La Barbade, les incontournables

Petit pays insulaire des Caraïbes, la Barbade, considérée par beaucoup comme la capitale du surf, possède à la différence des autres pays du territoire caribéen, une surface relativement plate, synonyme de farniente, de plongées et de baignades. Néanmoins, l’île a bien plus à offrir et c’est ce que nous allons vous démontrer au sein de cet article qui vous en présente les incontournables.

Peuplée d’un peu moins de 300 000 habitants, la Barbade fait partie des Petites Antilles. Les îles les plus proches sont les îles de Saint-Vincent-et-les-Grenadines et Sainte-Lucie, à l’Ouest et Trinité-et-Tobago au Sud.

Située à environ 13° Nord de l’équateur et 59° à l’Ouest du méridien de Greenwich, la Barbade possède une superficie de 430 kilomètres carrés avec un relief peu prononcé. La structure géologique de la Barbade n’est pas d’origine volcanique, mais corallienne, résultant de la subduction de la plaque Sud-américaine en collision avec la plaque Caraïbe.

Bénéficiant d’un climat tropical, le pays vit principalement du tourisme, quand bien même il commence à développer une agriculture laissant la part belle à l’exploitation de la canne à sucre.

Ayant été sous domination britannique durant plus de 3 siècles, le pays obtient son indépendance le 30 novembre 1966 en qualité de royaume du Commonwealth.Si l’île a bénéficié d’une notoriété, du fait des origines de : « Rihanna », la chanteuse internationale, nombre sont ceux qui la méconnaissent, essentiellement en provenance d’Europe, les visiteurs venant majoritairement des États-Unis.

Pour cette raison, nous l’avons visitée et nous vous présentons au sein de cet article, ses incontournables, de la manière la plus complète et la plus précise possible.

Pour ceux qui le souhaitent, n’hésitez pas à vous rendre sur notre récit de voyage, qui vous présentera notre découverte de l’île avec près de 400 photos chronologiques qui vous dévoilera son vrai visage : https://hors-frontieres.fr/recit-de-voyage-la-barbade/

13 La Barbade

Saint Lawrence

Le long de l’autoroute 7, sur la côte Sud de la Barbade, entre Oistins à l’Est et Worthing à l’Ouest, Saint Lawrence appelé également : « Saint Lawrence Gap » n’est pas à proprement une ville, mais un quartier qui comprend une étendue de bars de 1,5 kilomètres de long, ainsi que des hôtels, des discothèques, des restaurants, des auberges, des centres de villégiature et des boutiques.

Englobant une plage de sable blanc, le quartier qui se trouve à 5 kilomètres au Sud de la capitale, compte une belle petite église devant laquelle nous nous garons : « Saint Lawrence by the sea ». L’église, tout de blanc, vêtue, possède un intérieur tout aussi sobre. Lorsque nous entrons, nous croisons plusieurs fidèles, assis, patientant l’arrivée du curé, pour une messe qui y est donnée dans la matinée.

112 La Barbade
118 La Barbade

Si la nuit, la fête bat son plein, sur un rythme musical festif endiablé, la journée, le secteur est baigné d’une atmosphère familiale avec une omniprésence des petits vendeurs de rue, dont nombre de cuisiniers qui préparent leur plat en direct et mettent l’eau à la bouche des marcheurs au travers des odeurs agréables qui parfument l’air ambiant.

107 La Barbade

The Gap abrite également l’une des plages les plus populaires de l’île : « Dover Beach », un endroit sublime avec des eaux turquoise, du sable blanc et une grande variété de sports nautiques.

109 La Barbade

Le territoire nous accueille avec une sorte de monument comprenant les noms du quartier en grandes lettres blanches. En arpentant les rues colorées du secteur, nous découvrons une architecture urbaine typique constituée de maisons en bois sur lesquelles, des couleurs vives sont représentées sous la forme de peinture ou de dessins. Nous nous posons sur la plage et après avoir regardé les nombreux bateaux stationnés, nous profitons de la quiétude des lieux.

102 La Barbade

Grotte de Harrisson

Dans le cœur d’île, la grotte de Harrisson est un lieu incontournable, visitée chaque année par plusieurs dizaines de milliers de visiteurs.

Nichée dans les hauteurs centrales de la paroisse de Saint Thomas, la grotte a été façonnée grâce à la composition en calcaire de l’île, qui a permis à l’eau de ne pas rester en surface mais de s’infiltrer dans le sol au travers de la roche poreuse.

Ayant 60 000 ans d’âge, elle a été réellement découverte en 1970 par le spéléologue danois : « Ole Sorensen », ce qui a permis son ouverture au public en 1981.

Accès réglementé, les visiteurs ne peuvent la découvrir qu’en compagnie d’un guide. A leur arrivée, ils sont ainsi conviés à patienter, leur temps d’attente étant agrémenté d’infrastructures composées d’un bar et de jeux pour les enfants. Non loin, un parc animalier comprenant des singes est accessible moyennant un droit d’entrée.

Ils sont ensuite invités à en apprendre un peu plus sur la grotte au travers d’un film qui leur est projeté. Les visiteurs rejoignent après le : « Boyce Tunnel » grâce à un tramway et une fois les pieds sur le sol, ils découvrent deux statues de cire rendant hommage à : « Ole Sorensen » et « Noël Boyce », ce dernier ayant supervisé les travaux d’accueil du public et dont le tunnel d’accès porte son nom.

La grotte de Harrison mesure environ 8 kilomètres dont 2,3 seulement sont accessibles au public. Elle s’étend sur 3 niveaux et descend jusqu’à 49 mètres sous terre. Elle se situe à 213 mètres au-dessus du niveau de la mer et offre une température moyenne de 27°C.

