Lens, la découverte culturelle et historique d’une ville qui renaît de ses cendres

Dans la continuité de notre découverte du Pas-de-Calais, nous avons séjourné à Lens, un des territoires les plus emblématiques du département, qui a su revitaliser son économie en développant un tourisme basé sur la culture et l’histoire. Au travers d’une gastronomie traditionnelle et d’une population qui a fait de l’accueil son atout majeur…Bienvenue à Lens !

Département français, qui doit son nom au pas de Calais c’est à dire, au détroit qui sépare la France de l’Angleterre, le Pas-de-Calais est un département du Nord du pays qui a pour préfecture Arras et qui possède le code départemental 62.

Au sein de ce département, la ville de Lens célèbre par son stade de football et la ferveur de ses supporters a subi depuis des années une stagnation économique due à la fermeture des mines qui a eu pour conséquences de paupériser une population fragile. Néanmoins, les acteurs locaux du territoire ont eu la bonne idée de valoriser le patrimoine existant en faisant de lui non plus une conséquence de leur désarroi mais au contraire, la cause de leur émergence.

Ainsi, au travers de l’utilisation des sites miniers comme lieux touristiques et de mémoire, le secteur de Lens, aidé par l’installation de l’annexe du musée Louvre-Lens a su déployer ses ailes en assurant aux visiteurs une nouvelle forme de tourisme : un tourisme ancré dans le local et le culturel.

Pour effectuer ce voyage, nous avons été beaucoup aidés par Marion du Pas de Calais tourisme, dont le siège se situe route de la Trésorerie – 62126 Wimille ; différentes informations peuvent être trouvées sur le site Internet : https://www.pas-de-calais-tourisme.com/fr/homepage/

Sarah, de l’office de tourisme de Lens-Liévin nous a également grandement aidé dans l’élaboration de ce voyage et joue un rôle important dans les visites découvertes du bassin minier ; l’office de tourisme se trouve au 16 Place Jean Jaurès, 62300 Lens ; l’office est joignable au 03 21 67 66 66 ou sur le site Internet : http://www.tourisme-lenslievin.fr/

Pour découvrir plus en profondeur le récit photographique complet de notre voyage, n’hésitez pas à vous rendre sur le lien suivant : France Pas-de-Calais De Lens au Touquet – Hors Frontières

Nous avons également pour ce voyage, travaillé en collaboration avec la Sanef, qui souhaite développer le tourisme local, dans des territoires authentiques. Plus d’informations sont disponibles sur le site de l’entreprise. Vous pouvez retrouver le résultat de cette démarche sur le profil Instagram de la société.

149 France Pas de Calais

Le musée du Louvre-Lens

 

Notre entrée sur le territoire de Lens s’effectue par le musée du Louvre-Lens, l’annexe du célèbre musée parisien. Ainsi, une grande partie des œuvres qui semblaient prisonnières pour l’éternité dans les soubassements parisiens du musée trouvent grâce à cette délocalisation salvatrice, une seconde vie.

Le musée du Louvre se trouve au 99 Rue Paul Bert, 62300 Lens. Le numéro de téléphone est le 03 21 18 62 62. Des informations peuvent être trouvés sur le :  www.louvrelens.fr

Le design contemporain du musée émerge sur cette terre authentique ; en forme de cercle, il paraît bien espacé, ce que confirme sa salle principale qui permet aux expositions de suivre une évolution temporelle en commençant par l’ancienne Egypte puis en traversant les époques pour rejoindre la Renaissance et la finesse de ses arts.

34 France Pas de Calais
33 France Pas de Calais
49 France Pas de Calais

Au fond de la salle, une exposition temporaire de Hicham Berrada dévoile la folie et le talent de l’artiste, qui joue avec les codes de la matière pour plonger le visiteur dans les tourments de son âme ; parmi de nombreuses œuvres originales, une exposition sur un écran sphérique de la réaction de la matière dichotomique en totale opposition avec son environnement attire l’œil.

67 France Pas de Calais

Le restaurant traditionnel Chez Cathy

 

Vers 12 h 00, nous nous rendons : « Chez Cathy », un restaurant traditionnel qui se trouve en face du musée. L’adresse du restaurant est le 220 Rue Paul Bert, 62300 Lens. Le restaurant est joignable au 09 61 63 95 57.

