Attention, ce récit photographique n’est pas un article, mais une photothèque qui reprend de manière chronologique l’intégralité de notre voyage  en Jordanie, plus spécifiquement dans la région du Nord, de Amman à Jerash, en continuant vers la ville de As Salt ainsi que les trois sites bibliques : Mont Nebo, Bethany ainsi que Mose’s Spring. Durant ce voyage, nous avons fait une incartade à la mer morte, mais la présentation complète de cette incursion sera effectuée dans le récit de voyage présentant la partie centre du pays, dans lequel nous séjournerons plusieurs jours. Ainsi, nous vous présentons le Nord de la Jordanie : de Amman aux sites bibliques.

En provenance de Metz, nous prenons la route pour rejoindre la ville de Charleroi aux côtés de laquelle se trouve l’aéroport de Charleroi-Bruxelles Sud.

Nous traversons le Luxembourg.

Et circulons près de 200 kilomètres en Belgique.

Nous quittons l’autoroute avant de rejoindre la ville de banlieue dans laquelle nous avons trouvé pour 10 jours un parking aux prix abordables : 40 euros.

Le parking se nomme le Best ; il est joignable au 0032 484779829. Une navette affrétée par le parking est prévue pour nous emmener à l’aéroport et à la fin de notre séjour, nous récupérer.

Nous devons traverser un grand parking.

Devant l’aéroport, nous pouvons nous rassasier avec un vendeur en restauration rapide.

Il est temps pour nous de rentrer dans l’aéroport afin de déposer notre bagage.

Pour partir à Amman, nous avons choisi la compagnie Ryanair qui propose des billets aller et retour pour 100 euros par personne. Par contre, le vol décolle de Charleroi à 19 h 50 avec une arrivée à Milan à 21 h 35 et un vol de Milan vers Amman le lendemain à 06 h 05.

Au moment de l’embarquement, le personnel contrôle notre certificat de vaccination contre le Covid 19.

Nous rejoignons notre porte d’embarquement.

Nous en profitons pour effectuer quelques achats.

Après quelques achats, nous sommes appelés à l’embarquement.

Nous embarquons.

Nous atterrissons à Milan à l’heure prévue.

Nous récupérons notre bagage.

Nous devons patienter jusqu’au lendemain et remarquons qu’en Italie, à l’aéroport de Milan Bergame, aucune prise n’est disponible.

Nous avons la chance de trouver un café ouvert afin de pouvoir manger un morceau.

En outre, nous sommes stupéfaits de découvrir que les chariots qui nous permettent de porter nos bagages sont payants et coûtent deux euros.

Couchés sur le sol dur et froid de l’aéroport, nous nous endormons malgré tout.

Dans l’aéroport, la majorité des passagers fait de même.

Trois heures avant le décollage, nous pouvons enfin déposer notre bagage en soute. Pour rejoindre la Jordanie, le personnel contrôle notre certificat de vaccination ainsi que le code obtenu lors de notre inscription sur le site officiel de Jordanie, expliquant que nous avons bien été vaccinés contre le Covid 19. En outre, pour être tranquille, nous avons fait l’acquisition du Jordan pass, pour un coût de 70 dinars jordaniens (90 euros) ; ce dernier comprend le visa ainsi que les entrées dans près de 40 sites, dont Petra pour lequel l’entrée coûte à elle seule, près de 50 dinars jordaniens.

Nous rejoignons la porte d’embarquement dans laquelle tous les commerces sont fermés.

Mais en approchant de l’heure fatidique du décollage, les commerces s’ouvrent progressivement, ce qui nous donne la possibilité de nous restaurer.

Nous embarquons à l’heure prévue pour un vol d’une durée de 4 heures.

Le vol se déroule sans incident.

Nous atterrissons à l’aéroport Queen Alia, à une trentaine de kilomètres d’Amman.

Pour les passagers qui ne possèdent pas un certificat de vaccination complet, mais qu’un test PCR, un autre test à l’arrivée est obligatoire

Etant donné que nous possédons le Jordan pass, les formalités à l’aéroport se font en quelques minutes.

Nous récupérons notre bagage et rejoignons le terminal d’arrivée.

Nous profitons d’un moment de quiétude à l’extérieur.

Pour 15 dinars, nous achetons une carte téléphonique avec un accès à Internet, ce qui nous facilitera les déplacements par le biais de l’application Google maps.

Nous avons réservé une voiture par le biais de l’application Opodo avec la compagnie Arena, que nous appelons ; étant donné que cette dernière se trouve à l’extérieur de l’aéroport, nous attendons qu’elle vienne nous chercher pour nous conduire à l’agence. Nous avons payé 20 euros par jour la location, ce qui revient moitié moins cher que si nous avions engagé une réservation directement à l’aéroport.

Le chauffeur de la société de location arrive 15 minutes plus tard. En sa compagnie, nous rejoignons l’agence qui se trouve à une vingtaine de minutes de route.

Sur place, le patron de l’agence Arena nous change de véhicule étant donné que la centralisation sur la voiture prévue ne fonctionne pas.

