Hors Frontières

Ile de la Réunion

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 2 512 km2, l’île de la Réunion autrement nommé la Réunion possède une population de 833 944 habitants.

La monnaie officielle à la Réunion est l’euro.

La religion prédominante à la Réunion est le christianisme avec 85% de la population qui y adhère, suit l’hindouisme avec 7% et l’islam très minoritaire avec 5%.

N’ayant une frontière terrestre commune, mais disposant d’une frontière maritime ouverte sur Madagascar et l’océan Indien, Dominique se traverse du Sud au Nord en approximativement une heure et trente minutes et de l’Est en Ouest en une heure et vingt minutes pour des distances respectives de 100 km de 58 km.

Saint-Denis en est le chef lieu. Les principaux arrondissements sont Saint-Benoît et Saint-Paul.

D’un point de vue historique, il semblerait que la Réunion ait été repérée par les arabes dès le Moyen Âge. Cependant, la Réunion n’a été habitée qu’à compter du milieu du XVIIème siècle, soit environ 150 ans après son apparition sur les portulans des navigateurs portugais. Jusqu’alors connue sous le nom de Mascareigne, elle devient sous celui de Bourbon une escale de la Compagnie française des Indes orientales sur la route des Indes puis, à partir des années 1710, une véritable colonie pratiquant la culture du café. Devenue une société de plantation, elle passe ensuite sous le contrôle direct du roi de France dans les années 1760 avant d’être réaffectée à l’industrie de la canne à sucre au terme des Guerres napoléoniennes. Prenant le nom qu’elle porte aujourd’hui, la Réunion a vu l’esclavage être aboli en 1848. Malgré l’engagisme, qui se pratique, il s’ensuit une crise économique rampante à laquelle un terme ne sera mis qu’à la suite de sa transformation en département français en 1946. Par la suite, en 1997 elle devient l’une des sept régions ultrapériphériques de l’Union européenne.