Les visiteurs, en pénétrant dans la grotte sur un sentier balisé et moderne, peuvent en prendre plein les yeux au travers de chambres toutes différentes et laissant la part belle à nombre de stalagmites et de stalactites.

Dans la grotte, l’eau revêt une importance particulière. S’écoulant du plafond, elle pénètre dans la pierre calcaire poreuse en y façonnant des galeries uniques.

En arrivant dans la plus grande chambre de la grotte : « la cathédrale », le visiteur se doit de lever les yeux vers le plafond qui se situe à 15 mètres de hauteur. Plus grande cavité de la grotte, la salle dévoile sa grandeur qui se ressent grâce à l’écho des murmures de stupéfactions des touristes qui les laissent s’échapper sans le vouloir.

L’eau étant riche en calcium, la grotte regorge de spéléothèmes, ces concrétions qui en accentuent un côté sauvage renforcé par la présence de nombreuses rencontres entre les stalactites et les stalagmites qui forment de vastes colonnes.

Le rocher de Bathsheba

Sur la côte Nord, non loin du village éponyme, la plage de Bathsheba est la plus photographiée de l’île. Bordée de palmiers, elle est intégrée dans une vaste zone sablonneuse et rocheuse, lui donnant un côté irrésistible.

Prise d’assaut par des hordes de touristes, elle est entourée de collines sur lesquelles pousse une végétation dense tropicale.

400 La Barbade

Lorsque nous arrivons sur place, nous sommes indéniablement attirés par un gros rocher qui se trouve à proximité de la mer. Ce monticule rocheux haut de plusieurs mètres est une sorte de diamant brut revêtant la forme d’un champignon.

402 La Barbade

Érodé par les vents et par des vagues qui en grignotent patiemment le socle, il dégage un côté imposant, tout en paraissant fragile.

403 La Barbade

Paradis des surfeurs, la plage est également idéale pour les farnientes, quand bien même il est déconseillé de s’y baigner, les mouvements de l’eau pouvant surprendre les moins avertis.

405 La Barbade
407 La Barbade

La plage s’atteint depuis la capitale en 40 minutes de route ; elle comprend également plusieurs restaurants et magasins, où il est possible de manger des plats locaux et d’acheter du rhum.

409 La Barbade

Station de signal de Gun Hill

Dans le cœur de l’île, au sommet d’une colline, la station de signal de Gun Hill se trouve dans bâtiment historique datant de 1816 ; il a été construit avec six autres stations de signalisation, après la rébellion des esclaves ayant eu lieu à cette date.

Anciennement connu sous le nom de : « Briggs Hill », l’édifice comprend une collection d’objets militaires ayant appartenu aux nombreux soldats stationnés afin de contrôler les différents accès de l’île et contenir toute manifestation hostile au régime d’antan.

En arrivant sur place, le visiteur peut ainsi découvrir un magnifique ensemble admirablement conservé. Au-devant de ce bâtiment, trône un majestueux lion blanc comprenant une boule rouge sous la patte, sculptée par le capitaine Henry Wilkinson avec l’aide de quatre ouvriers militaires en 1868.

Ayant été plusieurs années en ruine, le bâtiment a été réhabilité pour être accessible au public en 1981, quand le : « Barbados National Trust » a décidé d’en faire un lieu touristique.

Entouré d’une pelouse fraîchement taillée et donnant une vue plongeante splendide sur la vallée qui se situe en contrebas, la station constituée de briques rouges comprend un escalier qui permet de grimper à son étage. Sur le site, plusieurs canons rénovés sont dispersés.

481 La Barbade

Abbaye Saint-Nicolas

Construite en 1658 par Benjamin Berringer, l’abbaye Saint-Nicolas, située dans la paroisse de Saint-Pierre comprend outre son édifice principal, des champs de canne à sucre, des ravines tropicales, des forêts d’acajou et des jardins à la française.

En arrivant sur le site, le visiteur peut s’émerveiller devant un édifice caractérisé par des complexes à courbes multiples, des arcs Tudor, des cheminées décoratives et des fenêtres à battants.

De conception architecturale jacobéenne ayant été utilisée dans de nombreuses bâtisses anglaises du XVIIème siècle, l’abbaye Saint-Nicolas qui se trouve dans le Nord-Est du pays a une histoire mouvementée constituée de meurtres et de trahisons, mais ce passé dur ne se ressent pas au travers de la quiétude régnant sur le site.

Nous en profitons pour découvrir la campagne du pays.

Avec sa maison de couleur blanche, intégrée dans un parc verdoyant, l’abbaye accessible au public possède un intérieur conservé dans son jus et exposant un mobilier d’antan admirablement conservé.

Le site comprend également un chemin de fer patrimonial, achevé à la fin de l’année 2018, qui permet aux touristes de bénéficier d’une activité unique pour découvrir le territoire de 161 hectares.

Une visite de l’abbaye n’est pas complète sans une visite de la machine à vapeur et du moulin, dirigés par le propriétaire et distillateur : « Larry Warren » qui inclut une boisson gratuite, une dégustation de rhum et une bouteille miniature en souvenir.

488 La Barbade

Andromeda Botanic Gardens

Dans le cœur de l’île, le jardin botanique Andromeda de la paroisse de Saint Joseph à l’Est de l’île, s’étale sur plus de 3 hectares.  Le jardin, à l’origine privé, a été créé en 1954 par : « Madame Iris Bannochie », une horticultrice barbadienne, puis cédé au Barbados National Trust à sa mort en 1988.

