En provenance de Sao Vicente, nous nous rendons en ferry avec la compagnie Mar D’Canal sur l’île de Santo Antao.

Le trajet dure 1 heure et coûte près de 60 euros l’aller et le retour. Pour partir au Cap-Vert, nous avons fait appel à l’agence de voyage sur mesure Bynativ, qui nous a organisé notre séjour grâce aux partenariats avec des agences locales qu’elle possède dans de nombreux pays du monde. Un voyage sur-mesure hautement qualitatif.

Le ferry est agréable, tout comme l’est la traversée.

Nous entrons dans les eaux de la ville de Porto Novo, la capitale.

Nous retrouvons Théo, le jeune homme qui sera notre chauffeur pour la journée.

En sa compagnie, nous décidons de visiter la ville de Porto Novo.

Nous faisons tout d’abord une halte dans une petite épicerie.

Nous nous garons dans le centre-ville.

Nous assistons à une compétition de volley-ball.

Des pêcheurs profitent du spectacle.

Nous en profitons pour faire quelques photos souvenirs.

Nous repartons en direction du Nord de l’île, en empruntant la route pavée de Corda.

Nous nous rendons quelques minutes dans une petite plage déserte de la ville.

Nous prenons la route.

Nous quittons la ville et entrons sur la route pavée de Corda, une route de 36 kilomètres qui permet de voir le meilleur en terme de paysages que propose l’île.

Nous nous garons pour admirer le paysage.

Nous repartons ensuite.

Nous faisons une nouvelle halte.

Nous faisons quelques mètres et rencontrons une famille d’agriculteurs.

La femme nous invite à boire le café.

Il est temps pour nous de reprendre la route.

D’abord  aride, le paysage devient verdoyant en nous approchant du Cratère de Cova.

Nous descendons en voiture dans le cratère.

De nombreux agriculteurs travaillent dans le cratère.

Nous rencontrons un jeune garçon qui mange de la canne à sucre.

Nous quittons le cratère en compagnie d’un agriculteur qui souhaite monter avec nous afin d’éviter une longue marche.

Nous faisons une halte afin d’admirer le cratère en vue générale.

Il nous faut rouler quelques minutes pour rejoindre un eco-lodge tenu par un italien qui propose un tourisme écologique, ainsi qu’une bonne Cachupa faîte maison.

Nous entrons dans le restaurant.

Durant près de deux heures, une femme prépare la Cachupa, la spécialité nationale, qu’elle cuit dans une vieille poêle chauffant sur un vieux four.

Avant de manger, nous visitons l’endroit.

La Cachupa n’étant pas encore prête, nous nous rabattons sur des spaghettis.

Nous prenons ensuite la route de Ponta do Sol.

Les paysages étant trop caractéristiques du travail de l’homme sur la nature, nous ne pouvons pas ne pas nous arrêter.

Nous reprenons la route.

Tout autour de nous, des cultures en terrasse.

Santo Antao est une des plus belles îles du pays.

La route n’en finit plus de défiler.

Avec des paysages splendides tous les kilomètres.

Nous nous approchons de la ville de Ribeira grande.

Nous apercevons enfin l’océan.

Nous entrons dans la ville de Ribeira grande.

Nous prenons la route de Ponta do Sol.

La côte étant escarpé, nous faisons une halte pour l’admirer de plus près.

Nous entrons dans la ville de Ponta do Sol.

Nous nous rendons dans le port, siège de toutes les activités de la ville.

Nous découvrons de nombreux pêcheurs.

Des pêcheurs s’apprêtent à partir en mer.

Nous nous dirigeons vers un ponton en pierre.

Nous prenons une légère collation dans un des restaurants du site.

La vue est époustouflante.

Nous prenons à présent la direction du village de Fonthainas.

Pour rejoindre le village, il nous faut prendre une des routes les plus dangereuses et sinueuses de l’île.

Après vingt minutes de route, nous arrivons enfin aux abords du village. La vue y est superbe.

A chaque direction, nos sens sont en éveil.

La route ne peut être empruntée que par une voiture ne même temps ; lorsque deux voitures se croisent, les difficultés commencent, une devant se débrouiller pour laisser passer l’autre.

Nous nous approchons du village.

Nous le rejoignons à pied.

Nous entrons dans le village.

Il comporte un bar restaurant.

Nous profitons de l’endroit bien une heure en restant sur place.

Une dernière photo souvenir.

Il est temps pour nous de retourner à Ponta do Sol.

Nous entrons dans la ville de Ponta do Sol et déposons les locaux que nous avons fait monter dans la voiture pour leur éviter une marche fatigante.

Nous prenons la direction de Ribeira grande.

Nous prenons à présent la direction de la vallée de Paùl.

La vallée est bien indiquée.

A l’entrée de la vallée, nous faisons une halte dans une petite distillerie traditionnelle.

Nous repartons ensuite vers le fond de la vallée.

Nous arrivons dans un endroit verdoyant, empli de cultures différentes.

Nous profitons de la sérénité de l’endroit.

Le soleil commençant à se coucher, il est temps pour nous de rejoindre notre guest-house.

La guest house se trouve à l’entrée de la vallée de Paul.

L’endroit est exceptionnellement propre.

Le soir, nous mangeons en compagnie du propriétaire.

Après une bonne nuit de sommeil, nous prenons le lendemain un bon petit-déjeuner.

Nous rejoignons ensuite la port de Porto Novo.

Nous embarquons avec nous une passagère.

Nous longeons la route côtière.

Nous arrivons à Porto Novo.

Nous patientons avant d’embarquer.

Nous quittons l’île de Santo Antao.