Nous devons également donner une caution de 350 dinars jordaniens pour couvrir les éventuels frais de contraventions que nous pourrions avoir en circulant à des vitesses supérieures à celles autorisées.

A quelques mètres de l’agence, nous nous arrêtons pour manger un poulet grillé.

Il est temps pour nous de prendre la route vers Amman, la capitale.

Après 20 minutes de route, nous entrons dans la ville.

Nous rejoignons la place de l’amphithéâtre.

Etant donné que nous possédons le Jordan pass, nous n’avons pas besoin de payer l’entrée.

Nous entrons dans l’amphithéâtre.

Les jordaniens souhaitent faire des photos en notre compagnie. Nous acceptons avec plaisir.

Nous prenons à présent la route vers le centre dans lequel, des souks sont présents.

Ici, tout se vend.

Plusieurs ruelles comprennent de nombreux magasins.

Un marchand de jouets attire notre attention.

Nous prenons à présent la route vers les hauteurs de la ville.

Nous avons une vue dégagée sur Amman.

Nous nous garons ensuite sur le parking de la citadelle et la vue sur Amman est encore plus belle.

A nouveau, l’entrée de la citadelle est comprise dans le Jordan pass.

Nous arrivons juste à temps pour assister à un beau coucher de soleil.

La citadelle est une des visites phares de la ville.

Le site est admirablement conservé.

Nous rejoignons la grande arche.

Locaux et touristes se pressent pour prendre la photo rêvée.

Nous prenons à présent la route vers Raimbow street.

La rue est une des plus belles de la ville.

Elle est parsemée de nombreux bars et restaurants.

Les couleurs des lampions nous transportent dans un véritable conte de fée.

Nous tentons le restaurant Food station qui se trouve dans un camion de pompier. Le shawarma que nous choisissons est excellent.

Nous quittons ensuite la rue.

Nous entrons dans la part moderne de la ville pour rejoindre notre hôtel : The Conroy boutique hotel. L’hôtel se trouve à، Shatt Al-Arab St. 17, Amman 11195, Jordanie. Il est joignable au 00962 6551 2301 ou sur le site Internet https://theconroyboutiquehotel.com/

La chambre pour ce quatre étoiles coûte 39 euros, soit un des meilleurs rapport qualité prix de la ville, petit-déjeuner inclus.

Le matin, un petit-déjeuner copieux nous attend.

Dans notre découverte du Nord de la Jordanie : de Amman aux sites bibliques, il ne faut pas oublier la ville de Jerash.

Sur la route nous menant à Jerash, nous faisons une halte pour déguster un vrai expresso.

Il nous reste encore 20 minutes de route.

Nous entrons dans la ville de Jerash.

Nous nous garons sur le parking du site sur lequel se trouvent de nombreux restaurants et cafés.

Détenteurs du Jordan pass, nous ne payons les les droits d’entrée du site.

Nous traversons une zone entièrement dédiée aux souvenirs.

Nous pénétrons sur un des sites majeurs du pays.

La grande arche nous fait face.

Nous nous rendons ensuite à l’hippodrome.

Nous nous enfonçons un peu plus sur le site.

Le temple de Zeus comprend une exhibition de vieux artefacts découverts sur le site.

Il nous faut monter un escalier pour rejoindre la place centrale.

Nous empruntons une longue rue pavée.

Nous ne savons pas où donner la tête.

Le site est grandiose.

Nous continuons la découverte du site.

Nous arrivons face à une grande église.

Des escaliers nous donnent la possibilité de rejoindre les hauteurs de Jerash.

La vue est époustouflante.

Nous découvrons une autre église.

Un panorama à couper le souffle nous attend.

Nous rejoignons ensuite l’amphithéâtre.

Il est temps pour nous de quitter Jerash et de prendre la route vers As Salt, à une heure de route.

Nous entrons dans l’ancienne capitale du pays.

Nous nous garons dans une des rues centrales de la ville.

Un marchand fabrique des glaces.

Nous sommes invités à boire le thé par un homme et son fils.

Nous continuons notre découverte de la ville.

Nous prenons un déjeuner succulent dans un des meilleurs restaurants de As Salt, un restaurant traditionnel. Il s’agit du restaurant Abu Khamees qui se trouve dans une des rues principales. Il est joignable au 00962 776502323.

Le repas est succulent.

Nous quittons ensuite la ville.

En arrivant dans la vallée du Jourdain, nous faisons une halte pour faire la rencontre avec un berger qui élève de nombreux animaux.

Nous nous dirigeons ensuite vers le site de Bethanie, un des sites majeurs de la religion chrétienne.

Nous nous rendons au bout du chemin du site dans lequel Jésus Christ a été baptisé par Jean Baptiste.

Malheureusement, nous ne pouvons pas avoir accès au site avec notre voiture ; nous devons rebrousser chemin et nous garer au parking qui se trouve à un kilomètre en amont, duquel nous prendrons un bus.

L’entrée du site n’est pas incluse dans le Jordan pass, mais étant donné que nous l’avons pris en même temps par Internet, une réduction de 33 % nous est appliquée ; ayant déjà nos billets que nous présentons, nous ne paierons pas les droits d’entrée sur place et pouvons directement monter dans le bus, qui effectue une rotation à chaque heure de la journée.

