La région de Hyères, le cœur du Var

Le Var…ses plages, sa culture, son ambiance souvent synonymes de fêtes et de farniente. Niché au bord de la Méditerranée, le département possède en son cœur la ville de Hyères dans laquelle nous avons passé une semaine. Centre de galvanisation touristique, le territoire métropolitain offre des trésors comme peu de villes en possède. En voici un tour d’horizon pour réussir son séjour dans cette ville hors du commun où générosité rime avec humanité.

 

Département de la Côte d’Azur qui sent bon le soleil, le Var attire chaque année des milliers de vacanciers qui s’abandonnent durant le temps de leur congé à des activités balnéaires principalement, des sessions de plage entrecoupées de visites diverses et variées. Un beau réconfort après plusieurs mois d’un travail acharné au sein de leur quotidien.

Il est sûr que le repos est précieux. Mais un peu à l’instar des destinations étrangères balnéaires plébiscitées pour leur plage et qui subissent cette réduction associative ne prenant pas en compte leurs autres atouts, le Var subit un peu ce tourisme un peu oisif.

Pourtant, le département ne manque pas de ressources et c’est que nous avons découvert durant près d’une semaine durant laquelle nous sommes allés à la rencontre des incontournables du Var avec comme point central, la ville de Hyères, dont l’emplacement idéal lui permet d’être un cœur logique du tourisme local.

Pour effectuer ce séjour, nous avons beaucoup été aidés par Christa Vivien ainsi que par la directrice du pôle Hyérois de l’Office de Tourisme intercommunal TPM : Christine de la Forest. Le site Internet de l’office est le : https://www.hyeres-tourisme.com/

Le camping Les Palmiers

Afin de bénéficier d’un point de chute et de nous détendre un peu nous aussi dans un cadre idyllique, nous avons effectué une réservation de sept jours, du samedi au samedi, au camping : « Les Palmiers », qui se situe aux abords de l’aéroport de la ville de Hyères, non loin de la mer Méditerranée. Le camping, un quatre étoiles, considéré comme un des plus beaux du territoire se situe Rue du Ceinturon, 83400 Hyères ; il est joignable au 04 94 66 39 66 ou sur le site Internet : https://www.camping-les-palmiers.fr/fr/

Ainsi, dans le Sud de la France, à moins de 300 mètres des plages de la commune d’Ayguade, commune intégrée dans la ville de Hyères, le camping propose des mobil-homes tout confort pour 4, 6 ou 8 personnes, chaque location mobil-home disposant d’un salon séjour, d’une cuisine équipée, de 2 ou 3 chambres séparées, d’une salle de bain avec douche et WC séparés. Une terrasse extérieure semi-couverte, avec salon de jardin, offre un espace de vie supplémentaire. Toutes les locations sont dotées d’une climatisation réversible dans le salon et certains modèles de mobil-home, cottage ou bungalow sont équipés d’une télévision.

Pour un supplément, il est possible de louer un vélo, une plancha électrique ou un barbecue électrique. Certains hébergements ont été aménagés pour accueillir les personnes à mobilité réduite.

672 France Cote d'Azur Hyeres
630 France Cote d'Azur Hyeres
636 France Cote d'Azur Hyeres

A notre arrivée, nous garons notre véhicule sur le parking extérieur et rejoignons l’accueil où un homme nous remet nos bracelets et un kit de bienvenue comprenant un rouleau de papier toilette, une éponge et divers échantillons de produits d’entretien. Nous récupérons gratuitement une rallonge pour pouvoir utiliser à l’extérieur, notre barbecue électrique, les barbecues thermiques étant interdits dans le camping.

Nous reprenons notre voiture et grâce à notre carte magnétique, nous pouvons nous garer à proximité de notre mobil-home. Une fois installés et après avoir découvert une location de grande taille, tout confort, nous pouvons partir visiter le camping.

Immédiatement, nous humons la bonne ambiance qui y règne ; les mobil-homes sont intégrés dans un cadre verdoyant dans des chemins parallèles, à la manière des rues et des avenues newyorkaises. Le cadre privilégié entre le petit port de l’Ayguade et le port de Hyères crée une situation idyllique à quelques pas de la Méditerranée et l’ambiance familiale des vacanciers qui se retrouvent sur leur petite terrasse dégage une odeur apaisante de vacances.

Aux abords de la réception, un petit restaurant apprécié des vacanciers pour la qualité des plats proposés ; nous buvons un cocktail et profitons des bienfaits d’une barbe à papa dont l’odeur alléchante des fêtes foraines emplit nos narines. Le restaurant est accolé à un grand parc aquatique, le plus grand du département, accessible en illimité aux résidents du camping. L’espace aquatique avec toboggan comprend dans un décor digne de l’Amérique latine, une pataugeoire, une rivière à courant, des palmiers, des cascades et des rochers donnant au tout la consistance d’un véritable paradis aquatique.