Dans un décor paradisiaque, Andromeda présente les caractéristiques d’un jardin d’agrément et d’un jardin botanique ; il expose judicieusement des espèces de plantes uniques et internationales, tout en servant d’institut de recherches scientifiques et de lieux de conservation d’espèces rares.

En se promenant au sein d’allées balisées et modernisées, offrant tout le confort souhaité, le visiteur peut découvrir plus de 500 espèces de plantes différentes, dont 100 variétés d’arbres, 70 espèces de palmiers et plus de 100 spécimens de buissons et d’herbacées vivaces. Parmi les différents secteurs du lieu, le jardin comprend le jardin des Palmiers, le jardin des Bougainvillées, le Verger et également l’espace plantes médicinales, créé par : « le docteur Harry Bayeley », dans lequel, étaient cultivées des plantes médicinales traditionnelles au bénéfice de ses patients.

Véritable bouffée d’oxygène, le site comporte plusieurs bancs aux abords desquels, en toute liberté, des singes, des oiseaux et des papillons peuvent s’approcher. Deux étangs remplis de carpes koï et de nénuphars viennent parfaire une visite incontournable.

Église paroissiale Saint-Jean

Dans le Sud-Ouest de l’île, dans la zone de : « Church view », l’église paroissiale Saint Jean, construite en 1645 est un site historique ancien, riche d’une histoire mouvementée.

Considérée comme étant une des plus anciennes églises du pays, l’édifice a été détruit en 1658 avant d’être reconstruit, puis détruit par des ouragans en 1675 et 1780. Rénové, l’église est achevée en 1836, puis complétée par de beaux vitraux.

347 La Barbade

Bénéficiant d’une vue plongeante sur les côtes de l’île, l’église, d’inspiration gothique est admirablement bien conservée. Constituée d’une tour et de deux petites tourelles, elle possède une façade naturelle dont la pierre est apparente.

354 La Barbade

Le site sur lequel elle est posée est assez vaste et comprend quelques petits vendeurs qui proposent des objets souvenirs ; il englobe également un cimetière.

En entrant à l’intérieur de l’église, nous sommes surpris de découvrir une omniprésence du bois qui outre les bancs qu’il constitue, est utilisé pour les poutres, intensifiant sans difficulté une atmosphère surannée exquise.

Les quelques couleurs des vitraux renforcent la portée de l’autel et sont utilisées avec intelligence, pour sublimer le tout et nous permettre d’en prendre plein les yeux.

348 La Barbade

Animal flower cave

A l’extrême Nord de l’île, l’Animal flower cave est une grotte maritime, qui se trouve aux abords d’un restaurant qui en assure, pour 20 dollars US, les visites privatives.

Si la grotte est visible au niveau de la côte, aux abords même d’un petit parc attenant au restaurant, elle se visite et nécessite une petite nage pour la rejoindre.

Les visiteurs, en pénétrant à l’intérieur, peuvent ainsi découvrir, si les vagues ne sont pas puissantes et empêchent toute excursion pour des raisons de sécurité, une petite cavité, façonnée par les conditions météorologiques, avec une vue sublime sur la Mer.

L’entrée de la grotte, façonnée ainsi par le temps qui passe, forme avec ses deux pics, une scène visuelle unique, appréciée des touristes qui peuvent s’en donner à cœur joie pour mitrailler cette cavité pas comme les autres.

Si certains estiment que le coût de 20 dollars pour la visite est exorbitant, d’autres au contraire sont ravis de cette expérience.

358 La Barbade

Collège Codrington

A Saint John, le Codrington College est le plus ancien collège théologique anglican des Caraïbes, nommé d’après le bienfaiteur : « Christopher Codrington III», fils de l’ancien gouverneur général des îles sous le vent.

Accessible au travers d’une belle route, le collège est ouvert aux touristes et intègre des élèves tout au long de l’année qui évoluent dans un univers verdoyant dans lequel étudier, est une bénédiction.

Immédiatement, en arrivant sur le site, le visiteur peut découvrir le bâtiment principal construit en pierre de corail et à l’origine conçu pour reproduire la disposition du collège de l’Université d’Oxford.

La route principale de son territoire est bordée de palmiers de grande taille ; les visiteurs ont ainsi la possibilité d’arpenter l’école au travers de ses beaux parcs comprenant également un arbre géant de coton à soie, du bois blanc, de l’acajou et d’autres. Le parc, alimenté par une source naturelle, comprend  un lac dans lequel des canards évoluent en totale liberté.

350 La Barbade

Barclays parc

Dans le Nord-Est de l’île, situé sur une colline massive surplombant l’océan Atlantique, le parc Barclay englobe des paysages de toute beauté, dont une côte sauvage balayée par de vents puissants. C’est ce qui explique, l’interdiction de la baignade dans ce secteur de l’île, les nageurs devant être fortement dotés en expérience pour évoluer dans des courants marins, souvent imprévisibles.

Les alizés du Nord-Est traversent l’océan, générant ainsi de puissantes vagues qui s’écrasent contre le rivage à marée haute et envoient de larges embruns de mer à travers les feuilles des grands arbres disséminés.

446 La Barbade

Néanmoins, le site qui s’étend sur plusieurs kilomètres possède une plage paradisiaque sur laquelle, des aires de regroupements familiaux sont prévus. Le territoire est en ce sens idéal pour les amoureux d’une nature préservée et authentique.

448 La Barbade

Appartenant initialement à la Barclay Bank, le parc a cédé gratuitement au pays en 1966, puis inauguré par la reine Elizabeth II. Considéré comme un des plus beaux sites de l’île, nous n’hésitons pas à passer un long moment sur place afin de profiter de ce tumulte paradoxalement reposant.