Le bus nous arrête.

Nous faisons une première halte dans une église orthodoxe, les orthodoxes ayant la charge de l’entretien des lieux sacrés chrétiens dans tout le Moyen-Orient.

Toujours accompagnés de notre guide, nous continuons notre visite des lieux.

Un autre arrêt nous permet de découvrir la Palestine qui nous fait face.

Nous arrivons sur le site sacré du baptême de Jésus Christ.

Nous perdons de vue le groupe.

C’est alors que nous voyons un homme pénétrer sur le site fermé par une corde. Nous le suivons.

A notre tour, nous touchons cette eau sacrée.

Rapidement, nous rejoignons le groupe.

La dernière étape consiste en la découverte d’une belle église, ainsi que des berges du fleuve Jourdain.

A notre retour à notre véhicule, nous reprenons la route vers la mer morte.

Nous arrivons juste à temps pour assister à un magnifique coucher de soleil.

Nous en profitons pleinement.

Nous prenons ensuite la route vers les sources de Ma’In où nous avons réservé un hôtel qui se révèlera être le plus beau du pays : le Ma’In Hot Springs resort and spa. L’hôtel 5 étoiles est un complexe qui possède une piscine thermale à près de 45 degrés ; il donne en outre la possibilité de se baigner le matin entre 6 et 9 h dans les eaux thermales renommées dans tout le pays et pour lesquelles une entrée de 20 dinars est demandée aux gens de l’extérieur de l’hôtel.

Nous entrons à l’intérieur des terres. Alors que nous avions 4 barres d’essence, les différentes montées abruptes entraînent une baisse drastique de notre carburant, allant même jusqu’à faire sonner la réserve.

Nous arrivons sur le site de l’hôtel, la peur au ventre de tomber en panne.

Fort heureusement, le personnel de l’hôtel nous fait livrer 10 litres de carburant qui nous attendrons le lendemain matin. En l’instant, nous découvrons l’hôtel qui nous a coûté pour 3 personnes, 150 euros la nuit, petit-déjeuner compris. Mais en retirant le prix d’entrée aux sources chaudes que nous effectuerons le lendemain, l’hôtel nous revient à 90 euros, taxes comprises.

L’hôtel se trouve à PO Box 801 11117 Ma’In, du moins entre la route entre la mer morte et la ville de Ma’In. Il est joignable sur le site Internet : www.mainhotsprings.jo ou sur le 00962 5 3245500.

Notre chambre est magnifique.

Nous visitons un peu l’hôtel.

Nous rejoignons ensuite la piscine thermale qui constitue pour nous un véritable paradis.

Après deux heures de détente, nous nous rendons. au restaurant à la carte et profitons d’un dîner exceptionnel.

Le lendemain matin, une vue magnifique nous attend depuis notre chambre.

Nous nous rendons aux Hot Springs qui se trouvent non loin de l’hôtel.

Une première piscine publique nous accueille.

Nous nous enfonçons dans le site.

La piscine thermale nous fait face.

Un véritable bonheur nous envahit.

Une grotte contenant une source à plus de 60 degrés nous permet de profiter des bienfaits d’un sauna naturel.

Durant une heure, nous en profitons pleinement.

Nous nous rendons ensuite profiter d’un bon petit-déjeuner.

De notre terrasse, la vue est magnifique.

Un voiturier nous amène notre voiture.

Une heure d’attente est nécessaire ; nous en profitons pour retourner dans la piscine thermale de l’hôtel.

Nous admirons également le décor naturel de l’hôtel.

Il est temps pour nous de quitter l’hôtel.

Nous prenons la route vers le mont Nebo.

Dans une ville, nous faisons quelques emplettes.

Nous reprenons la route.

Avant de rejoindre le mont Nebo, nous effectuons un petit détour pour découvrir les Mose’s Springs.

A première vue, l’endroit n’est pas intéressant.

Pour rejoindre les sources, nous devons descendre quelques dizaines de mètres.

C’est alors que nous découvrons une grotte véritablement sublime et verdoyante au coeur d’une terre aride.

Nous entrons à l’intérieur et nous nous rinçons à la source, du moins à une des nombreuses sources de la grotte.

L’endroit est merveilleux. Et ce malgré les nombreux déchets qui jonchent le sol.

Nous remplissons nos bouteilles.

Nous reprenons la route vers le mont Nebo.

Nous faisons une halte dans un des nombreux magasins pour touristes qui jonchent la route.

Nous arrivons au mont Nebo.

La vue sur la vallée du Jourdain est absolue.

L’entrée n’est pas comprise dans le Jordan pass ; nous payons 3 dinars par personne.

Nous découvrons ce site important dans l’histoire du Judaïsme.

L’endroit est une place sacrée de l’Ancien Testament.

Face à l’église, de belles mosaïques sont conservées.

Nous visitons ensuite l’église.

L’église comprend également des mosaïques anciennes.

Nous passons près d’une heure à admirer les trésors qui nous sont proposés.

Il est temps pour nous de rejoindre la mer morte et de terminer notre découverte du Nord de la Jordanie : de Amman aux sites bibliques.