Brocéliande en Bretagne, une terre de légendes

La Bretagne est une région particulière, tant elle regorge de trésors. Possédant une identité territoriale forte, elle est un territoire à la limite de l’anachronisme. Dans une époque où tout devient superficiel, la Bretagne est fière de ses origines, de ses spécificités, de valeurs humaines telles que la convivialité, la fraternité. C’est dans ce territoire que nous avons passé plusieurs jours à découvrir le secteur de Brocéliande, une terre de contes et de légendes.

 

D’un point de vue littéraire, Brocéliande est une forêt mythique citée dans plusieurs textes datés du Moyen Âge pour les plus anciens, liés pour la plupart à la légende arthurienne. Ces textes mettent en scène Merlin, les fées Morgane et Viviane, ainsi que certains chevaliers de la table ronde. Brocéliande serait aussi le lieu de la retraite, de l’emprisonnement ou de la mort de Merlin.

D’un point de vue géographique, Brocéliande représente un territoire non loin de Rennes, à cheval sur les départements du Morbihan et de l’Ille-et-Vilaine ; il ne s’agit pas à proprement parler d’une communauté de communes, mais d’une communauté de communautés de communes, regroupement mis en place par la Bretagne dans un souci de logique ; ainsi, pas de guerre interdépartementale, tous les acteurs travaillent pour le bien du secteur.

Le pays de Brocéliande regroupe ainsi les Pays de Montfort, Saint-Méen Montauban, Brocéliande, Ploërmel communauté et Oust à Brocéliande.

Pour effectuer ce voyage, nous avons été beaucoup aidés par Anaïs Ballanger, responsable communication de destination Brocéliande, dont le siège se trouve au 35 Rue de la Gare, 56800 Ploërmel ; l’office peut être contacté au 02 97 73 33 94 ou sur le site Internet : https://www.broceliande-vacances.com/

Pour découvrir notre séjour en Bretagne en photos, n’hésitez pas à vous rendre sur le lien suivant : https://hors-frontieres.fr/france-bretagne-broceliande-recit-photographique/

37 France Bretagne Broceliande

L’hôtel.com à Bédée

 

En entrant dans la ville de Bédée, nous cherchons l’hôtel.com qui se trouve 14 Place de l’Église et dont les réservations peuvent se faire au 02 99 07 00 37 ; épuisés, l’heure tardive n’aidant pas, nous avons des difficultés pour trouver l’établissement, mais quand bien même, aucun panneau n’en indique la direction, nous essayons de nous fier à l’orientation des maisons que nous croisons, jusqu’à ce que vers 2 heures du matin, économie d’énergie oblige, toutes les lumières se coupent ; nous sommes alors plongés en pleine nuit noire.

Fort heureusement, la lumière se coupe alors que nous nous trouvons aux abords du parking de l’église de la ville qui se trouve juste à côté de l’hôtel dans lequel nous entrons, le code d’entrée nous ayant été fourni un peu plus tôt dans la journée.

Nous nous dirigeons immédiatement dans notre chambre en récupérant notre clef laissée sur le comptoir de la réception.

Nous découvrons alors une chambre spacieuse qui comporte deux lits dans lesquels sans demander notre reste, nous nous couchons, ouvrant nos yeux seulement le lendemain matin.

Le petit-déjeuner est qualitatif, tout comme l’est la chambre. Un assortiment de viennoiseries, accompagné de pain de de fromages. Le jus de fruit est frais. Une fois le plein d’énergie effectué, nous pouvons quitter l’hôtel et découvrir ce beau petit village que nous n’avons pas pu bien admirer la veille.

3 France Bretagne Broceliande
7 France Bretagne Broceliande

Le lac Tremelin à Iffendic

 

Situé à trente minutes de Rennes, le lac Tremelin est l’un des sites les plus visités de Haute Bretagne avec 40 000 visiteurs par an. Il se trouve non loin de la ville d’iffendic.

Le lac de près de 45 hectares est ancré dans un domaine forestier de 220 hectares et accueille de nombreuses activités nautiques ou de plein air. L’office de tourisme de Montfort y est installé à ses bords.

Nous nous garons sur le parking prévu à cet effet et nous entrons sur le territoire du lac sur lequel, nous découvrons un camp de jeunes que nous dépassons, avant de rejoindre un petit parc de jeux dédié aux enfants.

Le lac dévoile ses couleurs ; les arbres dont la cime semble toucher le ciel se reflètent sur une eau miroir, ce qui donne à l’ensemble un côté surprenant et déconcertant.