449 La Barbade

Le long de la côte, les visiteurs apprécient une petite promenade en chargeant leurs poumons d’oxygène. Dans le sable, ils peuvent se détendre ou chercher des coquillages. La plage est également bordée d’arbres fruitiers qui fleurissent à certaines périodes de l’année.

447 La Barbade

Barbade Wildlife reserve

Dans la paroisse Nord de Saint-Pierre, non loin du parc national de Farley Hill, la Barbade Wildlife reserve est un parc dans lequel des centaines d’animaux vivent en semi-liberté.

Pour un coût d’entrée de 15 dollars US, le visiteur peut parcourir un site de grande beauté afin de le visiter librement et faire connaissance avec une faune unique, évoluant dans son environnement naturel.

Se sentant en confiance, baignant dans un univers protégé, les animaux vivent leur vie sans stress. Il est ainsi agréable pour les voyageurs de les observer dans leur vie quotidienne.

Du fait d’une présence restreinte de cages et de cet environnement unique, arpenter les allées du parc permet d’effectuer une analyse précise de la faune et de la flore locale, sans restriction. Entre les singes et les cerfs, en prenant son temps, le visiteur peut approcher des animaux généralement craintifs, tout en conservant une certaine distance.

Au cœur du site, les oiseaux sont regroupés dans une grande volière qui propose une variété étendue d’espèces, dont des perroquets, des aras et des tourtereaux. La partie terrarium conserve, quant à elle, nombre de reptiles et de serpents. Les droits d’entrée à la réserve faunique de la Barbade permettent également d’accéder à la forêt adjacente de Grenade Hall et à la station de signalisation.  Le parc est ouvert tous les jours de 10 h 00 à 17 h 00.

Cove Bay

Sur la côte Nord-Est de la Barbade, Cove bay est une sorte de baie naturelle constituée de rochers et de sables. Balayée par les vents, elle s’atteint après la traversée d’un champ, dans lequel broutent souvent des chèvres.

98 La Barbade

Véritable paradis, la côte bercée par les vents dégage une atmosphère irréelle de bout du monde. Sur le sable blanc, la serviette posée, le regard contemple l’horizon dans une quiétude et un isolement, absolus.

De hautes falaises permettent de casser un relief assez peu prononcé, donnant au lieu, une certaine rudesse intéressante. Non loin, la plage de : « Little bay » saura séduire au travers de ses piscines naturelles et de ses vagues puissantes mais néanmoins mesurées. Une randonnée permet de relier les deux baies.

408 La Barbade

Poteries Chalky Mount

Situées dans un village tranquille de la paroisse de Saint-Andrew, dans le Nord-Est du pays, les Poteries Chalky Mount permettent d’assister à la démonstration d’un savoir-faire ancestral.

Passages obligés, les magasins présents proposent ainsi de belles pièces, dont certaines dépassent le millier de dollars. Elles sont vendues à de riches étrangers qui les exposent pour certaines dans des galeries d’art.

Dans leur immense majorité, les pièces fabriquées coûtent à peine le prix de leur matière première et sont constituées en plus de l’argile qui les composent, de la sueur d’artisans qui usent d’efforts pour leur donner la plus belle forme et y apporter les plus infimes finitions.

Inlassablement, les potiers se saisissent de gros morceaux d’argile, qu’ils façonnent tout d’abord avec leur main. Une fois le matériau posé sur un socle, ils mettent en mouvement la tour et avec délicatesse, façonnent rapidement le brut qui devient entre leurs mains agiles, un diamant terreux. Les regarder travailler est un bonheur qui démontre la capacité de l’Homme à créer. Un savoir-faire qui transcende les générations.

Collines de Farley 

Au haut d’une colline, le site accueille dans un décor sauvage, un manoir en ruine qui attire nombre de visiteurs chaque année. Entouré d’une forêt d’acajous, le manoir surplombe la côte violente de l’Océan Atlantique.

Utilisé souvent par les couples pour s’y marier ou y faire leurs photos d’union, le manoir donne un bel aperçu de la vie d’antan.

Sa construction a débuté en 1818, pour devenir au fil des années, le manoir le plus grand du pays. Il est cédé ensuite au milieu du XIXème siècle, à Sir Graham Briggs, un riche planteur et législateur britannique qui en fait un manoir luxueux, en lui donnant ses lettres de noblesse. Détruit par un incendie en 1965, il est intégré au parc Farley Hill en 1966.

307 La Barbade

Mont Hillaby

Dans la paroisse de Saint Andrew, culminant à 343 mètres d’altitude, le Mont Hillaby donne la possibilité de bénéficier d’une des plus belles vues de l’île.

Après une belle route qui est à elle-seule, une attraction touristique du fait des nombreux belvédères qu’elle offre, le mont Hillaby, difficile à trouver car peu indiqué, permet aux visiteurs de baigner d’une aura d’isolement intéressante.

359 La Barbade

L’emplacement du site qui se trouve entourée d’une nature sauvage et préservée est marqué par la présence d’une borne qui s’atteint en quelques minutes de marche, jusqu’au marqueur du sommet.

Le matin, une brume opaque recouvre la vallée qui se trouve en contrebas, permettant à l’île balnéaire par excellence de se draper dans un mystère fascinant.

305 La Barbade

Rivière Joes

Juste au Nord du village balnéaire de Bathsheb,a marqué par la présence du rocher éponyme, véritable joyau touristique du pays, la forêt tropicale humide de Joes River se compose de 35 hectares de bois. Dans la paroisse de Saint Joseph, Joes River accueille les visiteurs en plein cœur d’un site naturel qui leur offre en point d’orgue de leur découverte, une rivière constituée d’un cours d’eau naturel qui s’étend des collines intérieures jusqu’à la côte.