660 France Cote d'Azur Hyeres
676 France Cote d'Azur Hyeres

La semaine est également agrémentée d’activités diverses pour les petits et les grands. Les soirs, ambiance garantie durant les nombreux spectacles organisés pour les familles, spectacles allant du concert aux fêtes dansantes. Pour les plus statiques, une supérette propose des centaines de références à des prix défiant toute concurrence. En outre, la joie et la bonne humeur des propriétaires de cette franchise accentue un peu plus la volonté de ne pas quitter le camping et de profiter réellement de ses vacances. Tous les matins, croissants et pain frais sont cuits dans les fours du petit magasin d’appoint. Et ce dès 07 h 30 ! Pour se détendre, un masseur est disponible dans les environs de la piscine. A l’extérieur du camping se trouvent en accès-libre : un mini-golf, des tables de ping-pong et un terrain de pétanque.

682 France Cote d'Azur Hyeres
664 France Cote d'Azur Hyeres

La commune d’Ayguade

Après notre premier repas au sein du camping, nous rejoignons en moins de 5 minutes, la commune d’Ayguade et nous y entrons par une petite plage aux allures de crique, avant de rejoindre le port dans lequel, quelques pêcheurs s’adonnent à leur activité en mangeant des chips et en buvant une bière.

Il nous faut traverser le port pour rejoindre une des plus belles plages du département, une plage longiligne constituée de sable fin. En parallèle de la plage, un petit marché nocturne se tient et en le longeant, nous arrivons aux abords d’une place sur laquelle, des boulistes tentent de se rapprocher au plus près du cochonnet qu’ils viennent de lancer. Tout autour de nous, des restaurants et des bars proposent une cuisine internationale variée.

Mais ayant déjà mangé, nous nous laissons tenter par une bonne glace et nous mettons bien cinq minutes avant de nous décider à la choisir, tant le nombre de parfums proposé est grand. Nous finissons par goûter quelques saveurs atypiques mais nous jetons notre dévolu sur les classiques : ananas, citrons et caramel au beurre salé.

70 France Cote d'Azur Var Hyeres
74 France Cote d'Azur Var Hyeres

La presqu’île de Giens

Rattachée au continent par 2 cordons d’alluvions de 4 km de long dont le nom commun est le double tombolo, la presqu’île de Giens est un incontournable de la ville de Hyères. Entre ces deux bras sableux, une vaste zone de marais, aménagés en salines, constitue un refuge pour les oiseaux migrateurs et comporte selon la saison, près de 80 espèces dont des :

hérons, des sternes, des échasses, des aigrettes, des chevaliers, des flamants roses, des sarcelles et des cormorans…pour ne citer qu’eux de manière non exhaustive.

Ce double tombolo est l’une des curiosités naturelles les plus remarquables de toute la Méditerranée. Si le côté Est du tombolo est urbanisé, le côté Ouest reste totalement naturel. Il est longé par la Route du sel qui rejoint le célèbre spot de planche à voile : la plage de l’Almanarre. Par mesure de protection de l’environnement, la Route du sel est fermée aux automobilistes durant la période hivernale.

C’est cette route de sel que nous empruntons pour nous rendre sur la presqu’île ; la circulation est assez fluide, quand bien même nous devons faire attention aux nombreux vélos et piétons qui l’empruntent, ce qui nous oblige à ralentir notre vitesse, nous donnant par la même occasion, la possibilité de nous plonger dans ce décor irréel de manière plus posée.

La presqu’île de Giens comporte de nombreux trésors naturels. Au nord-ouest se trouve la plage des Robinson, et au sud-ouest, la Madrague. À l’Est se trouvent le port d’Hyères et la plage de La Capte. La partie Sud-Ouest est une zone militaire dont l’accès est réservé. À l’extrémité sud-ouest se trouve la pointe des Chevaliers. Toute la partie Sud de l’île est composée de falaises et de forêts, mais abrite le petit port du Niel au sud-ouest, et celui de la Tour Fondue au sud-est.

A l’arrivée sur la presqu’île, nous prenons la direction du Sud afin de nous rendre à cette fameuse Tour fendue. Nous nous garons sur le parking de l’embarcadère qui permet de rejoindre par ferry, les îles d’or et nous nous rendons aux abords de la Tour, un ancien fort qui surplombe un panorama à couper le souffle. A ses pieds, une petite plage prise d’assaut par les vacanciers qui souhaitent profiter de ce cadre idyllique.