24 France Bretagne Broceliande

Un peu plus en amont, un rocher comprend une réplique de l’épée du roi Arthur plantée en son coeur, que les enfants doivent s’amuser à essayer de retirer. Même si nous savons qu’ils n’y parviendront pas, les voir s’égosiller à forcer sur cette épée légendaire procure le rire.

Un peu moins, lorsqu’ils nous demandent de les aider et que nous ne parvenons pas à la faire bouger, suscitant de leur part quolibets et moqueries.

33 France Bretagne Broceliande
38 France Bretagne Broceliande

La vallée de l’Aff et le rocher glissant de Beignon

 

Vallée mystérieuse dans laquelle, selon la légende, la reine Guenièvre avoua son amour à Lancelot, la vallée est difficile non pas d’accès mais de localisation, puisqu’il faut pour la rejoindre, prendre en provenance du centre de Beignon, une petite route juste à droite du panneau communal marquant la sortie du village en direction de Paimpont et se garer aux abords d’une forêt.

Après l’effort, le réconfort. Le chemin est balisé et la végétation dense, plonge le visiteur dans les méandres d’un monde à l’aura enchanteresse.

59 France Bretagne Broceliande
58 France Bretagne Broceliande

Pour rejoindre le rocher glissant, il est nécessaire de suivre un petit panneau indicateur et de marcher encore quelques mètres. Le rocher glissant formant une diagonale à 45 degrés se trouve face à nous.

Nous nous amusons à glisser dessus ou à l’escalader difficilement, la mousse verte rendant dangereuse toute tentative d’équilibre.

Il est nécessaire de bien surveiller les enfants car le rocher domine de son sommet, la vallée des éperons rocheux avec un vide de plusieurs mètres.

Il est possible d’effectuer sur le secteur la balade de Lancelot, sur un trajet de près de 8 kilomètres.

63 France Bretagne Broceliande
64 France Bretagne Broceliande

Le centre-ville de Paimpont

 

Paimpont est une petite ville de 1689 habitants, qui se révèle être le centre administratif et touristique du territoire de Brocéliande. qui la borde.

Le centre est constitué d’une rue principale qui donne sur la place adjacente à l’abbaye dont on dit que la plus belle vue se trouve juste en face, derrière le lac.

86 France Bretagne Broceliande
90 France Bretagne Broceliande
85 France Bretagne Broceliande

Nous rejoignons l’office de tourisme de la ville qui se trouve au 1 place du roi Saint-Judicaël dans lequel, nous découvrons une exposition intéressante constituée de représentations de personnages d’héroïque fantasy.

96 France Bretagne Broceliande

Nous rejoignons ensuite le bar qui se trouve juste en face de l’abbaye dans lequel nous mangeons une des spécialités culinaires du coin : la saucisse galette.

Cette spécialité culinaire, comme son nom l’indique consiste en une saucisse enroulée avec un peu de moutarde (pour ceux qui aiment ce condiment), dans une galette fine de blé noir.

Le jeune homme qui les prépare sur un barbecue tente à l’instar de Tom Cruise dans le film Cocktail, de rivaliser d’ingéniosité pour faire d’un service banal à priori, un véritable show. Nous devons avouer qu’il nous met en appétit.

La porte des secrets de Paimpont

 

Aménagée dans les anciennes dépendances de l’abbaye de Paimpont, le parcours-spectacle la Porte des Secrets propose une immersion sensorielle et féerique dans l’univers de la forêt de Brocéliande au travers d’une scénographie à laquelle nous assistons.

Nous sommes conduits dans la cour de l’office et pénétrons dans une pièce où nous sommes installés autour d’une table. Pierre, un garde forestier de Brocéliande, descendant de plusieurs générations de Bréciliens, nous conte l’histoire de la forêt ainsi que toutes les légendes qui l’entourent.

Nous changeons à plusieurs reprises de pièces et tout autant de décor pour découvrir le cœur des univers de la forêt : ses contes et légendes, la faune, la flore, l’histoire du fer et des artisans du métal ainsi que tous les petits êtres facétieux qui peuplent ses bois !

Le spectacle, d’une durée d’une heure coûte 8 euros pour les adultes et 4,50 euros pour les enfants ; les réservations s’effectuent à l’office du tourisme.

106 France Bretagne Broceliande
104 France Bretagne Broceliande

Un petit saut dans l’abbaye dans laquelle se déroule un baptême, nous quittons la ville.

