Hors Frontières

Belgique

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

En provenance du Luxembourg, nous arrivons en Belgique.


Agrandir le plan

Espace Schengen oblige, la frontière se traverse en quelques secondes, sans contrôle, ni barrage.

Belgique 1

Nous empruntons l’autoroute, en direction de Bruxelles, la capitale du pays, forte de ses 1 300 000 habitants.

Belgique 3

Après trois heures de conduite et prés de 300 kilomètres effectués, nous arrivons dans la ville de Bruxelles et dépassons le parlement européen.

Belgique 4

Nous effectuons une petite promenade au parc du cinquantenaire.

Belgique 5

Nous nous éloignons du centre ville commercial et ses boutiques de chocolat belge, faveurs et spécialités culinaires du pays, afin de nous rendre à l’Atomium, un monument dédié à l’atome.

Belgique 6

Nous avons une vue d’ensemble sur la ville.

Belgique 6A

Nous repassons ensuite par la place d’arme sur laquelle, nous nous arrêtons.

Belgique 7

Et de laquelle, nous nous rendons au palais Charles de Lorraine.

Belgique 8

Un petit détour par la synagogue de la ville.

Belgique 9

Puis, nous visitons la cathédrale qui se dresse majestueusement.

Belgique 10

Nous garons la voiture afin de nous rapprocher du centre historique et culturel de Bruxelles. Nous nous dirigeons vers la grande place de Bruxelles.

Belgique 11

Il s’agit d’une des places les plus belles du monde. Avec sa mairie.

Belgique 12

Le bâtiment d’exil de Victor Hugo.

Belgique 13

Ainsi que ses poutres typiques et traditionnelles de la grande Bruxelles d’Antan.

Belgique 14

Nous rejoignons ensuite à pied le Manneken-Pis, symbole de la ville.

Qui n’est en réalité qu’une petite statue au détour d’une ruelle.

Belgique 15

Nous en profitons pour marcher un peu dans la ville et découvrir ainsi les façades des immeubles du centre.

Belgique 17

Nous nous asseyons à la terrasse d’un café et commençons à discuter avec le serveur, qui parle aussi bien le français que le flamand, les deux langues officielles du pays.

 

Nous nous essayons au flamand.

* Bonjour. Hallo. (HA-lô)

* Comment allez-vous ? Hoe gaat het? (hou GÂTE hete?)

* Très bien, merci. Goed, dank u. (GOUTE, danke u)

* S’il vous plait. Alstublieft. (ÂLE-stu-BLÎFT)

* Quel est votre nom ? Hoe heet u? (hou HÉTE u?)

* Mon nom est Ludovic. Mijn naam is Ludovic. (meï NÂME is Ludovic.)

* Heureux de vous rencontrer. Aangename kennismaking. (ÂNE-gue-NÂ-me KÈNE-nis-MÂK-ing)

* Merci. Dank u. (DANKE u)

* Il n’y a pas de quoi Graag gedaan. (GRÂG gue-DÂNE)

* Je ne comprend pas. Ik versta het niet. (ik vere-STÂ hete nîte)

* Excusez-moi Excuseert u mij. (EX-ku-ZÉRT u MEÏ)

* Parlez-vous français ? Spreekt u Frans? (SPRÉKT u FRANCE?)

* Y a il quelqu’un qui parle français ici ? Spreekt hier iemand Frans? (SPRÉKT hîre Î-mande FRANCE?)

* Non Nee. (NÉ)

* Je suis désolé. Sorry. (SOR-rî)

* Au revoir. Tot ziens. (TOTE zînse)

 

Le serveur nous apporte le menu, afin que nous puissions goûter aux plats traditionnels de la Belgique. Mais, avant de commander, nous buvons une bière, une véritable fierté du pays.

 

En entrée, nous avons le choix entre :

– Le chicon, une endive à la vinaigrette.

– Les escargots de mer.

– Les pistolets fourrés, petits pains ronds garnis.

– La mitraillette, baguette garnie de viande hachée.

– Les frites.

– Les crudités.

 

En premier plat, le serveur nous propose du poisson :

– Les filets de sole à l’ostendaise.

– Le Waterzoi de poisson.

– Le poisson à l’escabèche, marinade au vinaigre.

– Les moules parquées crues et fraîches.

– La lotte aux poireaux.

– Le brochet et la truite.

 

En plat principal, nous pouvons continuer avec de la viande :

– Le coucou de Malines, poulet fermier cuit dans l’argile.

– Les carbonades flamandes, ragoût de bœuf bourguignon, étuvé à la bière.

– Le Waterzoi gantois au poulet accompagné de son bouillon de légumes.

– Le civet de lapin à la bière.

– Le lapin à la bière aux pruneaux et aux oignons.

– Les rognons de veau à la liégeoise.

– L’oie à l’instar de Visé, confite enrobée de chapelure et frit avec de la sauce moutardée).

– Le faisan à la brabançonne aux chicons braisés.

– L’oiseau sans tête : paupiettes de bœuf aux raisins de Corinthe.

– Le choesels au madère.

– Les chicons au gratin : roulades de jambon fourrées, sauce Béchamel.

– Le filet américain : steak tartare servi avec frites.

– La stoemp, potée roborative avec chou et saucisses.

– Le hochepot, pot-au-feu de viande et de légumes.

– Le boudin- entre-ciel-et-terre avec de la compote de pommes et purée.

– Les boulettes de viande.

– La tarte al djote au fromage piquant et aux bettes.

– La salade liégeoise : pommes de terre, haricots princesse, lardons déglacés au vinaigre.

 

Nous terminons par un dessert.

– Le pain à la « grecque » : galette dure au sucre cristallisé.

– Le spéculoos, biscuits durs à la cassonade, aromatisés à la cannelle.

– Les couques de Dinant : galettes dures au miel, cuites dans des moules en bois.

– Les tartes diverses : au sucre, au riz, aux macarons, à la frangipane.

– Les gosettes, chaussons fourrés aux pommes.

– Les babeluttes : caramels durs au beurre.

– Le cuberdon, friandise conique farcie de sirop gélatineux aromatisé aux fruits.

– Le massepain : pâte d’amandes sucrée en forme de cochon ou de fruit).

– Le chocolat belge.

 

Nous quittons ensuite la Belgique en reprenant la route du retour, encore rassasié par un repas gargantuesque.