Le fait de retrouver un environnement cartésien permet de quitter les soubresauts artistiques dans lesquels nous avons été plongés par l’artiste Berrada. Avec un petit accent du Nord, le tenancier de l’établissement âgé de plus de trente ans nous accueille avec le sourire dans son établissement traditionnel qui fait également office de friterie, une institution dans cette partie de la France.

81 France Pas de Calais

Nous nous asseyons tout d’abord sur la terrasse extérieure, mais un petit crachin nous oblige à entrer à l’intérieur et à nous placer juste à côté de la partie friterie du restaurant.

Une chance, car le gérant nous invite à découvrir la maîtrise de sa cuisine : les frites découpées dans des pommes de terre spécifiques sont tout d’abord précuites, avant d’être placées sur un monticule sur lequel elles reposent, une peu comme une sorte de farniente. Ce n’est qu’après ce repos forcé, qu’elles sont cuites lors de la commande des clients.

Afin de découvrir tout le savoir-faire de la cuisine locale, nous commandons également une carbonade flamande, préparée par la mère du tenancier. Un véritable régal, surtout qu’en chti, l’homme nous conte son histoire.

86 France Pas de Calais

Le site du 9-9 bis

 

Le site d’Oignies se rejoint en vingt minutes de route. Il se trouve Chemin du Tordoir, 62590 Oignies. Son numéro de téléphone est le 03 21 08 08 00. Des informations peuvent être trouvées sur le site Internet : 9-9bis

Le site permet de découvrir au travers d’une visite guidée, la vie des mineurs d’antan.

117 France Pas de Calais
123 France Pas de Calais

Après avoir bu un café dans le petit commerce de l’ancien site, surplombé par un grand terril, nous découvrons les anciennes douches dont la fameuse salle des pendus dans laquelle étaient accrochés les habits des mineurs avant leur descente dans les entrailles de la terre.

128 France Pas de Calais

Nous quittons la salle d’hygiène pour découvrir la nouvelle réhabilitation des vestiaires transformés en studio d’enregistrement.

150 France Pas de Calais

Ce n’est qu’après cette visite que nous rejoignons le cœur de la mine en découvrant toute une série de machines, réhabilitées par une association locale. Nous assistons avec émotion à la remise en marche de la grande roue qui permettait de faire descendre les mineurs dans les tréfonds des galeries.

160 France Pas de Calais
165 France Pas de Calais

L’hôtel du Louvre-Lens

 

Un autre signe de la réhabilitation de l’ancien patrimoine minier : l’hôtel du Louvre-Lens. L’hôtel, un quatre étoiles se trouve 168 rue Paul Bert, Lens. Les réservations peuvent se faire au 03 66 98 10 40 ou sur le www.hotel-louvre-lens.com

L’hôtel est construit dans un ancien coron…ou du moins plusieurs maisons minières accolées les unes aux autres et regroupées pour ne faire qu’un long bâtiment, découpé en plusieurs chambres de qualité supérieure. Il a été entièrement réhabilité dans des tons volontairement épurés.

La réceptionniste nous guide vers notre chambre, spacieuse et disposant tout le confort nécessaire. Au cœur d’une grande pièce, un lit double qui donne sur une salle de bain et sa baignoire.

La réception qui se trouve au centre de l’hôtel est décorée avec soin, de la brique naturelle orne l’ensemble et le nom de l’hôtel rejaillit au cœur de ce décor contemporain teinté avec une certaine touche d’authenticité.

Dans l’hôtel, plusieurs salles de repos et de lecture permettent aux usagers de profiter de ce cadre intéressant.

182 France Pas de Calais

Le restaurant bistronomique Galibot

 

Dans l’hôtel, le restaurant bistronomique Galibot accueille les adeptes d’une cuisine raffinée sans l’ostentatoire qui accompagne souvent les restaurants à la cuisine fine et travaillée. La salle se dévoile, lumineuse ; sur les plafonds, des lampes pendantes au-dessus d’une grande table tout en longueur.