Il nous faut remonter la presqu’île pour rejoindre la plage de la Badine, une des plus belles du territoire. Nous la rejoignons à pied après avoir pu garer notre voiture aux abords d’une multitude de commerces dont de nombreux restaurants.

Nous découvrons une belle plage bondée, dont des algues échouées sur le bord de mer donne à l’ensemble un côté sauvage…et ce quand bien même elle est prise d’assaut par des hordes de vacanciers qui s’adonnent à leurs plaisirs divers, essentiellement constitués de farniente de de jeux aquatiques.

128 France Cote d'Azur Var Hyeres
129 France Cote d'Azur Var Hyeres

Avant de quitter la presqu’île, nous buvons un cocktail dans un des restaurants qui se trouvent aux abords du site. Assis confortablement, nous profitons de la présence d’un orchestre dynamique, entraînant au travers de la véhémence de leur jeu, les consommateurs dans une ambiance frénétique.

Les îles d’or

Au large de la commune d’Hyères, trois îles s’étirent à quelques encablures du continent : Port-Cros, Porquerolles et le Levant, reliquats du massif des Maures auquel elles étaient rattachées à l’instar de la Corse, il y a quelques 20 000 ans.  Port-Cros, Porquerolles et le Levant constituent l’archipel des îles d’Or.  Les îles sont accessibles toute l’année, grâce à des navettes régulières ou avec un bateau taxi au départ du port d’Hyères ou de la Tour Fondue. La traversée dure environ 15 minutes pour Porquerolles et 1 heure pour Port-Cros et le Levant.

Porquerolles, la plus à l’ouest, dessine un arc, orienté est-ouest de 7 km de long pour 3 km de large. Cinq chaînons de collines boisées séparent des plaines cultivées qui s’ouvrent sur la mer par de longues plages de sable fin.  Située le plus à l’Ouest, face à la presqu’île de Giens, Porquerolles possède une superficie de 1 254 hectares et 54 kilomètres de sentiers. L’île se distingue de ses consœurs par la variété de ses paysages composés de falaises vertigineuses et petites criques abritées du vent. Sur la côte septentrionale de l’île, s’étendent quelques-unes des plus belles plages de la Côte d’Azur. L’eau est d’une pureté exceptionnelle et les fonds sous-marins abritent une faune et une flore d’une grande richesse. Construit autour de sa place en terre battue, le village de Porquerolles a su conserver son caractère authentique. Il propose tous les services et commerces utiles ainsi qu’un hébergement de qualité en 2, 3 et 4 étoiles.

Port-Cros, la plus petite, présente un relief montagneux entièrement recouvert d’un réseau forestier dense. D’une superficie de 700 hectares, l’île s’étend sur une surface de 4,5 kilomètres sur 3,5. Premier parc national terrestre et marin d’Europe et distante de 15 kilomètres du continent, l’île est la plus petite de l’archipel mais aussi la plus montagneuse et la plus sauvage.  Dotée de falaises abruptes, notamment sur sa face sud, Port-Cros offre peu de plages mais une intense culture constituée majoritairement de forts : le Fort du Moulin, édifié sous François Ier, le Fort de l’Estissac, le Fort de l’Eminence, le Fort de Port Man et le Fort de la Vigie. Port-Cros est également un véritable sanctuaire naturel dont le flore est constituée d’un maquis dense, de pinèdes et de chênaies. La zone maritime balisée par les services du parc, permet d’admirer des fonds marins exceptionnels.

Située à l’Est de l’archipel des îles d’Hyères, l’île du Levant s’étend sur 8 kilomètres et elle est large de 2 kilomètres. Près de 80% de son territoire est occupé par le Centre militaire d’essais en Méditerranée, interdit d’accès au grand public. L’île est séparée de Port-Cros par la Passe des Grottes, d’un kilomètre de large. L’île est couverte d’une végétation abondante et ses arbousiers sont parmi les plus beaux de toute l’Europe méditerranéenne. Le naturisme intégral est pratiqué sur la plage des Grottes ainsi qu’au domaine naturiste d’Héliopolis, mondialement connu depuis 1931.

108 France Cote d'Azur Var Hyeres
107 France Cote d'Azur Var Hyeres

L’hippodrome de Hyères

Situé 269 Route de Giens, l’hippodrome de Hyères est joignable au 04 94 57 36 22. Hippodrome mondialement connu, il permet aux afficionados des courses hippiques de se plonger dans leur jeu et de pouvoir effectuer des paris en direct.

Après avoir payé les cinq euros de l’entrée, nous découvrons l’hippodrome qui se dévoile devant nous, niché au cœur d’un eldorado forestier. Face à nous, une jeune fille propose gratuitement aux enfants des tours en poney. Nous nous laissons tenter et accompagnés de la jeune écuyère, nous effectuons un petit tour de découverte du complexe de plusieurs hectares.