111 France Bretagne Broceliande

La ferme nordique de Paimpont

 

Il ne nous faut pas circuler longtemps pour rejoindre la ferme nordique au concept, unique dans le département ; la ferme se trouve au 35 Rue des Chevaliers, 35380 Paimpont ; elle est joignable au 06 83 99 31 46 ou sur le site Internet : http://www.ferme-nordique-broceliande.fr/

Alors que nous entrons sur la propriété, nous découvrons sur le chemin, un attelage de chiens, des huskies de Sibérie et de nombreux spectateurs qui les caressent.

Nous faisons connaissance avec un colosse au cœur tendre : le propriétaire, un ancien joueur de rugby qui nous explique qu’il a commencé son histoire avec ses chiens en 1987 avec Cheko, le premier et que dès lors, continuellement, il n’a jamais cessé d’en posséder, les recueillant, les soignant, leur apportant une stabilité et un foyer.

Les chiens, dont nombre d’entre eux ont été un jour maltraités, sont recueillis et peuvent au sein de ce complexe, bénéficier de toute l’attention dont ils ont besoin. La ferme est un lieu de partage de passion, mais aussi de vie.

Après avoir conduit ses chiens sur de nombreuses pistes européennes, mais aussi outre Atlantique, participé à des courses d’endurance, dirigé l’Alpirod sur sa partie française à travers le Vercors et la Maurienne, l’homme, passionné par la nature et l’ambiance particulière de la Laponie finlandaise, propose de partager un moment de vie, découvrir le chef de meute, le complice, dans cette forêt emblématique de la Bretagne, en effectuant un parcours de chiens de traineau.

Les tarifs de l’activité dépendent de la longueur du parcours choisi, allant de 16 euros pour les adultes (8 euros pour les enfants) pour le tour découverte à 30 euros pour les adultes (15 euros pour les enfants) pour la grande promenade.

Une fois assis dans le karting, le chef de meute est placé dans l’attelage, le joueur de rugby qui dirige les chiens étant le mâle alpha. Nous pouvons démarrer ; les sensations sont agréables ; au plus près du sol, nous en ressentons toutes les sensations ; quand bien même, les chiens en font des fois qu’à leur tête, la meute qui avance au travers la forêt de Brocéliande est une expérience unique.

Après avoir effectué cette promenade typique, nous découvrons la ferme au travers d’une visite guidée. Nous faisons connaissance avec d’autres chiens puis nous rejoignons un groupe de touristes qui a choisi cette visite commentée au prix de 6 euros par adulte.

En leur compagnie, nous écoutons la femme du propriétaire, une finlandaise, nous expliquer les caractéristiques des rennes, leur mode de vie, avant de nous laisser les nourrir.

Alors que nous tenons à bout de bras des branches, les rennes, les uns après les autres viennent en brouter les feuilles. D’abord peu courageux, les animaux s’y décident après avoir vu un de leur membres tenter l’action et ne rien y risquer mis à part peut-être une bonne crise d’indigestion au vue de la quantité ingurgitée.

La propriétaire nous invite ensuite à découvrir la relation particulière qu’elle possède avec les chiens. Affectueusement, une fois dans l’enclos, ces derniers nous sautent dessus afin de nous emplir de caresses. A grands coups de langues, ils nous remercient de notre présence. La scène émotionnelle nous touche et nous émeut.

Le chêne à Guillotin

 

Sur la route qui nous mène à Tréhorenteuc, se trouve le chêne à Guillotin, dont l’accès est libre. Ce chêne à la circonférence imposante et aux branches énormes fut autrefois appelé Chêne des rues Éon en mémoire d’Éon de l’Étoile ; il aurait entre 800 et 1000 ans, c’est à dire qu’il a vu passer des régimes allant de l’Empire romain à la Première République, autant dire s’il est vieux. D’ailleurs, un panneau rappelant son âge invite les visiteurs à en prendre soin.

Nous découvrons ce chêne qui se trouve sur une sorte d’estrade ; sa grandeur lui donne un côté majestueux, mais en le regardant, en analysant son écorce, à de nombreuses reprises renfoncées, nous pouvons sentir sa fragilité.

Sur le sol et après avoir subi les affres d’une violente tempête, une grande branche arrachée. Nous avons de la peine pour lui et les réminiscences de la fable de La Fontaine : « le chêne et le roseau » nous parviennent.

Mais, il en a vu d’autres, il survivra. A plusieurs reprises, des opérations de sauvetage ont été menées par l’Office National des Forêts pour tenter d’amoindrir les lourdes blessures occasionnées par les intempéries ; en outre, son intérêt touristique affaiblit sa condition. Certains touristes n’hésitant pas à graver sur son écorce des messages d’amour ou d’amitiés, une souffrance pour cet arbre à plusieurs reprises séculaires.

