Attention, ce récit photographique n’est pas un article, mais une photothèque qui reprend de manière chronologique l’intégralité de notre découverte de la région de Boulogne-sur-mer.

Pour effectuer ce voyage, nous avons été beaucoup aidés par Antoine Louis, responsable communication de l’Office de Tourisme Intercommunal Boulogne Côte d’Opale ; l’office se trouve 48 Rue de Folkestone, 62200 Boulogne-sur-Mer ; il est joignable au 03 21 10 88 10  ou sur le site Internet : https://www.boulonnaisautop.com/

En provenance de la ville de Calais, nous nous rendons vers la ville de Boulogne-sur-mer.

Sur le chemin, nous faisons une halte au Cap blanc nez.

Le site protégé est magnifique.

Nous reprenons la route.

Nous n’avons pas le temps de nous arrêter dans un autre site emblématique du secteur : le cap Gris nez.

Nous entrons dans la ville de Boulogne-sur-mer.

Nous longeons le front de mer.

Nous arrivons à notre hôtel que nous avons réservé pour trois jours : Holiday suite ; l’hôtel, un trois étoiles comporte plusieurs appartements et se trouve

Boulevard du, Quai Chanzy, 62200 Boulogne-sur-Mer ; les réservations peuvent se faire sur le 09 74 59 59 53 ou sur le site Internet de l’hôtel

Nous découvrons un studio bien espacé ; l’hôtel est particulier dans le sens où les usagers sont indépendants tout en étant assisté ; un code leur est donné ; le code permet d’ouvrir la chambre ; le petit-déjeuner s’achète chaque jour mais il peut être réservé lors du paiement de la chambre ; il démarre de 3 euros et va jusqu’à 6 euros.

De notre fenêtre, nous avons une vue dégagée sur la ville.

Nous rejoignons le port en contrebas, afin de prendre notre dîner sur un voilier.

Nous faisons également la connaissance avec Antoine Louis, de l’office de tourisme qui nous a organisés ce repas.

Nous montons sur le voilier de ses amis.

Nous pouvons tester les produits locaux.

Le sommeil se fait sentir.

Mais il ne faut pas longtemps avant que les jeux reprennent.

Après le repas, nous arpentons les pontons du port.

Le lendemain matin, la vue sur la ville nous éblouit.

Nous nous rendons à pied à Nausicaa. Nous en profitons pour effectuer une halte au marché aux poissons de la ville.

Le marché est surveillé par ses deux protecteurs.

Les produits de la mer proviennent de la pêche du matin.

Nous faisons connaissance avec un homard géant.

Nous reprenons notre route.

Nous arrivons devant l’aquarium Nausicaa. L’aquarium, ou plutôt Centre national de la Mer est l’aquarium le plus grand d’Europe ; il se trouve au Boulevard Sainte-Beuve, 62200 Boulogne-sur-Mer ; plus de renseignements peuvent être demandés au 03 21 30 99 99 ou sur le site Internet de l’entreprise : https://www.nausicaa.fr/

Afin de pouvoir filmer en toute tranquillité, nous avons effectué une demande d’accréditation que nous avons obtenue.

Nous entrons sur le site. Plusieurs expositions permanentes s’offrent aux visiteurs. Nous visitons la première composée en une dizaine de thèmes.

Nous découvrons de belles méduses qui se trouvent face à nous.

Nous découvrons une grande baie vitrée qui nous permet d’avoir accès à un grand bassin.

Nous continuons notre visite.

Nous arrivons à un autre point de vue du grand bassin.

Le clou du spectacle reste une grande verrière arrondie.

Nous reprenons notre découverte.

A nouveau, une autre vue du grand bassin s’offre à nous.

Le parcours est ponctué de jeux pour enfants.

Nous avons une vue dégagée sur le grand bassin.

Nous découvrons la deuxième exposition : Des rivages et des hommes.

L’exposition contre l’histoire de l’installation des hommes sur les côtes.