Nous commandons un cocktail et profitons de l’ambiance agréable qui se dégage du restaurant. Nous choisissons un menu privilège afin de découvrir le savoir-faire du chef. En entrée, un foie gras revisité, en plat, un bœuf japonais considéré comme un des meilleurs au monde et en dessert, un assortiment de glaces.

Nous prenons quelques instants pour déguster notre cocktail sur la terrasse extérieure nous sommes appelés pour agrémenter nos palais d’un amuse-bouche ; les plats sont servis rapidement ; le foie gras est agréable ; il contient de nombreuses textures correspondant aux différentes manières de le travailler du chef ; il est accompagné de son chutney d’abricot ; le bœuf est d’une texture unique, un véritable régal qui libère toutes ses saveurs une fois en bouche. Le dessert vient clore ce voyage culinaire digne d’un roman d’aventure de Jules Verne.

189 France Pas de Calais

Les terrils de la base du 11-19

 

Le lendemain matin, après un solide petit-déjeuner, nous sommes rejoints par Sarah, de l’office du tourisme de la ville, qui se trouve 16 Place Jean Jaurès à Lens.

En sa compagnie, nous nous rendons à la Base du 11-19, rue de Bourgogne, 62750 Loos-en-Gohelle.

Le CPIE Chaîne des Terrils organise régulièrement des visites guidées pour découvrir le site. Le CPIE se trouve au 1119 Rue de Bourgogne, 62750 Loos-en-Gohelle ; il est joignable au 03 21 28 17 28

L’Office de Tourisme et du Patrimoine de Lens-Liévin vous propose également des visites de la Base 11/19.

Les terrils se trouvent sur la base 11-19, une base minière similaire au site découverte la veille à Oignies. C’est pour cette raison que nous choisissons de partir immédiatement dès notre arrivée à la découverte des terrils, ces énormes monticules représentatifs des paysages du Nord et qui sont en réalité un amoncellement de terres et de roches excavées, en quelque sorte, les débris résultant de l’ancienne extraction du charbon.

207 France Pas de Calais

Nous contournons la base minière et prenons la direction des hauteurs du site en suivant un chemin balisé qui traverse une autoroute. Après une montée d’une vingtaine de minutes, nous parvenons jusqu’aux terrils qui s’imposent de leur taille majestueuse. Les deux jumeaux en sont malgré tout différents. Le terril de gauche est autorisé à la montée, contrairement au terril de droite qui ne peut que s’admirer de son altitude la plus basse.

215 France Pas de Calais
216 France Pas de Calais

En dépassant les terrils, la campagne alentour de la région de Lens apparaît, accordant ainsi les rimes de la chanson : « Les corons » de Pierre Bachelet.

227 France Pas de Calais

Le marché municipal de Liévin

 

Dans la ville voisine de Liévin, un marché municipal se déroule quotidiennement dans un bâtiment en dur dans lequel, disposés en forme de rangées, de nombreux stands où sont vendus des produits frais et locaux ; dès l’entrée du marché, un marchand de fruit propose sur une grande superficie des produits qu’il cultive et récolte lui-même. A ses côtés, un marchand de fromage nous propose une dégustation.

Dans le fond de la salle, un homme à la belle moustache nous explique l’ouverture prochaine de son stand qui proposera chaque jour de la paëlla fraîchement cuisinée. Il nous met l’eau à la bouche en détaillant chaque matière première qui composera son plat.

242 France Pas de Calais

Nous faisons connaissance également avec un Polonais qui propose des produits de son pays ; il nous fait goûter une pâtisserie fabriquée par son épouse.

Dans le marché, une agréable odeur nous accompagne tout du long de notre balade culinaire. Découvrir cet endroit empli de vie nous permet de prendre le pouls de la ville et de voir à quel point la région de Lens apprécie la gastronomie de qualité.

241 France Pas de Calais

Le bar brasserie Saint-Theodore

 

Pour continuer de découvrir cette gastronomie qualitative départementale, nous nous rendons dans un bar-brasserie locale qui produit une bière de grande qualité.

Le bar brasserie se trouve au 238 Rue Paul Bert, 62300 Lens ; Le numéro de téléphone de l’établissement est le 03 21 28 59 60.