Nous rejoignons ensuite les tribunes et après avoir assisté à l’entraînement des jockeys, nous vivons dans le feu de l’action, la course hippique qui se déroule sous nos yeux. Quelques rebondissements plus loin, un jeune jockey la remporte, faisant concomitamment la fierté de la propriétaire de l’écurie pour laquelle il a couru. Il remporte au passage un chèque de 7000 euros, la course ayant compté pour le PMU, le site de pari sportif.

Pour la course suivante, nous sommes exceptionnellement autorisés à découvrir les coulisses de l’hippodrome. Nous faisons la connaissance des vestiaires des jockey, puis nous grimpons à l’étage afin d’assister à la course dans la salle de contrôle. Alors qu’un cameraman retransmet à la télévision la course, plusieurs juges contrôlent le strict respect de la législation. L’arrivée du vainqueur est scruté à la loupe par un arbitre qui visualise image après image le franchissement de la ligne.

175 France Cote d'Azur Var Hyeres
180 France Cote d'Azur Var Hyeres
172 France Cote d'Azur Var Hyeres

Dans la foulée, nous sommes autorisés à aller à la rencontre des écuries dans lesquelles les chevaux sont dorlotés comme les grands sportifs qu’ils sont. Alors que certains sont lavés, d’autres passent sous les mains expertes du maréchal ferrant qui s’égosille à leur changer les fers, bien usés après une course ardente et sans répit.

Le restaurant Le Driver

L’hippodrome comprend deux restaurants, dont l’un des deux est un gastronomique malheureusement fermé en ce jour de visite. Nous nous rabattons sur l’autre restaurant intégré dans le parc : le Driver, joignable au 04 94 38 76 31.

Lorsque nous arrivons dans le restaurant bondé, nous traversons une salle moderne à la décoration soignée. L’établissement propose une cuisine variée et faîte maison, dont les prix se situent dans la moyenne basse de la région. En outre, l’ambiance du restaurant est excellente, partagée entre le décontracté et le chic.

Nous sommes placés à notre table et après avoir découvert la carte, nous nous rabattons sur un fromage cuit au four, une entrecôte et des poivrons farcis. Le tout accompagné d’un bon cocktail et de boissons rafraîchissantes.

Le fromage est cuit à la perfection, tout comme l’est l’entrecôte, agrémentée de petits légumes et de frites fraîches. Le cocktail est correctement dosé et nous prenons grand plaisir à finir nos plats.

Les produits sont frais et proviennent d’un circuit court, le restaurateur souhaitant autant que faire se peut de travailler avec les producteurs locaux. Un bon point pour un établissement qui sait considérer sa clientèle en la respectant.

225 France Cote d'Azur Var Hyeres
229 France Cote d'Azur Var Hyeres

La ville de Bormes-les-Mimosas

Située sur la côte méditerranéenne, à l’extrême sud du massif des Maures, la commune de Bormes-les-Mimosas s’étend des crêtes du massif principal jusqu’à l’extrémité du cap Bénat qui avance dans la mer

Après trente minutes de route en provenance de Hyères, le village de Bormes accroché à flanc de colline, face au sud, sous les ruines de son ancien château nous accueille au travers de la disposition de ses palmiers placés le long de la route, qui donne accès à une sublime vue dégagée sur les maisons de sa partie basse.

Dans les hauteurs de Bormes, juste aux abords de la place centrale du village, une belle église nous attire en son sein. Un petit jardin plus tard, nous découvrons un autel de belle facture ainsi qu’une richesse culturelle qui se dévoile par le biais des tableaux liturgiques qui y sont exposés.

Il nous faut descendre quelques dizaines de mètres pour rejoindre la partie centrale du village. Dans un des bars du secteur, juste aux abords de l’office du tourisme et d’une autre petite place, nous prenons le temps de nous protéger d’un soleil caniculaire, avant de reprendre notre visite touristique.

Aux abords de l’église Saint-Trophyme que nous découvrons et dans laquelle, nous rencontrons un curé qui s’attelle à surveiller la réalisation de menus travaux de rénovation, les rues commerçantes du centre-village nous accueillent. A foison, se trouvent des magasins de souvenirs et des restaurants. En contrebas de ces rues commerçantes, de nombreuses petites ruelles non dénuées de charmes attirent comme un aimant des dizaines de touristes.