Plusieurs animations sont proposées aux visiteurs.

Un bassin extérieur permet la réalisation d’animation avec des animaux.

Nous arrivons au bassin aux raies qui aiment se laisser caresser.

Il est temps pour nous de rejoindre notre guide afin de nous faire visiter les coulisses de ce parc formidable.

Nous nous approchons du grand bassin.

Les animaux sont nourris avec les meilleurs poissons, pêchés du matin. Du moins quand cette pêche est possible.

Le système d’arrivée d’eau est complexe.

De nombreux plongeurs ont plongé dans l’aquarium.

Nous découvrons les cuisines du site.

Le Centre intervient beaucoup pour aider le monde marin, un peu partout sur la planète.

Nous faisons connaissance avec les soigneurs du parc.

Nous nous rendons ensuite dans la boutique du parc afin d’effectuer quelques emplettes.

Nous décidons de manger dans le restaurant de l’aquarium.

Nous sommes rejoins par Marion, une des responsables de l’office du tourisme du Pas de calais qui nous a aidés à préparer notre voyage.

Il est temps pour nous de partir avec notre ami Antoine pour découvrir le secteur d’Hardelot, une ville proche qui se trouve sur la Côte d’Opale.

Nous décidons tout d’abord de visiter le château d’Hardelot qui se trouve non loin d’un étang et d’une belle forêt.

Le château est fermé le lundi, mais son parc est ouvert.

Nous découvrons les alentours du château.

La balade est agréable.

Nous prenons la route pour rejoindre la ville d’Hardelot ou du moins, ses plages.

Nous découvrons la plage magnifique de la ville.

L’ambiance est bonne, les gens sont détendus.

Nous avons rendez-vous au Centre de char à voile : Les Drakkars afin d’effectuer notre baptème. Le Centre se trouve sur la Base nautique d’Hardelot ; des renseignements peuvent être demandés au 03 21 83 27 93 ou sur le drakkars.club@sfr.fr

Nous rejoignons la plage pour bénéficier de notre essai.

Les premières minutes sont difficiles, l’engin avance difficilement, mais avec de la persévérance, nous parvenons à comprendre son fonctionnement.

Il est temps de saluer Antoine et de prendre la route vers le centre-ville d’Hardelot. Non sans avoir au passage reçu une amende pour nous être garés sur un parking non autorisé, alors qu’un panneau limitait notre temps de présence à 10 minutes. Nous payerons la somme de 35 euros.

Nous découvrons la ville et nous nous garons cette fois-ci à une place gratuite.

La ville est agréable.

Nous visitons une fabrique de biscuits.

Nous en profitons pour manger une glace.

Nous découvrons également les plages du centre.

Nous buvons un verre dans un bar de la ville.

Nous décidons de nous baigner afin de profiter de la mer.

L’eau un peu froide à son contact devient agréable.

Il est temps pour nous de rejoindre notre restaurant : La crêpe dorée qui se trouve au 7 Avenue de la Concorde, 62152 Neufchâtel-Hardelot ; les réservations peuvent être effectuées au 03 21 83 71 01 ou sur le site Internet du restaurant :  la-crepe-doree-restaurant-hardelot.com

Le repas est excellent. Nous nous régalons.

Avant de partir, nous découvrons les maisons typiques de la ville qui se trouvent un peu plus dans ses hauteurs.

Nous retournons sur Boulogne-sur-mer.

Nous pouvons enfin nous détendre.

Le lendemain matin, nous prenons un solide petit-déjeuner.

En compagnie d’Antoine, nous découvrons le centre de la ville.

Nous garons notre véhicule en son centre. Nous parcourons la ville à pied.

La ville est très belle.

Nous découvrons une exposition temporaire sur la chance et les superstitions.

En compagnie d’Antoine, nous nous rendons à l’entreprise JC David, un des meilleurs fumeurs du pays.