160 France Bretagne Broceliande
166 France Bretagne Broceliande
171 France Bretagne Broceliande

L’église du Graal à Tréhorenteuc

 

Dans la petite ville de Tréhorenteuc, juste à côté de l’office du tourisme, l’église du Graal, unique au monde pour la qualité de ses vitraux et de ses statues attire les visiteurs, dont certains attendent une visite guidée organisée par la ville.

En 1942, l’abbé Gillard, afin de faire face à la destruction latente de son église décide de procéder à sa réhabilitation en y intégrant à l’intérieur, de multiples symboles de foi et de mythes étendus.

Nous découvrons de beaux vitraux, ainsi que des statues, dont certaines viennent d’être rénovées. Mais, l’art le plus frappant reste la mosaïque du Cerf blanc, réalisée par les ateliers Odorico.

La mosaïque évoque la religion chrétienne à travers ses personnages. Le cerf auréolé représente le Christ, et les quatre lions, les quatre évangiles. Cette représentation étant tirée d’un épisode de la quête du Graal.

179 France Bretagne Broceliande
182 France Bretagne Broceliande
185 France Bretagne Broceliande

L’arbre d’or et le Val sans retour

 

Le territoire du Val sans retour est un secteur touristique qui se trouve à quelques minutes de marche de la ville ; nous arrivons au cœur d’une forêt bondée. Partout autour de nous, des groupes qui écoutent des conteurs de l’office du tourisme raconter les légendes qui entourent le Val sans retour.

Le Val sans retour tire sa réputation du caractère de Morgane, la princesse fée, demi-sœur du roi Arthur qui pour se venger du beau Guyomarc’h, qui l’avait trahie, et de son amoureuse, elle condamna leur corps à subir la douleur du feu et de la glace. Puis elle les enferma dans la roche pourpre du Val.

Si le sentier qui mène au rocher est intéressant, ce n’est pas seulement pour le rocher qu’il contient, mais également pour les sites qu’il traverse dont le lac aux miroirs qui par l’intermédiaire des reflets des arbres qui se projettent contre sa surface lisse, donne à l’ensemble un côté mystérieux dans lequel le haut et le bas sont mélangés.

192 France Bretagne Broceliande
198 France Bretagne Broceliande

Un peu plus en amont du site, l’arbre d’or, crée en 1991 par François Davin, qui l’a érigé en mémorial de la forêt meurtrie par un gros incendie un an plus tôt.

L’arbre recouvert d’or est protégé par un sol en pointes constitué de rochers acérés ; il donne l’impression de surveiller la forêt au milieu d’autres arbres dont les troncs calcinés semblent figés pour l’éternité.

203 France Bretagne Broceliande
202 France Bretagne Broceliande

Le Centre arthurien du château de Comper

 

A moins de vingt kilomètres, le château de Comper, un bâtiment datant du Moyen-âge, qui a subi toute son existence diverses constructions et destructions.

La château se trouve deux kilomètres après la ville de Concoret  ; divers renseignements peuvent être demandés au 02 97 22 79 96 ou sur le site Internet : https://www.broceliande-centre-arthurien.com/

Le château est aujourd’hui un manoir de style Renaissance qui abrite le Centre de l’imaginaire arthurien, un centre culturel consacré à la légende du roi Arthur, qui accueille près de 30 000 visiteurs par an. L’entrée coûte 7 euros pour les adultes et 5 euros pour les enfants.

219 France Bretagne Broceliande
218 France Bretagne Broceliande

Nous découvrons le château en effectuant un petit tour du lac qu’il surplombe. Nous entrons ensuite dans le centre et faisons connaissance avec un conteur à la barbe particulière.

223 France Bretagne Broceliande

En découvrant les étages dédiés au spectaculaire et au mysticisme ambiant, nous sommes surpris de la qualité des décors et de la scénographie utilisée ; nous alternons les moments de frissons et les émotions au travers de personnages qui semblent vivants ; en particulier, la statue d’une femme dont le regard figé vers nous oriente nos anxiétés.

A l’étage, plusieurs écrans qui projettent des images lumineuses qui enchevêtrées les unes aux autres dégagent un côté étincelant ; une chaise tout droit sortie de l’univers des contes permet de se prendre quelques instants, pour un roi.

228 France Bretagne Broceliande
234 France Bretagne Broceliande

Le conteur

 

Nous rejoignons à l’extérieur, dans le parc qui entoure le château et qui surplombe le lac, un groupe de touristes qui écoutent attentivement un conteur.

