voyage photographique complet : Récit de voyage du Bhoutan.

Bhoutan Construction d'un temple

Que visiter au Bhoutan ?

Niché au cœur de l’Himalaya, le Bhoutan regorge de trésors qui vont bien au-delà de ses paysages montagnards somptueux. Pays du bonheur, le Bhoutan possède des traditions séculaires au travers de ses sports, de ses coutumes et de son folklore qui vous surprendront fortement durant votre séjour.

Bhoutan Enfants

Paro

Paro est pour le Bhoutan, une sorte de capitale économique. La ville se situe aux abords de l’aéroport international et se veut une étape incontournable lors d’une visite dans le pays. La ville rassemble les dzongs les plus anciens dont le Rinpung Dzong. La ville comporte en outre de nombreux restaurants et une place centrale agréable sur laquelle jouent les enfants.

Bhoutan Rinpung Dzong

Vallée de Paro

Dans la vallée de Paro, vous pourrez découvrir le plus spectaculaire dzong du pays : le Taktshang monastery, qui se trouve à trente minutes de route de la ville. Ce monastère qui se trouve sur les flancs d’une montagne nécessite près de trois heures de montée pour le rejoindre. Il peut néanmoins s’admirer du sol.
Dans la vallée, il n’est pas rare de tomber sur des agriculteurs qui seront ravis de pouvoir faire votre rencontre. Le travail est à l’ancienne et vous découvrirez une agriculture qui se pratiquait en France il y a près de 50 ans. Non loin de la ville, des thermes locaux permettent de se baigner dans une eau à 45 degrés, chauffée à l’ancienne ; après vous être couché dans une baignoire en bois, un homme viendra vous remplir la baignoire avec de l’eau du fleuve qui se trouve en contrebas et duquel on considère les propriétés comme curatives et apaisantes pour le corps.

Bhoutan Monastère

Thimphou

Thimphou, appelée également Thimphu est une capitale moderne dans laquelle, vous verrez le côté contemporain du Bhoutan. Cependant, moderne ne signifie pas pour les bhoutanais iconoclastes. La ville comporte de nombreux monuments séculaires, dont le dzong de la ville. Son marché couvert fourmille de produits locaux et son stade : Changlimithang Stadium vous donnera l’occasion d’assister à un entraînement de tirs à l’arc, le sport national du pays.
A quelques minutes de route de la ville, vous pourrez vous rendre à la forteresse Trashi Chhoe dzong et découvrir un autre monument bouddhiste incontournable : le bouddha d’or qui surplombe la ville.

Bhoutan Thimphou

Le soir, vous pourrez flâner dans les rues semi-désertes de la capitale et rejoindre un des nombreux bars karaokés qui sont dans le pays une institution. Si le cœur vous en dit, vous pourrez continuer votre soirée dans une discothèque, même si ces sorties ne sont pas à conseiller. L’alcool aidant, certains bhoutanais en état d’ivresse manifeste peuvent en étant éméchés, ne pas apprécier de voir les plus jolies filles de la ville tourner autour des étrangers que vous êtes.

Bhoutan Femme

Vallée de Haa

Au cœur de la vallée de Haa, vous aurez la possibilité à quelques heures de Thimphou, de découvrir un Bhoutan plus ancré dans les traditions. Au détour d’un petit village, vous assisterez certainement à un attroupement d’hommes en costume traditionnels, lançant sur une cible en bois, une grosse flèche : il s’agit du Khuru, un jeu national, responsable chaque année de blessée graves tant la flèche lestée en plomb est dangereuse lorsqu’elle dévie de sa course. Le cœur de la vallée permet de découvrir des dzongs intéressants.

Bhoutan Travailleurs du bois

Phunaka

Située à 130 kilomètres de Paro, Phunaka possède un des dzongs les plus spectaculaires du pays : il s’agit d’une merveille architecturale qui se visite en deux heures. Autour de la ville, vous assisterez probablement à un spectacle de danse, qui se déroule, musique diffusée au travers des hauts parleurs, généralement dans des champs ; pour en découvrir la localisation exacte, il suffit de se laisser porter par la musique qui émerge dans la ville. Au cœur de la vallée, entourée par de hautes montagnes, vous pourrez suivre le cours du fleuve et découvrir des pêcheurs traditionnels qui vous expliqueront leur art.

Bhoutan Punakha

Trashigang

Située à 520 kilomètres à l’Est de Paro, cette jolie petite ville authentique constitue un point de départ pour découvrir l’Est du pays. Mais s’y rendre nécessite près d’une journée de transport. Quelques dzongs sont à découvrir mais le visiteur se rendra dans cette ville surtout pour l’ambiance unique qui s’y vit. Les bars sont nombreux et les habitants seront heureux de pouvoir vous faire goûter à l’ara, l’alcool traditionnel du pays.

Bhoutan Paysage

Le Sakteng wildlife sanctuary

Sorte de parc national situé à l’extrême Est du pays, le sanctuaire de 650 kilomètres carrés a été conçu pour préserver l’habitat du yéti, ce monstre légendaire de l’Himalaya. Pour pouvoir découvrir ces paysages grandioses assez difficiles d’accès, il conviendra de gagner la ville de Sakteng.

Bhoutan Site de prière

Bhumtang

Cœur bouddhiste du pays, le Bumthang comprend sur ses terres les sites bouddhistes les plus anciens du Bhoutan. Plusieurs vallées se croisent dans ce territoire, dont le point d’entrée est la ville de Jakar. Deux dzongs valent particulièrement le détour : le Jakar dzong et un peu plus loin dans la vallée, le temple de Jampa Lhakhang. Le territoire qui se trouve à près de 150 kilomètres de Thimphou se visite après une halte dans la ville de Japar, sa porte d’entrée.

Bhoutan Tir à l'arc

Laya

Accessible uniquement à pied, vous devrez d’abord effectuer une dizaine d’heures en voiture pour rejoindre la fin de route qui vous mènera de Paro aux abords du Jigme Dori national park. Vous découvrirez après plusieurs jours de marche, le village des Layap, une ethnie unique dans le pays qui possède ses propres coutumes et sa propre langue.