Nous nous trouvons toujours en Ouganda.

Nous prenons la route vers la ville de Massaka. Nous sommes toujours accompagnés de notre chauffeur du Burundi Emmeric qui nous conduit depuis le Kenya ; il est joignable au 00 257 79 56 13310 ou sur le gntiyeya2000@yahoo.fr

Après plusieurs heures de route en direction du Sud du pays, nous arrivons dans la ville de Massaka.

Le lendemain matin, après un bon petit déjeuner, nous prenons la route vers Mbarara.

Nous faisons une halte dans une station service pour consolider la barre de direction.

Nous faisons une halte dans une petite ville.

Toutes les villes que nous traversons sont vivantes ; les gens sont dynamiques.

Nous devons cependant faire attention à la circulation, car les voitures doublent un peu n’importe comment.

Notre chauffeur nous arrête dans une autre ville pour un peu visiter les lieux.

Nous quittons la ville une heure plus tard.

Nous circulons dans la campagne environnante.

Nous prenons la route en direction de Kabale. Nous faisons cependant une halte dans une plantation de bananes.

Nous faisons la rencontre d’un agriculteur.

Il décide de nous présenter sa femme.

Nous décidons d’acheter plusieurs kilos de bananes fraîches.

 

La voiture chargée de bananes, nous repartons. Néanmoins, ces dernières étant vertes, nous ne pourrons pas les manger dans la journée.

La route dans le Sud de l’Ouganda est belle ; elle traverse des étendues vallonnées.

Nous découvrons un monde de verdure que nous ne soupçonnions pas.

  

Kabale se trouve encore à près de 80 kilomètres.

Nous faisons une halte dans la ville de Ntungamo.

Après avoir mangé, le propriétaire souhaite nous montrer les chambres qu’il propose à la location.

Nous faisons ensuite un tour dans le marché aux bananes proche.

Les gens viennent de tout le pays pour acheter ces fruits.

Nous reprenons notre route.

Nous faisons une halte sur la route dans une sorte de musée. Mais il s’agit surtout d’un magasin d’exposition où les artisans exposent leurs oeuvres.

Nous n’hésitons pas à nous faire prendre en photos devant ces statues géantes. D’ailleurs, notre chauffeur Emmeric en redemande.

Nous reprenons notre route.

 

La route est de bonne facture.

 

Nous traversons de vastes forêts.

Tous au long de la route, des maisons se trouvent sur le bord.

 

Nous entrons dans la ville de Kabale.

Nous circulons jusqu’au centre ville.

  

Nous visitons le centre.

   

Nous découvrons une petite ville sympathique.

Nous visitons un peu les alentours.

 

Nous prenons la route vers le lac Bunyonyi.

Il nous faut quitter la ville.

Il nous faut 25 minutes pour rejoindre le lac.

Nous empruntons une piste.

La piste est cependant praticable.

Nous traversons une vaste forêt.

 

Le paysage est agréable.

 

Nous devons grimper dans les hauteurs d’une petite colline.

Nous nous arrêtons dans le village le plus proche du lac.

Nous faisons connaissance d’un capitaine de bateaux qui propose des excursions sur le lac Bunyonyi. Il s’appelle Steven et est joignable au 0774398110.

 

Nous rejoignons un hameau de maison ; un enfant est en train de jouer.

     

Nous suivons Steven ; pour sa prestation, il nous demande 25 euros pour 2 heures de navigation.

 

Nous arrivons sur les bords du lac Bunyonyi.

Le lac est magnifique.

 

Une multitude d’activité se déroule sur le lac.

  

Nous nous éloignons de la berge.

 

La ballade est agréable.

Steven souhaite nous arrêter sur une île.

   

L’île comporte un hôtel et un restaurant.

Nous avons de l’île, une vue sur l’autre berge.

Nous prenons un repos bien mérité.

Nous repartons ensuite.

 

Nous retournons jusqu’au village.

Nous reprenons la route.

 

Sur le chemin, nous nous arrêtons à la hauteur d’un groupe de femmes agricultrices.

   

Elles sont courageuses et travaillent durement avec le sourire.

 

Nous prenons la route en direction de la frontière avec le Rwanda.

Nous quittons l’Ouganda, un pays fort intéressant et merveilleux humainement.