290 France Cote d'Azur Var Hyeres
299 France Cote d'Azur Var Hyeres
300 France Cote d'Azur Var Hyeres

Nous rejoignons les hauteurs de la ville afin de découvrir un château privé fermé aux visites, mais qui comprend un belvédère offrant une vue panoramique sur l’intégralité de la côte. Une balançoire improvisée en la présence d’une branche attire les petits et les grands qui tentent de mimer l’homme singe : « Tarzan ». Deux femmes sourient à la vue des enfants un peu trop petits en taille pour l’attraper.

311 France Cote d'Azur Var Hyeres

La ville Le Lavandou

Aux abords de la mer, à moins de dix minutes en voiture, le décor change radicalement. Le Lavandou aussi nommé « La Cité des Dauphins » est une station balnéaire dont le nom résonne comme un parfum d’été. Bénéficiant d’un climat doux et tempéré et d’étés secs et chauds, la ville se partage entre un côté mer et un côté terre. Un côté mer avec ses 12 plages qui s’étendent sur 12 kilomètres de littoral, au sable de granulométrie et de couleurs différentes et un côté terre en étant niché aux pieds du massif des Maures.

En entrant dans la ville que nous traversons pour rejoindre le front de mer, nous lui découvrons une végétation méditerranéenne luxuriante et un environnement protégé. Nous nous garons non loin du port et rejoignons un des nombreux restaurants dans lequel, nous mangeons correctement pour une quinzaine d’euros par personne.

La ville est découpée en deux secteurs géographiques. Si le centre se trouve un peu éloigné du front de mer, c’est en bord de plage que se déroule la majeure partie de son activité économique et de loisirs. D’ailleurs, il ne nous faut pas marcher longtemps pour apercevoir au milieu des vacanciers plus adeptes du shopping, des boulistes tâter le cochonnet.

Aux abords d’une petite fontaine, une vendeuse de journaux nous conseille de rejoindre une belle place située en amont de la rue, et ce afin de découvrir un monument honorifique de la guerre. Ce que nous faisons. En outre, au cœur de la place, un couple de retraité s’amuse à dresser leur chien savant qui parvient à se redresser sur ses deux pattes arrières et marcher comme un humain…du moins, un humain un peu chargé en alcool, les pas de l’animal n’étant pas trop assumés.

341 France Cote d'Azur Var Hyeres
337 France Cote d'Azur Var Hyeres
355 France Cote d'Azur Var Hyeres

Nous terminons notre visite de la ville par un petit détour à la plage. L’eau est cristalline et le sable chaud nous permet de profiter de ce décor paradisiaque. Un décor dont l’attrait est accentué par la gentillesse des vendeurs de plage avec lesquels nous discutons longuement.

La plage de l’Estagnol

Nichée dans un parc de plusieurs hectares, la plage de l’Estagnol qui nécessite le paiement d’un droit d’entrée de 11 euros par véhicule est la plage la plus courue du territoire. Après avoir emprunté une longue route entourée d’une végétation dense, nous arrivons à un parking bondé.

En parvenant à trouver une place, action qui relève plus du miracle que du bon sens, nous déjouons les pronostics de la gardienne de l’entrée qui nous prédisait le contraire cinq minutes plus tôt.

Mais c’est en rejoignant la plage, après avoir traversé un restaurant paillotte gastronomique que la gardienne nous donne tort. La crique constituée d’une fine bande de sable blanc est remplie d’assaut par des vacanciers qui s’entassent les uns sur les autres. Nous parvenons difficilement à trouver un coin de sable pour y poser nos serviettes afin de tester tout de même cette plage tant appréciée.

Il faut dire que son emplacement est idyllique. L’eau est claire, le sable y est blanc et au loin, les rochers escarpés donnent à l’ensemble un sentiment du bout du monde…du moins, tant que nous n’ouvrons pas les yeux pour découvrir une famille avec quatre enfants profiter des joies de la farniente…dans les cris…et les rires. Les vacances, en résumé !

397 France Cote d'Azur Var Hyeres
400 France Cote d'Azur Var Hyeres

La ferme écologique : « Les ânes de Maélia »

Aux abords du parking, alors que nous nous apprêtons à quitter ce territoire un peu trop bruyant à notre goût, une petite pancarte attire notre attention. Le site des : « ânes de Maélia », inscrites en lettres blanches sur un fond de bois nous semble trop intéressant pour ne pas nous y intéresser. Le numéro de téléphone afin de joindre le propriétaire est le 06 21 34 08 22.

En la compagnie de l’homme, un écolo amoureux de la nature, nous parcourons ce petit parc afin d’y nourrir les canards et les cygnes qui dans une grande cacophonie montrent leur contentement par le biais de grands cris stridents. En deux temps trois mouvements, les kilos de végétaux et de croquettes déposés dans leur enclos sont dévorés goulûment.

