Le pays de Saint-Flour, un territoire partagé entre détente et adrénaline

Des gorges de la Truyère au massif de la Margeride, le pays de Saint-Flour comporte des sites naturels de grande renommée ainsi que des villes touristiques attractives, dont Saint Flour en est la chef de file. Entre grands lacs, hauts plateaux et vastes forêts, la destination offre de multiples centres d’intérêts.

En provenance du pays de Carladès, nous entrons dans le secteur de la région de Saint-Flour en arrivant dans la ville de Pierrefort.

L’hôtel du midi à Pierrefort

A Pierrefort, jolie petite ville, nous découvrons une belle petite place qui accueille chaque année, la fête du bétail. De la place et alors que nous avons garé notre véhicule, nous rejoignons à pied l’hôtel du midi, tenu par un couple de restaurateur.

L’établissement, un deux étoiles qui en mérite trois, possède de nombreuses chambres spacieuses, mais il est surtout connu pour la cuisine gastronomique de son restaurant, dont nous rencontrons le chef alors qu’il est en train de préparer près de 400 portions de pot-au-feu pour le lendemain, ouverture des festivités.

1011 France Cantal

Nous rejoignons la grande salle du restaurant qui se situe à l’arrière de l’établissement et nous découvrons un univers splendide, constitué de finesse et de verreries précieuses.

1020 France Cantal
1023 France Cantal

Le repas est tout autant fin : en entrée, un foie gras maison vient accompagner un vin blanc sucré et en plat, du pigeonneau égaye nos papilles aussi bien que nos pupilles. La farandole des desserts est un plaisir discret que nous nous réservons pour optimiser un repas gourmet dont nous nous souviendrons longtemps.

1037 France Cantal
1032 France Cantal
1030 France Cantal

Après trente minutes de route en provenance de Pierrefort, nous entrons dans la ville de Chaudes-Aigues

La ville de Chaudes-Aigues

Commune de moins de 1000 habitants, la ville de Chaudes-Aigues est célèbre aussi bien pour la beauté de ses maisons en pierres naturelles que pour sa source d’eau chaude de près de 82 degrés, soit la plus chaude d’Europe, qui coule au travers d’une fontaine en accès libre.

En arpentant les rues de la ville, nous découvrons un univers constitué de belles maisons façonnées avec le temps et le savoir-faire des anciens du village. Nous remontons jusqu’à l’église et bénéficions d’un point de vue qui permet d’observer les toits si particuliers de ces maisons cantaliennes.

1063 France Cantal
1057 France Cantal
1059 France Cantal

Nous nous dirigeons ensuite vers la source du Par qui s’écoule de manière continue avec un débit de 5 litres par seconde et fournit à elle seule la moitié de la production d’eau de la ville, Chaudes-Aigues possédant pas moins de 30 sources.

En approchant de la fontaine, nous sommes submergés par une épaisse fumée, résultante du contact de la chaleur de l’eau avec l’air ambiant, refroidit par les températures basses des jours précédents.

1067 France Cantal

Nous rejoignons le musée de la géothermie qui se trouve à proximité de la source. Nous décidons de visiter le musée qui comme son nom l’indique, présente les spécificités de cette récolte thermique énergétique.

Le musée nous confie une casserole dans laquelle nous plaçons trois œufs que nous avons récupérés le matin même et après vingt minutes d’attente, nous pouvons enfin déguster les fruits de cette cuisson si particulière.

Nous traversons une bonne partie de la ville pour rejoindre le lavoir, conservé admirablement, dans lequel certaines femmes du village lavent encore leur linge ; la température de l’eau, refroidie par son passage dans les canalisations de la ville, mais toujours fumante est idéale pour le lavage du linge ; nous n’irons pas jusqu’à tester la source mais nous le croyons bien volontiers.

1116 France Cantal
1114 France Cantal
1115 France Cantal

Les thermes de Chaudes-Aigues

En continuant notre chemin, nous ne mettons pas longtemps à découvrir les thermes de la ville qui ont également contribué à sa notoriété.

Comportant un hôtel disposant de chambres spacieuses, l’établissement dont le nom exact est Caleden subit actuellement une rénovation et comporte un parcours de soin thermal de notoriété internationale.

La cure thermale de Caleden s’articule autour de l’eau minérale provenant de la source naturelle du Par. Ses eaux souterraines, à 82°, au cours de leur cheminement vers la surface s’enrichissent de propriétés chimiques et d’oligo-éléments.

Les soins proposés au cours de la cure thermale sont :

* Hydrothérapie externe : bains, douches, jets d’eau thermaux, massage, séances de piscine, BDI.
* Hydrothérapie interne : utilisation de l’eau thermale en application de boue.