L’homme, avec verve raconte l’histoire des Korrigans, des sortes de petits monstres bretons, qui souhaitent manger des galettes saucisses qu’un fermier tente de faire pousser. Au travers vingt minutes de péripéties durant lesquelles l’homme fait intervenir le public qui se prend au jeu de cette histoire interactive, la morale est applaudie.

Elle justifie l’origine de la pluie qu’il parvient à lier à ces petites créatures qui emplissent de mystères les histoires racontées aux plus petits.

Le centre-ville de Josselin

 

Commune de 2504 habitants, Josselin, petite ville médiévale se parcours au coeur de son centre historique parsemé d’étroites ruelles pavées, de nombreuses maisons à pans de bois (dont la plus ancienne date de 1538) et quelques hôtels particuliers. Tout au long de notre parcours, nous croisons également de nombreux artisans d’art, la ville s’en étant fait une particularité.

Nous descendons une rue en pente avant de rejoindre une belle église dans lequel, nous découvrons des vitraux séculaires. D’architecture originelle romane, l’édifice, datant du XIe siècle, fut remanié avec le temps pour devenir aujourd’hui un très bel exemple du style gothique flamboyant de la fin du XVe siècle. Ses orgues, véritables joyaux du patrimoine local, résonnent régulièrement donnant à l’ensemble, un côté intemporel.

249 France Bretagne Broceliande
251 France Bretagne Broceliande
253 France Bretagne Broceliande

Il nous faut ensuite arpenter quelques autres ruelles pour rejoindre le château de la ville, l’un des plus beaux châteaux de Bretagne. Le château de Josselin est propriété de la famille De Rohan depuis plus de 1 000 ans. Il offre un témoignage remarquable de l’architecture féodale avec ses trois tours imposantes dominant la vallée de l’Oust.

Après avoir payé les 9,20 euros de l’entrée pour les adultes et 5,60 euros pour les enfants, nous découvrons un jardin à la Française situé dans un parc à l’Anglaise.  L’intérieur comprend quatre pièces ouvertes au public en visite guidée. Sa façade intérieure offre un contraste saisissant avec ses lucarnes et balustrades parées de sculptures marquant la période Renaissance.

262 France Bretagne Broceliande
264 France Bretagne Broceliande
272 France Bretagne Broceliande

En rejoignant les contrebas, nous découvrons le canal qui offre une vue d’ensemble sur la ville surplombée par son château. Une balade mélancolique est rendue possible au fil de l’eau où promeneurs et cyclistes cohabitent dans un univers fluvial typique.

276 France Bretagne Broceliande

Après avoir tenté de manger dans deux crêperies qui rechignent à servir, l’une estimant que l’heure n’est pas assez tardive et l’autre trop, nous choisissons de nous installer au bar La Taverne, qui nous accueille et nous place en terrasse. Avec le sourire, le serveur nous emmène la carte et nous prouve la gentillesse et la serviabilité des bretons. Nous commandons une assiette de charcuterie en entrée, ainsi que de l’agneau en plat principal, le tout contenu dans un menu de moins de quinze euros par personne. Nous passons un agréable moment, la viande étant succulente et les plats copieux.

247 France Bretagne Broceliande
250 France Bretagne Broceliande

La maison d’hôtes Cocon de carton

 

Nous nous rendons ensuite non loin de là, dans le centre afin de rejoindre notre maison d’hôtes : Cocon de carton.

Alors que nous cherchons le 12 rue des vierges, nous ne le trouvons pas, jusqu’à ce que nous prenons conscience que le magasin éponyme est en réalité notre maison d’hôtes. Les renseignements peuvent être demandés au 06 81 92 64 22 ou sur le http://kartondebreizh.overblog.com

Lorsque nous ouvrons la porte, comme son nom l’indique, nous découvrons une boutique qui fabrique des meubles en carton. D’abord surpris, les meubles se révèlent être d’une solidité à toute épreuve. Beaucoup plus écologique que le bois, le carton permet de créer des meubles sur mesure. Après avoir empilé les morceaux de cartons les uns sur les autres, l’artisane les taille jusqu’à obtenir la forme escomptée. Ce n’est qu’ensuite qu’elle utilise une meule pour rendre le carton lisse. Elle termine par peindre le meuble et par y rajouter les éléments finaux.

La propriétaire qui ne possède qu’une chambre unique en location, nous conduit dans notre appartement, une pièce qui juxtapose sa chambre. Nous découvrons un univers tout de carton constitué : le lit, les meubles, les chevets.

