Attention, ce récit de voyage est une photothèque chronologique qui sous près de 500 photos montre intégralement notre voyage au Liban du moins dans son Sud, sans rien vous cacher. Ce voyage effectué en mars présente Sidon, Tyr ainsi que d’autres merveilles naturelles, architecturales et naturelles.

Pour effectuer ce voyage, nous avons été bien aidés par deux guides : Walid et Joanna qui sont devenus au fil de ce voyage, des amis, peut-être les amis au niveau international dont nous sommes devenus les plus proches, ces 20 dernières années.

Ils nous ont permis de vivre un véritable rêve éveillé et de découvrir ce pays en profondeur. Outre leur érudition et leur humour, ils possèdent cette volonté de faire en sorte que leurs clients soient en totale immersion dans le pays et dégagent une générosité sans faille.

Après près de 10 jours de voyage, nous pouvons affirmer avec certitude que faire appel à leurs services, outre les économies qu’ils permettent de réaliser sur la voiture de location et sur d’éventuels guide, est une véritable évidence, tant ils peuvent vous permettre de réussir à coup sûr votre voyage.

Pour contacter Walid, il convient de composer le numéro : 00 961 3 254 949. Il est francophone, anglophone et est joignable sur l’application gratuite Whatsapp. Sa société de voyage s’appelle Dido Tours.

Pour contacter Joanna, il convient de composer le numéro 00961 3 392 209. Elle est francophone, anglophone et est joignable sur l’application gratuite Whatsapp.

Johanna travaille également pour l’agence de voyage qu’elle a créée avec sa tante. L’agence qui s’appelle Beyond 961 peut organiser des voyages complets au Liban ; plus d’informations sont consultables sur le site de l’agence.

Ce récit est l’une des trois parties de notre voyage qui a été effectué dans tout le pays. Pour découvrir la partie concernant le Liban du Centre et de l’Est, n’hésitez pas à vous rendre sur le lien suivant.

Pour découvrir la partie concernant le Liban du Nord, n’hésitez pas à vous rendre ici.

La route vers Sidon

En provenance de Beyrouth, nous nous rendons dans le Sud du pays, plus précisément vers la ville de Sidon. Nous faisons un arrêt sur le chemin afin de prendre un petit-déjeuner : une sorte de pizza avec un trou dans la pâte et accompagnée de fromage.

Nous reprenons la route.

Sidon

Nous entrons dans la ville de Sidon.

Powered by GetYourGuide

Le front de mer

Nous nous garons sur le front de mer.

Nous découvrons la citadelle.

Nous faisons connaissance avec un pêcheur.

De nombreux vendeurs proposent du poisson frais.

Face à nous, une vieille voiture.

Nous buvons un café dans un restaurant qui se trouve aux abords de la citadelle.

Le Souk

Nous nous dirigeons vers le centre-ville.

Nous arrivons au souk.

Nous arpentons de belles petites ruelles.

Les vendeurs sont nombreux.

Les gens sont accueillants et souriants.

Nous en profitons pour acheter quelques épices.

Le souk est très grand.

A un endroit, les gens se réunissent pour bénéficier de l’aide d’une Association.

Nous rejoignons un vieil édifice admirablement conservé.

Face à nous, le château Saint Louis.

Nous entrons dans une autre partie de la ville.

Le musée du savon

Nous décidons de visiter le musée du savon.

Le musée est bien agencé.

Nous pouvons découvrir tout l’attrait de cet artisanat.

La street food

Nous nous dirigeons vers un fabriquant de pain qui se trouve dans une autre partie du souk.

Le pain libanais est délicieux. Nous pouvons en goûter alors qu’il sort tout juste du four.

A chaque pas, les gens nous arrêtent pour parler avec nous.

La street food est omniprésente.

Le hammam de la ville

Nous visitons à présent le hammam de la ville, qui abrite une exposition de peinture de l’artiste Tom Young.

Il a été merveilleusement bien conservé et réhabilité.

