Hors Frontières

Saint Christophe et Niévès

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 261 km2 Saint-Christophe-et-Niévès possède une population de 39 619 habitants.

La monnaie officielle de Saint-Christophe-et-Niévès est le dollar des Caraïbes orientales dont le taux de conversion avec l’euro est : 1 Euro = 3, 0764 XCD.

La religion prédominante à Saint-Christophe-et-Niévès est le christianisme avec près de 76% de protestant, 10% de catholiques et 9% moraves.

N’ayant une frontière terrestre commune, Saint-Christophe-et-Niévès est situé en plein océan pacifique et est ouvert sur l’Amérique du Sud. Pour y parvenir, le moyen de transport à privilégier est le bateau pour voyager.

Basseterre en est la capitale. Saint-Christophe-et-Niévès est divisé en paroisse.

D’un point de vue historique, l’Île de Saint Christophe et Nieves a été découverte par Christophe Colomb en 1493 et même si l’île est brièvement colonisée à partir de 1538 par des huguenots français ils ont ensuite été chassés par les Espagnols. En 1624, une colonie anglaise est fondée à proximité de l’île qui entretient de bonnes relations avec celle-ci. Malgré ces relations étroites, les colons ont massacré les derniers Caraïbes seulement deux ans plus tard. Ce n’est qu’en 1628 que les Espagnols ont chassés tout colonisateur de l’île. France et Grande-Bretagne continuent cependant de se disputer l’île et c’est cette dernière qui en prend le contrôle définitif en 1713. En 1967, Saint-Christophe-et-Niévès devient, avec Anguilla, un État associé à la couronne britannique, avec une totale autonomie interne. Mais en 1971, Anguilla se rebelle et obtient le droit de faire sécession. Saint-Christophe-et-Niévès parvient à l’indépendance le 19 septembre 1983, en tant que royaume du Commonwealth. En août 1998, un référendum tenu à Niévès pour se séparer de Saint-Christophe manque de peu d’atteindre la majorité des deux-tiers requise. A noter que le pays s’est illustré ces dernières années dans le domaine de l’athlétisme.