Nous terminons la découverte de ce petit parc autarcique en montant un âne qui nous transporte quelques siècles en arrière. Pour notre plus grande joie.

La plage de l’Argentière

La plage de l’Argentière, libre d’accès nous permet de renouer avec le farniente et la détente balnéaire. A la différence de la plage de l’Estagnol, elle est gratuite et comporte elle aussi son lot de verdure et de végétation drue.

D’ailleurs, afin de la rejoindre, nous traversons une sorte de pinède servant à de nombreuses familles d’ombre protectrice, le soleil extérieur s’il n’est pas caniculaire n’en reste pas moins coriace. Même en cette fin d’après-midi.

Nous profitons ainsi des largesses géographiques d’une plage non densément peuplée qui nous permet de nous la couler douce durant près de deux heures. L’eau est à température idéale et le sable peu fin ne s’insère pas dans nos maillots comme peut le faire un sable moins compact. En outre, l’absence d’algues permet au secteur balnéaire de dévoiler tout son potentiel. Une belle surprise !

421 France Cote d'Azur Var Hyeres
423 France Cote d'Azur Var Hyeres

Le marché local d’Ayguade

Après un bon petit-déjeuner, nous rejoignons la place centrale d’Ayguade à quelques centaines de mètres de notre camping. A l’instar de chaque mercredi hebdomadaire, un marché local s’y déroule.

Malgré la rareté des places de stationnement, la chance nous sourit et nous permet de découvrir sans avoir à trop marcher, ce marché renommé. Il débute de la place centrale pour s’étendre dans les rues environnantes, front de mer inclus.

Au programme et dans la bonne humeur, la proximité de produits locaux mis en avant par des vendeurs au verbe fort. La vendeuse de poulet nous vante les qualités gustatives de ses gallinacés tandis qu’un ancien boulanger nous permet de goûter des chouchous tout droit sortis de sa marmite en fonte.

456 France Cote d'Azur Var Hyeres
445 France Cote d'Azur Var Hyeres
460 France Cote d'Azur Var Hyeres

Nous plaisantons avec une vendeuse de vêtements et écoutons les plaintes d’un producteur de saucissons qui peine à remonter la pente de la grave crise économique qui a touché le pays suite à la pandémie du Covid 19.

Un bon café pris en terrasse d’un bar nous permet de nous poser quelques instants et d’admirer la vie locale qui se déroule devant nos yeux.

444 France Cote d'Azur Var Hyeres
452 France Cote d'Azur Var Hyeres
457 France Cote d'Azur Var Hyeres

Le site archéologique d’Olbia

Pour remonter un peu plus dans le temps, le site archéologique d’Olbia qui se trouve sur la route de l’Almanarre à Hyères est idéal. Le site est joignable au 04 94 65 51 49. Plus de renseignements peuvent être trouvés sur le lien Internet : http://www.hyeres.fr/presentation-du-site

Fondée par les Grecs vers 325 avant Jésus Christ, la ville fortifiée d’Olbia : « la bienheureuse », fut une escale maritime importante. Citoyens de Marseille, les premiers Olbiens étaient des soldats-colons, pêcheurs, agriculteurs et avaient comme mission principale de sécuriser le commerce maritime du territoire. De cette période faste, furent mis à jour par les archéologues de nombreux vestiges grecs et romains : des thermes, des commerces et des habitats, accessibles aujourd’hui au public.

Juste en face de la plage de l’Almanarre sur un léger promontoire en bord de mer, Olbia est ainsi l’unique témoin, d’un réseau de colonies-forteresses grecques. Ainsi, en payant les quelques euros de droit d’entrée, nous sommes accompagnées par une guide qui nous explique avec érudition que : « les vestiges mis au jour permettent aux visiteurs de comprendre l’évolution urbaine d’une ville antique sur 1000 ans »

Il est vrai qu’Olbia est aménagé de telle sorte à plonger le visiteur dans les méandres d’un passé sinueux. Conservés en l’état, se succèdent : des fortifications, des rues aménagées avec égouts et trottoirs, des puits collectifs, et des habitations.  Les vestiges d’une abbaye médiévale, Saint-Pierre de l’Almanarre, ont également été découverts sur le site.

La visite dure approximativement une heure ; les nombreux panneaux de renseignements permettent de manière ludique d’en apprendre un peu plus sur l’histoire de cette cité unique dans le département du Var.

586 France Cote d'Azur Var Hyeres
591 France Cote d'Azur Var Hyeres
601 France Cote d'Azur Var Hyeres

La plage de l’Almanarre

 Juste en face du site archéologique, se trouve la plage de l’Almanarre, véritable paradis des kitesurfeurs. Le vent se lève ; nous rejoignons par chance un bar de plage en dur, dans lequel nous nous engouffrons sur la terrasse. En dégustant un délicieux cocktail, nous pouvons admirer pléthore de voiles et les sportifs qui les accompagnent.