En plus de l’activité bar et micro-Brasserie l’entreprise propose également une restauration régionale sur place tous les midis sauf le Mardi. Le restaurant a ainsi gagné le prix d’excellence pour le Pot’vleesch au concours de Bailleul Flandres en Septembre 2018

En entrant à l’intérieur de l’établissement, nous sommes accueillis par le propriétaire, un jeune brésilien d’une trentaine d’années qui s’est lancé dans cette activité afin de développer un établissement local familial. Preuve en est, les mobylettes, seconde de ses passions qui traînent en tant qu’objets de décorations dans la salle. Et troisième passion, la bière qu’il fabrique avec une fréquence hebdomadaire dans une pièce attenante à son bar, qui déborde de fidèles appréciant s’y retrouver.

254 France Pas de Calais
251 France Pas de Calais
252 France Pas de Calais

Les visages authentiques, taillés dans du granite, les hommes possèdent un regard dur mais un cœur tendre ; un verre à la main, ils nous accueillent avec humanité et fraternité. Nous passons un merveilleux moment en leur compagnie avec pour mot d’ordre la sympathie. Le moment devient magique lorsque nous dégustons la bière locale, fine et fruitée qui ressemble pour nous à de l’or jaune fraîchement excavé.

257 France Pas de Calais

D’ailleurs, lorsque le patron met ses mains dans des sacs de grains, il les laisse délicatement glisser à la manière de pièces de monnaie dévalant le long de ses doigts. Tout un symbole !

261 France Pas de Calais

Le restaurant gastronomique : A l’atelier de Marc Meurin  

 

A midi, nous rejoignons non loin de la brasserie et encore plus près du musée du Louvre-Lens, le restaurant gastronomique : A l’atelier de Marc Meurin qui se trouve au 97 Rue Paul Bert, Lens. Le numéro de téléphone de l’établissement est le : 03 21 19 24 90. Le site Internet est le http://atelierdemarcmeurin.fr/

Nous découvrons un restaurant épuré dans lequel, pour nous faire patienter, le serveur nous installe dans un patio comprenant des meubles designs et contemporains. Nous sommes ensuite conduits à notre table en terrasse. Immédiatement après avoir été assis, des amuse-bouche nous sont proposés : un velouté de pastèque, des popcorns au paprika et d’autres mets tout aussi surprenant.

Mais la véritable magie se trouve dans les plats proposés par le chef et sa brigade. Le chef Marc Meurin qui tient également un autre restaurant consacré par les guides les plus prestigieux, propose une cuisine surprenante et audacieuse. Pour découvrir l’étendue de son savoir-faire, nous nous laissons tenter par un menu avec en entrée un foie-gras, une viande et un dessert revisité.

Les plats sont délicieux ; bien fournis pour un restaurant gastronomique, ils rivalisent d’imagination pour en devenir subtils et uniques ; le mariage des saveurs est effectué à la perfection et la disposition des aliments dans les assiettes tendent à les faire ressembler à une œuvre d’art culinaire.

Autour du Louvre-Lens

 

L’Office de Tourisme et du Patrimoine de Lens-Liévin propose également des visites de l’ancienne cité minière qui borde les environs du musée.

Sarah, de l’office de tourisme s’y colle ; après avoir regagné le point de rendez-vous fixé aux abords du musée, nous sommes rejoints par un couple de deux touristes qui ont réservé cette visite explicative ; tous ensembles, nous nous rendons dans une ancienne cité minière, habitée aujourd’hui par des locaux de tout horizon professionnel.

Nous commençons par les maisons des responsables de la mine ; ces demeures aux peintures réhabilitées n’ont cependant pas subi de modification de leur structure et ont su garder leur côté majestueux d’antan…surtout lorsqu’elles sont comparées aux maisons voisines des mineurs dont la taille plus modeste se remarque instantanément.

294 France Pas de Calais

Face à nous, l’école qui fut une fois mixte, avec une importance considérable donnée à l’éducation. La transmission endogamique l’expliquant, les enfants de mineurs se devaient de travailler à la mine…les garçons au fond, les femmes, quant à elles devant s’occuper des tâches subalternes et des foyers. Les enfants devaient ainsi en apprendre un minimum pour devenir les parfaits ouvriers et employés que la direction attendait d’envoyer au fond.