La Cathédrale orthodoxe Saint Nichols

Nous visitons ensuite la cathédrale orthodoxe Saint Nichols.

Juste à côté de la cathédrale, un vendeur de Loukoum nous propose de goûter ses produits.

Le palais Debbane

Nous visitons enfin un beau palais : le palais Debbane.

En grimpant dans les hauteurs du palais, nous bénéficions d’une belle vue sur la ville.

La route vers Tyr

Nous retournons à l’extérieur afin de déguster un Falafel.

Nous entrons dans le meilleur restaurant de Falafel de la ville.

Nous terminons par un petit dessert.

Il est temps pour nous de prendre la route vers la ville de Tyr.

Tyr

Entrée dans la ville

Nous entrons dans la ville.

Powered by GetYourGuide

Nous nous rendons vers le site archéologique, le premier de la ville qui comprend un vaste hippodrome.

Le site archéologique

Nous arrivons sur place.

Nous entrons.

Le site est admirablement conservé.

Il comprend de nombreuses ruines.

Les gravures sont fines.

Nous tombons sur une sorte de tombe publique qui comprend de nombreux ossements.

Nous continuons notre visite des lieux.

Il nous faut marcher pour rejoindre l’hippodrome.

Nous entrons sur l’hippodrome.

Des gradins nous permettent de bénéficier d’une belle vue sur le site.

Il est temps pour nous de repartir.

Route vers le deuxième site archéologique

Nous longeons le front de mer pour visiter le deuxième site archéologique de la ville.

La ville antique

Nous entrons dans le deuxième site qui comprend la ville antique.

Powered by GetYourGuide

Le site est également très étendu.

Nous avons la chance d’assister à une séance photo d’un mariage.

Les mariés sont souriants et très agréables.

Nous nous rendons vers le front de mer.

Nous profitons de la brise marine.

Le centre-ville

Nous prenons la route vers le centre.

Nous nous garons sur la place centrale près du port.

Nous nous rendons dans le centre de la ville.

Nous commandons un sandwich au restaurant Mahfouz.

Nous faisons le change de notre monnaie.

Et nous en profitons pour acheter une paire de basket.

Nous nous dirigeons vers le marché couvert.

Le marché comprend de nombreux vendeurs.

Une partie du marché regroupe les vendeurs de biens matériels.

Nous reprenons la découverte de la ville.

Nous visitons une école.

Les élèves sont studieux.

Nous traversons la vieille ville.

Le front de mer

Nous rejoignons le front de mer.

L’ambiance est très détendue.

Nous avons la chance d’assister à un beau coucher de soleil.

Nous nous rendons dans un restaurant, afin de boire un verre les pieds dans l’eau.

Nous découvrons une autre partie de la ville.

Nous avons une vue dégagée sur les côtes escarpées de Tyr.

Le port

Nous rejoignons ensuite le port.

Les pêcheurs rentrent de leur sortie en mer.

Les gens en profitent pour se détendre.

Nous assistons à la sortie des poissons des bateaux.

Nous faisons le plein.

Le retour à Beyrouth

De retour à Beyrouth, nous mangeons au restaurant Chez Massaad.

Route vers les rochers de Raouché

Le lendemain matin, nous prenons à nouveau la route vers les montagnes du Chouf.

Mais avant, nous faisons une halte dans Beyrouth, aux rochers de Raouché.

Les rochers de Raouché à Beyrouth

Nous nous arrêtons dans une vieille maison pour bénéficier d’une vue latérale sur les rochers.

Mais c’est en rejoignant les rochers de leur emplacement de face que nous pouvons réellement les voir de manière optimale.

La Knafeh libanaise

Nous rejoignons ensuite une pâtisserie afin de manger la célèbre Knafeh libanaise.

Nous nous régalons.

Route vers Deir El Qamar

Il est temps pour nous de prendre la route vers la ville de Deir El Qamar.

Powered by GetYourGuide

Nous grimpons dans les hauteurs de la ville.

