Hors Frontières

Zimbabwe

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 390 245 km2, le Zimbabwe autrement nommée la République du Zimbabwe possède une population de 14 150 000 habitants.

La monnaie officielle au Zimbabwe est le dollar américain, même si d’autres monnaies existent sur le marché.

La religion prédominante est le christianisme regroupant environ 87% de la population, minoritairement, 8% de la population se déclare sans religion, 4% animiste, et 1% musulman.

Ayant une frontière terrestre commune avec le Mozambique, la Zambie, Le Namibie, le Botswana et l’Afrique du Sud, mais aucune frontière maritime, le Zimbabwe se traverse du Sud au Nord en approximativement douze heures et de l’Est en Ouest en treize heures et trente minutes pour des distances respectives de 921km de 940 km.

Harare en est la capitale. Les autres grandes villes sont : Bulawayo, Chitungwiza.

D’un point de vue historique, la présence des premiers habitants en Afrique australe (les Khoïsans) est attestée plus de 8 000 ans avant notre ère, notamment par les œuvres picturales préhistoriques retrouvées sur de nombreux sites de la région. Sont également présents par la suite les Bantous (9ème-13ème siècle). Le début 16ème siècle, voit l’arrivée des Portugais qui investissent le plateau rhodésien par la vallée du Zambèze mais ils seront chassés en 1690. En 1840 un état militaire ndébélé est fondé, mais dès 1956 un explorateur anglais va parvenir jusqu’au chute Victoria, ce sera le début de la colonisation britannique. En 1895, le territoire baptisé « Rhodésie » en l’honneur de Cecil Rhodes est administré complètement par la BSAC (British South Africa Company). Le contrôle britannique commence réellement en 1901, une division administrative est créée entre les territoires du nord du Zambèze baptisés Rhodésie du Nord et ceux au sud baptisés Sud. L’administration de la BSAC prend fin en 1923, et la tentative d’intégration du territoire à l’Afrique du sud se révèle être un échec. Entre 1953-1963, le territoire fait partie de la Fédération de Rhodésie et du Nyassaland. L’année 1964 marquera la fin fédération, mais ce n’est qu’en 1970 que la République de Rhodésie est proclamée. Malgré l’échec d’accords établis en 1978, l’État éphémère de Zimbabwe-Rhodésie est créée en 1979, il est procédé à la réintégration au Royaume-Uni, avant que les accords de Lancaster House préparent l’indépendance du Zimbabwe et une redistribution des terres après 10 ans. Mugabe accède par la suite au pouvoir, mais le pays sera marqué par la guerre civil, les problèmes économiques ainsi que les instabilités politique (corruption, fraude).