Nous terminons cette découverte en assistant, un peu peinés à un enterrement qui se déroule dans l’église de la cité. Une scène de vie comme une autre dans ce microcosme qui perpétue le populaire de ce bassin minier qui a su conserver son paradigme tout en s’ouvrant au 21 èm siècle. Un autre exemple de réhabilitation réussie dans le secteur.

299 France Pas de Calais

Le centre-ville de Lens

 

Ville de taille moyenne, Lens a subi elle-aussi une réhabilitation amenée progressivement au travers du développement touristique de la région. Aujourd’hui, Lens est une ville moderne dans laquelle il fait bon vivre. Elle est constituée d’un centre dominé par une belle église.

La ville est un regroupement urbain dynamique dans lequel le street art s’exprime pleinement ; une des rues piétonnes mène à la gare, splendide bâtiment attirant nombre de visiteurs.

Sa population locale est accueillante et sa ferveur s’exprime lors des matches de foot au stade Bollaert Delelis, une véritable institution.

319 France Pas de Calais

La Pâtisserie de Jean-Claude Jeanson

 

La Pâtisserie de Jean-Claude Jeanson qui se trouve au 42 Place Jean Jaurès, 62300 Lens ; l’établissement se joint au 03 21 28 24 21. Le site Internet de l’établissement est le : http://www.patisserie-jeanson.com/

Située dans la rue principale, la pâtisserie étale les produits d’un grand maître-pâtissier qui a su utiliser ses matières premières pour leur donner un autre souffle. Preuve en est, ce tableau en chocolat qu’il expose fièrement.

326 France Pas de Calais

Mais outre ses talents artistiques, l’homme est également un artiste culinaire ; ses œuvres s’arrachent par de nombreux clients, qui font la queue pour avoir la chance d’en acheter ;

330 France Pas de Calais

En outre, le commerce est magnifique ; doté d’une façade aux relents dorés, son intérieur est aéré et au fond de la grande salle, une autre pièce qui semble sortie tout droit d’un roman, avec ses couleurs prononcés sur les murs, donnant au tout un côté intemporel.

325 France Pas de Calais

Le bilan

 

Nous avons ainsi découvert un territoire authentique à la population généreuse. Une population qui à chaque instant a su nous accueillir avec respect et fraternité, une population fière de ses origines, fière de son département.

Mais, la région de Lens est également un territoire intelligent qui a fait de son patrimoine industriel, un lieu de mémoire en réhabilitant des sites destinés à la destruction.Une région qui mérite qu’on s’intéresse à elle afin de découvrir des trésors culturels dont la pierre angulaire reste le musée du Louvre Lens qui va accueillir l’intégralité des collections de son aîné parisien, afin de protéger dans des entrepôts, des oeuvre uniques.

 

Pour découvrir plus en profondeur les autres secteurs du département, n’hésitez pas à lire l’article écrit sur le secteur de Calais : https://hors-frontieres.fr/calais-une-ville-dynamique-et-chaleureuse/

 

Pour découvrir plus en profondeur les autres secteurs du département, n’hésitez pas à lire l’article écrit sur le secteur de Boulogne: https://hors-frontieres.fr/jai-visite-nausicaa-le-plus-grand-aquarium-deurope/

 

Pour découvrir plus en profondeur les autres secteurs du département, n’hésitez pas à lire l’article écrit sur le secteur de Arras : https://hors-frontieres.fr/arras-une-ville-authentique-au-patrimoine-culturel-important/

 

Pour découvrir plus en profondeur les autres secteurs du département, n’hésitez pas à lire l’article écrit sur le secteur de Saint-Omer : https://hors-frontieres.fr/saint-omer-une-ville-partagee-entre-la-culture-et-le-culturel/

 

Pour découvrir plus en profondeur les autres secteurs du département, n’hésitez pas à lire l’article écrit sur le secteur du Touquet : https://hors-frontieres.fr/de-labbaye-de-belval-au-touquet-deux-des-visages-du-pas-de-calais/