Hors Frontières

Macédoine

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 25 713 km2, la Macédoine autrement nommée la République de Macédoine possède une population de 2 082 370 habitants.

La monnaie officielle est le denar en Macédoine depuis 1993, et le taux de change avec l’euro est le suivant : 1 EUR = 61.3644 MKD.

La religion prédominante en Macédoine est le christianisme avec près de 65%, l’islam est minoritaire avec un taux de 33%.

Ayant une frontière terrestre commune avec l’Albanie, la Grèce, la Bulgarie et la Serbie, mais aucune frontière maritime, la Macédoine se traverse du Sud au Nord en approximativement une heure et quarante minutes et de l’Est en Ouest en quatre heures pour des distances respectives de 160 km de 312 km.

Skopje en est la capitale. Les autres grandes villes sont : Bitola et Koumanovo.

D’un point de vue historique, la Macédoine a fait partie de plusieurs empires, mais a aussi intégré plusieurs territoires. En 395, l’empire romain se divise entre orient et l’occident. L’empire romain d’orient, autrement nommé empire byzantin comprendra dans ses terres la Macédoine. Mais à partir de 500, les Slaves venus essentiellement d’Allemagne, s’installent dans la péninsule balkanique, et vont progressivement intégrer la Macédoine à leurs terres vers le 7ème siècle. Au 9ème siècle, Simeon Ier de Bulgarie va étendre ses territoire jusqu’à la Macédoine et va par la suite signer un traité de paix avec la Macédoine. Par la suite, elle va passer aux mains de ses voisins, qui vont se la disputer jusqu’au 13ème siècle. A la suite de la bataille de Maritsa en 1371, l’empire Ottoman s’approprie la Macédoine. Le pays va se développer au gré de l’empire Ottoman, subissant les problèmes, tout comme elle bénéfice de l’âge d’or vers le 15 et 16ème siècle. L’empire Ottoman durera jusqu’au 19ème siècle, et pendant cette période il y aura un fort développement culturel. Vers la fin du 19ème siècle et début du 20ème siècle, un mouvement insurrectionnel va naitre, même s’il ne va pas durer longtemps. Par la suite, la Bulgarie est désireuse de soutenir le mouvement insurrectionnel, même si l’empire Ottoman va d’abord affaiblir cette aide. Mais cela sera de courte durée car la Bulgarie, aidée de la Grèce et de la Serbie vont repousser une fois pour toute l’empire Ottoman. En 191, la Macédoine sera partagée entre ces derniers, mais ce partage sera de courte durée, puisque la Bulgarie cède à ses démons et de réapproprie la Macédoine. Mais même aidée de l’Autriche et de la Hongrie, la Bulgarie ne fera pas le poids face à la Grèce et la Serbie aidée par les alliés. La Macédoine sera donc libérée, et elle rejoint la Yougoslavie (en 1918, même si elle n’acquière ce nom qu’en 1929. La chute du communisme aura pour effet de rendre l’indépendance à l’ensemble des pays de la péninsule balkanique, dont la Macédoine en 1991. Elle va tenter d’opérer un développement économique, qui sera ralentit pas un conflit assez conséquent en 2001 avec l’Albanie et le Kosovo, en 2002, la croissance reprend jusqu’à la crise économique récente (2007). Et la Macédoine est candidate à l’Union Européenne depuis 2004.