458 La Barbade

Si le paysage est sublime, la rivière n’est en rien spectaculaire. Cependant, elle présente la particularité d’être est l’une des rares rivières hors sol de la Barbade.

Le sentier permettant d’en arpenter le cours comprend un beau petit pont de bois construit sur les fondations d’un pont antérieur utilisé par l’ancien chemin de fer de la Barbade.

Du fait de la présence de la rivière qui alimente en eau les cultures, de nombreuses plantations peuvent être aperçues durant une randonnée permettant de rejoindre le site depuis Bathsheba.

356 La Barbade

Oistins

Située au Sud de l’île, à 10 kilomètres de la capitale, la ville d’Oistins, peuplée de 1471 habitants est une belle bourgade, dont le rythme de vie s’effectue au son de la pêche.

177 La Barbade

Lorsque nous entrons dans son petit centre, une ambiance globale agréable hume l’air. Nous découvrons tout d’abord la belle église paroissiale du Christ, avant de rejoindre l’ancien hôpital de Christ Church, qui a su conserver son âme en présentant les caractéristiques des grands bâtiments coloniaux d’antan.

143 La Barbade

En rejoignant la Miami beach, une plage de sable blanc qui dévoile une eau turquoise et transparente, nous faisons un arrêt au port de pêche et nouons connaissance avec nombre de pêcheurs qui nous accueillent avec le sourire.

Non loin du port, quelques étals de poissons dégagent un effluve maritime facilement reconnaissable. Un groupe présent nous convie à trinquer avec ses membres, de bon matin. Nous déclinons poliment, conscients que notre foie ne supporterait pas tel breuvage de si bonne heure. Mais, nous prenons le temps de converser avec eux.

Nous nous rendons ensuite sur un ponton duquel partent les bateaux de pêche afin de bénéficier d’une vue dégagée sur les côtes paradisiaques du territoire. L’horizon dévoile ses arrondis et alors qu’une odeur de cannabis flotte dans les airs, nous prenons le temps de profiter de la douceur de vivre ambiante.

155 La Barbade
163 La Barbade

La nuit, la ville change radicalement de visage. Les rues s’animent, les petits vendeurs de rue rejoignent leur stand. Les restaurants et les bars sont pris d’assaut. Surtout le vendredi soir, durant la tradition récente du rassemblement social : « Friday Night Fish Fry » au marché  Bay Gardens qui permet aux locaux et aux touristes de se regrouper dans la rue, afin de manger du poisson cuit au barbecue, sous un fond de musique festive qui finit généralement en une danse endiablée.

174 La Barbade

Rockley beach

Dans la paroisse de Christ Church, à proximité de la capitale, Rockley beach est également connue sous le nom de : « plage d’Accra ». Plage populaire de la côte Sud, elle offre des conditions de farniente et de baignades idéales.

Si le blanc du sable, entouré par des palmiers semblant perforer le ciel, attire les touristes, les locaux avec enfants ne sont pas en reste, puisque sa constitution en forme de piscine naturelle, protégée au large par des rochers, permet à tout public d’y nager en toute sécurité, l’eau n’y étant pas profonde.

La plage est également dotée de nombreuses infrastructures, dont nombre de bars et de restaurants, qui réunissent toutes les caractéristiques pour passer une journée agréable. Il est également possible d’effectuer de nombreuses activités nautiques et de réserver chaises longues et transat, pour quelques dollars US.

Le long de la côte est parsemé de maisons colorées dans lesquelles, des vendeurs proposent outre des ustensiles de plage, des souvenirs artisanaux.

Dans la soirée, les touristes affluent en masse pour assister aux flamboyants coucher de soleil, dont seule la Barbade a le secret.

169 La Barbade

Paroisse de Saint Philip

Peuplée de 30 000 habitants et se trouvant dans le Sud-Est de l’île, Saint Philip n’est pas une ville, mais une paroisse dans laquelle, nous nous baladons. Plus grande des paroisses de l’île, elle en regroupe les plus belles baies.

Lorsque nous entrons sur le territoire, nous découvrons de beaux petits villages aux maisons en bois agrémenté de couleurs vives. Aux abords de l’une d’entre elles, nous faisons connaissance avec un jeune homme, fumant son joint de cannabis. Cheveux rastas, l’homme d’une zénitude absolue, nous donne irrémédiablement envie de profiter de son bien-être.

286 La Barbade

Par ailleurs, pour nous plonger un peu plus dans cette ambiance relaxante, nous décidons de rendre visite à un maître de Tai-Chi, qui nous accorde en séance privative, l’honneur d’assister à une démonstration de son art.

Avec une fluidité déconcertante, l’homme effectue plusieurs poses, puis parvient à les sublimer jusqu’à les rendre magiques. Il se saisit ensuite d’une sorte de couteau surmonté d’un long manche et continue sa démonstration en parvenant à atteindre une précision inhumaine.

294 La Barbade

La paroisse englobe de nombreux trésors touristiques. Si le circuit de course de Bushy Park avec sa piste de 2,2 kilomètres est apprécié des visiteurs qui peuvent bénéficier d’instructions de grands professionnels, d’autres sites nous attirent un peu plus. Le phare d’East Point, construit en 1875 en est l’un d’eux.

284 La Barbade

Dans un autre registre, Saint Philip abrite une maison de plantation qui remonte à 1660, plongeant ainsi le visiteur dans un véritable bond dans le passé. Non loin, la distillerie de rhum : « Foursquare » permet de déguster l’un des meilleurs rhums primés au monde. Dans le même temps, la distillerie donne la possibilité de découvrir ses champs de canne à sucre verdoyants. La paroisse comprend également l’église éponyme, construite en octobre 1836, qui dévoile une belle architecture.

