Hors Frontières

République dominicaine

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 48 730 km2, la République dominicaine possède une population de 9 980 243 habitants.

La monnaie officielle de la République dominicaine est le peso dominicain dont le taux de change avec l’euro est le suivant : 1 Euro = 52,3004 DOP.

La religion prédominante en République dominicaine est le catholicisme avec près de 95% de la population qui y adhère, les autres religions étant par conséquent très minoritaire.

Ayant une frontière terrestre commune avec Haïti, la République dominicaine est située en plein océan pacifique et est ouverte sur l’Amérique du Sud. Elle se traverse du Sud au Nord en approximativement trois heures et quinze minutes et de l’Est en Ouest en six heures et quinze minutes pour des distances respectives de 223 km de 440 km

Saint-Domingue en est la capitale. Les autres grandes villes sont : Santiago de los Caballeros et la Romana.

D’un point de vue historique, la République Dominicaine habitée par les Taïnos depuis le VIIème siècle, le territoire de la République dominicaine a été atteint par Christophe Colomb en 1492 et devint le site des premières colonies européennes en Amérique, Saint-Domingue devenant la première capitale espagnole au Nouveau Monde. Après trois années de règne espagnol, le pays est devenu indépendant en 1821, pour une très courte durant cependant puisque Haïti a repris le territoire. Même s’ils ont été victorieux de la guerre d’indépendance en 1844, les dominicains ont eu beaucoup de mal à obtenir une stabilité politique. La République dominicaine s’est présentée en 1887 pour participer pour la première fois de l’histoire contemporaine à l’Exposition universelle de 1889 à Paris. Les États-Unis occupèrent le pays de 1916 à 1924 et, après une période de six ans de calme et de prospérité sous Horacio Vásquez Lajara, s’en est suivie la dictature de Rafael Trujillo jusqu’en 1961. Même si la première élection libre depuis près de cinquante ans a eu lieu par la suite, un coup d’état militaire a renversé le président élu. Très rapidement la situation devint confuse et la dernière guerre civile du pays se solda en avril 1965 par une occupation des forces armées des États-Unis. Le pays a ensuite été marqué par la multiplicité des changements au niveau présidentiel, et aujourd’hui, c’est Danilo Medina qui est au pouvoir depuis 2012.