Le lendemain matin, après une nuit merveilleuse, tant l’univers dans lequel nous avons dormi nous a porté dans les bras de Morphée, nous rejoignons la propriétaire dans sa cuisine afin de prendre un petit-déjeuner copieux. Uniquement constitué de produits frais.

299 France Bretagne Broceliande
296 France Bretagne Broceliande

Le festival artisans d’art et du modèle réduit de Lizio

 

Peuplé de 736 habitants, Lizio accueille chaque année, le festival des arts et des métiers, festival qui se déroule dans les rues du village. L’entrée coûte 5 euros pour les adultes.

Une fois que nous nous trouvons dans le centre du village, nous découvrons les 150 exposants, chacun exerçant une spécialité propre. Un menuisier fabrique une toupie en taillant un morceau de bois brut qu’il place sur un touret. A ses côtés, un autre artisan vend des pierres qu’il a fabriquées et qu’il imbibe d’huiles essentielles.

315 France Bretagne Broceliande
325 France Bretagne Broceliande

De la musique celte est diffusée au travers des haut-parleurs ; entraînante, la musique est coupée pour laisser la parole à un journaliste qui présente l’autre partie du festival qui comporte 43 exposants de modèles réduits.

Nous le rejoignons et découvrons notre monde en plus petit : avions, maisons, voitures, toute une miniaturisation de notre quotidien que des adultes à l’âme d’enfants s’évertuent à perpétuer.

330 France Bretagne Broceliande

Le clou de notre visite reste un tailleur, qui sculpte grâce à sa tronçonneuse, dans un tonitruant bruit de fond, un gros bloc de bois à qui il donne la forme d’un chien qui prend vie devant nous.

341 France Bretagne Broceliande

L’univers du poète ferrailleur

 

Si le poète ferrailleur se trouve bien dans la ville de Lizio, pour le rejoindre nous devons prendre notre voiture.

Après avoir garé notre véhicule sur le parking de ce musée unique, nous rejoignons l’accueil où nous sommes accueillis par une jeune femme espiègle et fort intéressante, avec laquelle nous discutons pendant près d’une heure en buvant un bon café.

Le site se trouve à La Ville Stéphant 56460 – LIZIO ; des renseignements peuvent être demandées au 02 97 74 97 94, sur le 06 87 02 62 79 ou sur le poeteferrailleur@neuf.fr ; le site Internet du musée est le  : https://www.poeteferrailleur.com/

Les tarifs du musée sont de 7 euros pour les adultes et 6 euros pour les enfants.

L’artiste, Robert Coudray est comme son nom l’indique, un poète ferrailleur. Depuis 25 ans, il donne vie aux objets chinés en les automatisant, grâce à des procédés dont il a le secret.

Son univers mêlant les poèmes dispersés un peu partout sur le site et les automates, dérangeants, surprenants, prenant vie à notre demande en appuyant sur un interrupteur.

Chaque création est unique, personnelle. Sur le site extérieur, alors qu’il tente de créer un village entier avec pour centre une cathédrale qu’il souhaite novatrice et extraordinaire, des automates de petite taille familiarisent les visiteurs avec cet univers qui lui appartient.

359 France Bretagne Broceliande
375 France Bretagne Broceliande

Mais, c’est dans une maison construite de ses mains, que tout son art se révèle ; les automates sont partout ; à la fois, femmes ou hommes, pas de guerre des sexes pour l’étonnement. Durant quelques instants, les automates aux visages figés pour l’éternité, les regards morts, bougent dans un fracas de poulies qui grincent. Ils répètent inlassablement les mêmes gestes jusqu’à ce que l’électricité qui leur impulse leur existence éphémère vienne à manquer.

Dans ce dédale fascinant de machines habitées et d’objets exceptionnels, l’émerveillement fait place à l’étonnement. Le regard empli d’étoiles à chaque coin du site, le visiteur ne peut pas résister à découvrir le moindre de ces mécanismes surprenants D’automates en objets insolites, il faut compter deux heures de visite pour découvrir en s’y imprégnant l’univers de ce poète à l’imagination fertile.

368 France Bretagne Broceliande
370 France Bretagne Broceliande

Le restaurant le Grain de sel

 

A Malestroit, nous entrons dans le restaurant Le grain de sel, qui se trouve au 1 Rue Saulnerie, 56140 Malestroit ; les réservations peuvent être faîtes au 02 97 75 12 37 ou sur le site Internet : http://www.lgds.fr/

Le propriétaire nous place sur la terrasse extérieure ; à peine assis, il nous porte des amuse-bouche. Nous pouvons commander.