Le vent souffle de plus en plus fort ; les baigneurs désertent la plage, remplacés quasi immédiatement par les adeptes du kitesurf dont certains nous étonnent au travers de la qualité de la maîtrise de leur engin, qui déboulent à toute vitesse le long des vagues.

A certains moments, ils semblent voler. Mais pour quelques-uns d’entre eux qui parviennent à tenir avec aisance sur leur planche, ils sont nombreux à violemment percuter par manque d’équilibre l’eau qui les recouvre intégralement.

609 France Cote d'Azur Var Hyeres
610 France Cote d'Azur Var Hyeres
615 France Cote d'Azur Var Hyeres

La ville de Hyères

Ville la plus au Sud de la Provence à la même latitude que le Cap Corse et Florence, Hyères-les-palmiers dans sa dénomination exacte est l’une des communes les plus étendues de France comportant 30 kilomètres d’écart entre ses deux extrémités : de la presqu’île de Giens jusqu’à la Vallée de Sauvebonne.

La ville est idéalement placée à 18 kilomètres de Toulon, 80 de Marseille, 40 de Saint-Tropez et 150 de Nice. De ce fait, elle est au cœur du carrefour de circulation du Var et en représente sa ville la plus galvanisante.

Avec ses dix communes partielles (la presqu’île de Giens, le Port, l’Ayguade, la Capte, les Salins, les Borrels, Sauvebonne, sans oublier les trois îles), elle est un croisement économique et touristique du département dont elle en fédère l’attrait.

529 France Cote d'Azur Var Hyeres

Le centre-ville

Dans le cœur du centre que nous découvrons dès notre entrée dans la ville, nous sommes stupéfaits de l’ambiance très 19 ème siècle qui y règne. Entourant une rue piétonne commerciale, de nombreux bâtiments attirent les visiteurs et font l’objet d’un parcours touristique inscrit dans un des guides remis par l’office.

La place Clémenceau révèle ainsi de nombreuses façades classiques avec une touche de modernité, un peu à l’instar des villas faisant le charme du siècle passé : villa Chapoulart, villa Saint-Hubert, villa tunisienne, villa La Criquette, sans parvenir toutefois à égaler la villa Mauresque, œuvre de Pierre Chapoulart réalisée pour Alexis Godillot dans le style orientaliste en vogue à l’époque.

Mais Hyères possède également de nombreux hôtels particuliers dont les plus célèbres sont le Grand hôtel des îles d’or et le Grand hôtel des Palmiers, ce dernier, orienté plein Sud possèdant de splendides jardins exotiques.

En nous promenant dans la ville, nous tombons sur une place majestueuse qui comprend juste en sortie du centre historique, une belle fontaine dans laquelle jouent de nombreux enfants, tentant comme ils peuvent d’éviter les jets d’eau qui se remettent en fonctionnement de manière séquentielle.

L’église Sainte-Marie des anges, lieu de convalescence pour les religieuses Franciscaines en appareillage calcaire et pierres de taille finissent de parachever la découverte de la ville considérée comme moderne.

558 France Cote d'Azur Var Hyeres
487 France Cote d'Azur Var Hyeres
551 France Cote d'Azur Var Hyeres

Le centre-historique

En rejoignant le centre-historique, nous faisons une halte au sein de plusieurs magasins, dont deux bouchers qui nous permettent de goûter les spécialités locales. Avec le sourire et à la limite de pousser la chansonnette, ils taillent de fines tranches de jambons de pays. Juste à côté d’un marchand de souvenir, une boutique propose à la dégustation des alcools fabriqués maisons. Agrémentés d’anis et de fleurs d’orangers, ils se laissent boire comme du petit lait.

Notre visite du centre-historique débute par la tour des Templiers qui surplombe une belle petite place. Érigée au 12 ème siècle, la tour abritait des moines soldats qui géraient un grand domaine agricole dans le domaine de la Sauvebonne. Elle sert aujourd’hui au siège d’expositions temporaires.

493 France Cote d'Azur Var Hyeres
498 France Cote d'Azur Var Hyeres
499 France Cote d'Azur Var Hyeres

En nous engouffrant dans la vieille ville, nous arpentons des rues pavées nous apercevons un bel escalier en pierre qui met en avant les nombreux parterres de fleurs qu’il possède et qui au travers de leur couleur amènent un côté agréable à l’entité.