L’entreprise qui vend ses produits par Internet est un véritable coup de coeur et se trouve au : 15-17 Rue Georges Honoré, 62200 Boulogne-sur-Mer ; des renseignements peuvent être demandés au 03 21 87 38 31 ou sur le site Internet de l’entreprise : https://www.jcdavid.fr/

Le directeur, un véritable génie autodidacte Philippe Fromantin nous accompagne durant cette visite. Nous devons d’abord nous équiper.

Nous découvrons l’usine.

Les produits fumés sont frais et de qualité.

Les précautions pour l’hygiène sont drastiques.

Nous découvrons enfin les fumoirs.

Nous descendons ensuite au sous-sol.

La sciure est produite dans l’usine.

Nous prenons connaissance avec les nouveaux fumoirs complémentaires en train d’être construits.

Nous saluons notre hôte.

Nous prenons la route vers le port de Boulogne.

Nous nous rendons Quai Gambetta afin d’effectuer une excursion sur La Florelle, un bateau qui permet de découvrir les sites merveilleux de la région. Les réservations peuvent se faire au 06 48 49 42 26.

Etant donné que la mer est agitée, nous ne pouvons qu’effectuer une croisière dans le port.

Nous découvrons le fonctionnement d’un des plus grands ports français.

Nous croisons de magnifiques bateaux de pêche.

Nous nous rendons jusqu’à la jetée.

Nous devons attendre qu’un gros bateau entre dans le port.

Nous rejoignons le restaurant Le Cyrano qui propose une cuisine traditionnelle ; le restaurant se trouve au 9 Rue Coquelin, 62200 Boulogne-sur-Mer ; les réservations peuvent être effectuées sur le 03 21 31 66 57.

Les plats sont excellents. Le restaurant est un coup de coeur.
En compagnie d’Antoine, nous nous rendons dans une ville proche afin de découvrir un artisan qui travaille le bois et qui possède en outre de belles chambres d’hôtes.

Nous arrivons au 128 Avenue de la Forêt, 62360 La Capelle-lès-Boulogne ; des renseignements peuvent être effectués au06 99 15 89 46 ; les chambres d’hôtes peuvent être réservées au 06 14 28 06 05. Nous visitons tout d’abord le site.

L’artisan nous effectue une démonstration en nous construisant deux toupies.
Il est temps pour nous de repartir.

Nous nous rendons à Wimereux, dans la biscuiterie de Sophie Farrugia afin de découvrir une entreprise artisanale appréciée de tous. L’entreprise et la boutique se trouvent au 7 Rue Jean Marie Bourguignon, Parc des Garennes, 62930 Wimereux ; des renseignements peuvent être demandés au 03 21 87 64 68 ou sur le site Internet : http://www.ptitsgateauxartisanaux.fr/

Nous avons la chance d’assister à une démonstration du talent de l’artisane.
Nous reprenons la route vers la baie de Slack qui se trouve dans la pointe aux oies.
Nous garons notre véhicule et parcourons à pied ce sentier de randonnée.
A pied, nous arrivons jusqu’à la baie de Slack, le royaume des kitesurfeurs.
Nous rejoignons à pied la baie.
Nous nous régalons.
Nous ne savons plus où donner la tête.
Nous quittons la baie de Slack pour rejoindre le centre de Wimereux.
Nous entrons dans la ville.

Nous arrivons au restaurant Le two sisters qui se trouve au 2 Boulevard Alfred Thiriez, 62930 Wimereux ; des renseignements peuvent être demandés au 03 61 87 73 24 ou sur le site Internet de l’établissement : le twosisters

Plusieurs planches comprenant des produits locaux nous sont proposés.
Nous prenons le temps d’admirer la vue qui se dresse devant nous.
Nous retournons ensuite à notre hôtel.
Le lendemain, juste avant de quitter la Côte d’Opale, nous prenons un dernier petit-déjeuner.
La ville s’éloigne.