Hors Frontières

Guyane française

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

La Guyane est une région française située en Amérique du Sud. Elle est administrée dans le cadre d’une collectivité territoriale unique dirigée par l’assemblée de Guyane. Son code Insee est le 973. Avec une superficie de 83 846 km22 et une population de 244 118 habitants (2013)

La Guyane est la deuxième plus grande région de France et la seconde moins peuplée (après Mayotte). C’est également le département le plus boisé, 98 %3 du territoire étant couvert d’une forêt équatoriale qui reste parmi les plus riches et les moins écologiquement fragmentées du monde.

Sa monnaie est l’Euro.

Si la communauté protestante est bien installée, c’est toutefois le catholicisme qui demeure la première religion pratiquée en Guyane. Cela peut se justifier par la succession de colonisations connues par ce territoire et par sa proximité avec les pays latins d’Amérique du Sud. Les musulmans, hindouistes et juifs y restent très minoritaires .

La Guyane est frontalière du Brésil sur 730 km et du Suriname sur 510 km, faisant du Brésil le pays ayant la plus grande frontière terrestre avec la France (Suriname sixième).

 Les premières traces archéologiques (poteries, gravures rupestres, polissoirs…) de peuples amérindiens entre l’Oyapock et le Maroni remontent au Ve millénaire avant notre ère. Nombre de leurs successeurs dans la même zone géographique appartiennent principalement au groupe linguistique des Tupi-Guarani. On estime qu’à la fin du IIIe siècle, des Indiens Arawak et Palikur, originaires des rives de l’Amazone, s’installent sur le littoral guyanais. Ils sont suivis au VIIIe siècle par les Indiens dits Caraïbes ou Karibes, les Kali’na (Galibis) et Wayana. La côte de Guyane fut reconnue par Christophe Colomb en 1498. Malgré le partage du Nouveau Monde organisé en 1494 par le traité de Tordesillas entre le Portugal et l’Espagne, les nations européennes sont à l’origine  de nombreuses tentatives de colonisation en Guyane dès le XVIe siècle. Dès 1503 commencent les premières implantations françaises dans la zone de Cayenne. Notons notamment celle des Français avec le voyage de Nicolas Guimestre en 1539, suivie par celle de l’Anglais Robert Baker (1562) et celle de Gaspard de Sotelle (1568-1573) qui implante plus de 120 familles espagnoles dans l’île de Cayenne. De 1596 à 1598, les Anglais John Ley et Lawrence Keymis, et le Néerlandais Abraham Cabeliau, effectuent des reconnaissances géographiques précises des côtes de la Guyane. Les vraies implantations européennes apparaissent surtout au  XVIIe siècle, par des occupations ponctuelles (quelques années) d’embouchures fluviales, et sont l’œuvre de la France, de l’Angleterre et des Pays-Bas . En 1604, la colonie de Guyane prend le nom de France équinoxiale