Au milieu de l’escalier, l’accès à un lavoir rénové intégralement nous attire irrémédiablement. Alors que plusieurs familles se reposent et se protègent du soleil caniculaire qui frappe la ville, un jeune enfant s’amuse à frapper le jet continue qui s’écoule du robinet.

504 France Cote d'Azur Var Hyeres
512 France Cote d'Azur Var Hyeres

En continuant un petit peu notre avancée pour grimper au sommet d’un autre escalier contingent au lavoir, nous pouvons bénéficier d’un point de vue admirable sur la ville.

Le sommet nous permet également de découvrir le château, construit au 11 ème siècle par les seigneurs de Fos sur un piton rocheux. Remanié au cours des siècles, il offre un bel exemple de l’architecture du 13 ème.

526 France Cote d'Azur Var Hyeres

Mais non loin du passage Jules Romain, typique ruelle sous un bel ensemble renaissance agrémenté de fenêtres à meneaux, la collégiale Saint-Paul attire le visiteur comme un aimant. Édifice de style roman du 12 ème siècle, elle possède une nef spectaculaire et expose de nombreuses œuvres.

518 France Cote d'Azur Var Hyeres
520 France Cote d'Azur Var Hyeres
523 France Cote d'Azur Var Hyeres

Il nous faut continuer notre route pour arriver aux pieds de l’église Saint-Louis. Nous découvrons alors une église de style roman et gothique primitif édifiée sur l’emplacement de la chapelle couvent du Cordelier. A l’intérieur, des orgues installées en 1878 et des vitraux du 19 ème siècle.

En quittant l’église, nous franchissons la porte Massillon du 14 ème siècle qui a conservé l’une de ses deux tours de guets. Deux autres portes sont disponibles dans le centre : la porte des princes néo-gothique édifiée au 20 ème siècle et la porte Barruc, porte double de la première enceinte urbaine.

La villa Noailles que nous dépassons ensuite est un lieu de création et d’exposition. Sans entrer à l’intérieur, elle présente au travers de son aspect, un véritable intérêt de l’architecture moderne intégrée dans le centre historique.

525 France Cote d'Azur Var Hyeres

Nous terminons la découverte du centre historique par sa rue commerçante dans laquelle, nous humons le bon parfum des villes du Sud de la France. Outre le poissonnier qui à l’aide d’une baguette terminée par une plume tente d’éloigner les mouches de ses produits, une marchande d’olives attire le chaland au travers de sa voix forte. Dans un petit bar, plusieurs amis festoient et nous convient à partager leur moment de joie.

537 France Cote d'Azur Var Hyeres
542 France Cote d'Azur Var Hyeres
539 France Cote d'Azur Var Hyeres

Le restaurant Au fil de l’eau à Hyères

Nous avons réservé une table au restaurant Au fil de l’eau. Le restaurant, un des plus qualitatifs de la ville se trouve au 14 Impasse du Portalet, 83400 Hyères ; il est joignable au 04 94 28 69 82.

Dès notre arrivée, nous découvrons une belle terrasse au sein d’une petite ruelle pavée. Le serveur nous place à notre table et nous autorise avant que nous commandions, à découvrir le travail du chef, un des plus appréciés de la ville. Nous le rejoignons dans une petite cuisine et le découvrons préparer un saumon, dont l’absence de stries blanches nous prouve le côté sauvage.

Il nous présente niché au cœur d’un torchon, un ballotin de foie gras qu’il fume lui-même ; il chauffe un couteau qu’il utilise afin d’en dégager une belle tranche, ce qui nous donne une idée pour la commande de nos plats.

De retour à notre table, ce sera saumon, foie gras et en suite, l’agneau qui nous fait délicatement des yeux doux en le découvrant sur la carte.

Comme nous nous y attendions, le repas est succulent ; les produits sont frais et de qualité, en provenance d’un circuit court. Les légumes qui accompagnent l’agneau sont croquants à souhait et assortis de telle sorte à représenter une agréable palette visuelle.

572 France Cote d'Azur Var Hyeres

Conclusion

Ainsi, Hyères s’est avérée être un territoire surprenant et agréable à souhait. L’ambiance générale y est exceptionnelle et s’éloigne de la superficialité dont l’affuble certains de ses détracteurs…du moins les détracteurs du Sud de la France. Aussi bien les commerçants que les locaux sont dotés d’une Humanité sans faille et le mercantilisme auquel le visiteur peut s’attendre en visitant des endroits touristiques fut absente tout du long de notre séjour.

Le territoire, outre son aspect balnéaire possède assez de merveilles pour ravir toute sorte de voyageur et les prix globaux sont relativement corrects. Il est possible dans ces conditions de passer d’agréables vacances pour peu cher. Un territoire à recommander sans restriction !

540 France Cote d'Azur Var Hyeres