Pour qu’une cure thermale soit efficace, un séjour de 3 semaines est préconisé. Néanmoins, pour son attrait bien-être, Caleden propose aussi des séjours de courtes durées, principalement pour la remise en forme, la relaxation et la détente.

1131 France Cantal
1133 France Cantal
1138 France Cantal

Ainsi, après avoir découvert les parcours de soin pouvant être effectués, nous sommes autorisés à tester l’eau ; en entrant à l’intérieur, nous ressentons immédiatement un bien-être ; nos corps fatigués par plusieurs jours de visite dans le Cantal sont détendus ; en outre, l’ambiance exceptionnelle qui règne dans les lieux nous réchauffe les cœurs ; le personnel des thermes est au petit soin des résidents, une population de curistes généralement âgés, mais si dynamiques et enjoués qu’ils nous entraînent dans une danse aquatique où l’animateur n’hésite pas à donner de sa personne pour faire de ce moment convivial, une temporalité festive pérenne.

1141 France Cantal
1156 France Cantal

Les thermes Caleden se trouvent au 27 avenue Pompidou ; les réservations peuvent se faire sur le info@caleden.com, sur le 04 71 23 51 06 ou sur le site Internet de l’établissement : https://www.caleden.com

Plusieurs techniques de cure sont proposées :

  • Douche à jet, en pluie ou brisée
  • Douche oscillante
  • Etuve
  • Sudation en cabine individuelle sur lit de repos
  • Bain en baignoire simple ou avec aérobain
  • Bain avec douche sous-marine
  • Bain avec douche en immersion
  • Application de cataplasmes de boue
  • Massage sous eau
  • Piscine avec ou sans mouvements de mobilisation
  • Douche locale de vapeurs thermales

 

Caractéristiques de l’eau bicarbonate, sodique, hyperthermale, gazeuse de l’eau thermale de Chaudes-Aigues

Bicarbonate :
de sodium : 0,028 mg/l
de magnésium : 0,0327 mg/l
de fer : 0,002 mg/l
de manganèse : 0,002 mg/l

Chlorure :
de sodium : 0,7743 mg/l
de lithium : 0,00613 mg/l
de potassium : 0,00943 mg/l
de calcium : 0,03151 mg/l

Sulfate de calcium : 0,042 mg/l
Silice : 0,7688 mg/l
Alumine : 0,0008 mg/l
Arséniate de sodium : 0,0004 mg/l
Fluorure de calcium : 0,02 mg/l

Traces d’iodure de magnésium, de bromure, de magnésium.

Il existe deux types de cure thermale :

CURE NON REMBOURSEE
Cure libre : Cure comportant des soins prescrits par le médecin thermal de Caleden.
Souplesse : Cure préventive et de bien-être de courte durée qui ne nécessite pas de prescription médicale.

CURE THERMALE CONVENTIONNEE ( agrément Rhumatologie) :
Cure thérapeutique pour traiter en profondeur ou soulager les affections rhumatismales, rhumatismes dégénératifs, arthroses, sciatiques, névralgies cervico-brachiales, fibromyalgie, douleurs chroniques.
La cure est prise en charge par l’assurance maladie si la cure comprend 18 jours de soins consécutifs.

1143 France Cantal

Le belvédère de Mallet

Alors que nous nous enfonçons dans le pays de Saint-Flour, en arpentant les routes étroites des gorges de la Truyère, dépassant au passage le barrage de Grandval, nous découvrons un paysage entrecoupé de lacs et de belles vallées ; les forêts à profusion que nous traversons semblent immuables ; elles sont si denses que nous alternons à plusieurs reprises, les passages entre un soleil qui nous fait l’honneur de nous accompagner depuis le matin et l’obscurité de ces enchevêtrements d’arbres dont les ombres projetées sur la route nous content une histoire que l’on pourrait croire horrifique.

Au milieu des gorges, nous faisons une halte au belvédère de Mallet. Nous laissons notre véhicule sur le parking et en moins de cinq minutes, nous bénéficions d’une vue dégagée sur plusieurs lacs qui semblent se toucher ; malgré la présence de quelques petites mouches, attirées par notre présence, le site est exceptionnel et nous ne sommes aucunement dérangés par un bruit quelconque ; nous avons cette vague sensation d’être seuls au monde, bercés par le vent enivrant qui souffle fortement.