Dans le domaine naturel, : « The Crane Beach » offre au travers de son eau turquoise et de son sable rose, le décor paradisiaque d’une des plus belles plages du monde, qui permet de s’adonner au farniente et aux activités marines. A ses côtés, l’île Culpepper, une terre inhabitée pouvant être rejointe à la nage par les meilleurs sportifs dégage ce sentiment curieux de bout du monde, n’étant peuplée que d’oiseaux trouvant sur ce territoire, les conditions propices à la nidification.

Sous des falaises hautes et escarpées, Bottom Bay, une autre plage constituée de sable blanc et de cocotiers est parfaite pour se détendre et profiter des beautés de l’île. La baignade y est cependant déconseillée à cause des forts courants marins en présence. Ce qui n’est pas le cas de Shark Hole, une petite crique difficilement trouvable, mais qui une fois atteinte, offre car protégée par une barrière de corail, une zone calme, presque en forme de piscine, où les visiteurs peuvent nager en toute sécurité

279 La Barbade

Ragged Point

A l’extrême Est de l’île, le Ragged Point offre une vue spectaculaire sur le paysage côtier accidenté des côtes.

Dénotant une nature sauvage, ce point est sans aucun doute un incontournable à ne pas louper. Il s’atteint après une petite marche et les visiteurs, balayés par les vents forts de l’Atlantique ont la chance et le privilège de découvrir la part intacte de cette fin des terres de laquelle, il est possible de voir par temps clair, l’île de Culpepper.

Le site comprend un des quatre phares de la Barbade, les autres se trouvant à : « South Point , Needhams Point et Harrison Point ». Si l’édifice qui pourfend le ciel n’est pas de première jeunesse, il reste relativement bien conservé alors qu’il est constamment soumis aux aléas climatiques de cette partie du territoire particulièrement exposée.

La côte comprend plusieurs petites baies difficiles d’accès qui permettent de belles promenades le long de leur sommet, accompagnées par des brises exaltantes. Si les locaux s’adonnent à la pêche, aucun ne risque à s’y baigner, les courants marins étant bien trop violents pour y nager en toute sécurité.

160 La Barbade

Eglise Saint James

A proximité de Holetown, l’église Saint James Parish church, surnommée : « acre de Dieu » est l’une des plus anciennes églises du pays.

Si sa structure en bois originale, construite en 1628 près du site d’atterrissage des premiers colons anglais, arrivés à la Barbade, le 17 février 1627, a bien été détruite par un ouragan en 1675, elle a depuis été remplacée par un édifice en pierres au début des années 1690.

516 La Barbade

Partiellement abimée du fait de catastrophes climatiques qui s’y sont succédées, elle a été rénovée, puis agrandie en 1874, pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui.

En arrivant sur place, nous découvrons ainsi un beau bâtiment, qui ne fait pas son âge. Nichée dans un écrin de verdure et agrémentée d’une sobriété naturelle due à sa façade blanche, l’église offre un intérieur intéressant et pieux.

523 La Barbade

Elle comprend plusieurs rangées de bancs en bois sur lesquels, les fidèles viennent prier et expose quelques objets liturgiques.

519 La Barbade

Sur le site, est exposée la cloche originelle datant de 1696, tombée du beffroi en 1881. Du fait de son importance historique, elle est conservée en tant qu’artefact.

520 La Barbade

Dans le baptistère situé au rez-de-chaussée du beffroi, qui date de 1684, le fond baptismal original, dont la couverture est constituée d’acajou, un bois protégé, comprend plusieurs noms de colons enterrés dans le cimetière jouxtant l’église.

521 La Barbade

Holetown

Peuplée de 1500 habitants, Holetown se trouve sur la côte Ouest de l’île. La ville comprend de nombreuses infrastructures et elle est appréciée des touristes qui peuvent y trouver au travers de ses rues colorées, des hôtels modernes, des restaurants haut de gamme, des bars et des cafés, des galeries d’art et des boutiques hors taxes.

415 La Barbade

Le centre commercial  Limegrove possède ainsi de nombreuses boutiques de luxe qui occupent un espace particulièrement bien aménagé pour faciliter le shopping au travers de fontaines et d’agréments naturels. Après le coucher du soleil, le Limegrove Lifestyle Center regorge d’événements spéciaux.

Si l’église la plus importante de la ville : « l’église Saint James » se trouve un peu excentrée.

Elle est située à proximité du parc marin : « Folkestone Park and Marine Reserve ». Ce parc créé en 1981 mesure 2,2 kilomètres de long et s’étend jusqu’à 950 mètres à son point le plus large et à 660 mètres au point le plus étroit. La réserve est composée de quatre zones : une dédiée à la recherche marine et interdite à toute navigation ; deux zones pour les embarcations à grande vitesse ; et une zone de loisirs.

Le musée du parc est un centre ouvert au public pour le sensibiliser au monde marin. Il compte un aquarium qui présente des espèces marines intéressante, ainsi qu’une exposition photographique sur la vie aquatique.

La plage en elle-même ne manque pas d’atout et outre son sable clair et ses eaux turquoises, elle possède de nombreuses infrastructures pour accueillir dans de bonnes conditions, des familles.

Folkestone est également l’endroit idéal pour plonger à la Barbade car situé à 400 mètres du rivage ; en effet sous la surface se trouve le navire : « Stavronikita », affectueusement connu sous le nom de Stav, un des sites de plongée les plus populaires de l’île. Le navire abrite plusieurs bancs de poissons, des récifs coralliens enchanteurs et diverses espèces marines.

