Hors Frontières

Ile de Pâques

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 163,6 km2, l’Ile de Pâques autrement nommé La grande Rapa possède une population de 5035 habitants.

La monnaie officielle de l’Ile de Pâque est peso chilien car elle est appartient au Chili, taux de conversion avec l’euro est : 722 CLP = 1€.

La religion prédominante de l’Ile est le catholicisme avec près de 70% de la population qui y adhère, suit le protestantisme évangélique avec 15%.

N’ayant aucune frontière terrestre commune car isolée entre dans l’océan Pacifique, mais disposant d’une frontière maritime ouverte sur l’Australie et l’Amérique du Sud, l’Ile de Pâques malgré le fait qu’il s’agit d’une île, dispose d’une voie routière qui permet de la traverser du Nord au Sud en 16min pour une distance de 15km.

Hanga Roa est le seul nom disponible pour nommer une partie de l’île.

D’un point de vue historique, d’après des analyses génétiques effectuées au XIXème siècle, la plupart des habitants sont d’origine polynésienne comme tout comme leur langue (austronésienne). La date du début du peuplement de l’île par des Polynésiens n’est pas déterminée avec précision mais selon une hypothèse de chronologie longue elle sera datée entre le VIIIème et le XIIème siècle. Les premiers immigrants avaient réussi à construire à partir de ressources assez limitées, une société complexe et bien adaptée à son environnement. Toutefois, l’importance croissante du culte des ancêtres s’est traduite par l’élévation de centaines de statues qui a consommé l’essentiel des ressources de l’île. Les statues proviennent d’une carrière située sur les flancs de l’île et dans le cratère du volcan nommé Rano Raraku. Y Apparaisse un très grand nombre de moaïs, certains terminés et dressés au pied de la pente, d’autres inachevés, à divers stades entre l’ébauche et la finition. Le premier Européen qui ait aperçu l’île est le « pirate » Edward Davis sur le Bachelor’s Delight, alors qu’il contournait les îles Galápagos en direction du cap Horn mais il n’y a pas débarqué. Le nom de l’île est dû au Hollandais Jakob Roggeveen qui a accosté le dimanche de Pâques en 1722 avec trois navires au cours d’une expédition pour le compte de la Société commerciale des Indes occidentales.

Le 9 septembre 1888, l’île est annexée au nom du Chili par le capitaine de corvette Policarpo Toro (1856-1921), qui y séjournait depuis 1886 et menait les négociations avec les habitants, malgré quelques tentatives de la France pour les contrecarrer. Enfin, le 30 juillet 2007, une réforme constitutionnelle dote l’île d’un statut de « territoire spécial », mais elle continue pour le moment d’être administrée comme une province de la Ve Région (Chili).