1176 France Cantal
1170 France Cantal
1173 France Cantal

Le viaduc de Gabarit

En moins de vingt minutes, nous rejoignons Régine, de l’office de tourisme de Saint-Flour qui nous attend aux pieds du viaduc de Gabarit, un monstre d’acier de couleur rouge qui détonne par sa présence dans un paysage plus tourné vers le vert et le marron.

Le viaduc de Garabit est un viaduc ferroviaire français, ouvrage d’art de la ligne de Béziers à Neussargues, permettant le franchissement des gorges de la Truyère. Ce viaduc est un projet de l’ingénieur des ponts et chaussées Léon Boyer qui en a confié la finalisation et la réalisation à Gustave Eiffel et sa société. Le chantier de sa construction ouvert en janvier 1880 se termine en septembre 1884 et sa mise en service est effectuée en 1888 par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne concessionnaire de la ligne.

Le viaduc de Gabarit se distingue au travers de son rouge flamboyant ; entrecoupant un paysage verdoyant, le viaduc s’impose dans le paysage ambiant et tel un monstre de métal, il surplombe la rivière en la sublimant.

1186 France Cantal

Du pont duquel nous nous trouvons, nous nous sentons petits face à ce monstre d’acier qui a su déjouer le temps pour rester fidèle à sa conception originelle.

1194 France Cantal

Le restaurant Le Beau Site

En compagnie de Régine, nous rejoignons le restaurant Le Beau site, à quelques centaines de mètres du viaduc. Immédiatement, le viaduc que nous découvrons de près nous offre la surprise d’un passage de train ; la friction des roues ne métal vient troubler la tranquillité des environs et telles des vaches aux abords d’une voie ferrée, nous ne pouvons nous empêcher de suivre du regard l’engin ferroviaire qui file tambours battants sur cet unique chemin ferrée qui s’offre à lui.

1213 France Cantal

L’hôtel-restaurant le Beau site est un établissement trois étoiles de haute qualité. Il se trouve à Gabarit, plus précisément à Loubaresse à Val d’Arcomie ; les réservations peuvent être faîtes au 04 71 23 41 46, sur le info@beau-site-hotel.com ou sur le site Internet de l’établissement : https://www.beau-site-hotel.com

L’hôtel dont les tarifs débutent à 60 euros en fonction de la période possède 18 chambres ; le restaurant quant à lui est semi-gastronomique. Nous découvrons cette finesse dans l’accueil des clients immédiatement dés la prise de connaissance de notre table, avec une vue imprenable sur le viaduc.

1220 France Cantal

Mais le repas est tout aussi surprenant. En entrée, nous commençons avec du foie gras maison, puis nous continuons avec une pièce de boeuf et sa sauce aux champignons, pour terminer par un dessert typique de l’établissement.

1209 France Cantal
1212 France Cantal
1215 France Cantal

La trottinette électrique Eva’Trott

Alors que Régine rejoint son office de tourisme dans la ville de Saint-Flour, nous empruntons l’autoroute, puis une route communale pour atteindre le village de Rézentières

La trottinette électrique est une activité de plein air, qui permet sans trop d’effort de se déplacer dans la campagne. Un sac à dos léger contient les batteries qui une fois branchées permettent à la trottinette d’atteindre une vitesse de pointe correcte de près de 30 km/h.

La société Eva’Trott se trouve dans le coeur du village à l’auberge l’Astrassadou ; les réservations peuvent se faire au 04 71 20 10 18 ou sur le 06 30 72 99 46 ; le site Internet de l’entreprise est le www.evatrott.astrassadou.fr

Nous pouvons prendre le départ ; d’abord doucement, nous nous retrouvons facilement grisés par la facilité de conduite et de maîtrise des trottinettes. Une fois le village dépassé, nous nous retrouvons sur des routes de campagne désertes et nous nous adonnons au plaisir de la conduite sans limite ; les éoliennes que nous dépassons laissent derrière nous et grâce à l’effet Doppler Fizean, un son beaucoup grave, accentuant cette impression de vitesse qui nous grise.

1235 France Cantal

Une heure plus tard, tout sourires, nous déposons les trottinettes, revigorés par une activité galvanisante.

1239 France Cantal
1243 France Cantal
1246 France Cantal

La ville de Saint-Flour

Nous rejoignons Régine dans son office de tourisme, situé 1è bis place d’Armes ; le téléphone de l’office est le 04 71 60 22 50 et le site Internet de l’établissement est joignable au : https://www.pays-saint-flour.fr

Saint Flour est une ville  de 6500 habitants, considérée comme la capitale de la Haute Auvergne ; elle est une des deux préfectures du département et rayonne sur un vaste territoire rural.