La carte est bien fournie, le restaurant est considéré comme un des meilleurs de la ville ; tous les produits sont frais, le chef, tous les matins effectuant la tournée des producteurs locaux afin d’acquérir les produits les plus nobles.

En entrée, nous commandons un foie gras maison, accompagné d’une pièce de bœuf et ses frites fraîches. En dessert, une spécialité maison à base de glaces, de fruits et de macarons.

Le foie gras est onctueux, tout comme la pièce de bœuf, dont la saveur est renforcée par l’emploi d’une sauce légèrement acidulée. Alors que nous subissons de manière aléatoire une averse, nous continuons notre repas, protégés par un parasol. Le dessert vient parfaire le repas tandis que le soleil pointe rapidement à nouveau le bout de son nez.

Le centre-ville de Malestroit

 

Un peu comme Josselin, Malestroit, capitale du pays de l’Oust est une ville médiévale. Nous flânons dans ses petites ruelles en partant de la place principale qui comporte une belle église.

L’église Saint-Gilles qui fut à l’origine une chapelle, devint au fil du temps, romane, puis gothique. Elle possède de beaux vitraux historiés illuminant une voûte qui révèle des peintures exceptionnelles.

422 France Bretagne Broceliande
425 France Bretagne Broceliande

Nous retournons dans le centre en tentant de découvrir les moindres de ses recoins, faisant particulièrement attention à ses rues pavées, ses maisons à pans de bois ou renaissance et ses sculptures insolites.

414 France Bretagne Broceliande

Un peu comme à Rome, tous les chemins mènent au canal que les visiteurs arpentent à pied ou en vélo. Du canal traversé par l’intermédiaire d’un petit pont de pierre, nous rejoignons une nature luxuriante située à quelques minutes du centre de la ville.

439 France Bretagne Broceliande

L’atelier vitrail Hippocampe

 

Toujours à Malestroit, et alors que nous venons de manger un bon dessert dans une crêperie de la ville, nous arpentons une ruelle et tombons nez à nez avec une boutique qui nous semble anachronique : l’atelier vitrail Hippocampe se trouve au 9 rue des Ponts, dans le centre et divers renseignements peuvent être demandés au 06 41 55 27 71.

Dans la boutique, un homme, cheveux grisonnants nous accueille et nous gratifie d’un large sourire, alors que concentré, il tente de fabriquer un pot à crayons avec des morceaux de vitraux qui sont généralement utilisés dans les églises.

Avec une minutie à toute épreuve, point après point, il applique de la soudure en faisant attention de ne pas fissurer les morceaux utilisés et joints ensemble dans un équilibre précaire.

Une fois terminé, le pot est délicatement posé sur la table. L’homme vient à notre rencontre et nous explique les spécificités de son art, qu’il voit disparaître progressivement. Lui tient bon, il s’agit avant tout d’une passion.

Etant donné qu’il travaille également pour des églises, il nous explique le procédé de fabrication d’un vitrail qui se compose de pièces de verre coloré assemblées avec des baguettes de plomb. Il permet de laisser passer la lumière en la filtrant selon les nuances choisies. Sa réalisation s’appuie sur des méthodes de fabrication traditionnelles qui ont peu varié depuis le Moyen-Âge.

Il commence par dessiner la maquette réduite (au 1/20 ou au 1/10) des motifs du vitrail, avec les couleurs et le tracé des plombs, ce qui servira de référence tout au long de la réalisation de son travail. La maquette est ensuite reproduite aux dimensions réelles du vitrail sur du papier dessin de 160 g appelé « carton », puis dupliquée à l’aide d’un papier-calque : le premier exemplaire sera pour le plan de travail, destiné à recevoir les vitraux, et le second pour servir de gabarit. Chaque pièce du gabarit est découpée puis calibrée. Le calibre est posé sur du verre, découpé à la pointe de diamants. Les morceaux sont détachés à la main.

Au préalable, le verre a été peint à la grisaille, à l’émail et au jaune argent et cuit à une température de 600 degrés afin de fixer les couleurs et de renforcer les émaux. Ce qui fait que l’homme n’a plus qu’à monter les pièces de verre et les sertir une à une en les encastrant dans des baguettes de plomb qu’il soude à chaque intersection à l’étain sur les deux faces.

Pour assurer l’étanchéité et la rigidité du vitrail, il insère ensuite du mastic liquide entre les plombs et les verres à l’aide d’une brosse. Le séchage peut durer une semaine.