543 La Barbade

Le cœur de Holetown ne manque pas d’intérêt.  La première et la deuxième rue en représentent ainsi ses artères principales. Poumons économiques et sièges de la vie nocturne, ces deux rues abritent de de nombreux bars et clubs et permettent de faire connaissance avec la vie locale dans ce qu’elle a de plus festive.

De ces rues, il est possible de rejoindre le monument éponyme, représenté en la présence d’une sorte de pyramide entourée de deux canons, commémorant l’arrivée des colons anglais ; le monument se trouve à environ 150 mètres au Sud du point de débarquement, actuellement surplombé par un pont.

508 La Barbade
509 La Barbade

Bridgetown

Capitale et plus grande ville du pays avec ses 97 000 habitants, Bridgetown a été fondée en 1628 par des colons britanniques. Elle se situe sur la côte Sud-Ouest de la Barbade et s’ouvre sur la baie de Carlisle au Sud-Est, la baie ayant été déclarée zone protégée afin de préserver sa biodiversité marine et ses 6 épaves majeures qui sont ouvertes à la plongée sous-marine. Bridgetown concentre les monuments et sites architecturaux les plus intéressants du pays et elle est divisée en plusieurs quartiers de tailles différentes : Belleville, Cat’s Castle, Cheapside, Fontabelle, Garden Land, New Orleans, Pinelands, Strathclyde, Weymouth et Whitepark.

Lorsque nous entrons dans le centre, ajouté en 2011 en tant que site à la liste du patrimoine mondial de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, nous sommes d’abord surpris de découvrir un nombre important de bijouteries, aux abords du cœur de la ville. Mais, un passant nous explique que cette omniprésence est amenée par le partenariat développé avec le Guyana, un pays d’Amérique du Sud qui a développé cette recherche du fait de la présence sur son territoire d’une grande partie de la jungle amazonienne.

575 La Barbade
576 La Barbade
580 La Barbade

Nous découvrons ainsi : «  Broad street », au travers de son architecture coloniale britannique.

584 La Barbade

Après une artère passante comprenant de grands immeubles, entrecoupés de maisons colorées, un grand bâtiment en bois, caractéristique de plusieurs édifices du centre, émerge grâce à sa sa façade grise et de ses colonnes apparentes. Le bâtiment de la Mutual Life Assurance attire tous les regards.

Non loin, les Bâtiments du Parlement, d’une constitution en pierres sont tout aussi impressionnants ; ils comprennent un musée, particulièrement apprécié. Le musée historique, fondé en 1933, présente d’intéressantes collections en géologie, histoire, arts décoratifs, ainsi que des salles sur la flore et la faune marines. A Trafalgar Square, trône la statue de l’amiral Nelson, basée sur celle de Londres.

589 La Barbade
585 La Barbade

Un peu plus excentré, la garnison Sainte Anne de Bridgetown, plus communément appelée : « La Garnison », est un petit quartier historique située au Sud de la place des Héros et à l’Ouest du quartier de Hastings ; il comprend de nombreux bâtiments historiques. Nous les découvrons après avoir visité le port et son ambiance unique.

Nous effectuons une belle promenade dans le port et prenons un café dans une des institutions phares du pays : le bridge coffee.

598 La Barbade
599 La Barbade
606 La Barbade

Dans le domaine du religieux, la ville comporte plusieurs églises. La cathédrale Saint-Michel-et-Tous-les-Anges, ou simplement appelée : « cathédrale Saint-Michel », est une cathédrale anglicane d’apparence géorgienne avec une architecture néo-gothique et des arcs aux fenêtres. Construite avec de la pierre de corail, elle dispose d’une haute tour comprenant un carillon de cloches.

595 La Barbade

Dans le cimetière près de la cathédrale, se trouvent les tombes des deux hommes politiques locaux : « Grantley Herbert Adams » et son fils « Tom Adams ». L’intérieur de l’édifice est tout aussi intéressant avec ses galeries, ses vitraux, des grandes tablettes, des sculptures et une fontaine baptismale en marbre datée de 1680. Sa cathèdre est sculptée dans de l’acajou. La chapelle des Saints-Sacrements se situe près de l’autel et a été consacrée en 1938.

La cathédrale Saint-Patrick, quant à elle, est une cathédrale catholique. Elle a été construite en 1848 mais fut détruite par incendie criminel en 1897. Une deuxième cathédrale fut achevée en 1899 et consacrée en 1903. Elle est aujourd’hui, outre sa fonction première d’accueillir des célébrations, un des monuments les plus visités du pays.

Dans le marché local, nombreux sont les vendeurs, qui tentent de proposer leurs produits. Mais à la différence des marchés populaires que nous avons l’habitude de fréquenter, des marchés où le bruit tonitruant attaque l’audition, à Bridgetown, le calme règne.

D’un point de vue culturel, la capitale regorge de monuments exceptionnels. Connue sous le nom de : « Bush Hill House », la maison qui a accueilli George Washington en 1751 pendant 2 mois est ouverte au public.

Gérée et entretenue par le : « Barbados National Trust », elle comprend un beau petit parc, dans lequel, au travers de sa couleur jaune et de ses colonnes parallèles, elle émerge.  Intégralement restaurée avec des meubles de son époque, elle possède un étage supérieur qui abrite un musée présentant les possessions de l’époque de George Washington.