Nous nous arrivons au sanctuaire de la ville qui porte de nombreux stigmates de la guerre.

Nous traversons la ville que nous visiterons un peu plus tard dans la journée.

Château de Moussa

Nous arrivons au château de Moussa qui se trouve Damour Beit El Dine Road que nous souhaitons visiter. Il se trouve entre le village de Deir el Qamar et le village de Beiteddine.

A l’intérieur, nous découvrons des centaines de personnages que le maître des lieux, du moins son père a créé durant toute sa vie.

Nous descendons un étage.

Nous découvrons d’autres scènes.

Nous tombons sur un chapitre présentant une scénographie incroyable.

Nous descendons encore un étage pour découvrir un véritable musée.

Mais, nous sommes d’abord conviés à assister à un petit concert de musique libanaise.

Des centaines d’armes sont exposées.

La collection est impressionnante.

Route vers réserve du Chouf

Il est temps pour nous de repartir en direction de la réserve du Chouf.

Nous traversons nombre de petits villages.

Les paysages sont agréables.

De la neige commence à apparaître sur la route.

Réserve du Chouf

Nous entrons dans la réserve.

Nous faisons un arrêt pour découvrir le plus beau cèdre de la réserve. Il s’agit du cèdre nommé : « La vieille » et en arabe : « La Khotyara » dans la réserve du Barouk.

Nous gagnons le haut de la réserve.

Les paysages du Liban sont somptueux.

Nous garons notre véhicule.

Nous décidons d’effectuer une petite randonnée.

Les cèdres ont plusieurs millénaires d’ancienneté.

En ce mois de mars, certaine zones comportent plusieurs centimètres, voire plusieurs mètres de neige.

Route vers le palais de Beiteddine

Nous repartons.

Nous faisons un arrêt dans un petit café sur le chemin afin de bénéficier d’une belle vue sur la vallée.

Dans un petit village, nous décidons de manger un Man’ouché.

Nous tombons sur un petit restaurant qui nous propose une spécialité à base de viande de montagne ; le repas est préparé par un Druze, un peuple du Liban.

Ce repas s’avèrera être un des meilleurs que nous avons pris dans le Liban. La viande fut succulente et légèrement fondue, elle dégage des saveurs inimitables. Un véritable régal.

Nous prenons à présent la direction vers le palais de Beiteddine.

Sur le chemin, nous faisons une halte pour découvrir le château de Moussa visité le matin même au travers d’une nouvelle perspective.

Nous repartons ensuite.

Le palais de Beiteddine

Nous arrivons au palais, un des plus beaux du Liban.

Il s’agit de la résidence d’été du président de la République.

Nous découvrons les pièces extérieures.

De nombreuses mosaïques sont conservées et exposées.

Le palais est magnifique.

Nous visitons ensuite les jardins.

Nous entrons dans la cour intérieure.

Il est possible de visiter plusieurs salons privés.

Nous rejoignons une autre partie du palais.

Nous terminons par une pièce somptueuse qui nous offre un beau jeu de lumière.

Nous terminons par la dernière du palais ouverte au public.

Le palais de l’émir

Nous prenons à présent la route vers le palais de l’émir, un autre palais somptueux qui est aujourd’hui un hôtel.

Deir El Qamar

Nous arrivons dans la ville de Deir El Qamar.

Dans un café sur la place centrale, nous prenons une petite collation.

Nous grimpons dans les hauteurs de la ville.

Nous visitons ensuite l’hôtel de ville.

Nous descendons et arpentons plusieurs ruelles pavées.

Nous décidons de visiter une des nombreuses églises de la ville.

Afin de prendre un café, nous rejoignons une belle guest house.

La guest house se nomme Beyt El Jabal. Les réservations peuvent être faites par mail sur le : reservation.beyteljabal@gmail.com ou sur le 71 160 767.

En début de soirée, nous quittons les montagnes du Chouf pour retourner dans le centre du Liban.