La place centrale comporte une belle cathédrale, la ville étant le siège d’un diocèse. Les églises sont nombreuses et il ne faut pas marcher longtemps pour en découvrir plusieurs au détour d’un chemin.

En compagnie de Régine, nous découvrons la ville au travers de ses plus beaux monuments : maison du gouverneur, remparts, pont de la Recluse, main de Saint-Flour, monument Georges-Pompidou ou Pont vieux.

1271 France Cantal
1273 France Cantal
1257 France Cantal

De la place d’Armes, nous avons également accès à un promontoire qui nous permet d’observer les vallées qui se situent en contrebas.

1268 France Cantal

Dans la ville, quelques joueurs de pétanques  au verbe haut égayent notre curiosité ; non loin d’une église, les joueurs amicaux se retrouvent chaque jour pour s’adonner à leur passion.

1255 France Cantal

Nous terminons la visite de la ville en prenant notre temps à la terrasse d’un café, avant de rejoindre Santa Flora, une boutique typique de vente de lentilles blondes, la spécialité locale.

1278 France Cantal

L’hôtel restaurant du bout du monde

Nous rejoignons à Saint-Georges, une ville en périphérie de Saint-Flour, l’hôtel du bout du monde…après, il convient de le souligner, une longue route qui nous donne l’impression d’atteindre la fin de la terre.

Seuls au monde, nous découvrons un établissement typique qui comporte un SPA de grande qualité ; l’établissement trois étoiles comprenant de nombreuses chambres est hautement qualitatif ; il se trouve au 3 rue du Moulin de Saint-Michel et les réservations peuvent se faire sur le 04 71 60 15 84 ou sur le site Internet de l’hôtel : https://www.hotel-leboutdumonde.com/fr

1300 France Cantal

Nous découvrons notre chambre et nous nous détendons aux abords de la piscine chauffée.

1302 France Cantal

Dans la soirée, nous sommes conviés par le chef à découvrir la maîtrise de son art culinaire, en le suivant dans la préparation de plusieurs plats.

La démonstration de sa maîtrise culinaire nous impressionne ; nous sommes ébahis par tant de savoir-faire.

1304 France Cantal
1305 France Cantal
1306 France Cantal

De manière didactique, il nous explique également la conception d’une recette typique : la farinette aux myrtilles.

Nous pouvons rejoindre notre table dans un des restaurants les plus renommés du territoire ; en entrée, nous nous laissons tenter par des noix de Saint-Jacques ; en plat principal, nous continuons par un coq au vin et par un magret de canard avec de tester la farinette en dessert, ainsi qu’une farandole qui nous montre tout le savoir-faire du chef.

L’établissement est un véritable havre de paix, coup de coeur de notre séjour dans le pays de Saint-Flour, il permet une retraite dans des conditions optimales ; le restaurant où la gastronomie est succulente, est un éveil des papilles ; le voyage aux confins de la maîtrise culinaire française sublime le séjour et l’accueil fraternel et sincère vient renforcer ce bien-être qui nous habite.

1308 France Cantal
1309 France Cantal
1312 France Cantal

Nous quittons le lendemain matin, de bonne heure le secteur de Saint-Flour et en comcomittance le département du Cantal. Voir les routes défiler derrière nous ne nous laissent pas indifférents. Qu’il s’agisse du secteur de Saint-Flour ou du département dans sa globalité, nous sommes marqués par tant de rencontres et de découvertes. Un département qui allie une maîtrise complète de la gastronomie, un accueil d’une fraternité sincère et des paysages hors du commun, sans faire de vague, avec modestie et respect ne pouvait dans mon esprit, exister. C’est chose faîte maintenant avec le Cantal. Mais, au fur et à mesure de mes voyages dans le coeur de la France, je découvre qu’il n’est pas le seul, bien au contraire. Et c’est au travers de son identité et de son savoir-faire, que je comprends mieux pourquoi la France continue de briller de par le monde.

 

Pour en savoir plus sur le département du Cantal et de ses incontournables à découvrir, n’hésitez pas à découvrir nos autres articles  :

 

Article blog Secteur de Sumène Artense : https://hors-frontieres.fr/le-territoire-sumene-artense-la-seduisante-authenticite-du-cantal/

 

Article blog Pays de Salers : https://hors-frontieres.fr/le-pays-de-salers-losmose-des-sens-au-coeur-du-cantal/

 

Article blog Pays d’Aurillac : https://hors-frontieres.fr/le-pays-daurillac-coeur-economique-du-departement-du-cantal/

 

Article blog Pays du Carladès : https://hors-frontieres.fr/le-secteur-du-carlades-un-cantal-partage-entre-vallees-et-montagnes/