Excentré, le : « Tyrol Cot Heritage Village » est situé à Green Hill et comprend plusieurs bâtiments coloniaux sur près de 2 hectares, avec en prime, la réplique authentique d’une ancienne cabane d’esclaves, d’un atelier de forgeron exposant ses outils à l’intérieur et d’un magasin de rhum Bajan.

Construit vers la fin du XIXème siècle, en 1854, le site englobe la maison de l’ancien Premier ministre de la Barbade : « Sir Grantley Adams », activiste local ainsi que celle de son fils : « Tom Adams », qui suivra sa voie.

Considérés comme intégrant un musée à ciel ouvert, les bâtiments rénovés sont les témoins de l’histoire typique du pays ; ils comprennent d’authentiques mobiliers en acajou. Toujours en banlieue de la ville, le : « Dock à vis », de style victorien est la seule cale sèche du genre à exister dans le monde.

Construit sur quatre ans de 1889 à 1893, le site permettait aux navires d’être carénés sur un côté du Screw Dock pour que leur fond soit nettoyé des balanes, ou ils pouvaient être soulevés hors de l’eau pour que des réparations y soient effectuées.

Sur la plage de Pebble, outre les activités généralistes pouvant être effectuées,  les jeudis et les dimanches, il est possible d’admirer l’entraînement de dizaines de chevaux pur-sang courant à  l’hippodrome de : « Garrison Savanah », au bord de la mer. Edward Walcott, l’un des principaux entraîneurs du pays, et son équipe y travaillent leur endurance. En fin de journée, une scène surréaliste se produit. Les chevaux nagent et sont lavés dans l’eau de la Mer, au milieu des visiteurs et des locaux qui peuvent ainsi passer un moment inoubliable en leur compagnie.

A Hastings, sur la promenade Richard Haynes, outre les panoramas le long de la mer, nombre de sportifs pratiquent leur activité physique. Le soir, la promenade revêt ses habits de fête. Les établissements du front de mer s’emplissent de monde et une musique festive émerge, pour le plus grand plaisir des noctambules.

Les plages incontournables

En tant qu’île tropicale, la Barbade possède de nombreuses plages, diverses et variées qui sauront ravir tous les visiteurs.

451 La Barbade

La Barbade est ainsi divisée en quatre zones, qui possède chacune des spécificités qui la rende unique.   La côte Ouest plus calme est la zone de l’oisiveté avec des plages de sable blanc, des palmiers et des décors de cartes postales. La Zone Sud comprend quant à elle, les plages donnant lieu à la pratique la plus aisée de sports nautiques. Proches de la capitale, les plages comprennent également de nombreux bars, restaurants et sociétés de locations.

Dans la zone Nord, plus sauvage, des falaises de corail et de grès sortent tout droit de la mer et atteignent plusieurs mètres de hauteur. Le long de la côte Est, les plages sont larges et balayées par le vent, rendant plus incertaine la baignade, mais adaptées pour la pratiqué du surf.

539 La Barbade

La Barbade abrite plus de 50 plages différentes. Et du fait de la constitution de l’île, ses plages sont faites de corail finement broyé formant un grain fin.  Voici de manière exhaustive, les plages de la Barbade : « Accra, Alleynes Bay, Bath, Bathsheba, Batts Rock, Belair Bay, Bottom Bay, Brandons, BrightonBrowne’s Beach, Carlisle Bay, Cattlewash, Colony Club, Conset Bay, Cove Bay, Crane, Dover, Drill Hall, Enterprise, Fitts Village, Foul Bay, Freights Bay, Freshwater Bay, Freyers Well Bay, Gibbes, Ginger Bay, Goat House Bay, Harrismith, Heywoods, Holetown, Little Bay, Mahogany Bay, Martins Bay, Maxwell, Maycocks Bay, Morgan Lewis, Mullins, Needham’s Point, Oistins, Palm Beach, Paradise, Paynes Bay, Pebbles, Pierhead, Prospect, Rainbow, Reeds Bay, River Bay, Sandy Lane, Silver Sands, Six Men’s Bay, Skeete’s Bay, Smitons Bay, St.Lawrence Bay, Surfer’s Point, Tent Bay, Turtle Beach, Welches, Weston, Worthing ».

541 La Barbade

Parmi ces plages, certaines sont plus appréciées que d’autres. Du fait de leurs caractéristiques, de leur accessibilité ou de leur beauté. Il conviendra de citer :    « la plage de Brandons, préférée des croisiéristes en raison de sa proximité avec le port ;   Miami Beach,  fusion entre la détente et le calme ; Browne’s Beach,  l’une des plages les plus larges de la Barbade possédant des eaux calmes adaptées à la plongée ;  Silver Sands, haut lieu international pour le kitesurf et la planche à voile ;  Reeds Bay, caressée par de nombreuses vagues ;  la plage de Welches, aimée des familles avec enfants ;  Freyers Well Bay,  joyau caché au Nord du pays ».

542 La Barbade

En ce qui concerne les spots de surf les plus appréciés, notons entre autres : « Baie de Freights à Christ Church, Soup Bowl à Batsheba et Surfer Point à Christ Church ».

Conclusion

La Barbade, à la différence de nombreuses autres îles des Caraïbes, n’est pas d’origine volcanique, c’est ce qui explique outre sa constitution, son relief peu marqué.

Néanmoins, d’un point de vue naturel, le pays possède de nombreux atouts et peut séduire une clientèle avide de randonnée et de découvertes.

Si la Barbade tire son aura de ses plages magnifiques, sa gastronomie et sa culture ne sont pas en reste et permettront à tout type de voyageur d’y trouver son compte.

En outre, sa population est généreuse et chaleureuse et permettra de faire connaissance avec  des habitants particulièrement fiers de partager leur patriotisme.