431 France Bretagne Broceliande

La ferme du monde

 

Sur le chemin qui nous conduit à La gacilly, une ferme unique dans le département : la ferme du monde qui comprend des animaux de tous les continents, attire notre attention ; la ferme se trouve dans la ville de Carentoir et des renseignements peuvent être demandés au 02 99 93 70 70 ou sur le site Internet :  http://www.lafermedumonde.com/

En entrant à l’intérieur de ce site de 25 hectares, nous découvrons de nombreux animaux en semi-liberté. Un petit train permet de visiter le parc en toute tranquillité, bien installés dans un wagon, nous franchissons les continents à la manière d’un hyperloop.

Près de 400 animaux cohabitent dans un parc aéré et espacé ; de nombreuses attractions permettent aux plus petits et aux plus grands de bénéficier d’un confort de visite. Des popcorns vendus à l’entrée du parc donnent la possibilité aux visiteurs de nourrir certains animaux, accentuant un peu plus la proximité dans ce petit parc familial pas comme les autres.

La Gacilly

 

Ville natale d’Yves Rocher, la Gacilly est une petite bourgade rendue célèbre par l’homme d’affaire qui a créé les magasins de cosmétiques éponymes. Au détour de ruelles, la ville pavée de schistes est un territoire artistique, tant les artisans qui y vivent y sont nombreux. Toutes les matières premières sont transformées pour offrir aux visiteurs des démonstrations surprenantes.

D’ailleurs, dans la rue principale, nous sommes attirés irrésistiblement par une artisane souffleuse de verre qui s’évertue à donner une forme parfaitement ronde à sa création ; face à elle, alors que les odeurs de verre soufflé parviennent jusqu’à nos narines, nous voyons cette petite boule se façonner au gré de son souffle.

480 France Bretagne Broceliande

Lorsque nous visitons la ville, le plus grand Festival photo en plein air de France s’y déroule. Sa scénographie singulière invite le visiteur à changer sa perception des choses et offre la sensation d’une plongée dans les images. Dilettantes ou professionnels, les exposants de photographies parviennent à toucher le public au travers d’un art faisant du visuel un vecteur d’émotions.

Nous terminons notre visite en nous asseyant à la terrasse d’une crêperie traditionnelle et en dégustant ce plaisir plat agrémenté de chocolats et de caramel au beurre salé.

472 France Bretagne Broceliande
485 France Bretagne Broceliande

Les menhirs de Monteneuf

 

A Monteneuf, 42 menhirs alignés au cœur d’une forêt verdoyante attirent les visiteurs, qui se laissent choir par la végétation ambiante pour tenter de percer le mystère qui tient tête aux scientifiques depuis plus de 6500 ans.

Arpentant un chemin de terre balisé, nous découvrons ces menhirs, dont certains semblent toucher le ciel. D’autres étalés sur le sol servent de sièges naturels aux visiteurs, qui un peu trop fatigués par cette petite balade se ressourcent dans cet environnement naturel dont l’accès est libre et gratuit.

Les menhirs sont dispersés de manière erratique et leur constitution est en en schiste local extrait de carrières proches. Mis à part une pierre qui orne, esseulée qui est en grès quartzitique.

502 France Bretagne Broceliande

Dans la forêt, ce sont près de 400 pierres qui sont dissimulées sous un océan de végétation, mais toutes ne portent pas le nom de menhirs.

Pour tenter d’apporter une explication sur la signification de ces pierres relevées, de nombreuses activités ont lieu sur le site tout au long de l’année. Plus de renseignements peuvent être demandés à l’association des Landes qui gère le site dont l’adresse est le 1 rue des Menhirs 56380 Monteneuf, joignable au 02 97 93 26 74 ou sur le http://www.menhirs-monteneuf.com/

517 France Bretagne Broceliande
513 France Bretagne Broceliande
518 France Bretagne Broceliande

Le bilan

 

Si la terre de Brocéliande est une formidable machine marketing, faisant de chaque emplacement du territoire, un site touristique, elle n’est pas dénuée de charmes bien au contraire. Berçant les visiteurs dans un conte grandeur nature, le territoire est suffisamment vaste  pour apporter à tous les visiteurs ce qu’ils sont venus chercher.

Pour les plus aventuriers, les plus érudits, les plus consensuels…les petits, les grands, les personnes âgées…la force de Brocéliande est d’avoir développé une forme de polyvalence qui ne laissera jamais personne de marbre.

Après, la gastronomie proposée sur le territoire est de qualité, les gens, accueillants et les prix optimisés pour permettre à toutes les bourses d’y trouver le compte juste.

Nous avons passé un excellent séjour, partagés entre la culture et le mystère, un séjour qui nous donne envie d’y retourner. Tant il y a encore de mystères à essayer de percer.